Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2019

La Mite railleuse

Il y a un an exactement La Mite dans la caverne nous proposait une brève mais intéressante réflexion sur la violence qui trouve des échos avec les événements actuels :

Le babtou fragile, ça va bien cinq minutes...

Commentaires

Ce n'est plus La Fontaine, c'est Le Geyser :
https://www.youtube.com/watch?v=rNU77MpcZjI
Quelle pêche !

Écrit par : Blumroch | 11/04/2019

:-)

Je me répète, mais cet homme m'étonne : les trouvailles, l’imagination, l'humour, et derrière ça une analyse pertinente. Chapeau !

Écrit par : Pharamond | 12/04/2019

Au moins, on ne se sera pas ennuyés depuis Novembre.
Et nous avons découvert des sacrés phénomènes, qui s'expriment depuis longtemps, mais dans le vide.
Ils ont trouvé un public !

Écrit par : Carine005 | 12/04/2019

Moi aussi. Sa critique de la sous-culture américaine dans la vidéo sur les comics et son évocation de la pédo-criminalité sont excellentes.
Il faut arrêter avec notre soit-disant fragilité. Ce n'est le cas que d'une infime minorité de bobos. Les Scandinaves font la loi car ils attaquent à dix contre un et qu'ils sont certains de n'encourir aucun risque judiciaire (relaxe pour viol, 2 ans pour assassinat, ...). Au contraire, nous savons bien que des circonstances aggravantes seront retenues contre nous qui avons le sens des responsabilités (en particulier une famille à nourrir) et qui connaissons la composition de la population carcérale.

Écrit par : Sven | 20/04/2019

Carine > Quoiqu'il advienne la société restera marquée, je crois, par le mouvement des Gilets jaunes.

Sven : http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2011/10/07/larve.html

Écrit par : Pharamond | 21/04/2019

@Pharamond

Comme ceci est dit élégamment. Je ne connaissais pas ce charmant espace de liberté à l'époque. Je suis bien mal placé pur donner ce genre de conseil car il m'est arrivé, sous le coup de la colère, de rétorquer de jeunes victimes du patriarcat blanc, s'il m'avait confondu avec son frère, ce qui m'étonnait car personne n'avait, jusqu'alors, émis l'hypothèse que je fus terminer à la pisse, ce qui était fort courant chez les individus de son espèce.

Écrit par : Sven | 22/04/2019

C'est bien sûr tentant, mais tout dépend des circonstances et du nombres d'interlocuteurs. Comment c'est fini ton histoire ?

Écrit par : Pharamond | 22/04/2019

C'était lui et moi. Ca s'est donc arrêté aux insultes. Dans la ville où j'habitais il y a quelques années, une bande de racailles a décidé de nous mettre dehors d'une aire de jeux pour enfants en faisant un rodéo à scooter dans les allées du parc et commençant à investir la dite aire. Ce ramassis de débiles avait décidé de faire la balançoire. J'ai comme les autres parents, j'ai pris mon aîné par la main et nous sommes rentrés chez nous. Tout dépend des circonstances.
Pour rester dans les anecdotes, je m'entrainais en pieds-poings dans un club tenu par un Algérien qui avait un certain vécu, en particulier de bagarres de rue et en bandes Algériens contre Marocains (la solidarité au sein de l'Oumma pour l'instauration du grand califat et autres billevesées de riposte laïque...). Le club était dans un quartier devenu crasseux. Il essayait de motiver des jeunes à venir s'entraîner avec nous. Comme il y avait un entraînement très physique au moins une fois par semaine, ils arrêtaient rapidement à son grand désespoir. C'est la génération coca, kebab, console de jeux. Ce qui est plutôt rassurant.

Écrit par : Sven | 22/04/2019

Même débilités ils sont plus nombreux, plus jeunes et ont une culture de l'embrouille sinon de la violence plus développée que nous. Surtout ils ont un sentiment d'impunité qui les rend agressifs.

Écrit par : Pharamond | 22/04/2019

J'ajouterai, pour l'avoir vu à l'école où vont mes enfants, que très tôt, ils sont jaloux des Européens qui, en moyenne, sont plus doués et plus beaux, ... qu'eux.

Écrit par : Sven | 23/04/2019

Dame Nature n'est pas passée par "l'éducation nationale".

Écrit par : Sven | 23/04/2019

Pour doués : sans doute ; pour plus beaux : sans doute aussi, mais les femmes aiment les vainqueurs et nous sommes en train de perdre.

La nature serait-elle fasciste ;-)

Écrit par : Pharamond | 24/04/2019

Écrire un commentaire