statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2020

Pépiements (6)

Invitez chez vous un repris de justice violent, insultez-le copieusement, laissez-le dans le salon et allez vous coucher sans fermer la porte de votre chambre à clé. C'est globalement la situation en France actuellement.

Commentaires

Je verrais plutôt la situation ainsi : on vous a imposé, sans jamais vous demander votre avis, la présence d'un individu violent et à faible Q.I. n'ayant rien de commun avec vous (à part le fait d'avoir le sang rouge[1]) ; année après année, on vous a volé pour assurer le bien-être de l'individu et de sa famille, qu'on a fait venur afin qu'il ne soit pas dépaysé chez vous ; on a expliqué à l'individu que vous aviez une dette imprescriptible envers lui et surtout qu'il avait absolument tous les droits, à commencer par celui d'imposer ses coutumes et de réclamer un tribut par tous les moyens et sous la forme qui lui plaît ; quand l'individu commence à donner libre cours à ses... lubies, on vous interdit de fermer votre porte à clef et même de défendre votre vie.
En plus, on vous oblige à porter une muselière faisant aussi office de baillon.
(Toujours en grève quand même !)

[1] Faut descendre très bas dans le règne animal pour qu'il en aille autrement. Cet argument pitoyable remonte, je crois, à Jaurès.

Écrit par : Blumroch | 19/10/2020

Blumroch > C'était juste une image qui m'était venue à l'esprit. Ta proposition est plus précise et exacte, mais je crois que le dormeur imprudent résume à lui seul le peuple français, des "élites" au "peuple d'en bas avec ses incohérences.

Écrit par : Pharamond | 19/10/2020

Les deux propositions sont vraies: d'un côté le point de vue des gens anciennement normaux et de l'autre, celui des gauchistes. Aussi étrange que cela puisse paraître, ma compassion envers les seconds est inexistante [1]. Hier, j'ai dû discuter avec des polytraumatisés des infos, dont une autruche et deux qui voulaient l'extension du couvre-feu à l'ensemble du territoire. Apparemment, ils avaient dû me confondre avec un intervenant d'une cellule de soutien psy.

@ Pharamond

Content de te voir de retour. Les "élites" ne sont pas inconscientes, elles savent pertinemment ce qu'elles font. Non à ce discours déresponsabilisant :-)

[1] "Dieu se rit ...". Julien et le Lieutenant Sturm entament chaque Revues et Corrigés par une pensée pour les trop nombreuses victimes des hordes du Mordor. Très louable initiative pour ne pas oublier Laura, Mauranne, Axelle, Philippe, Marin, ...

Écrit par : Sven | 20/10/2020

Sven > "polytraumatisés des infos" :-)

Les "élites" ne sont pas inconscientes dans le sens où elles savent très bien où elles veulent en venir, elles le sont tout de même en partie car pour elles le peuple et les peuples ne sont que des données issues d'un mauvais rapport de stagiaire et surtout à force de vivre entre elles elles n'ont pas vraiment idée des réalités du monde.

Écrit par : Pharamond | 20/10/2020

Boh...
Nous n'insultons personne il me semble...
Pas plus que nous avons invité ces égorgeurs, ce sont eux qui jouent l'incruste.

Écrit par : Fredi M. | 20/10/2020

@Sven : Attention, tu vas franchir la célèbre "ligne rouge" : non seulement les premières et seules vraies victimes des attentats sont les pauvres mahométans injustement stigmatisés par une population de wacistes[0], mais encore la terreur covidienne voudrait qu'on admît maintenant le point de vue des troupes[1] du Mordor, délibérément présentées sous un mauvais jour par un Tolkien malveillant, sauronophobe et orquophobe[2].

@Pharamond : Je devrais persister dans la grève car mon ressentiment est intact (35K caractères sans commentaires du Directeur !), mais ce site m'aura eu à l'usure. ;-)

[0] Heureusement peu nombreux : l'anesthésie marche très bien sur la masse des moutons, incapable de se demander comment une profession de "foi" peut se transformer en caractéristique naturelle (qui un jour n'existe pas, et un autre jour oui, en fonction des intérêts).
[1] J'ai corrigé ton expression malheureuse et dénigrante.
[2] J'espère que le fils donnera vite son accord, et gratuitement, pour une refonte complète du *Seigneur des Anneaux*. Les lecteurs ont le droit de prendre connaissance du point de vue de Sauron. Et j'ai déjà le nouveau titre : *Le Seigneur des Zeuros*. James Finn Garner serait idéal pour ce travail. Tout se terminera par l'installation [presque] pacifique des troupes du Mordor, et l'instauration d'une bienveillante tyrannie à prétexte sanitaire dont les premiers "bénéficiaires" seront les Hobbits. Succès de librairie garanti, surtout si on ajoute une reine des dragons anéantissant, de manière spectaculaire et festive, les camps où seront rassemblés les derniers Hobbits réfractaires (mais pas trop, parce que sous les flammes, ça ferait désordre).

Écrit par : Blumroch | 20/10/2020

Fredi M. > Bah, les caricatures du Prophète ce n'est pas vraiment laudatif. De même que certains peuvent prendre les frontières passoires pour des cartes d'invitation.

Blumroch > Mais si, j'ai laissé un commentaire.

Écrit par : Pharamond | 20/10/2020

@Pharamond : Je faisais allusion à ta disparition précédente ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 20/10/2020

Blumroch > Je n'ai pas ta facilité d'écriture et une fois débordé...

Écrit par : Pharamond | 20/10/2020

@ Blumroch

Je l'ai doublement voire triplement franchie: pour faire preuve de moins de compassion envers les laïcards victimes de dommages collatéraux [1], que pour les autres victimes de crimes abjects - dans ce cas, comme dans celui de Milla gazon maudit qui voulait mettre des doigts dans le cul d'Allah/Jéovah/..., nos braves progressistes sont pour le grand remplacement mais sans vouloir en assumer les conséquences, pour ne pas apprécier les mauvais dessins d'ados attardés, pour ne pas séparer les "méchants islamistes" des "bons mizzilmans" et n'y voir que 10 à 13 millions des 15 à 20 millions de non-Européens présents chez nous [2]. Et une fois de plus, on peut constater que le vrai problème, le grand tabou du génocide par substitution, n'est pas abordé. A la place, des histoires de longueur de barbe, de burkini, de mosquées temporairement fermées... Pas même un timide que faisait chez nous un Tchétchène "réfugié politique" ou descendant de "réfugiés politiques" alors que la guerre dans son pays est terminée depuis 20 ans. Beaucoup de sang et de larmes seraient évités en prenant des mesures de bon sens.

@ Fredi M

Quand même un peu injurieux:
https://static.lpnt.fr/images/embed/mahomet-etoile.jpg

Nous, les descendants de cathos, acceptons ça:
http://www.lebonnetdespatriotes.net/lbdp/media/k2/items/cache/be558df57ee1bb0ff5368c31d4836afc_XL.jpg

@ Pharamond

La définition de caricature donnée par wiki:
"Une caricature est un portrait peint, dessiné ou sculpté qui amplifie certains traits caractéristiques du sujet. Souvent humoristique, la caricature est un type de satire graphique quand elle charge des aspects ridicules ou déplaisants...
La « caricature de personne » utilise l'exagération de caractères physiques comme métaphore d'une idée; la « caricature de situation » représente des événements réels ou imaginaires sous une forme visiblement exagérée et met en relief les mœurs ou le comportement de certains groupes humains".
Lorsque je compare les illustrations de la page avec les dessins de Charlot bédo [3], je trouve qu'on est loin du compte.

[1] Je n'approuve aucunement les crimes abjects commis par la diversité.

[2] Fo pô discrimer, c'est pas bien. J'ai bien retiendu la leçon:
https://www.youtube.com/watch?v=1V0IE87waHU

[3] Lorsque j'ai vu plein d'endroits se couvrir du slogan Je suis Charlie (qui m'a fait penser au je lutte des classes individualo-cgtiste), dont beaucoup de portes de brureau de mes collègues, j'avais pensé suivre la mode en rajoutant https://fontmeme.com/images/RHCP-LOGO-2.png ou juste le symbole à cause de cette chanson:
https://www.youtube.com/watch?v=1CcesY2bGKU
Aurait-on défendu mon droit au blasphème?

Écrit par : Sven | 21/10/2020

L'allusion au bon sens formulée par le Kamerad Sven fait évidemment songer à Descartes et au début du *Discours de la méthode* : "Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée". Dans les khâgnes que j'ai connues, les profs (pas seulement en philo) se croyaient très drôles et très fins au motif qu'ils ajoutaient après un silence : "... raison pour laquelle chacun en a si peu.". A cet énoncé, la classe servile de la future *élite*[0] éclatait de rire, sauf un ou deux mauvais esprits -- parfois nettement moins -- qui soupiraient en hochant la tête d'un air très las.
Le mystique des *Olympica* est un peu plus subtil :
//
Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ; car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose n’ont point coutume d’en désirer plus qu’ils en ont. En quoi il n’est pas vraisemblable que tous se trompent : mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger et distinguer le vrai d’avec le faux, qui est proprement ce qu’on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes ; et ainsi que la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses. Car ce n’est pas assez d’avoir l’esprit bon, mais le principal est de l’appliquer bien. Les plus grandes âmes sont capables des plus grands vices aussi bien que des plus grandes vertus ; et ceux qui ne marchent que fort lentement peuvent avancer beaucoup davantage, s’ils suivent toujours le droit chemin, que ne font ceux qui courent et qui s’en éloignent.

Pour moi, je n’ai jamais présumé que mon esprit fût en rien plus parfait que ceux du commun ; même j’ai souvent souhaité d’avoir la pensée aussi prompte, ou l’imagination aussi nette et distincte, ou la mémoire aussi ample ou aussi présente, que quelques autres.
//
@Sven : La question de savoir *pourquoi* les New Swede sont chez nous ne sera évidemment jamais posée. Trop de complices, trop de responsables, trop de coupables dont le juste châtiment exigerait la décimation *récursive* ou se traduirait par un éclairage urbain alimenté par des moyens alternatifs et néroniens.
Mourir pour un dessin de Charlie, c'est quand même moins glorieux que mourir pour un dessin de Konk, de Chard ou même de Marsault[1].
Les dessins de "Charlie" que tu as cités ne frappent pas seulement par leur caractère médiocre et subtil, mais aussi et surtout par leur caractère *"homophobe"*, tant l'antiphysisme y est présenté comme dégradant -- ce qui va étrangement à l'encontre du catéchisme selon Charlie et assimilés. En ont-ils seulement conscience ou est-ce la nature outragée qui parle à leur insu ?

[0] Là, on peut rire à bon droit.
[1] Excellent choix du bedeau, avant même le répugnant article de merdiapart :
http://aumilieuduvillage.eklablog.com/violences-policieres-a203634164

Écrit par : Blumroch | 21/10/2020

Sven > Tu fais justement remarquer que les dessins dans Charlie , d'ailleurs rarement drôles, ne sont pas là pour caricaturer au sens premier du terme, mais pour salir et humilier.

Blumroch > Effectivement le texte complet est beaucoup plus nuancé et complexe.

Excellent le dessin de Marsault qui devrait essayer de réduire la taille du nez de ses personnages négatifs ; par les temps qui courent...

Écrit par : Pharamond | 21/10/2020

@Pharamond : Marsault aura été impressionné par les rhinogrades :
http://vennarecci.free.fr/Rhinogrades/index.htm
La caricature accentue, amplifie, exagère -- comme le rappelait le Kamerad Sven. ;-) Voici les définitions rassemblées par saint Littré :
//
1) Terme de peinture. Représentation grotesque de personnes, d'événements qu'on veut ridiculiser. Une caricature spirituelle. Les caricatures politiques.
2) Imitation dérisoire, charge. Molière a fait le portrait de l'avare, dont d'autres n'ont donné que la caricature.
3) Personne ridiculement accoutrée ou dont la figure est grotesque. Avec ses plumes et sa robe rose, cette vieille femme est une caricature.
//

Écrit par : Blumroch | 21/10/2020

Qui cherche bien son Charlie le trouve toujours, comme le bon père Zappa : https://youtu.be/do-J6wxhcFg

@ Pharamond : Content de voir que vous avez repris du service ! Par les temps qui courent, faire voeu de silence, ça devient très tentant..

Écrit par : La Bleue | 21/10/2020

Blumroch > Notre époque ne caricature pas elle salit et enlaidit.

La Bleue > Merci. L'envie me vient parfois de me taire, mais pour l'instant je continue.

Écrit par : Pharamond | 21/10/2020

@Pharamond : Bienvenue au club cégétiste des grévistes silencieux[1] ! ;-)
On trouve ce trait dans les anecdotes inédites de Chamfort :
//
Pharamond, aux leurkeurs voulant qu'il écrivît force billets consacrés aux atrocités de l'époque, répondit froidement : "Tous les jours, j’accrois la liste des sujets dont je ne parlerai pas. Le blogueur le plus philosophe est celui dont la liste est la plus longue. Bénéfice collatéral : on échappe ainsi aux foudres de Thémis et d'Avia."
//
[1] Comme je le disais récemment ailleurs, nous n'aurons peut-être pas l'occasion de nous souhaiter une terrible année 2021 sur Internet. :-(

Écrit par : Blumroch | 21/10/2020

Blumroch > "mais pour l'instant je continue." ;-)

L'avenir ne m'a jamais paru aussi inquiétant.

Écrit par : Pharamond | 21/10/2020

Quand, dans le silence du confinement, on entendra plus que le cri de l'esclave qu'on égorge et le vrombissement du drone anti-covid...

Écrit par : La Bleue | 21/10/2020

Très bonne variation de La Bleue sur un célèbre passage de Shatter Brain, mais preum's pour moi quand même :
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2020/05/09/musique-537-6237145.html#c8918471
Rha mais. ;-)

Écrit par : Blumroch | 21/10/2020

La Bleue > Vous arrivez à être plus sinistre que moi.

Blumroch > Je n'avais pas fait le rapprochement.

https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Chateaubriand_-_M%C3%A9moires_d%E2%80%99outre-tombe_t2.djvu/490

Shatter Brain ?

Écrit par : Pharamond | 21/10/2020

@Pharamond : C'était la prononciation de "Chateaubriand" par les engliches. N'appréciant pas trop le sobriquet de "cerveau troublé", il changea de nom pour un temps.

Écrit par : Blumroch | 21/10/2020

Blumroch > J'ignorais l'amusante anecdote. Et quel pseudo prit-il ?

Écrit par : Pharamond | 22/10/2020

@Pharamond : De mémoire, quelque chose comme comte de Combourg.

Écrit par : Blumroch | 22/10/2020

Blumroch > Merci.

Écrit par : Pharamond | 22/10/2020

Par curiosité...
Un texte qui ne passe pas chez Paul-Emic

L'opinion commune de gens réputés "sérieux" commence à dériver dangereusement. :-)

"I challenge anybody to discuss the whole COVID-19 subject without using the word "conspiracy". There's a point at which normal stupidity doesn't really explain it any more."

https://turcopolier.typepad.com/sic_semper_tyrannis/2020/10/httpswwwtelegraphcouktravelcommentalmost-starting-think-whole-pandemic-really-conspiracy.html?cid=6a00d8341c72e153ef0263e97079b8200b#comment-6a00d8341c72e153ef0263e97079b8200b

Écrit par : realist | 22/10/2020

J'ai regardé I-media hier soir et que de l'anti-islamisme primaire [1] dans tous les médias. Tout est fait pour occulter le problème ethnique derrière l'extrémisme religieux. Seul Darmanin a lâché le morceau: suprémacisme blanc, i.e., notre prise de conscience communautaire. L'objectif est bien de camoufler en fds acceptables nos remplaçants. C'est sûr que les décapitations, ça fait tache.


@ Blumroch

Lorsqu'on appartient au camp du bien, tout est permis. On peut alors se moquer de l'antiphysisme, des malheurs de nos frères de couleur:
https://image.over-blog.com/Vx3HwJzRYg4t_oeZ0uUIrchf_1c=/fit-in/300x300/filters:no_upscale()/image%2F0780719%2F20160331%2Fob_5c6828_charlie-hebdo3.jpg
https://images.fr.shopping.rakuten.com/photo/charlie-hebdo-n-303-rwanda-la-fille-cachee-de-mitterand-de-collectif-885852322_ML.jpg
de Cohn Bendit et d'autres vaches sacrées:
... https://www.qwant.com/?q=charlie%20couverture&t=images&client=brz-moz

@ La Bleue

Zappa, blapshémateur lui aussi :-)

[1] Je connais des Indiens et des Indonésiens muzz, ayant passé quelques années en Occident pour leurs études, ne comprenant pas qu'on puisse se laisser envahir de la sorte par ce qu'eux-mêmes considèrent comme étant la lie de l'humanité. Un camarade de promo, militaire tunisien, trouvait incompréhensible de faire l'objet de brimades à chaque entrée en France alors qu'il n'y avait que peu de chance qu'il reste chez nous car officier dans son pays et que dans le même temps, ses compatriotes délinquants et parasites pouvaient entrer chez nous sans difficulté et bénéficier de tant d'avantages. Hormis en occident, le monde entier juge incompréhensible la colonisation à rebours que nous subissons. Quant à l'histoire d'Oumma, c'est bon pour les gauchards de riposte colique ....

Écrit par : Sven | 23/10/2020

realist > Malgré la diabolisation le doute s'insinue partout et à tous les niveaux, mais qu'en ressortira-t-il pour autant ?

Sven > Rien ne changera puisque tout ce petit monde doit respecter un cahier des charges qui les dépasse. Leur seul problème est de calmer la population en attendant et cela ne semble pas très compliqué.

Écrit par : Pharamond | 23/10/2020

La dernière phrase de la note 1 signée par le Kamerad Sven mène à l'illumination.
Damn[1], Jean-Pierre Petit fait erreur en parlant des *U*mmites et de leur science : de fait, il a confondu avec les *Ou*mmites, dont le livre sacré contient toutes les sciences -- ce qui évite de trouver les équations et de faire les calculs. ;-)

[1] Un Italien dirait sans doute ici quelque chose comme "Oummama mia !".

Écrit par : Blumroch | 23/10/2020

Blumroch > La vie c'est tout simple en fait ;-)

Écrit par : Pharamond | 23/10/2020

Écrire un commentaire