Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2017

Vincenot

Hasard ? L’émission "La Méridienne" de Radio Méridien Zéro du 7 avril proposait un « Connaissez-vous Henri Vincenot ? », alors que l'écrivain bourguignon était la solution du jeu des deux images du 1er avril.

 

Commentaires

Coïncidence ou conspiration ?

Écrit par : Coach Berny | 11/04/2017

Hum... je n'ose me prononcer, on nous surveille.

Écrit par : Pharamond | 11/04/2017

cohencidence ? meuh non ! le "hasard" !!!

Écrit par : EQUALIZER | 11/04/2017

Vincenot, bel exemple du pagano-christianisme européen.
Venant d'encore plus loin, ceci:

http://avax.news/fact/Cucurrumachos_Fiesta.html

Écrit par : UnOurs | 12/04/2017

EQUALIZER > Me voilà rassuré ;-)

UnOurs > Et les photos de Charles Fréger pour son ouvrage "Wilder Mann ou la figure du sauvage" :
http://atpeacewithpink.blogspot.fr/2016/06/more-on-wilder-men.html
Mais pour nos gauchistes, l'Europe est ennuyeuse et grise, et sus aux masques bantous et aux statuettes polynésiennes !

Écrit par : Pharamond | 12/04/2017

Pharamond >

"Mais pour nos gauchistes, l'Europe est ennuyeuse et grise, et sus aux masques bantous et aux statuettes polynésiennes !"

Très juste comme remarque ! Dans le même ordre d'idée, quand j'entends des abruti(e)s de Blanc(he)s vanter les couleurs chatoyantes du boubou africain, je fulmine et tâche de leur expliquer combien les costumes traditionnels européens sont infiniment plus riches, originaux, et colorés, et... et c'est toujours en vain car ils n'en ont rien à cirer - l'indécrottable, la stupide et superficielle xénophilie de trop nombreux Français me court sur le haricot !

Écrit par : Blaise Suarès | 13/04/2017

N'essayez pas de discuter cela tient de l'irrationnel. L'occidental c'est la ringardise, le vieux, la mort ; l'exotique c'est la nouveauté, la jeunesse, la vie. La pub, l'art, la télé, les intellos, les médias vous le rabâchent sur tous les tons tous jours : à force de rabâcher on a fini par y croire, à force d'y croire ça a fini par arriver.

Écrit par : Pharamond | 13/04/2017

Oh à ce stade ce n'est même plus de la discussion, de toute façon, puisque je suis le seul à parler ; ce genre d'épisode me permet tout au plus de me soulager, de ne pas contenir trop de colère en moi et, accessoirement, d'assoir ma réputation d'odieux nazi (si Mélenchon arrive aux manettes du pays, je serai sans doute dénoncé puis livré à la vindicte des punks à chiens, allogènes et profs de ma ville !).

Écrit par : Blaise Suarès | 13/04/2017

Les commentaires sont fermés.