statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2021

Chronique du temps de la Covid-19 (87)

Embarqués dans cette crise qui pour n'être que très modérément sanitaire n'en est pas moins réelle et grave, ballottés entre informations officielles et les contre-informations pas toujours vérifiées ou vérifiables, privés de points de repères stables, il est difficile à notre échelle d'avoir une réponse à cette question dont, espérons-le, l'usage n'est pas encore passible de poursuites pénales : pourquoi ? Réaliser un génocide à l'échelle planétaire pour appliquer les théories démentes de certains idéologues de l'oligarchie mondialiste afin de préserver les dernières ressources naturelles un peu plus longtemps ? Je n'y crois pas. Non que j'imagine nos maîtres meilleurs qu'ils ne sont - je les sais très capables d'avoir dans leurs dossiers quelques idées qui n'enchanteraient pas forcément le quidam s'il était au courant - mais parce que l'application d'un tel projet me paraît trop complexe, trop énorme et trop hasardeux pour que ce soit le cas. Alors comme le dit à peu près un adage made in US : quand on ne comprend pas il faut suivre la piste de l'argent. Et si ce n'était qu'une affaire de gros sous, dans un monde où tout n'est que business ce ne serait qu'une escroquerie de plus, à une échelle supérieure ? Que différents protagonistes aient subséquemment voulu en profiter à différents niveaux avec plus ou moins d'adresse, brouillant plus encore les pistes, est on ne peut plus logique. Alors pas de complot apocalyptique mais seulement une affaire de cotation boursière ? Peut-être, il me semble pourtant que ce n'en serait pas moins effroyable.

Commentaires

ce que vous dites est bien sûr très raisonnable.

Faisons le même raisonnement avec la guerre (moyen fréquent qu'a le capitalisme de se sortir d'une crise) et voyons ce que ça donne :

"opérer destruction et millions de morts à l'échelle planétaire pour espérer relancer la machine capitaliste de l'oligarchie mondialiste ? Je n'y crois pas."

Écrit par : Mistersmith | 17/09/2021

@Pharamond : Malgré la fatigue et l'heure, quelques considérations en vrac.
Si on veut bien voir l'oligarchie comme une multinationale géante ayant des tentacules dans tous les secteurs d'activité, on peut supposer que les différents départements ont des objectifs particuliers différents mais allant dans le même sens, et le plus beau est que les chefs doivent obéir aux ordres ou les précéder sans comprendre la stratégie globale des grands chefs... qui n'existent peut-être même pas en tant qu'organisation pyramidale : c'est plus probablement un réseau de crapules partageant la même formation et les mêmes idées imbéciles et nuisibles, comme les crétins qui sortent d'une même école et qui sont ordinairement anonymes et interchangeables.
C'est la scène mémorable, dans *Mille milliards de dollars*, qui montre le patron américain donner une magistrale leçon à son employé pourtant chef de la branche française, qui avait osé penser par lui-même au lieu d'obéir aux ordres sans chercher à réfléchir. Et le grand patron rend certainement des comptes à d'autres, lui aussi.
L'absence d'intelligence réelle, chez la plupart des exécutants, même au sommet de la pyramide, garantit un brouillard de guerre très efficace, qui autorise nombre d'hypothèses apparemment contradictoires, toutes vraisemblables, certaines appuyées par des faits. Exemple récent : bien malin qui dira pour qui roule réellement le Z, car toutes les hypothèses sont également vraisemblables. Alors pour des questions autrement plus vitales...
Pour raison garder dans la confusion générale, on peut considérer tout comme du *bruit* et suivre simplement les bonnes vieilles pistes du fric et du pouvoir, sans jamais oublier que ce qui est bon pour l'oligarchie ne saurait être bon pour le *pecus vulgare*. On ne peut totalement exclure la rage de détruire et le refus de toutes les limites non par esprit prométhéen mais par simple dépit de ne pouvoir égaler les plus grands exploits du passé. Ces panclastes ont fait l'objet d'excellents développements chez John Buchan comme chez Charles Williams (l'inkling) -- et des romans peuvent en dire plus que des analyses philosophico-sociologiques.
Et la simple kronnerie, dont on sous-estime l'importance dans les affaires humaines.
Volkoff racontait que certains services russes avaient fini par croire les bobards élaborés par d'autres services russes et s'intoxiquer eux-mêmes. C'est peut-être la même chose pour les abrutis, notoires ou non, qui jouent les marionnettistes du mauvais spectacle qu'on nous donne : ainsi des tarés qui veulent [faire] croire aux mensonges écolos, au virus de la Mort Qui Tue, au retour de Satan ou aux promesses du "transhumanisme", mais toujours avec la rage de contrôler le troupeau des esclaves et de réorganiser le monde à leur profit. J'espère que certains, parmi eux, ont quelque chose leur tenant lieu de sens de l'humour -- ça m'étonnerait quand même.
Tant que les populations ne comprendront pas que leurs ennemis sont leurs maîtres et que leurs maîtres sont leurs ennemis, ça pourra continuer longtemps, au profit des uns et au détriment des autres.
Tout ce que je sais, c'est que bien des petites têtes ont vocation à se retrouver au bout de piques, et que l'éclairage urbain pourrait être assuré à la romaine avec tous les salauds qui donnent les ordres ou les exécutent sans jamais craindre de légitimes et sanglantes représailles.
Personne ne trouverait vraisemblable ou même cohérent un film dont le scénarion serait celui de notre navrante réalité. L'admirable Bergier avait dit tout son mépris pour les ceusses qui avaient accepté de porter un signe distinctif comme pour les ceusses qui, en très grand nombre, obéissaient sans protester aux ordres d'un tout petit nombre de gardiens.
Comme l'a dit un ricain de bon sens, l'arbre de la liberté doit être régulièrement arrosé par le sang des patriotes, par celui des tyrans et par celui des complices du tyran.
Tant qu'à mener une courte vie, que ce ne soit pas celle d'un termite.

Écrit par : Blumroch | 18/09/2021

edit/fix : "scénario".
Damn, lassitude et affaiblissement sont trop visibles. Que de redites, et platement formulées en plus. La fin des musicalmars annonçait bien celle, imminente, des commentaires inutiles et répétitifs. Serait temps de disparaître dans le silence. Les discours qui ne sont pas appuyés par des légions n'ont aucune raison d'être, dans cette situation générale qui n'est pas une guerre parce du bon côté, les combattants ne sont que symboliques -- autrement dit, c'est déjà perdu sans même un véritable affrontement qui n'aura pas lieu puisqu'il n'a pas déjà eu lieu. Il a bien raison, l'abruti transhumaniste de Davos : moutons et termites seront *heureux* ; ils le sont déjà ; les krons le sont toujours, comme l'avait noté Rand dans un développement qui aurait pu s'appeler *Le sourire du crétin*. Tout cela est bien déprimant. On aura au moins appris les deux cadeaux que les mauvaises fées font à certains, aux plus médiocres : l'exécrable soif de l'or, et le méprisable goût du pouvoir sur autrui.

Écrit par : Blumroch | 18/09/2021

""Alors pas de complot apocalyptique mais seulement une affaire de cotation boursière ? ""

C'est à peu près (il me semble) ce que Philippe de Villiers prétend dans "Le jour d'après" A propos de la pandémie : "Quand elle survint, ils la saluèrent comme 'une fenêtre d’opportunité' " (j'ai acheté le livre tardivement, et je ne l'ai pas encore terminé...)

Écrit par : bedeau | 18/09/2021

je vous invite tous a regarder le documentaire sur le 11 septembre de l'excellent Laurent Guyénot. Il y développe l'hypothèse d'un inside job US piraté par une puissance étrangère que nous ne nommerons pas. En somme : Un énorme complot qui pirate un complot de taille moyenne avec dedans tout un tas de petit malin qui essayent d'en profiter (qui montent donc leur propres mini-complots).

La partie sur l'opposition controllée qui (dés)oriente les soupçons du mauvais côté est sans doute la plus importante. Il serait bon ne pas oublier comment tout ça à commencer : à savoir un jour de 2001 où deux avions ont tondu la pelouse du pentagone et fait s'écrouler trois tours... ou plutôt, le lendemain, quand il a été immédiatement exclu qu'on en puisse douter...

pour les radins, c'est là :

https://odysee.com/@PhilippeLeBel:4/le-11-septembre-et-le-grand-jeu-israelien-360p:9

on peut downloader et sauvegarder car je doute que ça reste longtemps accessible.

Écrit par : Dia | 18/09/2021

@Dia

Je ne vais même pas essayer de regarder la vidéo sur Odyssée car il y a longtemps que j'ai lu toutes les hypothèses "complotistes" sur Unz et bien d'autres sites mal pensants et, sans savoir précisément *quelles* sont les bonnes, je ne doute pas que la vérité s'y trouve, mais la question c'est:
Et alors je/on fait QUOI???

Écrit par : realist | 18/09/2021

Quelles que soient les "vraies" raisons de la situation, les moyens de l'entretenir se résument à ce mot de trois lettres bien connu dans le milieu informatique : FUD, autrement dit "Fear, Uncertainty and Doubt". Maintenir les krons dans l'obéissance la plus abjecte au moyen de la peur, de l'incertitude et du doute, c'est une méthode de gouvernement.

https://en.wikipedia.org/wiki/Fear,_uncertainty_and_doubt

Écrit par : Blumroch | 19/09/2021

Mistersmith > Ce n'est que ce que je pense avec quelque autres.

Blumroch > Si nous survivons jusque là peut-être les prochaines années permettrons d'y voir plus clair dans cette crise.

bedeau > L'affaire est sans doute un mélange des genre, mais il y bien un fil conducteur que j'aimerais bien connaitre.

Dia > Merci pour le lien, je vais regarder.

Écrit par : Pharamond | 19/09/2021

Dia > J'ai regardé la vidéo, c'est passionnant et troublant.

Écrit par : Pharamond | 19/09/2021

Écrire un commentaire