Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2016

Douze bougies dans le yaourt

Cela fait douze ans aujourd'hui que Guerre civile et yaourt allégé existe. J'ai plusieurs fois voulu le clore, mais je ne sais trop pourquoi je ne l'ai pas fait ; sans doute les commentaires sympathiques, les rencontres virtuelles, l'impression de faire un petit quelque chose aussi infime soit-il, le besoin de me défouler... Enfin, bref, il est toujours là !

27/04/2016

Musique (415)

Zara

Dle yaman

(Chant folklorique arménien)

Milla Jovovich

Oj u haju pry dunaju

(Chant folklorique ukrainien)

Duivelspack

Voluspa

(Chant folklorique scandinave)

26/04/2016

Blocages

Jean Raspail s'adresse au Colloque Iliade

Jean Raspail cite le fameux sida mental de Louis Pauwels ainsi que Jean Cau qui constatait que "la vraie droite n'est pas dicible". Je suis d'accord avec ces deux constats. Mais pourquoi en sommes nous là ? Toujours pour la même raison : le souvenir hypertrophié de la Shoah qui verrouille toute pensée depuis 70 ans. Toute velléité de sauvegarder l'entité française est perçu comme une glorification du nationalisme qui mènerait aux pires horreurs. À force de haïr tout ce qui est nôtre on finit par aimer tout ce qui est autre sans aucun discernement comme le virus du sida qui empêche le système immunitaire de se défendre contre les agresseurs de l'organisme. Il en est de même de la dicibilité de ce que Jean Cau appelle la vraie droite, elle ne peut se faire qu'en s'affirmant par rapport aux autres, qu'en se différenciant, soit un discours impossible à entendre car toute constatation de cette sorte serait suspecte d’entraîner des hiérarchisations qui conduiraient à l’élimination des indésirables.

24/04/2016

Regain

La culture dite occidentale, en fait américaine, conquiert le monde et seuls de dangereux arriérés destinés à disparaître résistent encore. La libre circulation des personnes et des biens nécessaire au maintient de la croissance et à l'amélioration du niveau de vie de chacun rend obligatoire la mondialisation. La démocratie libérale semble le seul système politique capable d'assurer le bien-être des populations et la paix aussi doit-elle être étendue à la planète entière. Pourquoi pas ? Après tout, nous vivons bien dans un monde qui subvient globalement à nos besoins en nous nourrissant, nous logeant, nous habillant, nous protégeant, nous distrayant, etc.

Cependant une société qui serait en quelque sorte arrivée à cette forme d’achèvement ne devrait avoir qu'à montrer ses résultats pour emporter l’adhésion de l'immense majorité, qu'à débattre librement avec ses contradicteurs pour sinon les convaincre au moins les discréditer au yeux du monde et qu'à se préserver que de très rares ennemis unanimement rejetés par sa population. Alors pourquoi ces tous ces mensonges, cette haine ambiante, ces antagonismes violents, ces dénis de réalité, ces répressions arbitraires, ce refus de discuter, cette opacité dès qu'on s'écarte le la version officielle, cette propagande omniprésente, cette abrutissement général, cette misère grandissante, cette insécurité minimisée et ces guerres incessantes?

À moins de croire à l’existence d'un camp du Mal qui nous serait par essence opposé comme on voudrait nous le faire croire, la réponse est que notre monde actuel n'est qu'une théorie, une construction intellectuelle, un essai comme l'histoire en a vu tant et plus - cette fois à l'échelle planétaire ce qui nous empêche d'avoir le recul pour nous en rendre compte, un totalitarisme prêt à sacrifier la vérité et une partie de la population pour se réaliser, un plan élaboré par une minorité - non un complot puisque presque tout a été énoncé, mis en œuvre par une classe servile de privilégiés et accepté plus ou moins par presque tous, un dogme qui doit être rebattu quotidiennement depuis l'enfance pour être accepté. Comme toute construction artificielle intégrant nombre d'éléments contre-nature il finira par s'effondrer et ce séisme planétaire ne laissera que des ruines. Il nous reste à avoir su préserver les semences nécessaires afin de les rendre fécondes.

 

22/04/2016

Ça se durcit

Condamné à deux ans de prison pour avoir appelé à résister à l'islamisation

Deux ans de prison ferme contre l'ultranationaliste breton Boris Le Lay sur Ouest France 

Églises

Quand la France détruit ses églises... d'Armel Joubert des Ouches sur Réinformation.TV

Gesté, Bouin Plumoison, Abbeville... et le phénomène n'en est qu'à ses débuts. Il n'y a plus d'argent à consacrer à l'entretient des églises alors on détruit, on laisse tomber en ruines. Dans une France musée seuls les grands édifices religieux seront entretenus, les autres, sources de dépenses pour les collectivité, n'y ont plus leur place. Chanceuses celles qui deviendront des salles de concert ou d'expo, des maison de retraites, des commerces ou même des mosquées.

Pour en savoir plus :

Observatoire du Patrimoine Religieux

Patrimoine en blog

Saint Jacques L'oublié

L’Observatoire de la Christianophobie

La polémique autour de la démolition des églises : le cas du Maine-et-Loire de Guy Massin Le Goff

sur In Situ – Revue des patrimoines

Clochers en péril, est-ce trop tard ?

 

21/04/2016

Trois minutes

Quand tout fout le camp, quand on n'a pas trop le moral, quand on en a marre, il reste toujours la beauté...

Time lapse - Hdr Skies de Tanguy Louvigny

Chaîne de UnikHDOfficiel

Hdr Skies