Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2016

Caillou

Résumons : les Polynésiens arrivés en pirogues sur l’Île de Pâques, déserte à ce moment, passèrent les siècles suivants à sculpter des statues géantes et à déboiser l'île. Une fois le lieu devenu un immense terrain de golf ils mirent à bas leurs anciennes divinités jugés incapables et, affamés, se battirent entre eux jusqu'à quasiment disparaître. Cette belle allégorie de l'humanité coincée dans un territoire fini et gaspillant ses ressources sans penser au lendemain plut longtemps aux scientifiques et au public. Pourtant, à la lumière des dernières découvertes archéologiques il semblerait qu'après la déforestation les Pascuans se soient assez bien adaptés à leurs nouvelles conditions de vie et en profitèrent pour changer de divinités sans pour autant profaner les anciennes. Leur population et leur culture ne furent au bord de la disparition qu'à cause de l'arrivé d'une population étrangère (des marchands d'esclaves péruviens). En fait, cette version peut, elle aussi, servir d'avertissement.

Dans la série Enquêtes archéologiques présentée par Peter Eeckhout l'épisode Île de Pâques - Le grand tabou d'Agnès Molia et Thibaud Marchand présente les travaux de Nicolas Cauwe.

Commentaires

En fait,l'ile de Pâques, personne ne sait réellement ce qui s'est passé
Une chose est sûre,ils avaient su s'adapter à presque tout
Même et y compris à la vérole qu'avaient apporté les équipages des bateaux occidentaux
Pour les marchands d'esclaves péruviens, ce fut beaucoup plus tard , l'île étant très isolée, il fallait vraiment le vouloir pour la choper ou alors avoir des moyens de navigation modernes ( avec la quantité de guillemets que recouvre l'emploi du mot moderne)

Mais c'est vrai qu'ils ont adapté leurs croyances,depuis les moais ( prononcez mo-ayes ) jusqu'à la quête de l'oeuf sur l'îlot en face

Je suis allé sur cet îlot,en bateau, c'est assez impressionnant, battu par la houle du Pacifique, rien ne pousse dessus, la mer en dessous qu'on suppose infestée de bestioles déplaisantes ,un vrai bonheur

Écrit par : kobus van cleef | 12/07/2016

On ne voit que ce qui dépasse du sol .. l' ensemble avant "enfouissement" (?) est impressionnant !
http://www.suchablog.com/les-statues-de-lile-de-paques-ont-un-corps/

Écrit par : EQUALIZER | 12/07/2016

kobus van cleef > Je suis casanier, mais c'est un voyage que je ferais bien.

EQUALIZER > je ne suis pas sûr que ce soit le cas de toutes les statues, certaines ne sont qu'une tête et les sculptures ont évolués en plusieurs siècles. Je crois qu'elles ont gagné en taille et en sophistication avec les années. Celles-ci sont effectivement impressionnantes.

Écrit par : Pharamond | 12/07/2016

Les commentaires sont fermés.