Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2016

Encore un peu de Chouard

Étienne Chouard - Ce que Pierre Jovanovic vous cache sur la crise sur la chaîne La Quenelle Nationale


(Merci à UnOurs)

 

24/08/2016

Presque sans bruit

Enfant, sûrement un peu inquiet après la vision d'un film catastrophe ou d'une émission sensationnaliste, j'avais demandé à un des mes frères aînés s'il y avait un réel risque de fin du Monde. Celui-ci m'avait rassuré en me répondant que ce n'était que fort peu probable qu'un cataclysme planétaire survienne, qu'il soit naturel ou humain. Je l'avais cru et l'histoire semblait lui donnait raison. Je n'avais pas songé, et lui non plus d'ailleurs, que nous la vivrions aujourd'hui cette fin du Monde. Feutrée, banale, insidieuse, flasque et se déroulant dans l'indifférence du plus grand nombre, nous vivons pourtant indubitablement la fin d'un monde, le nôtre.

23/08/2016

Fasciste ou bien fasciste ?

Étienne Chouard nous raconte sa rencontre avec un "antifa". L'antifa le traite de fasciste puisque Chouard est contre la démocratie actuelle et qu'il n'y a pas de nuance dans ce monde binaire, si vous êtes contre la démocratie c'est que vous êtes un salopard de fasciste. Chouard pense, lui, que c'est l'antifa le fasciste parce qu'il n'a pas l'esprit ouvert et que ses petits camarades le menacent physiquement. Là aussi, malgré tout le respect que j'ai pour Étienne Chouard, la subtilité n'est pas de mise, si vous êtes obtus et violent vous êtes fasciste. Cet exemple démontre encore une fois la vacuité de l'emploi de cet anathème injurieux qui ne veut plus rien dire à force d'être utilisé à tout propos.

Quand je serai grand je serai banquier (8)

La version française de The American Dream de Tad Lumpkin et Harold Uhl réalisé en 2011 :

Même si nous ne sommes pas tenus de tout prendre au pied de la lettre...

 

 

22/08/2016

Ma foi...

L'époque est à la fois sinistre et passionnante. Contre le flot de la décadence qui détruit tout, on ne peut établir de digue. Je me positionne donc au-delà de ce qui s’effondre, m’efforçant de jeter les bases d’une refondation par un retour à nos sources authentiques. Cette démarche est le contraire de l’ivresse du pire. Il faut toujours se battre. Par principe, et aussi parce que c’est dans la lutte que peuvent se former les acteurs d’une renaissance.

Dominique Venner 

 

Si c'est gratuit !

Vu sur Facebook cette publicité pour Liberators, un jeu de stratégie en ligne :

nazis.JPG

La toute dernière séquence de la bande-annonce est assez proche de la réalité historique : une bombe et plus d'habitations au-dessous, et l'avion est un appareil allié :

Sinon, j'attends un truc du genre : « Envie de décimer du Coco ? » ou « Envie de décimer du Taliban ? » ; encore que pour la deuxième proposition, il suffit peut-être d'être patient, ce ne saurait tarder.

21/08/2016

Philippot

Florian Philippot traite de fachos les auditeurs de France Inter qui se plaignent de sa présence

Invité sur France Inter le 10 août 2016, Florian Philippot (Vice-Président du Front National) a répondu aux auditeurs qui se plaignaient de son omniprésence sur la station : "Je les vois aussi ces gens-là sur Twitter, c'est toujours les mêmes. Ils traitent tout le monde de fascistes, mais ce sont eux les petits fachos ! Ils considèrent que les choses leur appartiennent, que c'est à eux ! Non, c'est pas à eux ! Radio France appartient à tous les Français. Les 30% d'électeurs Front National possèdent tout autant que les autres Radio France et France Inter !"

The Boss

C'est une erreur grossière d'employer le vocabulaire créé par l'adversaire, Monsieur Philippot. Ou bien vous l'ignorez et c'est plus qu'une maladresse pour quelqu'un souhaitant occuper un poste important dans la gouvernance du pays, parce que quoi qu'il arrive vous serez toujours plus fasciste que n'importe qui d'autre de l'échiquier politique au yeux du quidam formaté ; ou bien ce ne sont déjà plus vos adversaires et dans ce cas il ne s'agit que d'un gage supplémentaire de bonne conduite prouvant que l'on est maintenant entre gens sérieux loin du FN à papa et qu'il s'agirait de ne plus employer ce genre d’expression entre individus responsables et respectueux de la République et de la Démocratie, c'est à dire que vous êtes sagement rentré dans les rangs afin de marcher au pas (j'allais dire "de l'oie") cadencé par le Système. Dans un cas comme dans l'autre c'est très symptomatique de l'état actuel de la droite dite nationale.