Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2017

C'est vu (27)

Peu après l'An mil deux aventuriers anglais (?) partis se procurer de la poudre noire en Chine arrivent devant la Grande muraille. Là une armée chinoise sortie d'un manga combat à l'aide de machines extravagantes des myriades de bestioles féroces avec les yeux sur les épaules. Les soldats chinois sont beaux et courageux, protègent avec abnégation le monde de l'horreur et apprendront le sens de l'honneur aux européens. La Grande Muraille de Zhang Yimou est truffé d'invraisemblables et d'anachronismes, son scénario tient sur un grain de riz, mais l'ensemble naïf et spectaculaire se laisse voir comme un film d'aventure de série B des années 50 qu'on aurait gonflé aux effets numériques ; on ne s'ennuie pas une seconde et l'actrice principale est bien jolie. 

14/05/2017

Aiguillon

"Pour que l'esprit se mette en travail, il faut en effet qu'il soit excité. Or le seul aiguillon qu'il connaisse est la souffrance, en entendant par là l'un quelconque des tons de la gamme qui va de la douleur brutale à cette souffrance atténuée qu'est le désir, en passant par la crainte (imagination d'une souffrance)."

R. Chasseriaud

La Formation de l'Opinion Publique

L’œuvre intégrale sur BnF Gallica

 

13/05/2017

Streaming (2)

FOPELO que je présentais ici a changé de nom et d'adresse, c'est maintenant STEPIZ. Sinon, regarder des films en streaming c'est toujours très mal et ce billet n'est pas une publicité pour se rendre sur ce site.

11/05/2017

Santé

banlieue.jpg

Source : Quelque part sur le net

 

 

10/05/2017

Alternance

attali.jpg

Source : Amour, Absinthe, Révolution

 

 

09/05/2017

Résumé

"L'Occident s'est sacrifié en tant que civilisation particulière pour s'imposer comme culture universelle."

Le Comité Invisible

L'insurrection qui vient

08/05/2017

Leur président

Macron me fait penser au stéréotype du croque-mort de cinéma : mince, élégant, glabre, pâle, inexpressif, poli, professionnel voire tatillon, mais avec un quelque chose dans l’œil qui fait froid dans le dos. Je sais que le cœur a ses raisons, mais son attirance pour une femme de vingt-quatre son aînée parfait le personnage et ajoute au malaise. Il correspond d'ailleurs exactement au rôle de fossoyeur de la Nation qu'il va être amené à jouer. Ce sera bientôt fini de la fiction qu'entretenaient encore ses prédécesseurs récents, il est temps de débrancher l'appareillage qui permettait au pays en état de mort clinique de continuer à respirer et de passer à autre chose. Comme l'affirme ses thuriféraires Macron est réellement le dirigeant de demain, et dans toute sa splendeur. Il faudra s'y habituer, ce n'en est que le prototype.