Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2017

Citoyen moine

J'ai retrouvé par hasard un ancien numéro du magazine L'Histoire, le 217 de janvier 1998, dont le dossier était consacré à "L'âge d'or des grandes abbayes". Page 51, dans l'article de Daniel Bermond intitulé "Comment peut-on être moine ?", des bénédictins du Bec-Hellouin qui se veulent une communauté « citoyenne » s'expriment : « vous trouverez chez nous toutes les nuances, du RPR au parti socialiste » Et c'est comme cela que j'ai appris que le FN n'existait pas à l'époque.

 

12/01/2017

Carrefour

Très récemment, à une intersection proche de mon domicile la municipalité a retiré un feu tricolore pour le remplacer par un cédez-le-passage. Un mois et deux accidents après, elle a réinstallé le feu. Qui a décidé ? Pourquoi ? Combien cela a-t-il coûté ?

 

11/01/2017

Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus et les c... de la Lune

En gros les édiles bordelais veulent installer en ville une soucoupe volante pondue par une artiste made in London. La chose coûtera avec deux autres machins 5 000 000 € à la métropole, c'est à dire à ses habitants qui pourtant ne sont pas à la fête en ce moment ; l'État quant à lui se fendra de 3 000 000 €. Sincèrement, je m'en contrefiche, cette société est devenue dingue et une soucoupe ou un lion bleu, on n'en est plus a une fantaisie ruineuse près. Une association se monte pour refuser l'engin. Parce que ce genre de gadget très dispensable est cher et laid ? Que nenni, parce que... tenez-vous bien... l’œuvre devrait s'appelait "Vril" "référence douteuse selon l’association aux thèses défendues par les nazis autour de la conquête spatiale" - comprenne qui pourra – et parce qu'"elle a jugé peu adéquate la proximité de la base sous-marine où ont travaillé de manière forcée 6 000 personnes pendant la guerre". Avec les nazis, c'est simple, il suffit d'ajouter "douteux", "sinistre", "macabre" ou tout autre adjectif péjoratif et le tour est joué, le cerveau est bloqué en position "rejet". Ensuite, à Oświęcim, aujourd'hui, ils doivent sûrement s'abstenir de tirer des feux d'artifice lors de la fête nationale polonaise pour ne pas rappeler les exécutions qui ont eu lieu dans le camp pendant la Seconde guerre, ou j'ai tout faux ? En fait l'engin ressemble à la soucoupe de l'affabulateur George Adamski qui avait photographié une lampe en guise de vaisseau interstellaire et prétendait causer avec les Vénusiens, il est vrai curieusement affublés de chevelures blondes et d'yeux bleus, et le nom vient d'une société très vraisemblablement fictive de l'Allemagne des années 30 qui aura engendré une abondante quoique totalement ridicule littérature pseudo scientifique à base d'OVNI nazis et de contacts intergalactiques entre le Führer et les Petits gris. L'association anti-soucoupe qui voulait déplacer le joujou un peu plus loin - ailleurs c'est moins grave - a été déboutée. Il y a vraiment des gens qui n'ont que ça à faire...

 

vril.JPG

Source : Bordeaux 7 du mercredi 11 janvier 2017

Musique (442)

Burial

Dog Shelter

oklou

Defeat

Woodes

Daggers & Knives

09/01/2017

Le jeu des deux images (258)

 

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte.

258a.jpg

258b.jpg

 

08/01/2017

Le manifeste

La version PDF du petit livre du mathématicien philosophe Theodore Kaczynski : Le manifeste de 1971 – L'avenir de la société industrielle. Surnommé "Unabomber" par les médias après ses actions terroristes il y avait exposé ses théories, moins démentes qu'on pouvait l'imaginer.

Citation extraite de l'ouvrage :

"Si le système s’effondre, les suites en seront également très pénibles. Mais plus le système s’accroît, plus les conséquences de sa destruction seront désastreuses. C’est pourquoi, s’il doit être détruit, il vaudrait mieux que ce soit maintenant."

 

06/01/2017

Exterminons les génocidaires !

L'hypocrisie des bien-pensants : à propos de "Chez Nous", film anti-Front National

Cette courte et très intéressante vidéo de Vincent Reynouard m'inspire deux remarques à chaud :

- Toutes les courbettes et les reniements, élégamment appelés normalisation, de Marine n'y feront rien : elle est trop blanche, trop blonde et toujours trop "à droite" pour la sphère médiatico-artistique garante autoproclamée du bien, du beau et du progrès : elle restera à jamais une sale facho. Quelque part c'est assez comique.

- Les gentils intellectuels prompts à voler au secours du faible, du marginal, de l'incompris, du maudit même s'il s'agit du pire salopard ne trouvent rien à redire aux exactions, quand ils ne les encouragent pas, commises envers le facho. Parce que l'estampillé facho est évidemment un partisan plus ou moins avoué du diable Hitler coupable d'avoir décidé qu'un peuple n'avait pas le droit d'exister, il n'a donc lui-même aucune légitimité, par un juste retour des choses, à vouloir prétendre à être protégé par la société ni même à tout simplement continuer à vivre. D'où l'utilité de certaines lois iniques empêchant toute contestation sur certains faits historiques afin de faire perdurer cette logique tyrannique tout en permettant aux gardiens du Système de prendre la pose héroïque du résistant désintéressé ou pathétique de la victime en quête de justice.