Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2019

Samedi 23 février

Acte XV pour les Gilets jaunes et dixième manifestation pour moi.

Je retrouve Philippe Dubois, M. et un de ses amis place de la Bourse sous un ciel immaculé ; il y fait une chaleur presque estivale. Une réunion est annoncée place de la Bourse pour 17h00 sur la suite à donner au mouvement. Après l'achat de quatre masques "Castaner éborgné" c'est parti pour deux tours du centre ville dans une ambiance bon enfant. La manifestation s'achève à 17h00 place de la Victoire et nous nous séparons ; Philippe Dubois est le seul à se rendre à la réunion. Les autorités ont décompté 3 500 manifestants à Bordeaux ce jour.

IMG_20190223_141630.jpg

Je cède à la mode des selfies ; deviendrai-je narcissique ?

23/02/2019

Fermeture

Haut et Fort étant redevenu fiable, semble-t-il, je ferme le blog que j'avais ouvert pendant quelques jours sur Overblog.

22/02/2019

Manif (4)

Les armes controversées utilisées par les forces de l'ordre :

Armes.jpeg

Source : RTL

Je propose pour éviter toute mauvaise conscience aux utilisateurs, aux donneurs d'ordres et aux instances chargées de veiller à la légitimité de cet arsenal, et afin de ne plus avoir à discuter de ce problème mineur pour enfin s'occuper de choses sérieuses comme "Le grand débat" d'ajouter simplement un "A" à toutes les dénominations. Nous aurions ainsi un LDBA soit un Lanceur de Balle de Défense Antifasciste (quoi de plus naturel que de se défendre contre les fascistes ?), une GLIA pour Grenade Lacrymogène Instantanée Antifasciste (chacun son tour, à eux de pleurer maintenant) et une GMDA soit une Grenade à Main de Désencerclement Antifasciste (parce qu'être encerclé par des fascistes c'est évidemment terrifiant et inadmissible) et plus personne n'y verrait rien à redire.

21/02/2019

Le cinéma, c'est fou !

Mortal Engines de Christian Rivers

Dans un monde post apocalyptique la ville nomade de Londres montée sur chenilles et curieusement peuplée à 99% de Blancs (le seul Londonien noir de l'histoire est doux intellectuel) lutte contre des rebelles à 99% métissés ou de type non-européens et part à la conquête d'un paisible état asiatique sédentaire. Après l'échec de Londres ses habitants iront se réfugier chez leurs adversaires restés accueillants malgré ce qu'ils ont subi. 

Dilili à Paris de Michel Ocelot

Une enfant franco-kanake enquête dans le Paris de la Belle époque pour savoir où vont les fillettes enlevés par les Mâles-Maîtres qui les recouvrent d'une sorte de niqab pour s'en servir comme siège afin que les femmes ne deviennent pas les égales des hommes. Heureusement que des personnalités comme Louise Michel, Sarah Bernard, Emma Calvé et bien d'autres vont lui venir en aide parce que les Mâles-Maîtres ont infiltrés les autorités. Ce film d'animation a obtenu plusieurs récompenses et bénéficie d'un site pédagogique.

Marie Stuart, Reine d’Écosse de Josie Rourke

Dans ce film qui retrace le tragique destin de Marie Stuart Adrian Lester interprète Lord Randolph, un ambassadeur anglais et Gemma Chan Bess de Hardwick une aristocrate anglaise. La réalisatrice n'a-t-elle pas dit : « C'est tout à fait clair, je ne réaliserai pas un film d'époque qu'avec seulement des acteurs blancs. » Vivement une production sur la vie de Gengis Khan avec des acteurs noirs ou sur celle de Shaka Zoulou avec des blancs.

19/02/2019

L'impasse

Zoom avec Michel Drac : l'insurrection dans l'impasse !

Retour (presque) à la normale

Je ne cacherai pas que je suis très satisfait d'être revenu sur Haut et Fort. Tout est presque revenu comme avant le bug sauf que je n'arrive plus à réinstaller XiTi le site d'analyses d’audience du blog et je n'ai franchement pas envie d'aller sur Google Analytics.

18/02/2019

Samedi 16 février

Acte XIV pour les Gilets jaunes et neuvième manifestation pour moi.

Il fait beau et presque chaud place de la Bourse où l'ambiance est à la kermesse avec cette fois une prolifération de masques à l'effigie d'Alexandre Benalla. Philippe Dubois ayant eu un empêchement je rejoins M. et nous voici partis pour deux tours du centre ville, un petit et un plus grand, avec terminus place de la Comédie. Des percussions assurent le spectacle et peu après 17 heures M. et moi déshydratés par cette longue balade allons boire un verre avant de nous séparer. J'apprends ultérieurement que des manifestants ont poussé jusqu'à l'Hôtel d Ville où des heurts ont eu lieu. Les autorités parlent de 5 000 participants.

IMG_20190216_170901.jpg

Où est Alexandre ? En étant observateur vous pouvez distinguer six visages de l'ancienne coqueluche de Macron.