statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2020

Les grands méchants loups

Hollywood sévit de nouveau avec ses gentils soldats américains confrontés aux hordes de méchants nazis. Une fois encore la période choisie permet d'hypertrophier la menace. Ici nous sommes au commencement de l’intervention américaine pendant la Seconde guerre avec des destroyers escortant un convoi sur l'Atlantique quand les systèmes de contre-mesure alliés n'étaient encore qu'à leurs débuts. Les U-Boot sont représentés comme des monstres marins surgissant de l'eau en hurlant et arborant de gigantesques et menaçants emblèmes pas très historiques. Le film est tiré du roman The Good Sheperd de l'écrivain britannique farouchement anti-nazi C. S. Forester. Si la traduction française Bergers sur la mer peut évoquer avec justesse le rôle des destroyers d'escorte défendant les cargos contre les U-Boot comme des bergers protégeant un troupeau contre des loups – analogie que ne reniaient pas les Allemands eux-mêmes – le titre original que l'on traduirait plus justement en "Le bon Berger" est aussi et surtout une référence biblique explicite rejetant ainsi les adversaires dans le domaine démoniaque.

USS Greyhound – La Bataille de l'Atlantique d'Aaron Schneider

Commentaires

Ca aurait été mieux avec Tom Hanks en commandant de U-boot ! :p

Écrit par : Arthourr | 06/04/2020

Je ne connais ce C. S. Forester que de réputation : à en croire quelques commentaires lus sur des sites ricains voici deux bonnes décennies, j'avais cru comprendre qu'il était un honnête auteur d'aventures maritimes ("Horatio Hornblower") -- raison pour laquelle j'avais retenu son nom, à tout hasard.

J'aurais plutôt vu le berger donnant des ordres à ses chiens pour protéger le troupeau contre les loups. Exemple moderne : Foutriquet 2.0[1] donnant l'ordre à ses milichiens[2] de tirer sur les ennemis[3] de ses amis[4]. Vrai que dans ce cas, s'agit pas de protéger le troupeau, mais de le tondre avant de l'équarrir au profit d'un autre troupeau encore plus moutonnier, c'est-à-dire encore plus obéissant.

La carrière de ce Hanks m'est un mystère : tête banale, jeu banal, films sans intérêt. Une vraie vedette pour notre temps qui méritait sans doute de proposer à l'admiration des foules un crétin à faible Q.I. mais sportif -- *Forrest Gump*.

En tout cas, Pharamond, merci ! Au lieu de voir ce film, je vais me réinstaller un *Silent Hunter*[5]. Comme j'hésite entre les II et III, ce sera peut-être *Aces of the Deep*[6]. ;-)

[1] Le bon berger.
[2] Les bons chiens.
[3] Les méchants loups armés de gilets jaunes.
[4] Le bon troupeau, de très petite taille mais de très grande importance aux yeux du bon berger, qui doit rendre des comptes[4a]... à ses maîtres.
[4a] Ah ah ! ;-)
[5] https://en.wikipedia.org/wiki/Silent_Hunter_II
https://en.wikipedia.org/wiki/Silent_Hunter_III
[6] https://en.wikipedia.org/wiki/Aces_of_the_Deep_(video_game)

Écrit par : Blumroch | 06/04/2020

Arthourr > Difficile, il a une image de marque à conserver.

Blumroch > Il représente une image que l'Amérique a d'elle-même, son bon côté tout au moins. Il est rassurant dans sa banalité.
Personnellement je n'ai rien contre l'acteur bien qu'il frise parfois la mièvrerie.

"Silent Hunter III" semble le moins daté visuellement et mon neveu en dit beaucoup de bien.

Écrit par : Pharamond | 06/04/2020

@Pharamond : Suis du même avis que ton neveu, un "connoisseur" -- j'ai bien écrit : "*ré*installer". ;-)
Un bon jeu reste un bon jeu, quelle que soit sa date de sortie et donc ses graphismes. Des chefs-d'oeuvre comme *Thief : Dark Project* ou *Planescape Torment* seraient jugés "faisant mal aux yeux avec des pixels qui tachent" par les jeunes générations qui ne connaissent rien. *Duke Nukem 3D*, en vraie-fausse 3D, est plus amusant que *Duke Nukem Forever*.

Écrit par : Blumroch | 06/04/2020

Blumroch > En tant que non-joueur je me borne à l'esthétique du jeu et parfois un peu plus quand j'ai l'occasion de voir mon neveu dans ses oeuvres comme pour celui-ci :
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2018/10/08/balade-6095468.html

C'est quoi la vraie-fausse 3D ?

Écrit par : Pharamond | 06/04/2020

@Pharamond : La fausse 3D, c'est de la 2,5D :
https://fr.wikipedia.org/wiki/2,5D
Pour les jeux faits avec BUILD, on pourrait aller jusqu'à 2,75D.
C'est d'ailleurs sans grande importance (sinon historique), tant que le jeu est divertissant.

Écrit par : Blumroch | 06/04/2020

Merci, je vais apprendre quelque chose sur le monde des jeux vidéo.

Écrit par : Pharamond | 06/04/2020

@Blum & Phara : mes seuls Aces sont high : https://www.youtube.com/watch?v=Xg9aQvjMS60

:DD

Quant à Hanks, son physique et son jeu "passe-partout" permet certainement de donner de la "crédibilité" à la fiction qu'il soutient en faisant croire au visionneur que l'aventure en question pourrait lui arriver, à lui.

Écrit par : Arthourr | 06/04/2020

Même époque et même concept, mais côté anglais.
Ce sublime roman "La mer cruelle" de Nicholas Monsarrat que j'ai lu il y a une vingtaine d'années.
Un film en a été tiré en 1953, que je n'ai pas vu.

Écrit par : Philippe Dubois | 06/04/2020

Ah mais oui ! je me souviens de ce film vu étant gamin .. le bateau "compass rose" .. avec le recule dommage que les méchants n' en aient pas coulés plus ! .. à l' époque le Compass avait ma compassion .. les guerres fratricides sont bien les pires ! tant de courage gaspillé pour le triomphe de nos "ennemis" ..

Écrit par : EQUALIZER | 07/04/2020

Tom Hanks, rien que sa présence me rebute. Pour moi, c'est l'acteur incarnant la bien-pensance. Quelle filmographie: avocat homo-sidaïque persuadé d'être victime d'homophobbie dans Philiadelphia, attardé mental soit disant attachant dans Forest Gump, officier américain chargé d'une improbable mission pendant le débarquement en Normandie qui châtie les lâches soldats allemands dans Private Ryan, gardien de prison "humaniste" dans the Green mile, avec les habituels sadiques blancs (tueur en série, directeur de prison) et son noir condamné à mort sûrement par erreur mais faisant le bien autour de lui grâce à ses pouvoirs magiques, don Juan incarnant le capital à visage humain dans une nouvelle niaiserie intitulé You got mail, héros (avec l'autre horreur de la bien-pensance, Audrey Tautou) des adaptations des romans anti-catholiques, cad anti-européens pour un wasp, de Dan Brown, ... Il a même joué dans un des derniers films des Wachoseski.

Écrit par : Sven | 07/04/2020

Arthourr > Il y a aussi un chouette jeu de socitét ayant la guerre aérienne pour thème qui s’appelle "Aces High" :
https://boardgamegeek.com/boardgame/36325/down-flames-aces-high

Oui, une identification facile avec cette acteur l'a rendu populaire.

Philippe Dubois > C'est un classique du récit de guerre que je n'ai pas lu ni vu son adaptation au cinéma.
https://www.youtube.com/watch?v=wbn2lEDKQbg
J'ai lu "Das Boot" ;-)

EQUALIZER > Monstre !

Sven > Effectivement, vu comme ça...
Personnellement, je ne suis pas fan, mais je n'arrive pas à le trouver antipathique bien qu'il en fasse un peu trop parfois dans la moraline.

Écrit par : Pharamond | 07/04/2020

Il a écrit aussi "The African Queen" qui a donné un très beau film avec Humphrey Bogart et Catherine Hepburn, mieux que Tom Hanks!
Par ailleurs il me semble que dans le livre il s'agit d'un bateau britannique et pas us.
Très bon livre sur le même thème "La mer cruelle "de Montserrat me semble t'il.

Écrit par : hawkeye | 07/04/2020

@Sven: L'intérêt de Mr Hanks pour les studios doit justement être son aspect "Mr Tout-Le-Monde" lorsqu'ils veulent faire passer ce subtil message: "vous voyez, bande de sans-dents dégénérés, vous aussi pourriez être héroïques si vous leviez vos culs obèses de vos canapés achetés à crédit"...

D'accord avec vous sur la carrière de cet acteur même si son interprétation de Robinson Crusoé m'avait touché à l'époque, il y a tout de même un film dans lequel il se distingue par un cabotinage totalement jouissif: le savoureux Ladykillers des frères Coen.

Écrit par : Benway | 07/04/2020

hawkeye > Je en savais pas pour "The African Queen".
Quant à "The Good Sheperd" C. S. Forester étant britannique il est normal que son histoire ait pour sujet la Royal Navy. L'adaptation avec des navires US doit être assez facile et crédible.
Nous avons parlé de "Mer cruelle" dans les commentaires précédents ;-)

Écrit par : Pharamond | 07/04/2020

Écrire un commentaire