statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2019

Rues "in"

À Bordeaux nous avions déjà une "rue -jardin" (même si avec l'interdiction d'utilisation de désherbant par les employés municipaux le concept tend à se propager sans l'avis des édiles), des zones apaisées avec ses zones de rencontres où la mixité des usagers est le mot d'ordre parce que « la société se soucie désormais d'un développement durable qui passe par une mobilité en mode doux pour les trajets en milieu urbain. » et depuis peu est arrivée la "vélorue" où les automobilistes restent derrière les cyclistes. Les voitures y roulent selon l'endroit à 50, 30, 20km/h ou à la vitesse des vélos. À ce rythme la peinture pour les marquages au sol va bientôt devenir le premier budget de la Ville.

Commentaires

Belle idée que celle de la "vélorue", qui mériterait d'être appliquée à tous les domaines de l'existence : ainsi, élèves et étudiants doués[1] seraient obligés de s'aligner sur les compétences des moins bons[2], afin de ne pas humilier ces malheureux[3] par de supérieures qualités (compréhension, mémoire, vivacité d'esprit).
Le rapprochement est évident avec la géniale nouvelle de Kurt Vonnegut intitulée "Harrison Bergeron"[4] (a.k.a. "Pauvre Surhomme").
Suis-je bête ! Cette merveille existe déjà, qui a pour nom [prétendue] "éducation" [anti-]nationale". D'assez nombreuses entreprises fonctionnent d'ailleurs depuis longtemps sur ce modèle audacieux et promis à un bel avenir avec la prochaine extinction des Lumières et des lumières que nous promettent les mahométans, les végans et autres cerveaux distingués.

[1] *Vraiment* doués, à l'ancienne, et non au sens moderne.
[2] Des *différemment* doués, donc, qui compensent par d'évidentes qualités (coeur, maniement du couteau...) les qualités intellectuelles dont ils sont dépourvus de manière *injuste* (voir la note 3).
[3] *Injustement* défavorisés.
[4] https://archive.org/stream/HarrisonBergeron/Harrison%20Bergeron_djvu.txt

Écrit par : Blumroch | 25/10/2019

et depuis peu est arrivée la "vélorue" où les automobilistes restent derrière les cyclistes

Pour ne pas attraper la vérole ?

Écrit par : Fredi M. | 26/10/2019

Je ne pensais pas avoir un jour l'occasion de mentionner l'auteur et l'ouvrage, ayant préféré oublier l'un et l'autre, mais l'excellent jeu de mots du titre m'y oblige : que *personne* n'aille s'infliger *Les ruines, ou méditation sur les révolutions des empires*, du comte Volney. Je ne vois guère que le pire Barrès -- celui du *Voyage de Sparte*[1] -- pour lui être comparable dans l'emphase et la platitude.
Les bibliothèques seraient à épurer. Au retour du Roi[2], avec le rétablissement du duel, faudra aussi songer à cette autre impérieuse nécessité : la Censure de la Librairie, qui nous épargnera les mauvais livres[3]. ;-)

[1] Rater un livre avec un titre pareil, fallait le faire.
[2] Manière de parler d'une éventualité fort peu probable, pour les fans de Tolkien comme pour les autres. ;-)
[3] Et les mauvaises traductions.

Écrit par : Blumroch | 26/10/2019

Blumroch > Le concept de la "vélorue" est déjà scrupuleuse appliqué aux divertissements. Pour le reste soyons un peu patient, cela ne saurait tarder.

Merci pour l’appréciation du jeu de mot (facile) du titre ;-)
J'ignorais le "Voyage de Sparte" aussi ennuyeux, charmé par le titre, justement, je m'étais juré de le lire un jour. Vous m'épargnais cette peine. Pour le second ouvrage j'ignorais son existence même.

Fredi M. > Vous confondez avec la "vérolue" ;-)

Écrit par : Pharamond | 27/10/2019

@Pharamond : J'ai encore au moins ce petit talent, que de dissuader des mauvaises lectures. ;-)
Plaisanterie mise à part, *Les ruines* comme *Le voyage de Sparte* n'ont rien, mais alors rien d'indispensable. Le second m'avait déçu, de la part de l'auteur de la *Câline inspirée*. ;-) Prose endimanchée, propos de syndicat d'initiative -- j'exagère *à peine*.

Écrit par : Blumroch | 27/10/2019

Cela me fait déjà des livres en moins à lire ;-)

Écrit par : Pharamond | 28/10/2019

c'est bien Bordeaux ! Pas encore de mail des trottinettes mais ça ne saurait tarder dirait-on

Écrit par : Paul.Emic | 29/10/2019

Que sont-ce ces "mail des trottinettes" ?

Écrit par : Pharamond | 29/10/2019

"Un mail (prononcé [maj]) est une large voie plantée d'arbres souvent réservée aux piétons. "
+
"Jouet d'enfant ou moyen de transport urbain individuel, composé d'une plaque métallique montée sur deux roues (la roue avant étant orientée par un guidon) et sur laquelle l'utilisateur peut poser un pied tandis qu'avec l'autre il fait mouvoir l'ensemble."

en fait une large allée bordée d'arbres réservée aux trottinettes ce que semble parfaitement s’accorder avec les zones apaisées de la ville du bord de l'eau

Écrit par : Paul.Emic | 30/10/2019

Je n'avais pas saisi "mail" dans cette acception. Que voilà une vision sereine de la ville ;-)
En fait seule l'étroitesse des voies empêche de telle réalisation.

Écrit par : Pharamond | 30/10/2019

c'est que mail dans ce sens n'est pas souvent utilisé

Écrit par : Paul.Emic | 30/10/2019

Si, si, notamment dans *L'orme du mail*, premier livre de l'excellente *Histoire contemporaine* d'Anatole France. Bergeret est un personnage inoubliable.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_contemporaine_(Anatole_France)

Écrit par : Blumroch | 30/10/2019

Paul.Emic > L'image était pourtant évocatrice, mais je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas comprise.

Blumroch > Pas lu :-(

Écrit par : Pharamond | 31/10/2019

A Nice la folie "Annie Dingo" transforme la ville en Boboland .. ainsi on circule sur une seule voie rue Gioffredo !!! une artère d' importance , dont la voie réservée aux bus a été supprimée pour une plantation de palmiers dans d' énorme bacs avec une piste cyclable ... impossible donc de s' arrêter , et obligation de suivre le bus en ses nombreux arrêts . Inutile de dire qu' en cas d'incendie ou d' accident les secours (Pompiers) ne pourront pas passer par dessus les véhicules bloqués . Une opération qui met en danger la population et aura coûté cher aux contribuables .. A part ça Motodidacte est en tête des sondages pour les municipales . Feu Georges Frèche avait raison "j'ai toujours été élu par des cons" .

Écrit par : EQUALIZER | 02/11/2019

Estrosi au nom si évocateur

Écrit par : Paul.Emic | 02/11/2019

Les mauvaises langues parlent de "Balkanysation" et l' écrivent "Estro$i" ... les gens sont méchants ! ;-)

Cette folie dangereuse de rétrécissement des voies de circulation seraient à l' échelon national d' après les échos de divers villes ... une épidémie qui s' est répandue sans que l' on ait demandé l' avis des gens concernés ... l' emploi de l' argent public ne concerne pas les con-tribuables . Allo la Cour régionale des comptes ?

Écrit par : EQUALIZER | 02/11/2019

je confirme, c'est partout pareil. Les maires s'enorgueillissent de faire chier les automobilistes

Écrit par : Paul.Emic | 02/11/2019

Écrire un commentaire