statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2020

Sites mal-pensants francophones (39)

Attention aux amalgames ! La liste suivante a été uniquement constituée dans un but informatif, y figurer n'implique en aucune manière être nécessairement en accord avec les idées défendues dans les autres sites en lien sur cette même liste... ni avec les miennes.

15 nouveaux liens partent rejoindre le Pandémonium :

CatholicaPédia Blog - CatholicaPedia, une mémoire de la Tradition… en toute liberté

code- Reinho

Culture & Racines - Éditeur

jim le reveilleur

L'Homme Nouveau

La beauté sur la Décharge...

La Ligue du Sud

Lapin du Futur

Le Club de la Presse

Le vert bavoir

Marcel D.

Mind War – Le site de Boris Le Lay

nicolasbonnal.com - Histoire. Humour. Cinéma. Culture

Reconquista Press

Xavier Eman

Commentaires

Je ne sais si le média pour tous figure dans le pandemonium. Dans cette vidéo, Lapierre, crédule ou soit-disant crédule, brosse un portait assez bon de Soral:
https://www.youtube.com/watch?v=bYMnzPZQFK8

Je partage son avis, comme celui d'Adrien Abauzit sur les repoussoirs qui desservent la cause avec leurs délires sur les extra-terrestres, les chemtrails, la terre plate, le créationnisme, l'imposture climatique, ...
Pour ceux qui douteraient de l'influence de l'homme sur le climat, il convient de rappeler que celle-ci n'est pas nouvelle. De tout temps, l'homme a modifié son environnement et ces changements (déforestation, agriculture, industrialisation, urbanisation, ...) ont des répercussions sur le cycle de l'eau et le bilan d'énergie via les changements d'occupation des sols et les prélèvements d'eau pour ne citer que ces deux exemples évidents. La Terre n'ayant jamais été aussi peuplée et les activités humaines n'ayant jamais pris une telle ampleur, les conséquences sont fortes sur l'environnement.

Écrit par : Sven | 03/06/2020

@Sven : les pollutions sont bien réelles , leur influence sur le climat ? sans doute ... mais c' est encore une belle imposture qui permet les taxes et l' institution du Gouvernement mondial . Le climat a connu des bouleversements sans rapport avec l' homme pas encore présent ou suffisamment actif .. l' épuisement des ressources par surpopule et le saccage qui va avec , une réalité . Prendre prétexte d' un "dérèglement" climatique (pour raisons multiples) pour nous fourguer la voiture électrique , les éoliennes , les réfugiés "climatiques" et autres billevesées .. non merci .

Écrit par : EQUALIZER | 03/06/2020

@EQUALIZER

La problématique environnementale, au sens large, est un sujet majeur. Je ne comprends pas pourquoi notre mouvance n'en fait pas un de ses fers de lance pour critiquer la mondialisation, la surpopulation et le fétichisme de la marchandise. Le coût économique et le coût écologique des migrations seraient un argument pour la remigration susceptible d'être compris et qui montrerait toute la duplicité et la bêtise des libéraux économiques et sociétaux. Bien évidemment, le corollaire serait de réduire notre consommation, enfin de réorienter notre consommation pour ne pas faire peur.
Je n'ai jamais cru au gouvernement mondial car j'ai du mal à imaginer des convergences de vue entre dirigeants occidentaux et asiatiques par exemple. J'espère que la mondialisation a été sévèrement remise en cause par la pandémie. Nous verrons dans les mois et années qui viennent.
Les problématiques environnementales, baptisées changement climatique, sont de plusieurs types comme vous le soulignez: destruction des écosystèmes, épuisement des ressources, pollutions, et effets climatiques directs et indirects. Un exemple emblématique est la déforestation massive bien avancée en Asie et en Amérique du Sud, et qui augmente en Afrique. L'effet direct sur le climat sont des modifications du climat dues aux changements d'occupation du sol qui induisent de fortes variations du rayonnement réfléchi et ré-émis (aspect énergétique) et des pluies, de l'évaporation et du ruissellement (aspect hydrologique). L'effet indirect est la remise en circulation de grandes quantités de CO2 lorsque la forêt est brûlée. Il y a une multitude d'autres exemples.
Le coup des bouleversements climatiques au cours de l'histoire de la Terre est un sacré sophisme. Bien sûr qu'ils ont existé au cours des 4,5 milliards d'année d'existence de notre planète. Ces bouleversements ont eu lieu à des époques où la vie n'existait pas sur Terre ou existait sous des formes très simples, ou ont causé de grandes extinctions. Je pourrais conseiller la lecture de Voyages à travers les Climats de la Terre du climatologue Gilles Ramstein ou d'écouter cette émission [1]:
https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/gilles-ramstein-retour-vers-le-climat-0
La vie telle que nous la connaissons actuellement avec des grands mammifères ne s'adapte pas très bien aux changements abrupts. Si tu rajoutes à cela la désoxygénation de notre planète, conséquence du changement climatique, nous sommes en train de provoquer une nouvelle grande extinction.

[1] Même les "experts pour climato-sceptiques" [2] présentent des courbes et des cartes montrant le réchauffement tout en le niant:
https://hacene-arezki.fr/indicateurs-climatiques/
La courbe d'activité solaire diminue, la température continue d'augmenter tout comme la concentration en CO2 atmosphérique.

[2] il est géographe et n'a donc pas fait de physique, depuis, au mieux, le bac.

Écrit par : Sven | 03/06/2020

@Sven , oui il faut aussi avoir lu André Birre sur l' humus et ceux là : https://planethumus.com/le-sol-fait-le-climat/

comme j' ai pratiqué la culture "bio" (naturelle) j' en connaissais bcp sur le sujet . Le changement "climatique" (la pollution) est un sujet traditionnellement de droite phagocyté par les pires "écolo-gaucho" ... résultat ? un grand pas pour la dictature mondiale : Gouvernement mondial ou pas , les directives de l' ONU et autres machins y ressemblent bigrement ! ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 03/06/2020

@ EQUALIZER

Les directives de l'ONU comme le pacte de Marrakech ne sont pas juridiquement contraignantes. Si la majorité des pays ont voté pour hormis quelques pays, principalement occidentaux, qui ont voté contre ou se sont abstenus, c'est qu'ils ne sont pas concernés par l'arrivée d'immigrés. Bien que signataire, je ne vois pas le Japon le mettre en application. On se doute que la Russie, la Chine ou la Corée du Nord ne vont pas être submergées par les demandeurs d'asile. On notera que 11 pays de l'UE n'ont pas signé.

Si nous n'investissons pas l'écologie, le localisme, ..., d'autres prennent la place. Difficile de leur reprocher.

Écrit par : Sven | 03/06/2020

"Mon message au président Trump, à quiconque aux Etats-Unis, depuis le Royaume-Uni c'est que le racisme, les violences racistes, n'ont pas leur place dans nos sociétés et je suis sûr que c'est une opinion largement partagée dans le monde"
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-racisme-n-a-pas-sa-place-dans-nos-societes-lance-boris-johnson-a-donald-trump-20200603

L'original:
"My message to President Trump, to everybody in the United States, from the UK is that I don’t think that racism – and it’s an opinion I’m sure shared by the overwhelming majority of people around the world – racism and racist violence has no place in our society".
https://www.msn.com/en-gb/news/newslondon/boris-johnson-tells-donald-trump-racism-and-racist-violence-has-no-place-in-our-society-following-george-floyds-death/ar-BB14Z9sw

BoJo, ce héros. Vivement le Frexit!

Écrit par : Sven | 03/06/2020

BoJo est inféodé au Lobby ... comme d' autres ... à pas franchir la ligne jaune . ;-) la communauté de lumière doit bien se marrer ..

Écrit par : EQUALIZER | 04/06/2020

Sven > Je suis convaincu que la Terre se réchauffe actuellement, mais pour combien de temps et jusqu'à quelle température ? Je l'ignore et je crois que personne n'en sait trop rien. Par contre je suis dubitatif sur la responsabilité des êtres humains dans ce processus.

Je ne vois pas le rapport entre le Frexit et la soumission de Boris Johnson au Système.

Écrit par : Pharamond | 04/06/2020

@ Pharamond

Personne n'est en mesure de dire jusqu'à quelle température ni pour combien de temps. Les modèles ne sont pas en mesure, et ne seront jamais de le faire. Il y a des raisons physiques à cela: tous les phénomènes ne sont pas décrits, il y a des problèmes d'échelle: les phénomènes ne sont pas linéaires et l'utilisation d'un comportement moyen à l'échelle du pas grille peut conduire à d'importantes erreurs, et il y a point qui ne sera jamais résolu, c'est notre connaissance incomplète des propriétés de la Terre: quel type de sols, sur quelle profondeur, ... et qu'elle sera l'évolution des surfaces terrestres? Entre une forêt, une prairie, un champ de soja, une ville, les bilans énergétique et hydrologique ne sont pas les mêmes. Bien malin celui qui pourra prédire l'évolution de cette occupation des sols.
La responsabilité des humains est indéniable et existe depuis l'apparition de l'homme. La différence avec les époques antérieures, c'est que nous sommes 6 milliards et que nos activités sont devenues beaucoup plus qu'une petite perturbation dans le système.
C'était juste pour rappeler que les souverainistes ont d'autres priorités que l'avenir des blancs (pas de tweet sur le calvaire des Afrikaners). Je n'ai pu m'empêcher de rapprocher le tweet de l’alcoolo des sorties du pdt de l'UPR sur sa plus grande proximité avec les Maliens qu'avec les Estoniens.

Écrit par : Sven | 04/06/2020

Sven > Soit, mais il reste encore à savoir dans quelle proportion nous intervenons dans ce réchauffement.

Je ne comprends pas cette fixation envers les souverainistes. Si cela s'adresse à moi dans l'idée de me faire prendre conscience d'évidences qui m'échapperaient je te précise que je ne suis pas souverainiste, mais nationaliste ; je préfère l’originale à la copie.

Écrit par : Pharamond | 04/06/2020

@Pharamond : On peut aussi être national-nationaliste. ;-)
C'est sans doute le grand avantage de se déclarer royaliste : certaines prérogatives *souveraines* s'en déduisent immédiatement (maîtriser des frontières, battre monnaie, formuler des lois, déclarer la guerre, et malheureusement[1], racketter les populations).

[1] Même le meilleur gouvernement donne le pouvoir à une mafia. Plus ou moins douce, plus ou moins compétente, mais à une mafia. Le pouvoir de lever des impôts n'a aucune limite, comme le montre notre admirable République Socialiste Populacière d'Euwofwance -- Heinlein a tout dit sur ce sujet.

Écrit par : Blumroch | 04/06/2020

@ Pharamond

Cette question, qui te paraît simple, est très compliquée. Le mathématicien René Thom avait publié une série d'entretiens sous le titre prédire n'est pas expliquer dans lequel il séparait une approche quantitative comme celle, signe des temps :-), que tu demandes, et une démarche qualitative pour comprendre les phénomènes en jeu. En science, qualitatif veut dire que tu es capable d'expliquer les processus à l'oeuvre mais non de les quantifier. Ce que tu aimerais connaître n'est pas possible. Il ne suffit pas de faire tourner un modèle avec et sans humains pour avoir l'effet de notre présence. Déjà ce n'est pas un modèle mais x modèles interagissant et c'est très complexe de les faire interagir. Les limitations que j'énonçais sur notre connaissance des paramètres du système sont toujours valables. Et le facteur humain n'est pas simplement la quantité de CO2, il y a plein d'autres facteurs à prendre en considération.
En revanche, nous disposons d'observations qui ont permis d'établir des corrélations entre des phénomènes, de lois physiques nous permettant de comprendre les effets de certains changements, ...
Comme tu n'as ces infos qu'au travers du discours médiatique culpabilisant, je comprends ton rejet.

Ce qui me permet de faire la transition avec ta deuxième question. J'essaie de rappeler, trop souvent peut-être, qu'il ne faut pas tomber dans les pièges médiatiques tendus à la mouvance. Ce n'est pas ton cas, ce n'est pas celui de la majorité des commentateurs. Mais pour certains lecteurs qui garderaient le silence, ce n'est peut-être pas un mal. Sous prétexte d'opposition au système, on nous met en avant tout un tas de figures qui n'ont que peu à voir avec nous. Sous prétexte que les médias ne les aimeraient pas, ces personnes deviendraient nos héros: les souverainistes de droite (les leaders du RN, de DLF, de l'UPR, Zemmour, ...), de gauche (RL, Onfray), les "y en a des biens", les chefs d'état ou de gouvernement étrangers (Trump, Poutine, Johnson, Bolsonaro, mais bizarrement moins Salvini ou Orban).
Que ces gens donnent en exemple la Chine ou la Corée du Nord comme E&R, masquent les vraies questions comme celles de la déculturation ou du grand remplacement derrières des histoires de religion, de prénom, de taille de barbe ou de bouts de tissus, ça me fout des boutons. Lorsque Messiah ou Zemmour nous expliquent ce qu'est être Français, je vois rouge, lorsque les brexiteurs se moquent ouvertement de ce que voulait le peuple anglais - à savoir reprendre le contrôle de ses frontières pour réduire le nombre d'étrangers et qu'on leur répond, je vous ai compris, nous allons demander des visas aux ressortissants de l'UE -, je goûte peu ce genre d'humour.

Écrit par : Sven | 05/06/2020

Sven voit rouge et je broie du noir ... On est mal Tintin , on est mal !

Écrit par : EQUALIZER | 05/06/2020

A considérer la complète inversion des valeurs et le retournement du sens des mots, je pense que l'expression "broyer du blanc" est hélas celle qui conviendra, ne risquant probablement pas d'attirer l'OEil d'Avia -- on en sait qui attendent avec impatience le décret d'application de cette énième loi scélérate.
"Voir rouge", c'est à la limite de l'anticommunisme forcément primaire ; "voir bleu-blanc-rouge" serait peut-être plus indiqué pour décrire la réaction aujourd'hui *normale* face à une abomination.
Au reste, puisque 95 de nos krons citoyens sur 100 semblent heureux à l'idée d'obéir aux délires de l'o.n.u., de l'u.e. et autres organisations criminelles, pourquoi diable devrions-nous déplorer cette évolution ? :-(
L'ancienne plaisanterie "Do not think. If you think, don't talk. If you talk, don't write. If you write, don't sign. If you sign, don't be surprised." doit devenir : "Don't think. If you think, try not to. Don't do anything : just applause."
Dans la société du spectacle, c'est tout ce qu'on demande aux spectateurs : de manifester leur approbation et même leur joie, quel que soient le mauvais spectacle et le bon tour qu'on leur a joués.

Écrit par : Blumroch | 05/06/2020

Blumroch > Comme j'aime à le répéter en politique je suis pragmatique : le forme m’indiffère seul compte le salut de la nation et de son peuple.

Sven > Je ne rejette pas l'idée que l'on soit responsable, les humains sont trop nombreux et tout est lié sur une Terre finie, je dis que je suis dubitatif devant l'unanimité et la mise en scène apocalyptique avec évidemment culpabilisation de l'Occidental à la clé.

Le problème est que lorsqu'on franchit les balisages on est perdu. Cinquante personnes vous indiqueront la route, mais seul notre bon sens et une certaine auto-discipline nous indiquera de ne pas écouter celui qui a le plus de bagou ou de ne pas faire dans la facilité en suivant un guide au delà de l'utile.

Enfin, et je sais que je me répète, je n'ai qu'un ennemi c'est le mondialisme et son projet économico-philosophique libéral-libertaire et l'UE en est un lieutenant zélé alors tout ce qui peut lui nuire me réjouit grandement sans que je prenne cela pour une grande victoire ; et pour finir le destin des Britanniques ne les regardent qu'eux.

Écrit par : Pharamond | 05/06/2020

@ Pharamond

Je ne comprends pas ton problème avec l'unanimité. Il ne s'agit pas d'une opinion, il s'agit d'une constatation: il y a une augmentation des températures mesurées qui coïncident avec une augmentation des taux de CO2 mesurés au cours des deux cents dernières années. De telles augmentations ne se produisent généralement que sur des des périodes de plusieurs dizaines voire centaines de milliers d'années alors que là, c'est sur 200 ans. Cette période correspond à l'ère industrielle dont on sait que les les activités sont responsables de ces émissions.
Si tu es en désaccord avec l'exploitation qui en est faite, je te suis. Et c'est là-dessus que nous devrions nous focaliser, pas sur la défense de la terre plate. Une manière de réduire les émissions consiste à relocaliser la production et à réduire cette production démentielle et donc à mettre fin à la mondialisation.
Sur le Brexit, nous ne parlons de la même chose. Ce qui me déplaît, c'est l’escroquerie. Les naïfs ont voté dans un but bien précis alors que les promoteurs du Brexit avaient un autre objectif. C'est la même chose avec le FN/RN depuis bientôt 50 ans. Les gens ont voté et votent pour l'idée qu'on leur a inculqué de ce parti dans les médias; en gros le slogan du fameux auto-collant du FNJ - "Quand nous arriverons, ils repartiront" -, alors que la position des Le Pen, Gollnish, Holleindre, ... a toujours été l'assimilation des immigrés. Cette position assimilitionniste a encore été revendiquée, il y a peu, par JMLP. Martial Bild, ancien membre du bureau politique du parti, a failli avaler son micro lorsque JMLP lui a confirmé que donner la nationalité française à 8 millions de Maghrébins en 1962 aurait été une bonne chose pour la grandeur de la France. Je pense qu'un paquet des 11 millions d'électeur du parti diraient "si j'aurais su, j'aurais pas votu" s'ils avaient conscience de cela. Soit dit en passant, qu'un cadre du FN tombe des nues devant la ligne politique du chef historique du parti, me laisse pantois.
Taquin comme tu me connais, je ferai remarquer que Martial Bild faisait partie du courant catholique mené par Carl Lang sur lequel JMLP s'est appuyé pour chasser les païens identitaires de Mégret. En guise de remerciement, eux aussi ont été victimes d'une des purges suivantes. Et à l'insu de leur plein gré, ils ont renforcé la ligne assimilationniste du parti. Je trouve que c'est affligeant.

Écrit par : Sven | 06/06/2020

Le 1er saboteur du FN est ... JMLP lui-même en cassant le ticket "Le Pen - Mégret" qui aurait fait un tabac au sommet de sa popularité . Après .. plus rien n' a été pareil , des années cruciales perdues , des militants sacrifiés pour rien ! les salades catho/païens ne devraient pas avoir autant d' importance face à la seule question : les blancs survivront-il à l' invasion ? si rien ne change et ça n' en prend pas le chemin , je répond NON ! on garde une étincelle d' espoir sur "l'imprévu en Histoire" (Venner) mais c' est bien mince ..

Après l' intégration (??) l' assimilation (!!). Elle n' est possible qu' à dose homéopathique , on assimile des individus par une invasion . Et puis ne s' assimilent que ceux qui le veulent vraiment et en sont capables .

De là à ce que des niouveaux français dont l' encre des papier est à peine sec viennent m' expliquer comment être français , faut pas pousser pépère ! peuvent se revendiquer français de plein droit ceux qui ont perdu au moins un parent en 14-18 , j' en suis . Je crois que Le Gallou avait dit un truc comme ça ... c' est pas faux !

Le Pen avait dit qu' il y avait des français par le sang reçu , d' autre par le sang versé ... C' est acceptable et ça limite les candidats ! sinon il faudrait aussi déchoir de la nationalité française les traîtres de officines parasites ... et les bannir ! On peut encore en rêver ?

Écrit par : EQUALIZER | 06/06/2020

Sven > La science a prouvé maintes fois qu'elle est aussi tributaire des opinions : les notions de race ou de sexe, pour ne prendre que des exemples récents.
Encore une fois je ne nie pas l'influence presque toujours néfaste de l'homme sur la nature , mais je déplore l'absence de débat réel, les opposants traités de complotistes, de malades mentaux ou de fachos, les égéries à la Greta Thunberg, la culpabilisation des Occidentaux. Cette diabolisation des non-réchauffistes, même s'ils ont torts, est malsaine.

Le Pen était pour l'empire français et garder l'Algérie il ne veut pas se renier, mais c'est de l'histoire ancienne. le FN est mort et le RN est moribond ; cocufiage ou pas cela n'a plus grande importance. J'ai longtemps voté FN quand je croyais à la solution démocratique et je ne regrette rien. Etant nationaliste je suis pour l'assimilation des étrangers, sauf qu'à partir d'un certain taux c'est eux qui nous assimilent.

Écrit par : Pharamond | 06/06/2020

@ Pharamond

Je suis globalement d'accord. Thunberg, les journalopes et les politocards, ce n'est pas de la science. Je te le répète, pourquoi s'opposer à des observations alors que l'écologie nous fournit des arguments contre la mondialisation, l'immigration, ...

Dans les exemples, ce que tu appelles science, c'est de la socio. Les sciences dures n'ont pas varié: XX -> femelle, XY -> mâle, les races n'ont jamais été remises en cause. D'où les cris autour des cartes de QI dans les medias.

Le Pen est un nostalgique de la troisième république. Tu en es conscient. Ce n'est pas le cas de la majorité des électeurs du FN/RN. Le FN a été créé par les jeunes d'Ordre Nouveau pour lutter contre l'immigration pas pour assimiler. Le FN a été détourné de son objectif dès l'origine. Le RN moribond rassemble quand même plus de 10 millions d'électeurs qui veulent voter pour quelqu'un.
Je suis ethno-différentialiste et remarque que les Européens ont été assimilés, et, dans leur grande majorité, les non-Européens, non. Et après 4 générations, je remarque aussi, que parmi ces dernières populations, certains peuvent être assimilés à une génération, mais pas à la génération suivante. Les harkis en sont un bon exemple.

Écrit par : Sven | 07/06/2020

Sven > Quel genre d'arguments ? Cela fait bien longtemps que la réalité n'a plus aucune importance et que devant un ciel bleu on vous dira qu'il a une autre couleur parce que les médias, trois experts en mal de reconnaissance et un scientifique qui a tout compris auront dit que le bleu est une construction artificielle ethnocentrée et qu'une peuplade du désert dans sa grande sagesse n'a pas de mot pour désigner les couleurs.

Les sciences dures peut-être, mais toutes les sciences ne le sont pas. Pour la notion de race par exemple la fiche Wikipédia en dit long.

Il est plus facile d'assimiler avec une nation qui se respecte qu'avec une "république" qui se hait.

Écrit par : Pharamond | 08/06/2020

Écrire un commentaire