Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2017

Je m'adapte

Qu'est-ce que m'inspire le dernier attentat à Londres ? Pour l'instant : rien, strictement rien. J'ai sans doute fini par m'habituer comme le préconisait Valls au temps de sa splendeur. Et pour une fois que je me conforme à un mot d'ordre venant d'un de nos dirigeants qu'on veuille bien s'abstenir de me le reprocher !

 

03/06/2017

C'est ma Merco et alors ?

Les jolies femmes et les belles voitures ont souvent été associées ; de la bimbo à l'expo tuning à l'élégante au concours vintage en passant avec plus ou moins de bonheur par la publicité, les compétitions sportives et les salons automobiles. Chacun en pensera ce qu'il voudra, mais c'est comme cela depuis qu'un moteur à explosion a fait avancer quatre roues.

Dans le registre l'image qui accompagne la campagne de Mercedes pour promouvoir leur modèle CLA Shooting Brake me laisse perplexe. C'est sûrement voulu parce les publicitaires sont payés pour faire vendre, mais je trouve la composition curieuse : devant le portail d'une maison d'architecte une femme habillée d'une robe jaune informe pose crânement et sans grâce un pied chaussé d'une sandale argentée sur le bouclier avant de sa voiture et semble défier le potentiel témoin de la scène. Le sens de la mise en scène m'échappe, mais peut-être ne suis-je pas au fait des us et coutumes dans les quartiers bourgeois ; à moins que cela soit justement le but : intriguer.

Merco.jpg

 

02/06/2017

Merci Alain !

01/06/2017

La vodka c'est bon !

Le documentaire Le fléau de la vodka en Russie diffusé sur RDI nous donne un aperçu du désastre sanitaire dû à l'alcoolisme au pays de Poutine. Pour ceux qui y verraient une grossière caricature destinée à discréditer nos chers alliés qui n'attendent que le moment propice pour venir nous extirper de notre décadence l'article de Wikipédia donne des chiffres éloquents.

31/05/2017

Je plussoie (13)

Les Africains qui se précipitent vers l’Europe ne s’en rendent pas compte : ce qui la rendait si attirante, c’était qu’ils n’y soient pas.

Renaud Camus

 

Le véritable exil n’est pas d’être arraché de son pays ; c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer.

Edgar Quinet

 

L'homme n'aura aucun désir de troubler un gouvernement qui lui assure complaisamment tous les moyens de sa concupiscence.

Marquis de Sade

 

C'est un travers des Français, lorsqu'ils sont dans la difficulté politique, de chercher des modèles étrangers plutôt que d'appliquer avec scrupule et exactitude les lois qui leur sont propres.

Maurice Druon

 

30/05/2017

Immortels

"Je ne connais rien de plus grand que l'agonie interminable de ce monde."

Depuis que, le 29 mai 1453, les Turcs de Mehmet II sont entrés à Constantinople, il ne reste plus de l'orgueilleux Empire Romain d'Orient qu'une mince bande de terre grecque et chrétienne, là-bas au fond de la mer Noire : Trébizonde – l'empire de Trébizonde.

Empire fragile et dérisoire, sur le trône duquel monte, en 1458, David Comnène, ultime rejeton d'une lignée illustre. Le nouveau basileus homme fin et cultivé, philosophe plus que politique, sait que les temps sont proches où la nuit ottomane s'abattra sur sa cité. Il peut bien tenter de gouverner une société en décomposition, fortifier son âme au monastère Suméla, chercher l'alliance de l'émir de la Horde du Mouton blanc, il sait...

Les signes sont là : les rats envahissent le palais, les murailles s'effritent, ses proches complotent et trahissent, l'Occident ne répond plus.

Un jour de l'année 1461, les Turcs donnent l'assaut...

"Il était temps, écrit David Comnène. Encore un peu et nous étions sur le point de nous croire immortels"

Quatrième de couverture de Trébizonde, avant l'oubli de Joseph Macé-Scaron aux éditions Robert Laffont

29/05/2017

Le jeu des deux images (269)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte. Cette énigme nous est aimablement proposée par Blumroch.

(Je ne jouerai pas car il m'a soufflé la réponse.)

269a.JPG

269b.jpg