statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2020

Sont forts ces nazis ! (69)

Hitler avait pensé à placer des satellites tueurs dans l’orbite de la terre

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, des experts techniques américains ont exploré et examiné l’arsenal nazi. Ils y ont découvert les plans d’un projet terrifiant qu’Hitler et ses acolytes avaient élaboré. En effet, les nazis avaient prévu d’envoyer un gigantesque satellite tueur en orbite dans l’intention de faire frire leurs ennemis depuis l’espace. L’idée était d’utiliser les rayons solaires pour brûler des villes et faire bouillir des portions d’océan.

Concrètement, le plan du troisième Reich était de placer un miroir concave en orbite géostationnaire autour de la terre via des fusées. Le dispositif baptisé « Sonnengewehr » devait mesurer plus de deux kilomètres de diamètre. Un peu comme l’étoile noire dans Star Wars, il devait agir comme une loupe en concentrant les rayons du soleil à un endroit précis de la planète.

La découverte avait été relatée dans un article intitulé « Les hommes de science nazis ont sérieusement prévu d’utiliser un satellite artificiel comme arme de conquête », paru en 1945 dans le magazine Life.

L’arme de l’apocalypse imaginée dans de bonnes intentions

Hermann Oberth était un physicien allemand d’origine roumaine. Figure mondiale de l’astronautique et précepteur de Werner von Braun, il était l’un des concepteurs des missiles V2. En 1923, il avait imaginé le canon solaire dans l’objectif d’ensoleiller artificiellement certaines régions de la planète.

En 1939, son projet avait suscité l’intérêt des nazis. Les militaires se sont alors approprié des plans pour en faire l’arme de l’apocalypse.

Le projet d’Hitler incluait l’installation d’une station spatiale permettant aux soldats de viser sur leurs cibles depuis l’espace.

De nombreux obstacles

Néanmoins, les ingénieurs nazis ont rencontré de nombreux obstacles. Comme il est écrit dans l’article, « le fait que le pare-soleil ait accompli ce à quoi il s’attendait, est une autre affaire. »

Les techniciens devaient placer le satellite à une distance inférieure à 620 milles (mille kilomètres) de l’équateur. Au-delà de cette limite, une grande partie de l’énergie aurait disparu avant même d’atteindre la planète.

Par ailleurs, en 1940, il n’y avait pas encore de roquette capable de transporter une pièce lourde en orbite. En outre, la vitesse à laquelle la planète se déplace rendait encore plus difficile l’atteinte de la cible.

Source : FZN

Commentaires

Cela fait quand même beaucoup de "par ailleurs" et "en outre", de conditionnels et de "néanmoins".
Mais bon, ils étaient bien méchants quand même. D'ailleurs, ça se voit dans Star Wars.

Écrit par : Carine | 08/01/2020

@Pharamond : Vous êtes "inzuste, vraiment tropinzuste". Quelque belle âme vêtue "de probité candide et de lin blanc" devrait d'ailleurs vous dénoncer au decodex[0], car à l'évidence vous entendez nuire au socialisme national en gauchissant le sens de ses découvertes techniques et scientifiques, souvent évoquées par Jean-Pierre Petit et les émissions de vulga*i*risation de la chaîne RMC Découverte.
L'article zéro (comme on parle de "patient zéro") de cette belle histoire ("story" ou "narrative", comme on le dit en néo-french contemporain) l'expose avec une surprenante honnêteté[1] si j'en crois la source indirecte : "The plan started with good intentions, according to *Life*, before the outbreak of World War II. [...] Parked in geosynchronous orbit, it [la station orbitale] would serve as a refueling station for spaceships setting out to explore the solar system. But the war brought a new idea to the table." Les méchants avaient *de bonnes intentions* : c'est assez dire le mauvais procès qui leur était ouvert dès 1945 par *Life*.
L'héritage *solaire* grec ne pouvait être mieux revendiqué par les *brumeux* germains, qu'avec cette heureuse révision, et moderne encore, des fameux miroirs ardents d'Archimède. Dans cette découverte ingénieuse, on pourrait même voir un lointain écho par anticipation des plans de Feric Jaggar pour conquérir "l'infini et au-delà".

[0] Officine de "fact-checking" chargée d'anéantir les menteurs et mensonges indépendants qui, face aux menteurs et mensonges des groupes mafieux au pouvoir, croient naïvement pouvoir leur opposer des (ne pas rire) "vérités".
[1] https://www.popularmechanics.com/military/research/a15928734/real-history-death-stars/
A noter : c'est quand même dans la revue scientifique de très haut niveau *Popular Mechanics*, titre qu'on ne traduira pas par *Le mécanicien populiste*. ;-)

Écrit par : Blumroch | 08/01/2020

Les...[1] diaboliques ! Ils prévoyaient même de tous nous... réchauffer, comme nous l'expliquent ces publications savantes de très haut niveau :
https://www.damninteresting.com/the-third-reichs-diabolical-orbiting-superweapon/
https://www.dailymail.co.uk/news/article-5394705/How-Nazis-planned-send-killer-satellites-orbit.html
http://strangeside.com/germany-nazis-sun-weapon-from-satellite/
J'aime assez la conclusion du troisième "research paper", qui justifierait certains propos[2] d'Ewers : "Perhaps its time for Israel to develop a solar based energy gun operating from outer space."
Après cette révélation, on ne pourra plus prétendre que la recherche historique ne progresse pas. Au reste, tout gamin, je ne crois pas avoir lu un seul mot sur ce sujet dans les collections, pourtant riches, "J'ai Lu - L'aventure mystérieuse" et "Les chemins de l'impossible". ;-)

[1] J'avais d'abord choisi un autre mot, plus familier.
[2] Impossibles à citer dans un pays qui révère la totale liberté d'expression à condition qu'elle soit *encadrée*.

Écrit par : Blumroch | 08/01/2020

Carine > Ces précautions sont typiques des articles ou documentaires sensationnalistes. "On dit ça, mais pas vraiment, au cas où..."
Toutefois Dark Vador fait moins bien que son modèle, si AH est le champion incontesté des méchants de l'Histoire (en Occident tout au moins) lui n'arrive qu'à la 3me place des méchants du cinéma.
https://fr.wikipedia.org/wiki/AFI%27s_100_Years..._100_Heroes_and_Villains#Liste_des_m%C3%A9chants

Blumroch > Il y a des peuples qui ont le droit de se défendre, d'envahir, d'occuper, d'annexer, de posséder des armes de destruction massives et d'autres non parce que... parce que c'est comme ça.

Écrit par : Pharamond | 08/01/2020

il suffit d'être accusé de détenir des armes de destructions massives pour recevoir la visite des B52 porteurs des valeurs démocratiques ... L' accusation se suffit à elle-même puisqu' il n' est pas nécessaire d' en apporter la preuve (jurisprudence Nuremberg!)

Écrit par : EQUALIZER | 08/01/2020

@Pharamond : Pour faire autant de destructions, ce F16 vient de chez Novalogic. ;-)
Excellent rappel qui n'appelait aucun commentaire, d'autant que commenter pour ne pas approuver, c'est se condamner.

Écrit par : Blumroch | 08/01/2020

Les canons ont déjà fait leur travail, le F16 c'est pour la frappe chirurgicale ;-)

Écrit par : Pharamond | 08/01/2020

Comme le chantaient Marchal et ses compères:
https://www.youtube.com/watch?v=KocrCYaF3To

Écrit par : Sven | 11/01/2020

Écrire un commentaire