statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2021

Flagellants

gk.jpg

« Depuis quelques décennies, un ressentiment permanent s’exerce en Occident (surtout en Europe), et sa pression semble se faire de plus en plus forte malgré - à cause de? - l’esprit de repentance clairement affiché par les grandes nations. Ce ressentiment, émanant essentiellement des populations non européennes, vise clairement l’histoire européenne, qu’il juge puérilement responsable de tous les maux de la Terre. Il convient de se demander pourquoi ce ressentiment ne touche quasi exclusivement que le monde blanc et épargne des pays dont les conquêtes et l’impérialisme militaire passés ont tout autant contribué à augmenter leur puissance à des époques diverses. Hormis le fait que l’Occident, se trouvant être l’espace où se confrontent descendants des derniers dominants et des derniers dominés, favorise la résurgence des anciens conflits, la réponse est simple. Si c’est l’Occident qui cristallise l’essentiel des rancœurs modernes, c’est précisément parce que ce ressentiment sait très bien contre quoi il fait pression. Il demande réparation là où il sait que la réparation est monnayable; c’est un commerce où l’on n’échange des plaintes contre des places, une guerre où les larmes sont des armes. Il s’attaque, au nom d’une morale unilatérale et d’un bilan comptable où l’Histoire s’arrête où son seul intérêt commence, exclusivement à ceux qui ont conservé la puissance. Pourquoi donc la grande morale contemporaine ne s’attaque-t-elle donc pas, et c’est un exemple parmi tant d’autres, à la Mongolie? Pourquoi diable ceux qui mettent tant d’ardeur à réclamer au nom de la dignité humaine le déboulonnement de certaines statues européennes datant d’un ou plusieurs siècles, ne trouvent rien à redire au fait qu’une monumentale statue équestre à la gloire de Gengis Khan, dont la dynastie fit des millions de mort et ravagea le monde de l’extrémité asiatique jusqu’aux portes de l’Europe, trône à quelques kilomètres de la capitale Mongole depuis 2008? Parce que pour l’esprit prédateur du ressentiment, la Mongolie est un squelette décharné sans aucun attrait tandis que les grandes nations d’Europe, affaiblies par la blessure qu’est le sentiment de culpabilité qu’accentua la religion des « droits de l’Homme », constitue une proie attirante en même temps qu’abordable pour la première fois de l’Histoire pour certaines populations. L’opportunité étant trop belle, les fauves aux prétentions d’agneaux n’en sont que plus excités, et leur hypocrisie, couverte par le chaos de leurs incessantes récriminations, semble échapper à nombre d’occidentaux paralysés par la bien-pensance qui les accable. Le ressentiment sait très bien à quoi et à qui il s’attaque, nous l’avons dit, et plus encore, il semble qu’il doive fatalement graviter autour de tout ce qui dépasse la médiocrité duquel il émane. Personne ne compte aujourd’hui moraliser les Mongols, car leurs excuses, sincères ou non, ne vaudraient, littéralement parlant, rien du tout; n’attirant aucune convoitise et profitant pour le moment que tous les regards vengeurs soient tournés vers l’homme blanc, Mongols, Arabes, Turcs ou autres peuvent donc continuer à célébrer leurs héros alors même que les Européens sont sommés de renier les leurs et d’offrir leurs terres. Le sang qu’ont versé Gengis ou Tamerlan n’intéresse pas un tribunal de l’Histoire qui ne rend plus que des verdicts que là où tempête la vindicte. C’est une nouvelle forme de conquête; on désarme idéologiquement pour ne pas avoir à nommer la guerre que l’on mène. Il appartient désormais à l’Occident d’ouvrir les yeux et de rendre les coups. »

Ariya S.

Source : Hypnos

 

25/04/2021

Le jeu des deux images (339)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte. Cette énigme nous est aimablement proposée par Sven.

339a.jpg

339b.jpg

 

22/04/2021

Les Brigades du Tigre

Une chaîne YouTube référence presque tous les épisodes. L'image est délavée, les histoires sont parfois un peu naïves, mais c'est plus sain que Capitaine Marleau.

21/04/2021

Chronique du temps de la Covid-19 (60)

Une promenade dans le centre-ville de Bordeaux cet après-midi a conforté l'impression que j'avais depuis quelque temps : les gens s'habituent à la crise et respectent de moins en moins les recommandations sanitaires. J'ai même vu un cycliste sans masque en discussion badine avec une policière municipale près de l'Hôtel de ville. Il flottait comme un air de laisser-aller général, de lassitude...

20/04/2021

Aromathérapie

cfadc09325021d651dfccf656d8424af.jpg

Musique (579)

Brombaer

Guardian Of The Sun

Ethan Gold

God Rising

 

19/04/2021

Cavalier

German cavalry lancer on the Eastern Front, 1915..jpg

Je suis tombé par hasard sur cette photo. Les seules informations que j'ai pu trouver sur elle sont qu'il s'agit d'un lancier allemand sur le front de l'est en 1915. Fascinante image qui semble sortie d'une production cinématographique ou d'une peinture de ce soldat déjà anachronique galopant dans la neige. Chevalier magnifique et dérisoire dans la grande boucherie qui ouvrira l'ère moderne de la machine et de la multitude.