statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2020

Musique (548)

André Minvielle

Esperanza l'aranesa

Marc Robine

La lettre de Pelot de Betton

 

Commentaires

[Musicalmar belge et surréaliste]
Faute d'être un intellectuel, je n'ai jamais compris ce phénomène étrange : chez l'Ennemi et chez quelques collabos, le nom de Scutenaire[1] fait office de mot de passe et même de brevet de distinction. Qui connaît et mieux, qui a lu les *Inscriptions* est d'emblée un bel esprit considérable, surtout chez les néo-situs.
Faut croire qu'accumulées, platitudes, sentences à prétention philosophique, propos de beauf et réflexions de bon gauchiste donnent l'image d'un esprit pour "happy few".
Certes, *tout* n'est pas mauvais (ce serait trop beau), mais le déchet est *considérable*. Je viens de m'infliger la rapide relecture des deux premiers volumes, parus chez Allia, avant de jeter ces quelque six cents pages à la poubelle. Voici tout ce qu'on peut retenir, et c'est peu -- environ six pages au total, et j'ai noté large, avec *bienveillance*, dans l'esprit de l'EduNat contemporaine.
//
Tiens, voilà Stirner ! Comment vais-Je ?
//
Ne jugeons pas, condamnons.
//
Naguère les gens du Milieu usaient d'un jargon pour cacher le sens de leurs paroles. Mille gens de l'Esprit, au contraire, usent d'un jargon pour prêter du sens aux leurs.
//
Quand ils font des saletés, ça ne sent jamais l'effort.
//
Rien n'existe où je ne suis pas, tout existe où je suis.
//
Ephésien : On a tout dit.
Louis : Possible. Mais on n'a pas tout entendu.
//
*Epitaphe*
Ici gît Aragon Louis
On n'est pas sûr que ce soit lui.
//
Cela ne m'intéresse pas, cela me hante.
//
Le "Tu quoque fili mi" de Jules César découvre in extremis les défauts de jugement de cet homme trop bien famé.
//
Je ne suis pas tout heureux de penser tristement.
//
Le prestige singulier de la chose écrite, qui nous fait donner prix, sitôt qu'elles sont par un autre marquées sur le papier, à des opinions auxquelles nous prîmes à peine garde quand nous les avons pensées -- et parfois beaucoup mieux -- nous-mêmes.
//
Il n'y a pas de grands hommes pour leurs valets de chambre car les valets de chambre ont la vue basse.
//
Bien que je n'aie point de renseignements à mon sens contrôlables sur les époques antérieures à la mienne, je sais que cette dernière est la pire de toutes.
//
Ce sont des hommes publics : ils sont sortis de l'ombre pour entrer dans la boue.
//
N'oublions pas que nos maîtres ont des âmes d'esclaves.
//
Avoir raison bannit.
//
La force ne prime pas le droit, elle est ce droit.
//
Je crois que l'on peut résumer le débat sur l'homme qui se suicide en disant que cet homme est un lâche qui montre un sacré courage.
//
Beaucoup d'athées sont des gens qui sont très en colère après le Bon Dieu.
//
Les chats ont de la veine : l'obscurité ne les empêche pas de lire.
//
Un et un égale deux ou égale onze.
(ndc : ou 3, ou 17, selon la base -- 2 ou 16)
//
N'expliquez pas, je n'ai pas compris.
//
Comme l'aurait pu dire cette vieille saleté de Benjamin Franklin, sur cent histoires que l'on vous confie, quatre-vingt-dix-neuf sont fausses et la dernière n'est pas vraie.
//
Si vous allez en ville et rencontrez vingt mille personnes, il vous est facile de saluer chacune par son nom. Vous dites : "Bonjour, Cadavre."
Peut-être vous tromperez-vous une fois par an.
(ndc : Aujourd'hui, c'est "Bonjour, Cadavre masqué.")
//
La seule bonne étude qui ait paru sur Balzac est son oeuvre.
//
L'humour est une façon de se tirer d'embarras sans se tirer d'affaire.
(ndc : Attribué à beaucoup d'autres.)
//
J'ai tendance à classer les choses, non en faciles, passables et difficiles, mais en plaisantes, indifférentes et ennuyeuses.
//
Devant l'impossibilité de tout savoir, la plupart ont choisi de ne savoir rien.
//
Je déplore que l'on s'habitue à tout.
(ndc : Faux : pas à la kronnerie.)
//
Les belles palissades attirent les chiens.
(ndc : Les chiens seraient-ils donc, majoritairement, des gauchistes ?)
//
Chaque fois que deux peuples en sont venus aux mains, il y a eu un vainqueur et un vaincu. Il y en a même parfois deux.
//
On est toujours puni pour le mal qu'on n'a pas fait.
//
Partager mes opinions n'accrédite personne auprès de moi.
//
S'ils ne sont pas criminels, ils sont immesurablement bêtes.
//
Les imbéciles éprouvent le besoin de se renouveler.
//
Tout ce qui brille n'est pas or.
Ce qui ne brille pas non plus.
//
Les chefs sont des salauds puissants ; les sujets, des salauds en puissance.
//
Il y en a que le Régime entretient pour qu'ils l'attaquent.
(ndc : FuN/RuN, anyone ?)
//
Entre l'oppression et l'oppression, l'homme choisit l'oppression.
//
Jamais les forces d'oppression n'ont été plus puissantes qu'aujourd'hui (date ad libitum).
//
Je suis révolutionnaire non pour que le pouvoir tombe aux mains de la canaille mais pour qu'il lui soit arraché.
//
Il l'aimait à la sottise.
//
Comment les hommes peuvent-ils s'intéresser à tant de choses alors qu'il y a les filles ?
//
Cette fille me plaît tant que je me laisserais volontiers berner par elle.
//
L'Auvergnat a raison qui dit : "les politichiens".
//
La crédulité de ceux qui croient aux fantômes et la crédulité de ceux qui n'y croient pas me laissent pantois.
//
Les meilleurs ennemis d'un régime sont les agents de sa propagande.
(ndc : C'était *avant*, ça)
//
Notre politicien de droite se vend à ses amis. Celui de gauche à ses ennemis.
(ndc : C'était *avant*, ça aussi.)
//
Le maître qui eut besoin de la peau de ses esclaves leur enseigna qu'il était beau de la mépriser.
//
Ne pas demander seulement si un parti a la volonté révolutionnaire, demander surtout s'il a les possibilités révolutionnaires.
//
Vous dormez pour un patron.
//

Les gauchistes sont, au mieux, des intermittents de la raison.

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Scutenaire

Écrit par : Blumroch | 27/07/2020

Les derniers posts musicaux sont plutôt "guimauve".
Un peu de déprime peut être?
Tant qu'a pleurer on peut y mettre la pêche!
https://www.youtube.com/watch?v=5n67MBqbhfM

Écrit par : realist | 27/07/2020

[Musicalmar "Au hasard des relectures"]
*La divagation de la pensée politique* me rappelle l'existence des *Maximes de la guerre* (avec les *Suppléments*) de René Quinton. J'y retrouve quelques fortes paroles à la Le Bon, avec par avance un soupçon de Lugan :
//
Les philosophes peuvent proposer aux peuples l'idéal d'un bonheur tranquille. Les bonheurs tranquilles ne sont pas les seuls auxquels aspirent les hommes.
//
La conception d'un paradis tranquille est une conception d'esclave.
//
L'amour du danger, la volupté du risque, le besoin de se confirmer dans le sentiment de sa valeur, la joie de mettre en jeu les qualités d'initiative, le plaisir de duper l'ennemi, le bonheur de lui nuire, l'ivresse de combattre, la certitude de survivre, l'orgueil de mener à bien une entreprise difficile, la jouissance d'accomplir des actions extraordinaires, l'honneur de servir, un corps sain, l'allégresse de toutes les facultés font que des hommes sont des braves.
//
Il est dur de mépriser les hommes. C'est un des privilèges de la guerre de n'avoir qu'à les estimer.
//
La haine est la grande affaire de la vie. Les sages qui ne haïssent plus sont mûrs pour la stérilité et pour la mort.
//
Tu n'as pas à comprendre les peuples, tu n'as qu'à les haïr.
//
Plus l'homme s'élève, plus sa haine croît pour l'homme. La nature n'a point créé les mâles ni les peuples pour s'aimer. Il n'est de belles guerres qu'entre de belles races. La grandeur morale d'un peuple se mesure aux sacrifices qu'il peut consentir. Les grands carnages sont la marque des grandes époques. On n'asservit sans lutte que les nations qui dorment.
//
Les grands conseils ne viennent jamais de la terre. Jeanne a dû mettre dans le ciel les seules voix qui lui ont parlé.
//
Il suffit d'être seul pour se surestimer.
//
On ne fait métier ni de la guerre ni de l'amour. Les armées de métier sont aux armées nationales ce que les femmes qui se vendent sont aux mères.
//
Les hommes qui méprisent la vie sont ceux qui la défendent le mieux.
//
Innovez peu. Les réglements militaires résultent d'une longue sagesse.
//

Écrit par : Blumroch | 27/07/2020

Devant l'absence de demande du public, voici de la guimauve façon Bangles. ;-)
https://www.youtube.com/watch?v=R0a5ThHCVTY

Écrit par : Blumroch | 27/07/2020

@ Pharamond

Je préfère la version de Tri Yann:
https://www.youtube.com/watch?v=w3AmtJzlcuU

C'est sympa en concert mais ils manquent sacrément de cohérence; ce sont des régionalistes de gauche, celui en noir dans la vidéo était conseiller municipal de Nantes et soutien d'Ayraud, farouche opposant à la réunification de la Bretagne. A l'interceltique, au début des années 2000, ils voulaient nous faire chanter vive la république.

@ Blumroch

Pour te changer des Bangles:
https://www.youtube.com/watch?v=a41IPN7sKNk
https://www.youtube.com/watch?v=IfsPf7gIp7Q

Écrit par : Sven | 27/07/2020

@Sven : Agréables à entendre et à voir, les trois grâces. Le premier morceau m'a un peu rappelé celui-ci :
https://www.youtube.com/watch?v=rdENR0q663s

Écrit par : Blumroch | 27/07/2020

Pour deux ou trois personnes, Birgit "Trop Mieux" Nilsson :
https://www.youtube.com/watch?v=Wfxr1VMu6Q0

Écrit par : Blumroch | 28/07/2020

[Musicalmar]
Détournement facile mais amusant, découvert chez La Lime :
https://www.youtube.com/watch?v=x-bwTglL6us
C'est une chance de ne pas parler le nazi : l'effet de réel est garanti. ;-)

Écrit par : Blumroch | 28/07/2020

Comme souvent, intéressante émission de Philippe Conrad:
https://www.tvlibertes.com/passe-present-n276-comment-trotski-fut-execute
La deuxième partie révèle un élément fort surprenant du passé du grand Duduche de Londres.

@ Blumroch

Je me doutais qu'elles te plairaient.
L'interprétation de Birgit Nilson est magnifique.

Écrit par : Sven | 28/07/2020

[Musicalmar]
Soudaine idée de dessin humoristique qui m'a fait sourire[1] : un homme masqué avec un bas (comme tout gangster qui se respecte) entre dans une boutique, tire un coup de feu en l'air pour montrer qu'il est sérieux, et déclare aux clients terrorisés : "Bas les masques !" au lieu de l'attendu "Haut les mains !". Il repart après avoir distribué des tracts signés G.I.E.C. -- pour Groupe International des Esprits Critiques.

[1] Parce que j'en suis l'auteur, évidemment.

Écrit par : Blumroch | 29/07/2020

P.S. : A la réflexion, "Groupe d'Intervention des Esprits Critiques".

Écrit par : Blumroch | 29/07/2020

[Musicalmar]
Dans un récent article[1], Bonnal paraphrase un certain John Baggot Glubb[2]. De fait, tout bref qu'il est, *The Fate of Empires and Search for Survival*[3] mérite des éloges.
Seule interrogation : à quoi bon le faire connaître ?

[1] https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/07/30/rappel-sir-john-glubb-et-la-decadence-imperiale/
[2] https://en.wikipedia.org/wiki/John_Bagot_Glubb
[3] Le PDF est disponible depuis la fiche de police en engliche.

Écrit par : Blumroch | 30/07/2020

[Musicalmar "La folie ne donne *aucun* signe de fatigue"]
Le regretté Emmanuel aurait eu de quoi compiler une énième *Encyclopédie des changements de noms*. Le toujours plus terrifiant fdesouche nous apprend qu'après avoir sévi chez les informaticiens, l'épuration ethnique a aussi lieu chez les ornithologues :
http://www.fdesouche.com/1407795-racisme-vers-un-changement-des-noms-anglophones-d-oiseaux-portant-des-noms-dhommes-blancs
Les malades mentaux racistes ont-ils pensé à examiner la longue liste des cratères lunaires ? Je suis bien certain que parmi eux, de nombreux noms devraient figurer sur la liste *noire*.
Quousque tandem...

Écrit par : Blumroch | 30/07/2020

[Musicalmar]
Au fusil *conceptuel* de précision, La Mite vise très juste, qui fait mouche à chaque tir *métaphorique* dans la petite tête de Tatiana Khonôse. Ce n'est pas un mince exploit, à considérer la très petite taille du cerveau de la demoiselle.

https://www.youtube.com/watch?v=1tP3JzvnrYM

P.S. : Humooooour, le faut-il préciser à une justice de (autocensuré) rendue par des (autocensuré) assistés par des (autocensuré) au bénéfice de (autocensuré) en vertu d'un juridisme de (autocensuré) ? Maintenant que le redoutable et séditieux Soral a été arrêté, à qui le tour, des vedettes ou des anonymes ?

Écrit par : Blumroch | 30/07/2020

@Blumroch: Très bien vu le dessin humoristique, dans le même esprit un jeune et beau couple s'embrassant (sans masque... et ptêt même avec la langue!) en pleine rue deviendra bientôt un attentat terroriste dans notre monde fistulé de superstitions mortifères. Apollon et Dionysos sont clairement de gros nazis.

Dans la même veine réjouissante : https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/zimbabwe/zimbabwe-accord-historique-pour-dedommager-les-fermiers-blancs-expropries_4061293.html ... "Nan mais reviendez les gars, la tentative de génocide c'était pour rigoler..."

Ou http://www.fdesouche.com/1406759-louisville-usa-parade-de-centaines-de-miliciens-noirs-surarmes-trois-se-blessent-par-tir-accidentel-et-sont-secourus-par-les-pompiers-blm ... Les "Black Panthers" ne sont plus ce qu'elles étaient, "Les Chatons Eclopés" leur irait bien mieux.

Écrit par : Benway | 30/07/2020

L'incendiaire de la cathédrale de Nantes est bien Rwandais et "clandestin". Clandestin au vu et su de tout le monde comme le veut la nouvelle acception. S'il a mis le feu, ce n'est pas pour laisser son nom dans l'histoire à l'instar d'Erostrate ou pour se venger de sa laideur comme Mizogushi qu'a dépeint magistralement Mishima. Que nenni, c'était pour pouvoir continuer de squatter en France, sainte CAF priez pour nous, que ce petit protégé de l’évêque de Nantes (nature de leur relation?) et des bons cathos sous le choc qu'un si remarquable individu ait pu commettre l'irréparable.

@ Blumroch

Pour la famille des strygidés, qui dorment le jour et volent la nuit, j'ai quelques idées :-)

@ Benway

Sauf si Apollon et Dionysos s'em...brassent et deviennent des héros de la liberté.
J'avais signalé ce mémorable incident pour les thuriféraires des racailles qui vont nous tuer avec tout leur arsenal. Judicieux rappel. Comique de (tir à) répétition. Une fois de lus, sans nous, ils crèvent. C'est pour cela que je crains plus la submersion que l'embrasement.

Écrit par : Sven | 30/07/2020

Pour les blaques surarmes qui se sont auto flingués, comme d'hab', ce sont les blancs qui les ont soigné
Une belle démo de force et de compétence
À la mesure des acteurs,ha ha ha !
C'est l'avenir de l'espèce humaine, bande de ouacistes !

Écrit par : Kobus van Cleef | 30/07/2020

@Benway : Merci. L'absence de toute réaction m'incitait *presque* à supposer que ma petite idée était sotte.

J'ai lu récemment que plusieurs couples *masqués* avaient mimé des baisers passionnés devant les caméras pour bien affirmer leur totale soumission à la tyrannie hygiéniste.

@Sven : Nous pensons très probablement aux mêmes oiseaux exotiques. La sagesse commande toutefois de ne pas énoncer les idées qui pourraient déplaire.

Au Rwanda, on a massacré en masse avec des instruments qui n'étaient pas plus compliqués que des fourchettes.

Écrit par : Blumroch | 31/07/2020

Blumroch > Je n'ai jamais lu la moindre phrase du bonhomme. Merci pour la sélection. Quelques sentences plaisantes comme celles-ci :
"Le maître qui eut besoin de la peau de ses esclaves leur enseigna qu'il était beau de la mépriser."
ou
"Je suis révolutionnaire non pour que le pouvoir tombe aux mains de la canaille mais pour qu'il lui soit arraché."
et quelques autres.
PS : ne manque-t-il pas un mot dans celle-ci :
"Il y en a que le Régime entretient pour qu'ils l'attaquent" ?

Ton idée de dessin est excellente, je déplore mon absence de talent pictural pour la coucher sur papier.

Facile, mais très réussi ce détournement.

Glubb et Bonnal sont dans le vrai... et c'est tout.

On pourra maintenant se traiter de noms d'oiseaux sans offenser personne.

Excellent La Mite, comme toujours quand il est pessimiste et féroce.

realist > Un peu de guimauve c'est parfois délicieusement régressive si on en abuse pas.

Zappa n'a jamais été ma tasse de thé même si indéniablement il a le sanglot qui swingue.

Écrit par : Pharamond | 31/07/2020

Sven > J'aime bien celle de Tri-Yann, mais celle-ci est moins connue, reprend les paroles d’origine et, ma foi, n'est pas mal du tout.
Rien d'anormal chez ces groupes régionaux "folk", il n'y a rien à espérer d'eux : pourvu qu'ils aient leur panneaux bilingues et qu'on les laisse jouer du biniou ils sont prêt à toutes les compromissions, leur mentalité de gauchistes les y aide grandement, entre une déclaration pro-migrants et un duo avec un chanteur béninois.

L'Eglise aurait dû rester hors du siècle, à vouloir y entrer pour récupérer trois ouailles elle y a tout perdu. Tant pis.

Benway > Cela me rappelle le mot de Renaud Camus : "Les Africains qui se précipitent vers l’Europe ne s’en rendent pas compte : ce qui la rendait si attirante, c’était qu’ils n’y soient pas."

Kobus van Cleef > Il leur faudra bien falsifier le passé pour ne pas que les générations futures ne constatent la dégringolade.

Écrit par : Pharamond | 31/07/2020

@Pharamond : Comme tu le vois, tu ne manquais rien d'essentiel ; encore est-ce ici "le moins pire". Quinton, découvert récemment, est plus intéressant.
C'est bien le Régime qui entretient son opposition de théâtre. Ainsi apparemment attaqué sur des sujets mineurs qu'il a choisis, il berne les candides.

Écrit par : Blumroch | 31/07/2020

Blumroch > J'attends un best of de Quinton avec impatience ;-)

En relisant la citation je m'aperçois qu'elle est tout à fait claire, parfois mon esprit complique inutilement.

Écrit par : Pharamond | 31/07/2020

@ realist

Zut, j'avais raté (zapé) le lien de Zappa et des Mothers of invention.

@ Kobus

J'ai fait un skype avec des collègues de l'élite universitaire d'Afrique centrale. J'étais plié de rire. Enfin, ils ont quand même réussi à nous glisser qu'ils n'avaient pas de moyens alors qu'ils ont des ressources naturelles gigantesques et qu'ils faisaient du bon boulot de collecte de données malgré tout. Que les acquisitions aient cessé au départ du dernier coopérant et n'ai repris que lorsque la banque mondiale (c'est-à-dire nos impôts) ait financé les infrastructures et que des Français les aient mises en place n'est qu'un détail pwésentement.

Écrit par : Sven | 31/07/2020

@ Pharamond

Le régionalisme ne devient de gauche qu'après 1945 quand ces mouvements s’identifieront à l'indigénisme. Auparavant, il s'agissait de mouvements identitaires avec un fort fond religieux. Dans le cas des Bretons, il faudra faire oublier les liens avec le Reich. Dans les cas des Basques, les persécutions franquistes y feront pour beaucoup.
Regarde la signification des drapeaux basque et breton:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_basque
https://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_de_la_Bretagne

Camus, l'amateur de jeunes Tunisiens, fait de la littérature. Ce qui fait l'attrait de l'Europe de l'ouest, ce sont les allocs, l'impunité et le niveau de vie. Bizarrement, les "migrants" ne font que traverser les Balkans, et pourtant peu d'Africains en Serbie, ne demandent pas l'asile au Japon, aux Corées, à la Chine ou au Cambodge bien qu'ils n'y soient pas nombreux.

@ Blumroch

Au Rwanda, c'est à la maison, "simplement" entre tutsis et hutus. En France, c'est plus compliqué avec la myriade d'ethnies qui ne se déchireront. Et en face, il y a des Européens. C'est sûr que, malheureusement, les premiers jours, il ne fera pas bon leur tomber sous la main. Lorsque les Européens se reprendront, nous aurons l'avantage du terrain, des capacités cognitives, de la froide résolution, ... J'espère que nous résoudrons ces problèmes pacifiquement.

Écrit par : Sven | 31/07/2020

@ Blumroch

Tu lis les maximes sur la guerre? René Quinton est-il le Jünger français qu'évoquent certains?

Écrit par : Sven | 31/07/2020

Sven > Oui je sais, mais ces temps sont révolus et les régionalistes ont changé leur fusil d'épaule. Après la Seconde guerre les discours anti-occidentaux et l'idéologie rouge ont eu leur petit effet. La pensée gauchiste actuelle est leur enfant malgré l'incohérence évidente d'un régionalisme identitaire pro-immigrationniste.

Je n'aime pas Camus en temps qu'homme, mais son combat ressemble aux nôtre. Je sais ce que les Africains viennent chercher, mais la formule de Camus est jolie.

Écrit par : Pharamond | 31/07/2020

@Sven : Je viens de les lire avec le supplément, d'où le florilège dans le musicalmar *supra*, "Au hasard des relectures" (le remarquable essai de Lacharrière m'a incité à chercher qui était ce Quinton évoqué, dans mon lointain souvenir, dans un bouquin sur les chercheurs maudits et oubliés lu voici quelques décennies). C'est d'une inspiration roborative (l'expérience de la guerre y est présente), mais ce n'est quand même pas Jünger : "J'y retrouve quelques fortes paroles à la Le Bon, avec par avance un soupçon de Lugan.", ce qui n'est déjà pas rien. Tu pourras vérifier ici :
http://quinton.chat.ru/

Écrit par : Blumroch | 31/07/2020

[Musicalmar "Soral first, then the rest of us"]
Quelques réflexions (pas toutes très judicieuses, pas toutes très argumentées, mais ce n'est pas important ici) d'Aldo Sterone sur l'arrestation de Soral :
https://www.youtube.com/watch?v=E7rMrvPElWE
J'ai déjà mentionné, ici et ailleurs, cette vieille formule latine *révisée* : "Hodie tibi, cras mihi" -- "Aujourd'hui c'est pour ta pomme, mais demain ce sera pour la mienne."
Paradoxe de l'hypocrisie, qui voit des régimes nés dans le sang prétendre interdire toute révolte ultérieure contre leur tyrannie : "Ceux qui ont fait des révolutions ne souffrent pas qu'on en veuille faire après eux." (Anatole France, évidemment). Les pires prétendent même *concéder* aux populations un "droit" à s'exprimer librement mais *toujours* avec assez de contraintes prétendues raisonnables pour que cette permission soit limitée et révocable -- bref, pour que ce "droit" soit illusoire. L'approbation seule est réellement permise, qui deviendra bien un jour obligatoire : "Pour ta défense, tu prétends n'avoir rien entrepris, rien dit non plus, contre le saint Progressisme. Mais qu'as-tu donc fait pour le soutenir ? Comment cela, "rien" ? *Anathema sis*. A mort !"
Nous ne serons pas si nombreux dans les camps -- enfin, s'ils s'offrent le *luxe* des camps pour les mauvais esprits.

Écrit par : Blumroch | 01/08/2020

[Musicalmar "Nietzschéens et non cartésiens, nous n'avancerons pas masqués, nous !"]
Effarant. Terrifiant. Monstrueux. Après les révisionnistes du climat, les négationnistes du masque :
https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/07/31/demain-on-manifeste-pour-vos-libertes-a-berlin-signe-les-chevaliers-toniques-et-saluons-nos-45-000-lecteurs-du-mois-de-juillet-qui-sacheve-cuvee-exceptionnelle-avec-un-lectorat-mondial-le-blog/
Des Boches, en plus ! J'aurions pensé les Germains assez *domestiqués* pour avoir oublié jusqu'à la faculté de poser des questions : "Monumentale erreur !" (Jack Slater).
Heureusement que Cnews continue, malgré l'ignoble EZ, à relayer la *bonne* et véridique parole gouvernementale pour nous annoncer une contre-manifestation de bons moutons citoyens *obéissants*.
Quand même... une leçon de dignité venue de l'outre-Rhin *contemporain*, ça fait mal. :-(

Écrit par : Blumroch | 01/08/2020

@ Blumroch
Merci Kamerad. Cette maxime me plaît bien:
"La nature refuse aux mâles le droit de se reproduire, aux races le droit de se perpétuer. Ce droit, les mâles et les races doivent le conquérir dans la lutte. Le premier devoir que la nature leur dicte n'est point de vivre, mais de triompher ou de mourir".

Que de bonnes nouvelles un peu partout. Si les Allemands pouvaient sortir de leur dormition, ça serait grandiose.

Écrit par : Sven | 01/08/2020

@ Pharamond

Comme être écologiste et favorable à l'immigration et au mariage pour tout.

Jolie formule de Camus mais inexact.Il ne nous a toujours pas expliqué comment il comptait remigrer, pas plus qu'Ozon. GI a fait des propositions.

Écrit par : Sven | 01/08/2020

[Musicalmar à la enthoven junior]
Je m'avise à l'instant, non sans inquiétude, d'un fait linguistique aussi indubitable que l'anagramme ayant permis à enthoven junior de *triompher* d'EZ à la fin d'un faux débat : mahométan, ça commence comme muselière (avec une orthographe alternative que je préfère éviter afin de n'alimenter aucune phobie). On sait l'amour que portent les lecteurs de l'alcoran à la liberté d'expression, totale pour approuver le livre sacré, très limitée pour tous les autres sujets. Nos Bienveillants Bergers, en nous imposant un masque absurde et même néfaste, veulent peut-être tout simplement nous habituer à la muselière mentale que portent déjà certains autres.

Écrit par : Blumroch | 01/08/2020

[Musicalmar déprimant]
La manif berlinoise en faveur de la liberté semble avoir été un complet échec :
https://www.lefigaro.fr/15-000-personnes-a-berlin-pour-manifester-contre-les-mesures-prises-pour-contenir-le-coronavirus-20200801
Ce paragraphe, notamment, est savoureux dans le registre dit *reductio ad Hitlerum*, avec un raffinement extrême dans la typologie des méchants : "Socialement et politiquement de tout horizon[sic], on compte dans leurs rangs des complotistes, des libertariens, des loyalistes[???] et des néonazis. La devise de la manifestation, «Jour de la liberté», est également le titre d'un film de la réalisatrice nazie Leni Riefenstahl sur la conférence du parti d'Adolf Hitler NSDAP en 1935."
Salaud de Dolfie, qui ne s'avançait pas *masqué* pour ceux qui savaient lire. ;-)
Rappel de la grande leçon qu'oublient tous les ceusses qui ont un cerveau : au moins 80 pour 100 des gens sont des krons et des esclaves. D'ailleurs, c'est le pourcentage d'abrutis qui exigent que la muselière soit obligatoire partout, et qui pleureront pour être vaccinés avec une saloperie aux desseins douteux.
La parenthèse de la liberté n'aura pas duré longtemps, en Occident. Place à l'*homo domesticus* et même à l'*homo servus*.
Si la tyrannie mahométane l'emporte sur la tyrannie "transhumaniste", elle aura cette franchise de ne pas s'appuyer sur le scientisme des krons.
Ah zut, che foyais déchà les Chilets chaunes et kroizés défiler sur les Champs pour zélébrer la Freiheit redroufée. ;-)
Axiome : toute nouvelle paraissant bonne par contraste avec les autres nouvelles, toutes mauvaises, se révèlera pire encore que les mauvaises.

Écrit par : Blumroch | 01/08/2020

[Musicalmar "Miguel Onfrayar contre Laurent Mouchard"]
Pour oublier quelques minutes les 80 pour 100 de krons qui veulent une muselière à perpétuité :
https://www.youtube.com/watch?v=MNLKhH4bMRM
Son "frente popular" est donc bien "degôche" (pour ceux qui en doutaient), et surtout, l'individu ne voit toujours aucune objection à fraterniser avec des amis très proches du Foutriquet 2.0 qu'il prétend combattre mieux que Mouchard. "Go figure..."
Simples rappels qui n'apprendront rien jusqu'aux années de la francisque 2202 ; les délires récents évoqués en fin de vidéo sont, eux, incroyables (attention : "strong language, adult guidance required" et "not safe for work").
Autrefois, j'aurais avancé que ces gens ne pourraient aller plus loin ; aujourd'hui, je n'en suis pas certain. :-(

Écrit par : Blumroch | 01/08/2020

[Musicalmar "Braveheart no longer wanted here"]
Ce fastidieux pensum jargonnant, découvert grâce à un commentaire chez le sieur h16, vaut son pesant de caramels :
https://beta.parliament.scot/-/media/files/legislation/bills/current-bills/hate-crime-and-public-order-scotland-bill/introduced/explanatory-notes-hate-crime-and-public-order-scotland-bill.pdf
Semble que l'Ecosse n'existe plus que dans les films. Un hypothétique *Braveheart 2* serait tourné en fond vert, s'il devait reprendre certaine scène d'anthologie.

[Musicalmar]
On a pris la mauvaise habitude de continuer à appeler "cookies" les *mouchards* logiciels ajoutés par les sites Internet. Si le mot juste effraie, pourquoi ne pas les appeler, tout simplement, des *joffrins* ?

[Musicalmar]
Un peu de vieille sagesse :
//
Vouloir aller contre le courant, c’est une chose où il est aussi impossible de réussir qu’il est aisé de s’exposer au danger ; il n’y a qu’un Socrate qui le pût entreprendre. La contradiction passe pour une offense, parce que c’est condamner le jugement d’autrui. Les mécontents se multiplient, tantôt à cause de la chose que l’on censure, tantôt à cause des partisans qu’elle avait. La vérité est connue de très peu de gens, les fausses opinions sont reçues de tout le reste du monde. Il ne faut pas juger d’un sage par les choses qu’il dit, attendu qu’alors il ne parle que par emprunt, c’est-à-dire par la voix commune, quoique son sentiment démente cette voix. Le sage évite autant d’être contredit que de contredire. Plus son jugement le porte à la censure, et plus il se garde de la publier. L’opinion est libre, elle ne peut ni ne doit être violentée. Le sage se retire dans le sanctuaire de son silence ; et, s’il se communique quelquefois, ce n’est qu’à peu de gens, et toujours à d’autres sages.
(ndc : Belle notion que le sanctuaire du silence, dans un pays composé d'au moins 80 pour 100 de krons. C'est le silence de l'épouvante.)
//
C’est une maxime de prudence, qu’il faut laisser les choses avant qu’elles nous laissent. Il est d’un homme sage de savoir se faire un triomphe de sa propre défaite, à l’imitation du soleil qui, pendant qu’il est encore tout lumineux, a coutume de se retirer dans une nuée, pour n’être point vu baisser, et, par ce moyen, laisser en doute s’il est couché ou non.
(ndc : L'Occident, là où le soleil se couche, alors que ses lumières n'ont brillé que là. Triste ironie, encore accrue par le fait que l'orient soit le point où règne la Grande Nuit. On veut espérer qu'ils auront quand même la peau des transhumanistes et assimilés.)
//

Écrit par : Blumroch | 02/08/2020

Sven > Avancer une proposition irréaliste ou ne pas en avancer...

Blumroch > Un peu brouillonne en effet la vidéo d'Aldo Stérone. Il se trompe sur Soral, si le bonhomme a d'indéniables qualités (certaine analyses sociétales sont très justes, il a du courage, son site est incontournable...) il est aussi un manipulateur intolérant. Si comme beaucoup de leader sa mégalomanie lui laisse une certaine dose de naïveté il n'en demeure pas moins un chef d'entreprise qui gère son business grâce à un fond de commerce grotesque : une alliance salvatrice entre les Français de souche et ceux qui pratiquent l'islam seule capable de revigorer la nation.

La manif, toute burlesque qu'elle puisse être a quand eu lieu, alors qu'en France je ne vois pas l'ombre d'un mouvement dans ce sens.

Analyse et rappels plutôt utiles, mais l'obstination de vouloir à tout pris distinguer un clivage entre la droite et la gauche et s'en référer alors qu'il est obsolète depuis la le milieu des années 80 est surprenant : naïveté, entêtement ou malhonnêteté ?

L'Ecosse, cette région pauvre qui veut faire sécession avec le RU pour venir retrouver les mamelles de l'UE ?

Écrit par : Pharamond | 02/08/2020

@Pharamond : Aldo a la tête dans les nuages :
https://www.youtube.com/watch?v=nNf1mnynMeY

A l'évidence, Onfray raisonne en parts de marché ; c'est normal pour un petit boutiquier en philosophie frelatée.

Les organisateurs espéraient 500000 personnes. 15000 seulement, c'est symbolique. C'est mieux que rien, mais cela ne fera pas réfléchir le Moloviathan.

Écrit par : Blumroch | 02/08/2020

@ Pharamond

En quoi les propositions des zids sont irréalistes? Une bonne partie de la manip repose sur la possibilité pour les proprios de choisir leurs locataires et pour les chefs d'entreprise leurs employés.

Le non à la sécession était passé de justesse car majoritaire chez les vieux et les étrangers. En effet, les résidents et pas seulement les nationaux avaient le droit de voter pour cette consultation. Une belle escroquerie, un peu comme le Brexit.

Écrit par : Sven | 02/08/2020

@Pharamond : Update. Qui croire ? Bonnal et E&R prétendent que la manifestation de colère contre les masques a réuni bien plus de 15000 personnes :
https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/08/02/manif-anti-totalitaire-reussie-en-fait-berlin-et-non-plus-merlin-lenchanteur-au-moins-500-000-en-fait-noa-smis-de-radio-quebec-qui-nous-ont-cite-pour-les-masques-confirment-les-images-vraie/

Écrit par : Blumroch | 02/08/2020

@ Blumroch
"Nous ne serons pas si nombreux dans des camps, s'ils ont l'élégance d'en user"
Pas nombreux certes, mais de bonne compagnie, et ça rattrape tout

Écrit par : Kobus van Cleef | 02/08/2020

Blumroch > L'altitude ça rafraichit.

Onfray est souvent honnête, mais il a été victime comme beaucoup d'un AVC antifasciste qui l'a rendu mentalement hémiplégique ce qui diminue ses capacités.

Rien ne fera réfléchir le Moloviathan tant que la population continue de lui livrer ses enfants.

Comme souvent le chiffre doit être entre les deux. Curieux qu'avec les drones et les moyens numériques actuels on arrive pas à obtenir un chiffre proche de la réalité.

Sven > Irréalistes parce que la population est déjà trop métissée et les mentalités gangrenées par l'antiracisme. Il faudrait une longue rééducation pour arriver à quelque chose et faire oublier les automatismes inculqués depuis des décennies.

Eh oui, c'est tout le problème quand on à perdu son indépendance, on est plus maître chez soi... et les états de l'UE sont sur cette voie.

Écrit par : Pharamond | 02/08/2020

@Kobus van Cleef : Ah, recréer les conversations de PAC et de Rebatet... ;-)
@all : De fait, je crois nos tyranneaux trop couards, trop économes et surtout trop hypocrites pour avoir le courage de créer des camps d'extermination. Ils se borneront plutôt à interdire l'eau et le feu (*aqua et igni interdictio*) aux bannis de l'intérieur. N'arborant pas la marque de la Bête, privés de tous les services et de la possibilité de faire la moindre transaction, les parias crèveront seuls chez eux, plus ou moins lentement selon qu'ils inspireront un peu de pitié à leurs voisins -- c'est d'ailleurs improbable. Je vois bien l'utilité d'une marque (par exemple, une croix d'allure naziste mais peu réglementaire) sur les portes des méchants afin de les désigner à la juste et vengeresse fureur des infra-humains.

Écrit par : Blumroch | 03/08/2020

Blumroch > La mort sociale, les amendes et, au pire, les coups et la prison devrait suffire à refroidir bien des ardeurs dissidentes.

Écrit par : Pharamond | 03/08/2020

@ Blumroch

Puisque tu évoques Rebatet, la transcription de la radioscopie présentée par Jacques Chancel:
http://etudesrebatiennes.over-blog.com/pages/RADIOSCOPIE-1267087.html
Une liberté de ton difficile à imaginer de nos jours.

@ Pharamond

Je n'ai pas la même perception. J'ai l'impression que l'exagération actuelle rebute de plus en plus de monde. Qui vivra verra. Qui aurait imaginé en 1913, les deux GM, en 1980 l'effondrement du bloc de l'est (il paraît que certains Français voyaient les chars soviétiques à Paris après l'élection de Mitteux et moins de 10 plus tard, le communiste avait disparu d'Europe), ... Remarques intéressantes du Lt Sturm sur l'instauration de frontières entre états aux US. Début d'implosion du "phare du monde libre"? https://radiomz.org/revue-corriges-35/

Sturm, dans la même émission, confirme que les jeunes Écossais sont identitaires, de même que les jeunes Irlandais. Le SNP est pro-immigration de même que le Sinn Fein. Il est temps que certaines générations disparaissent. Dans le même temps, l'idée d'indépendance du Pays de Galles fait son chemin, passant de rien à 25% d'opinion favorable. Mes espérances envers le Brexit sont comblées: UK go home :-)

Écrit par : Sven | 03/08/2020

@Sven : Merci pour cette découverte. Chancel aurait aujourd'hui quelques ennuis rien que pour la courtoisie de l'entretien. Ce n'est pas el kabash essayant de cuisiner Millet.
Les temps d'avant étaient plus riches en hommes *cohérents*.

Écrit par : Blumroch | 03/08/2020

[Musicalmar "Voeux d'un humoriste involontaire"]
Les escrocs malins qui se targuent de voir le futur -- que ce soit par les cartes, les transits planétaires, l'examen des entrailles de poulet, l'analyse de la couverture de *The Economist* ou des conversations avec des esprits -- prennent toujours la précaution de laisser des prédictions très différentes chez plusieurs huissiers. Au moment opportun, suffit pour impressionner le gogo de brandir la bonne enveloppe cachetée et de crier "Je l'avais prévu !".
Les ceusses qui émettent des voeux pour l'année qui commence devraient s'inspirer de cette méthode, comme le démontre aujourd'hui cette désopilante vidéo de Michel Drac :
https://www.youtube.com/watch?v=CglSUIGKsrc
On peut toujours se tromper d'année ou faire de nouvelles mathématiques. 2020, c'est 1984. 2021 = 666. On doit pouvoir écrire ces équivalences sur les muselières, bientôt sur les portes quand ces salauds nous reconfineront comme le premier ministricule nous en menace -- nous les indigènes, parce que pour les importés, quelle qu'en soit la génération, that's another story...
La mafia au pouvoir sera certainement fort contrariée de cet efficace mouvement de résistance.
Que font donc les militants et cadres intermédiaires du RuN ? Ne pourraient-ils quitter leur parti en masse, le même jour, afin de protester contre l'inutilité et la nocivité démontrées du sommet de la pyramide silencieuse ?
Zut, dérive néo-situ.
Quousque tandem, diboni, quousque tandem...

Écrit par : Blumroch | 04/08/2020

[Musicalmar "Tactique du démon"]
Le sympathique Sylvano Trotta diffuse sur sa chaîne ioutube des informations utiles pour contrer la propagande étatique sur le virus de Wuhan et le port de la muselière.
Si j'appartenais à la mafia étatique, je sais comment je discréditerais le personnage : non seulement je m'étonnerais de la présence, sur sa chaîne, de vidéos soucoupistes n'étant même pas au niveau des délires ummites de Jean-Pierre Petit, mais j'irais souligner que pour un maniaque de la vérification et des sources, il a été abusé par une *forgerie* pourtant *évidente* qui sévit depuis trop longtemps dans nos milieux malgré quelques rectifications ayant suscité la colère des imbéciles coupables : un texte médiocre qui tente de se faire passer pour un prophétique extrait de *Tactique du Diable*, de C. S. Lewis. On peut n'avoir pas lu le livre (c'est d'ailleurs un tort : il est excellent), on peut tout ignorer de Lewis (c'est aussi un tort, mais bon...), mais par Crom, on *vérifie* que le passage, vraiment trop beau pour être vrai, y figure. Et quand on vérifie, on constate que le passage en question n'est pas dans le livre, ni même ailleurs. Ce n'est même pas un pastiche du style de Lewis !
Je suppose que pour le faussaire, le coup de [petit] génie est d'avoir donné le titre et fait un faux fac-similé.
Evidemment, on peut s'en tirer en disant qu'on a fait confiance à d'autres, que "si non e vero, e bene trovato" et autres astuces de sophistes. Reste qu'on démontre qu'on est facilement pris en défaut, ce qui n'est pas à la gloire des "éveilleurs" et autres "sentinelles".
Que nul n'aille me dire que c'est un point de détail : c'est au contraire un trait révélateur.

https://www.youtube.com/watch?v=44EQOPs2ACs

Juste pour rire : une recherche dans les commentaires approbateurs montre que *personne* n'a signalé cette sottise. Bravo, les "éveillés" !
Si j'appartenais à la mafia étatique, au fond, je n'irais même pas me soucier de discréditer des gens qui s'en chargent eux-mêmes, et devant un public de moutons. :-(

Écrit par : Blumroch | 04/08/2020

Sven > J'envierais presque ton optimiste ;-)
Difficile de prévoir l'avenir, mais les deux guerres mondiales étaient possibles comme l'effondrement du bloc de l'est. La remigration et le retour d'une politique non mondialiste est impossible, le point de non retour ayant été franchi.
Je ne connais pas l'opinion des jeunes Gallois, Irlandais ou Écossais, mais j'ai de gros doute et puis entre les intentions et les actes il y a un gouffre.

Blumroch > Trotta croit aussi que la bête du Gévaudan est une créature extra-terrestre ou venant d'une autre dimension, je ne sais plus exactement.

Écrit par : Pharamond | 04/08/2020

@Pharamond : Je m'en suis tenu aux délires soucoupistes.
*Le pacte des loups* révèle la vraie vérité sur la Bête du Gévaudan : c'est un complot lupo-catho ourdi contre les Lumières de la République et des Loges. Gans a toutefois exagéré avec Monica Bellucci et Marc Dacascos : sauf à détenir les secrets du comte de Saint-Germain, ces deux-là ne peuvent pas avoir participé aux événements relatés dans ce documentaire historique -- d'ailleurs, la capoeira n'avait pas encore été inventée. ;-)

Écrit par : Blumroch | 04/08/2020

Blumroch > Détails mineurs, la (bonne) volonté est là et c'est l'essentiel.

Écrit par : Pharamond | 04/08/2020

@ Pharamond

Je ne suis pas optimiste. Dans le meilleur des cas, il y aura de la casse. La mondialisation est peut-être morte. Un de ses principaux vecteurs, le transport aérien agonise enfin. Il y a une foule d'incertitudes dont certaines peuvent jouer en notre faveur. L'effondrement des US ou de la Chine car on ne sait rien de ce qui s'y passe réellement et que c'est une constante de leur histoire, un grand pays qui quitte l'OMC et provoque une réaction en chaîne, les GJ saison 2 avec des meneurs n'ayant plus rien à perdre... Comme pour les deux GM, l'historien ou l'amateur éclairé d'histoire, dira, dans 50 ans, si cela se produit, c'était inévitable. Le départ forcé et rapide des pieds-noirs, en dépit de signaux précurseurs dès 1945 a dû en surprendre plus d'un. Désolé de me répéter mais qui connaissait, en 1913, Lénine, Trotsky, Mussolini ou Hitler. Médite, jeune padawan, cette parole pleine de sagesse: "The dark side clouds everything. Impossible to see the future is" :-)

Écrit par : Sven | 04/08/2020

La bête du Gévaudan est Yog-Sothoth? :-)

Écrit par : Sven | 04/08/2020

Sven > Il y aura de la casse dans tous les cas. Le futur n'est pas prévisible, mais ce qui est impossible est impossible. En mélangeant de la peinture noire et de la peinture blanche on obtient une peinture grise, il devient ensuite impossible de faire le chemin inverse.

https://www.youtube.com/watch?v=LH4BfWKCuWo

Écrit par : Pharamond | 04/08/2020

@Pharamond : Trotta, comme tant d'autres, n'exerce son jugement que sur des sujets précis. Certains esprits fonctionnent comme des projecteurs concentrés sur un point précis, et incapables d'éclairer ailleurs.
Apparemment, quelqu'un lui aura appris que son extrait de *Tactique du diable* était une forgerie -- il annonce corriger cette "petite erreur".

Les spécialistes du "reverse engineering" employaient d'amusantes images pour dire l'extrême difficulté de tout retour en arrière, en l'occurrence la décompilation d'un exécutable de quelque importance : à partir du hamburger, impossible de refabriquer le boeuf dont il provient ; une fois transformé en bacon, le porc ne ressuscitera plus.

[Musicalmar]
L'époque étant, faute d'imagination et d'érudition, au "remake", je vois bien un nouveau *Chute libre* qui ne commencerait plus ainsi :
https://www.youtube.com/watch?v=piPzExBdfIg
mais par une scène où le héros, sur le point d'étouffer, arracherait son masque en criant "I can't breathe". ;-)

Écrit par : Blumroch | 05/08/2020

Blumroch > Je suis d'accord, mais ce n'est pas une raison pour croire que des loups-garous et des fées peuplent l'ombre.

Avec l'hamburger la démonstration est aussi valable ;-)

La fin n'en sera pas différente.

Écrit par : Pharamond | 05/08/2020

@Pharamond : Tsk tsk. Comme on l'apprenait dans le feuilleton documentaire historique *Special Unit 2*, *toutes* les créatures bizarres existent -- sauf les vampires. ;-)

C'était une bonne fin de Klingon :
https://www.youtube.com/watch?v=R3Jwfq8dscY
Pour le "remake", s'imposerait plutôt une fin façon *Brazil*, masque oblige :
https://www.youtube.com/watch?v=WLynM-GI_Mk

Écrit par : Blumroch | 05/08/2020

Blumroch > J'avais regardé quelques épisodes de cette série amusante quoique un peu boiteuse, j'avais oublié cette règle.

Notre monde ressemble de plus en plus au monde cauchemardesque de "Brazil" dans lequel toute révolte est vouée à l'échec.

Écrit par : Pharamond | 05/08/2020

Écrire un commentaire