statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2021

Chronique du temps de la Covid-19 (88)

Samedi 18 septembre c'était ma dixième manifestation anti pass sanitaire.

14 heures est passé depuis un bon moment quand je retrouve Philippe Dubois et M. place de la Bourse. Il pleut par intermittence, cependant le température clémente rend supportable d'être mouillé. J'ai été imprévoyant et je suis en chemisette, heureusement que M. partage généreusement son parapluie quand les ondées se font un peu trop insistantes. La trouvaille du jour est de coller des pastilles de couleur – des gommettes – sur les manifestants pour les compter et vérifier le chiffre officiel. Ceci dit l'organisation est très bien faite, le parcours est déposé à la Préfecture et on suivra une banderole et le pavillon tricolore au petit lion qui trempé n'a pas bonne mine. Enfin des volontaires munis de fanion au bout d'une hampe encadreront la manifestation afin d'éviter les dispersions et la récupération par les antifascistes anticapitalistes – toujours présents et toujours aussi peu nombreux – d'éléments esseulés. Philippe se munit d'un des guidons et nous ne le verrons plus beaucoup durant la promenade. La présence policière quoique bonhomme est très présente. Donc c'est cours Victor Hugo, halte place de la République puis devant l'entrée de l'hôpital Saint André avec des discours passionnés de personnel soignants. Nous repartons jusqu'à la Victoire où les gauchistes déjà là nous font des grands signes pour qu'on les rejoigne, en vain. Après une courte pause nous repartons dans l'autre sens. Place de la Bourse il nous est proposé une chaîne humaine autour du Miroir d'eau. Ce n'est pas ma tasse de thé, ce genre de farandole m'a toujours rappelé les danses macabres. La chaîne se perd un peu hors de notre vue et nous décidons de partir. Ce samedi tout s'est bien déroulé et nous aurions été un millier d'après les médias. Je n'ai pas les chiffres via le comptage par gommettes.

IMG_20210918_170229.jpg

La chaîne humaine ou paysage après la pluie

Demain les chats

tumblr_e2559dc9e7d7e156346d193831090e55_b5bba222_640.jpg

22/09/2021

Nous sommes en automne

Roman Brozhkov.jpg

Roman Brozhkov

21/09/2021

Constat

smh.jpg

Samuel P. Huntington

Qui sommes-nous ? : identité nationale et choc des cultures (2004)

 

20/09/2021

Le fautif suprême

« L’ultime erreur de l’Occident aura été de croire que même dans le mal, il aura été plus grand que tous les autres. On dirait que, sa force vitale dégénérant, l’orgueil s’est transmué en son exact opposé pour qu’il ne subsiste pas même une trace de fierté en lui. Mais resta fatalement cette emphase, cet élan qui le porte au-delà du raisonnable : sa tendance naturelle au monumental se répandit insidieusement jusque dans l’idée de la faute commise. La faute l’obsède, et la faute l’a rattrapé. Finie, la lumière des mondes; nous n’étions que lèpre et ténèbres, se répète-t-il, dans le secret de son cœur. Pauvre fou, qui crut cela. Mais pouvait-il en être autrement ? Puisqu’on lui ôta - à l’aide d’une morale vengeresse - la croyance en la supériorité de son œuvre, il la remplaça, par réflexe d’âme, par la croyance en la supériorité maléfique de son histoire. Il voulu, dans un dernier sursaut tragique, être le plus grand des fautifs de la Terre, le damné que le monde entier comme un seul ange pointe d’un doigt divin. »

Ariya S.

 

Les tests deviennent enfin moins invasifs

test.jpg

Musique (594)


Kilograms
Phoria


Hidden Blindness
Juliet


JIM
Sun Empire