statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2019

Musique (515)

Trois enregistrements de l'hymne orthodoxe à la Vierge Marie Agni Parthene écrit par saint Nectaire d'Egine proposés par OCN.

Par les moines du Monastère de Simonopetra du Mont-Athos en Grèce :

Agni Parthene (Complete) - Simonopetra Monastery

Par le chœur du Monastère de Valaam en Russie :

Agni Parthene - Valaam Brethren Choir

Par la chanteuse serbe Divna Ljubojević :

Divna Ljubojević - Agni Partene

J'ai une petite préférence pour la version russe.

Commentaires

Pour rester dans le même registre assez peu mahométan :
https://www.youtube.com/watch?v=Pl9iZnBmLpE
;-)

Écrit par : Blumroch | 10/12/2019

La musique ne me semble pas d'époque ;-)

Écrit par : Pharamond | 11/12/2019

@Pharamond : Tout mélomane a noté les arrangements façon Era ou Enigma. ;-)
C'est *peut-être* plus authentique ici :
https://www.youtube.com/watch?v=v6qFCYRQKVA
ou ici :
https://www.youtube.com/watch?v=Q8gK0_PgIgY
En tout cas, Hildegart fon Trinken, c'est une lecture austère. ;-)
Bonne biographie de Régine Pernoud, incidemment.

Écrit par : Blumroch | 11/12/2019

Pas besoin d'être mélomane je crois ;-)

Certains morceaux sont angéliques.
Je n'ai pas lu Hildegard von Bingen ni sa biographie, mais "Vision" de Margarethe von Trotta est assez réussi.
https://www.youtube.com/watch?v=qGZKZMFhAG8

Écrit par : Pharamond | 11/12/2019

[Musicalmar inspiré par l'ouverture d'un carton de livres]
Je l'ai dit et répété : *tout* ce qui devait être dit l'a déjà été, et ordinairement mieux que par les cervelles, même estimables, de notre temps. En voici une illustration qui aurait pu trouver place dans la rubrique "[L|Rel]ectures".
Voici quelques décennies, le catalogue des éditions Plon comportait une petite collection bien oubliée aujourd'hui : "Les Impertinents"[1], dirigée par un certain Alain Wasjman. Evidemment inégale, elle proposait trois ouvrages intemporels : *Les intellectuels en chaise longue*, de Georges Suffert ; *Nous serons tous des protestants*, de Robert Beauvais ; et *Les marchands de légendes*, d'un certain Jean Bourdier[2]. Ce dernier titre, que je viens de relire, est consacré au journalisme et aux mauvais procédés de cette profession méprisable[3]. Il dispenserait de lire tout ce qui a suivi sur ce sujet. Anecdotes et analyses, toujours judicieuses, sont écrites dans un style agréable à l'humour discret. Ce Bourdier avait pour amis Dominique Venner, Jacques Laurent et Jacques Bergier : je ne vois pas de meilleures raisons pour recommander la lecture de ce livre aussi instructif et décisif que les deux premiers titres donnés *supra*.
Les bibliothèques sont des cimetières.

[1] De nos jours, on aurait sans doute droit au mieux à "Les Impertinent[e]s", au pire à "Les zimpertinenteuzélézimpertinents".
[2] Manifestement un très mauvais esprit, si j'en crois la fiche de police que je découvre à l'instant :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Bourdier
[3] C'est mon avis, pas celui de l'auteur.

Écrit par : Blumroch | 11/12/2019

Si certaines vérité humaines sont immuables l'Histoire avance et il est nécessaire de faire des ajustements même si cela doit être fait avec moins de talent qu’auparavant. J'avoue être parfois surpris par la prescience dont font preuves œuvres écrites il y de nombreuses années, mais cela reste pour moi du domaine de la culture personnelle. Nécessaire, utile, indispensable même pour comprendre notre monde, mais le terrible présent ne peut évidemment y être analysé.

Écrit par : Pharamond | 11/12/2019

@Pharamond : L'accumulation d'exemples et de témoignages n'apporte rien, ou presque, à l'exposé des principes. Ainsi, c'est par essence que la démocrassouille est maudite, pas parce que ses maîtres, tous semblables au fil des décennies, sont des crétins ou des crapules ; après Bourdier, Riocreuse est inutile. ;-)

Écrit par : Blumroch | 11/12/2019

@Pharamond : P.S. : "L'Histoire avance". Attention, vous direz un jour que Clio est en marche ! ;-)
De fait, elle erre et divague.

Écrit par : Blumroch | 11/12/2019

@Blumroch

Jean Bourdier, ça me rappelle des souvenirs. Il a participé à la belle aventure de la NRH.

Écrit par : Sven | 11/12/2019

Blumroch > Je en crois pas qu'il y ait un système politique idéal, chacun a ses qualités et ses défauts et se trouve mieux adapté à un lieu ou un temps donné. Il y a qu'une constance : l'individu ne se défini qu'au sein d'une communauté qui a besoin de chefs a qui il ne faut jamais laisser le pouvoir sans surveillance pour se distraire avec des hochets débilitants.

L'Histoire qu'on le veuille ou non ne peut pas reculer, ensuite son pas vaut ce qu'il vaut.

Écrit par : Pharamond | 11/12/2019

@Pharamond : Les deux principes du régime idéal (d'esprit anarchiste) seraient la liberté et la responsabilité. C'est dire qu'il n'a existé, n'existe et n'existera nulle part. ;-)

Z'oubliez que Papini avait imaginé un Institut de la Régression. ;-) Le pas de Clio est celui d'une somnambule -- l'image, fort juste à mon sens, est de Koestler dans son magnifique livre.
Avec un peu d'énergie (et surtout quelques troupes armées), le retour général en arrière ne serait pas impossible, qui serait même souhaitable dans bien des domaines, y compris techniques et scientifiques. Nier les avancées qui relèvent de la puissance est évidemment stupide, mais la bonne question, c'est d'évaluer leur véritable intérêt : ces avancées ne sont sans doute pas souhaitables au-delà de certaines limites imposées non par un dieu mais par la rationalité et la mesure. Dans le remarquable ensemble de romans rassemblés sous le titre général *After Such Knowledge*, James Blish a cherché la réponse à cette question : "Is the desire for knowledge, let alone the use of it, a misuse of the mind ? Perhaps even actively evil ?". Sa réponse, qui n'a rien de théologique ("evil" est ici un choix malheureux pour évoquer un caractère intrinsèquement nuisible et dépourvu d'intérêt pour la conduite de la vie, sans considérations "morales"), aurait l'approbation du grand Theodore K., comme elle a la mienne.

[Musicalmar illustration de la décadence...]
... même dans les arts les plus mineurs, quand on passe de :
https://www.youtube.com/watch?v=28yfUwvXa6A
à :
https://www.youtube.com/watch?v=FEDbRMbJjjU
qui n'est *probablement* pas un hommage.

Écrit par : Blumroch | 11/12/2019

Deux émissions consacrés à des modèles:
Jean Mabire sur la vie et l'engagement de Padraig Pearse:
https://radiomz.org/lecho-des-canuts-9-qui-connait-padraig-pearse/
Alain de Benoist et ses invités sur Pierre Boutang:
https://www.tvlibertes.com/les-idees-a-lendroit-n25-alain-de-benoist-versus-pierre-boutang

Écrit par : Sven | 12/12/2019

J'ai vu la mauvaise action mentionnée par le Kamerad Sven voici quelques jours, et j'avais préféré ne *pas* la signaler aux Kameraden. J'ai eu un sentiment d'irréalité (générique de *La quatrième dimension* !) à entendre l'un raconter qu'il avait accompagné Boutang jusqu'à sa mort alors qu'il a très tôt "trahi la philosophie" (je cite une ancienne amie du séminaire qui le connaissait fort bien) au profit de l'argent, et l'autre oublier qu'un jour, au sortir du séminaire, il avait osé déclarer que Boutang ne savait pas le grec (c'est comme si quelqu'un avait dit de Tresmontant qu'il ne savait pas l'hébreu !). Je m'en tiendrai là, car me faudrait énoncer quelques anecdotes pour dire le mépris, même pas amusé, dans lequel je tiens ces... zozos.
Etre loué par eux, c'est être diminué et diffamé.
C'est triste à dire, mais dans cette émission, ce sont les fiches d'AdB qui s'en tirent le moins mal. ;-)
Au lieu d'écouter ces (censuré), mieux vaut *lire* Boutang directement, en commençant par *La Fontaine politique* et *Le secret de René Dorlinde*.
C'est encore le petit livre d'Axel Tisserand, dans la collection "Qui suis-je ?" chez Pardès) qui est le moins pire, avec les quelques lignes rédigées par Laffly dans *Mes livres politiques*.

Écrit par : Blumroch | 12/12/2019

P.S. : Je n'ai pas une estime exagérée pour le caractériel Asensio qui pratique volontiers le copinage qu'il prétend réprouver chez les autres, mais cette recension du petit livre de Tisserand n'est pas totalement indigne :
http://www.juanasensio.com/archive/2018/11/06/pierre-boutang-d-axel-tisserand.html
Désopilante, cette remarque dans la note 1 : "je ne suis pas absolument certain de l'extrême pertinence de l'étude astrologique sur Pierre Boutang due à Marin de Charette publiée en toute fin de volume.", quand ce qu'on peut reprocher à ce portrait, c'est surtout de n'être pas rédigé par un bon praticien du *discours* astrologique ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 12/12/2019

Blumroch > "C'est dire qu'il n'a existé, n'existe et n'existera nulle part." C'est pour cela que si on se mêle un tant soit peu de la chose politique il faut essayer d'être pragmatique, non sans garder quelques grand principes bien sûr, et oublier la sainte anarchie dont le royaume n'est pas de ce monde.

Sven > Merci pour les liens. Je connaissais le second.

Écrit par : Pharamond | 12/12/2019

Blumroch > Quant au morceau des Beach Boys, même si je préfère l'original, la version des Killers Barbies reste écoutable. Alors que j' n'arrive plus à allumer mon autoradio, quand je le fais cinq minutes suffisent pour me convaincre entre jérémiades latino et rythmes africains que j'ai mal fait .

Écrit par : Pharamond | 12/12/2019

@Pharamond : Le pragmatisme entraîne ordinairement des concessions, des compromis et des compromissions. ;-)

Ma discothèque, fort limitée, de musique "pop" comporte, outre les Bangles, les Beach Boys -- même si je ne trouve pas à Brian Wilson le génie de Bach, contrairement à un des critiques du défunt (et regretté) *Réaction*. ;-)

P.P.S. : Les ceusses qui voudraient une bonne recension, "à l'ancienne", de l'*Ontologie du secret*, auront profit à se reporter à la *Revue de métaphysique et de morale* de janvier-mars 1975, sous la plume compétente d'un certain Jean Milet, qui vaut mieux que bien des contemporains.

Écrit par : Blumroch | 12/12/2019

@ Blumroch

Merci pour toutes ces précisions. Je me doutais que vous seriez de bons conseils au sujet de Pierre Boutang. Même s'il y a sûrement beaucoup à redire sur les invités d'AdB, l'émission donne envie de découvrir l'oeuvre de Boutang. C'est à mettre au crédit d'AdB: il a un grand talent de vulgarisateur.

@ Pharamond

L'intervention de Jean Mabire est excellente. Padraig Pearce, une vie pour l'Irlande est, avec Thulé, le soleil retrouvé des Hyperboréens, un de ses meilleurs livres.
Pour la voiture, essaie France Musique ou FIP (qui alterne l'excellent et l'insupportable). Un premier bon point est l'absence de pub. Et parfois, l'absence de bla-bla en période de grève. Les téléphones modernes font d'assez bons lecteurs de mp3. Je ne connais pas de radio qui passe SFS, le Dr Merlin ou Sköll :-)

Écrit par : Sven | 12/12/2019

@Sven : AdB, doctus cum kikipedia. ;-)
@Pharamond : Paraît que le walkman est revenu à la mode à cause de deux très mauvais films de S.F., *Gardiens de la Galaxie* 1 et 2 -- le moins mauvais des acteurs, c'est le raton-laveur en polygones de synthèse. ;-)

Écrit par : Blumroch | 12/12/2019

@Sven : Gougueule réserve des surprises (la seconde référence, c'est par esprit taquin) :
https://www.youtube.com/watch?v=XuQPkeuYQ5M
https://www.youtube.com/watch?v=lNZznkJ5lT8

Écrit par : Blumroch | 13/12/2019

@ Blumroch

Boutang et Darras, belle trouvaille. Je regarderai la vidéo pendant les fêtes.
J'ai vu cette vidéo qui m'a amusé.
Si AdB n'a pas créé de concept, il a au moins su diffuser les idées originales des autres dans la mouvance, depuis 50 ans, via Nouvelle Ecole, Eléments, Krisis et ses (trop) nombreux livres. Lesquen a semé la zizanie sur Radio Courtoisie, peut-être au sein du GRECE, et a créé Radio Athéna dont les émissions n'ont pas grand intérêt.

Écrit par : Sven | 13/12/2019

@Sven : Je n'appartiens ni à la Lesquenjugend ni même à la Lesquenalter, mais en l'occurrence, l'animal n'a pas entièrement tort sur Alain-Pic de la Benoist-Faribole. ;-)

Écrit par : Blumroch | 13/12/2019

Blumroch > Je ne crois pas, pas si on garde ses idéaux toujours en vue. Vous me pardonnerai de prendre mon cas en exemple, mais je m'estime n'avoir pas beaucoup changer mes opinions depuis que que j'ai une conscience politique c'est à dire depuis que j'ai l'âge de voter, pourtant je suis obliger de travailler et de faire des concessions au Système sans en rougir, par pragmatisme.

Pour la musique, c'est variable. souvent de la musique ancienne, des chants religieux, quelques morceaux pop et les bizarreries que je mets dans cette rubrique, c'est selon mon humeur du moment.

Je n'aime pas marcher, bricoler ou prendre les transports en commun avec des écouteurs, j'ai besoin de "sentir" ce qui m'entoure.

Sven > J'ai eu ma période FIP, maintenant je n'y arrive plus, je ne sais pas vraiment pourquoi. En fait j'aime bien rouler sans musique.

Écrit par : Pharamond | 13/12/2019

@Pharamond : Je ne faisais allusion qu'aux ceusses qui vivent de la chose politique, et qui invoquent volontiers le "pragmatisme" pour justifier l'abandon ou le changement de leur doctrine -- ou de ce qui était censé en tenir lieu. Le pragmatisme est souvent le nom avoué de la trahison.
Je sais que tenter de vivre parfaitement dans un monde imparfait n'est pas simple, et que le prix à payer est bien élevé.

Je n'ai mentionné *que* la discothèque de musique "pop". Je n'allais pas proclamer, par exemple, écouter parfois en boucle du (enfin, plutôt *le*) Polédouris, de l'Horner ou du Zimmer. Ah, zut, c'est fait. ;-)

Le walkman ou assimilé me semblait une meilleure solution que le téléphone suggéré par le Kamerad Sven. On se fait aux écouteurs, d'abord pour ne pas importuner ses voisins, et aussi pour leur épargner les abois de l'AK 47 dans les FPS. ;-)

Écrit par : Blumroch | 13/12/2019

P.S. : "rouler sans musique" : y'aurait une monographie à écrire sur l'influence de la musique au volant. J'ai pu constater que certains morceaux, qui donnaient selon certains envie d'envahir la Pologne, incitaient *aussi* à accélérer. ;-)

Écrit par : Blumroch | 13/12/2019

Blumroch > Oui, mais même en politique on se doit de faire des concessions, ce n'est pas être pragmatique qui est nocif c'est oublier ses idéaux.

J'oubliais, j'aime aussi certaines BO de films ;-)

Les écouteurs sur le PC j'ai essayé : ça me donnent des acouphènes.

La musique stimule et donne des envies de vitesse surtout avec certains morceaux et a aussi tendance à "isoler" le conducteur dans une sorte de cocon qui le coupe de la réalité.

Écrit par : Pharamond | 13/12/2019

@Pharamond : J'oubliais : outre "le" classique, les musiques parfois très réussies de certains jeux.

Y'a du paradoxe à évoquer le son du silence, et même à inciter à l'apprécier avec des notes et pire, des paroles :
https://www.youtube.com/watch?v=8FB9GYkIT3E
https://www.youtube.com/watch?v=U5y9f_s_umQ
;-)
La vie moderne, *bruyante*, est une conspiration contre le silence et contre la pensée -- dialogue *silencieux* de l'âme avec elle-même.

Écrit par : Blumroch | 13/12/2019

Les musiques de jeux vidéos est une terra incognita pour moi ou presque ;-)

J'aime bien ces deux morceaux malgré l'évident paradoxe, mais bien ça aussi :

http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2011/11/28/quelques-vaches-paisibles-le-bruit-du-vent-dans-les-herbes-e.html

Écrit par : Pharamond | 13/12/2019

@Pharamond : Autre paradoxe, l'abominable "the sound of music" (a.k.a. "la mélodie du bonheur"), référence "culturelle" pour tous les ricains (évoquée jusque dans des épisodes de *Leverage* et de *Supernatural* !), référence incompréhensible qu'on retrouve, de manière inattendue, ici :
https://www.noussommespartout.fr/laibach-le-capitalisme-fait-tout-pour-maintenir-les-peuples-dans-loubli-dans-lignorance-et-la-folie/lettres/

Votre vidéo me rappelle une de mes rares joies télévisées, quand j'étais encore au lycée : je comptais regarder un documentaire sur les derniers mongols qui allait passer sur France 2 en début d'après-midi. La diffusion commence : images superbes, bruits de la nature... et aucun commentaire à prétention sociologique pour gâcher l'ambiance. L'heure passe dans l'enchantement, presque miraculeux.
La semaine suivante, l'immonde *Télérama* acheté par mon ex-génitrice expliquait ce qui s'était passé : une abominable *erreur* en régie. Heureusement, la chaîne allait rediffuser le reportage pour infliger le commentaire prévu aux spectateurs.
Inutile de dire que j'ai préféré rester sur ma première impression.

Écrit par : Blumroch | 13/12/2019

@Pharamond : De quoi rendre la terra ludorum un peu moins incognita :
https://www.youtube.com/watch?v=QWQ4U3vG7n8
(après 2003, la qualité musicale chute)

Écrit par : Blumroch | 13/12/2019

Leibach a l'art de botter en touche pour brouiller les pistes en mélangeant tous les genres et en flirtant avec le diable tout en le reniant : confusion idéologique, liberté de pensée ou roublardise ?

Amusante votre anecdote même si les progrès techniques actuelles ne nous permettent plus de bénéficier de tels moments magiques ;-)

En fait, j'ai fait quelques minuscules explorations du genre :
https://www.youtube.com/watch?time_continue=46&v=Ysk_0_H6l5o&feature=emb_logo

Écrit par : Pharamond | 14/12/2019

@Pharamond

FIP, c'est avec modération. Lorsqu'on tombe sur les morceaux de musique du monde, de rap, de chanson française dépressive ou sur les improbables reprises de Lep Zep par un choeur d'obèses tadjiks, on change vite de station :-)

@ Blumroch
Le téléphone évite de multiplier les prothèses techniques. Sa qualité sonore est sûrement moindre que celle du baladeur, mais pour la voiture, de toute façon, ça me suffit.

Je n'ai pas écouté les deux derniers albums de Laibach. Spectre était très bon. Une vidéo qui ravira notre hôte:
https://www.youtube.com/watch?v=qOfkwm_Yz0Q
https://dangerousminds.net/comments/laibachs_nightmarish_short_film_so_long_farewell_a_dm_premiere

Écrit par : Sven | 14/12/2019

HS: en cette période de Noël, offrez à vos proches une licence dans un bon sport de combat. Ca peut servir.
Pour ma part, je pratique le karaté contact depuis plusieurs années. Il y a plein d'autres possibilités: boxe thaï, karaté Kyokushin, boxe française, anglaise ...


https://www.qwant.com/?q=karat%C3%A9%20contact&t=videos&overlay=open&o=0:699cbaa4da12e95128bf32640d91e080

https://www.qwant.com/?q=karat%C3%A9%20contact&t=videos&o=0:61e4be0ec3e745c44792c219c87e9b4d

https://www.qwant.com/?q=karat%C3%A9%20contact&t=videos&overlay=open&o=0:6a389cfb70a2e2c02b83eeac8173d7a6

https://www.qwant.com/?q=karat%C3%A9%20contact&t=videos&o=0:61e4be0ec3e745c44792c219c87e9b4d&overlay=open

Écrit par : Sven | 14/12/2019

Dans la vidéo recommandée par le Kamerad Sven, l'apparition des branches de l'arbre de Noël est aussi réussie que celle de la base lunaire dans *Iron Sky*. ;-)

Dans un monde normal où les armes de défense seraient en vente libre, on pourrait se reposer sur la mécanique plutôt que sur l'exercice. C'est un beau slogan que celui-ci : "God made men, but Sam Colt made them equal” (for those who don’t find it obvious, the idea is that a larger, stronger, younger, more brutish man is only the equal of a man -- or woman -- who has a decent handgun). Autre slogan admirable forgé par Van Vogt dans *The Weapon Shops of Isher* : "The right to buy weapons is the right to be free". La traduction française est moins restrictive : "Etre armé, c'est être libre", qui avait suscité d'imbéciles polémiques dans le petit milieu français (gauchiste) de la S.F., faute pour le traducteur d'ajouter une précision importante : "de se défendre" (les armes magique des romans ne pouvant servir qu'à *riposter*).

Écrit par : Blumroch | 14/12/2019

[Musicalmar]
"Toute situation a vocation à s’empirer" :
https://www.youtube.com/watch?v=Uu4IY8fmRYU
Quousque tandem...

Écrit par : Blumroch | 15/12/2019

Sven > La musique en voiture c'est comme les petits déjeuners je suis incapable de me cantonner toujours aux mêmes sur une longue période. En fait j'ai résolu le problème : je ne mange plus le matin et je n'écoute plus la radio en voiture.

Je suis un peu vieux pour commencer et l'idée du cadeau est excellente, mais doit être fait avec l'accord du bénéficiaire.

Blumroch > Jusqu'au pire justement qui peut prendre deux aspects : un grand clash parce qu'il y aura trop de tension dans le pays et "nous" n'en sortirons pas indemnes étant en position d'infériorité ou bien la tiers-mondisation avec un chaos que tous le monde acceptera en se repliant dans sa communauté et là encore la "nôtre" n'est pas la mieux lotie.

Écrit par : Pharamond | 15/12/2019

@ Pharamond

Notre débutant le plus âgé a commencé à plus de 60 ans. Tu en es loin! Sur la vingtaine de pratiquants, 5 ou 6 ont plus de 50 ans. Honnêtement, travailler le cardio, à son rythme, savoir placer quelques enchaînements pied-poings et esquiver ou encaisser un minimum, ce n'est pas du luxe en ces temps incertains. Si ça te dit d'essayer à la rentrée, dis-le moi, on ira ensemble. Là où je m'entraîne, les pratiquants pour s'entraîner sérieusement sans cogner comme des brutes.

Écrit par : Sven | 17/12/2019

Un proverbe mexicain le dit en peu de mots : "Le plomb bouillant va plus vite que l'acier froid" -- et que le poing nu, ajouterais-je, Kamerad Sven. ;-)
Cette saynète n'est pas célèbre entièrement par hasard :
https://www.youtube.com/watch?v=7YyBtMxZgQs
qui, pour l'anecdote, a sans doute inspiré cette séquence (à partir de 00:42) :
https://www.youtube.com/watch?v=slY1EtwVJWw

Écrit par : Blumroch | 17/12/2019

Sven > Un grand merci pour ta proposition, mais je ne me sens pas capable d'accepter. J'ai un cœur pas très solide et je crains que les efforts brusques ne me soient pas conseillés. D'ailleurs je compte naïvement sur cette faiblesse pour ne pas voir trop longtemps le délabrement du monde et le mien dû à l'âge. Je sais, ce n'est pas très malin.

Écrit par : Pharamond | 18/12/2019

@Pharamond

Désolé de l'apprendre. Il vaut mieux se ménager. Même si tu n'y crois plus, on verra peut-être le petit matin où tout sera à reconstruire :-)

@Blumroch

Je sais bien mais les outils forgés par Mr Colt sont prohibés en France. J'ai encore eu récemment un témoignage d'une personne qui s'en est sortie à bon compte (quelques points de suture) en mettant ko un agresseur armé d'un couteau. Là encore, gardons-nous de stigmatiser ou de généraliser!

Écrit par : Sven | 21/12/2019

@Sven : Je ne nie évidemment pas l'importance de s'entraîner au combat -- ne parlons pas de "sport" pour ce qui devrait être une discipline *spirituelle* --, mais je pense à tous les ceusses qui, comme moi, aiment la facilité et ne sont des Spartiates que dans l'esprit. ;-) Comme Lemieux et de très nombreux autres, je tiens que l'homme libre devrait avoir le droit de s'armer pour de très nombreuses raisons, à commencer par la dignité individuelle et la certitude, pour le tyran, d'avoir à payer le prix de sa victoire -- hélas certaine.

Écrit par : Blumroch | 21/12/2019

Sport de combat , tir , parachutisme etc ... merci mais j' ai déjà donné ! à mon âge ma carcasse s' en souvient surtout les mains .. j' arrive tout juste à pianoter un peu .. (tiens au fait , faut que j' appelle un accordeur) sinon le 12 à deux coups fera l' affaire en cas d' urgence .. ça crache du pois chiche aux graines à oiseaux .. gare au saturnisme :-D Dans toutes les disciplines c' est la pratique régulière qui compte .. du jour ou vous arrêtez , le temps passant , vous perdez vos acquis .. y' a rien d' acquis ad vitam aeternam (si j' ai faux Blum rectifiera!) reste encore quelques bon réflexes mais tout fout le camp comme les neurones .. ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 21/12/2019

Entre deux séances de Ball Trap* on peut lire "Une Histoire de la Musique" de Lucien Rebatet (Ed. Robert Laffont)

*sachant qu' un plateau s' éloigne de 28 à 16 m/s .. il faut courir vite ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 21/12/2019

@EQUALIZER : Sans oublier celle de Vuillermoz ! ;-)
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2019/05/20/le-jeu-des-deux-images-330-6152531.html

Écrit par : Blumroch | 21/12/2019

@ Blumroch

Les hommes libres portent les armes. Ce n'est pas pour rien que tout est fait pour dissuader les Européens d'en posséder de nos jours.
On est d'accord sur la dimension spirituelle des arts martiaux. Concernant le sport en général, et pas uniquement les sports de combat, je remarque que les Européens y manifestent une grande discipline. C'est sûrement ce qui leur a permis d'y exceller.
Ce que je voulais dire, c'est qu'on ne se promène pas avec des armes à feu comme on veut.
Les Spartiates de l'esprit seront nécessaires pour mettre en forme une Europe régénérée.

@ EQUALIZER

Parfaitement d'accord, la pratique régulière est nécessaire. On perd très vite.

Écrit par : Sven | 21/12/2019

@Sven : Les Spartiates de l'esprit seront éliminés bien plus vite que les Spartiates entraînés au combat. ;-)
"On perd très vite", dites-vous au Kamerad EQUALIZER. C'est très juste, y compris dans les domaines intellectuels. Pour ma part, je paraissais (je n'ai pas dit : j'étais) bien plus vif d'esprit quand j'étais moins vieux. ;-)

Écrit par : Blumroch | 21/12/2019

Sven > Même si cet improbable petit matin arrive un jour, tu as plus de chance de la voir que moi.

Écrit par : Pharamond | 23/12/2019

Écrire un commentaire