Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2016

Les ténèbres en plus sombres

Concours de bobards sur le Brexit : les journalistes se surpassent

Depuis hier les médias français organisent le plus grand concours de mensonges sur le BREXIT. Un ami a tenté d'énumérer les bobards qui circulent sur les plateaux télé. Florilège :

Les conséquences du BREXIT sont dramatique pour le Royaume uni. En fait, c’est visiblement juste l’inverse, c’est pour l’union européenne que c’est un drame car cela va faire un sacré manque à gagner pour l’UE et cela va probablement donner l’envie à d’autres pays de faire la même chose.

Les Français de Londres sont inquiets. Énorme, s’ils sont à Londres c’est justement pour fuir le régime administratif et fiscal français. L’Angleterre va juste devenir une vraie terre de refuge pour les entreprises européennes et donc un boum pour l’emploi. 

Les entrepreneurs français installés à Londres sont inquiets pour leurs affaires. Même réponse et les questions à se poser sont : Si la France était attractive pour les affaires, alors pourquoi sont-ils parti à Londres ? et l’autre : Tiens c’est marrant, je n’entends pas les entrepreneurs français qui sont en Suisse se plaindre, pourtant, la Suisse non plus n’est pas dans l’UE ?

Cela va coûter 10 points de croissance à l’Angleterre (oui vous avez bien lu, sur BFM ils parlent de 10 points de croissance Énorme ! ) : Ben voyons, c’est connu, plus un pays devient attractif, plus cela lui coûte des points de croissance . En parlant de « point de croissance » pourquoi est-il en berne en France alors que nous, nous sommes vraiment des bons « Européens » ?

Les traders anglais n’auront pas de bonus cette année à cause de la baisse de la bourse. Putain d’argument qui va certainement faire pleurer dans les chaumières ? Comment disait Audiard « Les cons ça osent tout c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît ! », parce que là fallait oser le sortir cet argument !

La city ne pourra plus vendre ses produits financiers dans l’Europe. Oh oui bien sûr, comme la Suisse, wouaf wouaf …

Il faudra des visas pour travailler en Angleterre : C’est déjà le cas dans d’autres pays de l’UE. Par exemple, en Espagne il faut un NIE, cela n’est pas un visa de travail en tant que tel mais sans ce document que l’on obtient en faisant une demande à l’administration il est impossible de travailler en Espagne (ni même d’être résident).

Il faudra des visas pour aller en vacances en Angleterre : et pourquoi pas une prise de sang et un thermomètre dans les fesses ! Avant l’UE fallait-il un visa pour passer des vacances en Angleterre ?

Le foot anglais va être en difficulté car le foot dépend de la liberté de circuler (si si, ils l’ont dit sur BFM… si si, ils ont osé). Si quelqu’un parmi vous vends des barbelés ou est dans le ciment, il faut foncer à Londres car visiblement, pour nos journalistes les anglais vont construire un « Mur de l’atlantique »

L’Angleterre est aujourd’hui plus que jamais divisée : Avec près de 52% pour le Brexit cela veut dire que l’Angleterre est divisée, alors qu’en France lors des dernières élections régionales en PACA, je me souviens, avec le même score en faveur de Estrosi (PS/LR) face à Marion Maréchal Le Pen cela voulait dire que c’est l’unité nationale qui est la grande gagnante de l’élection. Comprenne qui pourra !

Le BREXIT est grave pour la démocratie ( si si ils l’ont dit sur I-télé) : bien sûr ! seul les résultats en faveur du politiquement correct ne sont pas des dangers pour la démocratie.

Des Anglais qui ont voté pour le BREXIT le regrettent et demandent à revoter car ils sont déçus par le résultat. Bon en clair ceux qui ont voté pour le BREXIT sont des cons car ils votent en espérant perdre les élections. Trop fort les journaleux !

 

Posté le 25 juin 2016 à 10h49 par Michel Janva

Source : Le Salon Beige

Bon, il peut bien ironiser ce monsieur Janva, mais moi j'ai vu de mes yeux les premiers effets néfastes du Brexit : pas même une semaine après les Anglais ont perdu contre l'Islande en 8me de finale de l'Euro ! Ce n'est pas une preuve, ça ?

Technologie

Koyaanisqatsi (1982) de Godfrey Reggio 

Traduction des informations figurant en début du générique de fin : 

Koyaanisqatsi

Ko-yaa-nis-qatsi (de la langue Hopi)

1. Vie folle 2. Vie tumultueuse 3. Vie en déséquilibre 4. Vie se désagrégeant 5. Un mode de vie qui appelle une autre philosophie de l'existence 

Prophéties Hopi chantées dans le film

"Si l'on extrait des choses précieuses de la terre, on invite le désastre."

"Près du Jour de Purification, il y aura des toiles d'araignées tissées d'un bout à l'autre du ciel."

"Un récipient de cendres pourrait un jour être lancé du ciel et il pourrait faire flamber la terre et bouillir les océans."

28/06/2016

Le jeu des deux images (247)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte.

247b.jpg

247a.jpg

 

27/06/2016

Non négociable

“La liberté d’expression n’a pas à s’arrêter devant ce que tel ou tel tient pour sacré, ni même à en tenir compte. Elle a le droit de jeter de l’huile sur le feu. Elle n’a pas vocation à maintenir la cohésion sociale, ni l’unité nationale ; le vivre ensemble ne la concerne nullement. On ne saurait lui enjoindre de se montrer responsable ; elle ne l’est pas. Ces différents points ne sont pas négociables.”

Michel Houellebecq

(entretiens autour de son roman Soumission)

 

Égoïstes !

Le Brexit suscite bien des réactions, entre ceux qui se réjouissent pour ce qu'ils prennent pour une grande victoire et ceux qui fustigent l’obscurantisme de la majorité qui refusent le progrès et l'ouverture à (mettez ici ce que bon vous semble, mais l'ouverture c'est bien).

Voici un commentaire assez amusant et représentatif parmi tant d'autres sur le site Toute l'Europe :

zCapture.JPG

Pour résumé voici un Britannique retraité vivant en France et inquiet des difficultés que le Brexit pourrait faire naître pour l’empêcher de finir ses jours tranquillement. Le destin de son pays et de ceux qui y vivent semble lui apparaître très secondaire et, cherry on the pudding, il accuse les partisans du "leave" d'être irresponsables et de ne penser qu'à leurs intérêts. Cela me rappelle la phrase de Labiche : "Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi."

24/06/2016

6/23

Le discours de Nigel Farage pour la victoire du "leave" :

Nigel Farage : "L'UE s'écroule et se meurt, nous sommes la première brique à tomber"

Source : Égalité et Réconciliation

Le jeu des deux images (246)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte.

246b.jpg

246a.jpg