Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2019

Peintres

« La Galerie d’art Thulé est un projet né en 2007 en Italie ; elle est organisée par l’association Thulé. Thulé propose des œuvres d’art en galerie, des biographies ainsi que des bibliographies d’artistes proscrits ou ignorés pour des motifs idéologiques ou encore en ligne avec les canons esthétiques qui dominent. La Galerie d’art Thulé se veut une œuvre collective qui s’adresse à tous les amoureux de l’art. Elle prie les visiteurs de participer par l’envoi d’informations et de reproductions d’œuvres d’artistes sur son site. Notre Galerie d’art appelle les journaux, sites internet, magazines et blogs à publier des compte-rendus sur ses activités. »

Sur ce site - malheureusement en italien - l'incontournable Arno Breker côtoie nos dessinateurs mal-pensants Konk ou Chard, le peintre très controversé Herbert Smagon, le dessinateur Mjölnir dont le crayon a tant fait pour le succès du NSDAP a ses débuts, et bien d'autres.

19/04/2019

Le jeu des deux images (329)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte. Cette énigme nous est aimablement proposée par Blumroch.

329a.jpg

329b.jpg

16/04/2019

Samedi 13 avril

Acte XXII pour les Gilets jaunes et dix-septième manifestation pour moi.

Quand j'arrive place de la Bourse je constate, un peu déçu, qu'il n'y a pas grand monde et la plupart sans gilet jaune. Renseignements pris, outre le fait que certains sont partis rejoindre Toulouse, des groupes dispersés dans la ville attendraient de se joindre à nous en chemin de crainte d'être "nassés" ici. Quant à l'absence de gilet c'est pour ne pas courir le risque de prendre une amende. Ce sont plutôt des bonnes nouvelles : sans se décourager les participants passent outre les menaces en trouvant des astuces, ainsi les steet medics arrivent avec leur équipement camouflé sous des vêtements anodins. Philippe Dubois est déjà là et le cortège part vers la gare en suivant les quais, seul itinéraire possible. Au lieu de fermer certaines rues avec des barrages fixes les policiers adoptent un système volant qui les obligent à se déployer rapidement en suivant les manifestants. Technique qui montre rapidement ses limites puisqu'un demi-tour surprise sur les quais nous permet de pénétrer dans la zone interdite auparavant. Dans la pagaille une poignée de manifestants sont bloqués par quelques agents très vite débordés. C'est un demi-succès car si pendant l'après-midi c'est nous - et nous sommes beaucoup plus nombreux qu'au départ - qui choisissons notre parcourt l'hyper centre verrouillé nous est définitivement interdit. En chemin je discute avec une jeune et sympathique journaliste indépendante de Révolution Permanente qui me raconte quelques anecdotes issues de son expérience. Après de longues minutes à chanter devant des policiers plutôt bonhommes sur le parvis de la gare nous remontons jusqu'à la place de la Victoire. Là-bas le Saint Aubin est toujours la cible de la vindicte des Gilets jaunes – en fait se serait pour avoir permis à des policiers de surveiller la place depuis leur étage et autorisé l'arrestation de Gilets jaunes en train de se désaltérer. Certains propose un sit-in au milieu de la terrasse en représailles, mais le projet n’entraîne pas l'engouement général peut-être en partie à cause de la présence de quelques membres de la BAC en protection des lieux. Le cortège repart vers la rue Sainte-Catherine, il est 17h30 et je laisse Philippe et le cortège continuer sans moi. Je dois reconnaître qu'une manif sans les casseurs c'est plutôt reposant. D'après les autorités nous aurions été 2 000.

Les Gilets Jaunes à Bordeaux - Acte 22 par Mediacord Productions Vidéo

IMG_20190413_170338.jpg

Face à l'adversaire, sans doute inspirés par légionnaires romains et leur formation de la tortue, les Gilets jaunes adoptent celle de la chenille, avouons-le, beaucoup moins efficace.

15/04/2019

Pompéi

Aurait-on retrouvé l’enregistrement d'une webcam qui a filmé l’éruption du Vésuve de 79 ? Plus exactement il s'agit d'une vidéo réalisée par Zero One Animation pour un musée de Melbourne.

A day in Pompeii

11/04/2019

La Mite railleuse

Il y a un an exactement La Mite dans la caverne nous proposait une brève mais intéressante réflexion sur la violence qui trouve des échos avec les événements actuels :

Le babtou fragile, ça va bien cinq minutes...

Note sur le précédent billet

En relisant la saynète je me dis que le vendeur aurait pu être plus subtil en proposant la large gamme de bleu et une seule nuance pour chacune des autres couleurs si possible la moins susceptible de plaire (il y a des bureaux d'études pour ça), mais avec le risque qu'un client choisisse tout de même une de celles-ci.

10/04/2019

Monologue à deux voix ou cinquante nuances de bleu

Le vendeur :

- Notre souci permanent de satisfaire nos clients en affinant constamment la connaissance que nous avons de leurs goûts, us et coutumes nous autorise à les solliciter pour connaître leur couleur préférée afin de la leur proposer dans les meilleurs délais. Donc, Monsieur, dites-nous ; nous sommes à votre écoute.

Le client :

- J'aime bien le jaune.

Le vendeur :

- C'est malheureusement impossible pour des raisons de production.

Le client :

- Zut ! Euh... le vert, alors.

Le vendeur :

- Nous avons un grand choix, mais il ne faut pas exagérer.

Le client :

- Mais vous aviez dit...

Le vendeur :

- J'attends.

Le client :

- Le rouge, peut-être...

Le vendeur :

- Monsieur, ne nous faites pas perdre notre temps à tous les deux, il n'est pas question de rouge.

Le client :

- Je ne sais pas, moi... disons : le bleu.

Le vendeur :

- Nous y voilà ! Je savais que Monsieur avait très bon goût. Alors dites-moi tout : bleu roi, bleu indigo, bleu ciel, bleu cobalt ? Tenez voici notre palette. Choisissez comme bon vous semble.

Le client :

- Et à part le bleu ?

Le vendeur :

- Monsieur a beaucoup d'humour, je vois.

Le client :

- Bon, bon... Approchez-moi le nuancier s'il vous plaît.

Le vendeur en aparté :

- Ces gens sont trop gâtés ; ils ne savent plus quoi inventer.

bleu.JPG