statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2020

Musique (546)

Neroche

Take flight

Susanne Sundfø

When the Lord

Lost in Stars (feat. Kid Moxie)

Holiday

Commentaires

Trop de craquements, malheureusement, dans l'enregistrement de Furtwängler que propose ioutube, mais cette version n'est pas indigne :
https://www.youtube.com/watch?v=So8F3QToniI
Evidemment, ça ne vaudra jamais un solo de djembé. Emission à faire pour les cuistres quart-habiles (même demi-habiles, c'est encore trop pour ces krons) musicologues de france kultur : "Rythmes et instruments des Afriques, et leur influence dans l'oeuvre de wagner : un cas d'appropriation culturelle fasciste" (je parie qu'ils lui mettraient une minuscule, comme pour "white").
Tout est possible, quand on a appris par Guy Ritchie que plusieurs chevaliers d'Arthur venaient d'Afrique ou d'Asie. :-(
Monde de...

Écrit par : Blumroch | 14/07/2020

Blumroch > Comment ça cette émission n'est pas encore programmée ? C'est une honte !

Écrit par : Pharamond | 14/07/2020

[Musicalmar anecdotique]
Hier et aujourd'hui, j'ai tenté à plusieurs reprises de laisser un commentaire anodin et même inessentiel (ils le sont tous) chez Paul-Emic et chez La Mouette. A chaque fois, l'envoi m'a ramené à la page d'accueil : comportement nouveau pour les deux sites, qui ont un point commun, savoir l'abominable WordPress ("worthless and also free" comme dit John Walker).
C'est la gloire : le Système veut me réduire au silence, qui m'a inscrit sur sa liste n... d'exclusions. (Ouf, j'ai évité l'adjectif devenu d'emploi si délicat !)

Écrit par : Blumroch | 14/07/2020

Blumroch > Haut et Fort est pratique, fiable (en 14 ans une grosse panne de quelques jours et quelques problèmes soucis) mineurs. j'ignore pourquoi on boude cet hébergeur.

Écrit par : Pharamond | 14/07/2020

@Pharamond : Ce service accorde l'asile politique à des méchants : c'est peut-être une explication. ;-) C'est celui dont l'esthétique est la plus sobre et la plus réussie, à mon sens.

[Musicalmar héééééneuuuuux]
Le Kamerad Pharamond me pardonnera de mentionner une vidéo de ce Cassen qu'il n'apprécie guère, mais dont les propos, ici, me semblent d'un évident bon sens :
https://pierrecassen.com/2020/07/14/la-haine-la-legitime-defense-et-la-loi-du-talion-sont-des-reactions-saines/

[Musicalmar de l'exil]
https://www.breizh-info.com/2020/07/13/147278/un-blanc-francais-est-voue-a-lextermination-par-le-systeme-republicain-entretien-avec-anatoly-livry/

Écrit par : Blumroch | 14/07/2020

[Musicalmar luganien]
Dans son *Complexe de Procuste*, Volkoff observe que l'épée permet de maintenir à *distance*, et *respectueuse* encore. L'arme s'appelait d'ailleurs parfois un *porte-respect*.
Le rétablissement du port de l'épée pour tous ceux qui le souhaitent s'impose donc pour observer et surtout faire observer cette distance de [prétendue] sécurité si chère à nos maîtres.
Evidemment, ce serait "en même temps" donner au menu peuple un moyen de se défendre, au moins symboliquement, contre les sauvages agressions perpétrées par les nouvelles populations importées avec une étrange passion par nos bergers aux mystérieux desseins.
Mieux encore : ayant l'assurance de pouvoir parer, voire rendre les coups, les spectateurs seraient incités à intervenir en nombre au lieu de regarder ou de s'éloigner comme Elois devant Morlocks.
Le duel avait cette éminente vertu, que de rendre les gens polis. Le port d'une arme, quelle qu'elle soit, aurait cet avantage, que de rendre dignité d'abord, courage ensuite.
C'est quand même le méchant Pétain, je crois, qui a commencé à désarmer les Français : comment une mesure allant contre ce personnage honni par la bienpensance serait-elle perçue négativement ? ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/07/2020

Blumroch > La sobriété, il n'y a que ça de vrai ;-)

Je pardonne bien volontiers, si Cassen m'ennuie ce qu'il dit et souvent vrai, ce sont la manière et les conclusions que je n'apprécie pas.

Je suis trop vieux pour l'exil et le principe ne me plait pas. J'aurais eu plus de moyen je me serais fait construire une maison en forme de tour au milieu d'un jardin loin de tout et je m'y serais cloîtré pour mes vieux jours. Un PC pour suivre de loin en loin l'effondrement de mon monde et converser avec quelques relations amicales et un chat ou un chien récupéré pour me tenir compagnie. Et Dieu merci, je n'ai pas d'enfant et je disparaîtrai satisfait d'avoir participé au minimum à la grande mascarade actuelle.

Au point où nous sommes arrivé d'insécurité et de déshonneur l'épée ne suffit plus, un fusil d'assaut et plus adapté.

Écrit par : Pharamond | 15/07/2020

@Pharamond : Un chat. Un chien, ça oblige à sortir et à s'exposer aux tirs de l'ennemi. ;-)

Suis d'accord, mais faut bien un début. Comme dans certains jeux vidéo, y'a une progression : couteau, pistolet, fusil, fusil mitrailleur, lance-grenades, Panzerfaust, bombe atomique. ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/07/2020

Blumroch > Dans le jardin le danger est réduit, de toute manière le risque zéro n'existe pas. Et je ne tiens pas tant à la vie pour m’embastiller volontairement jusqu'à la fin de mes jours.

La progression a été faite sans nous, il faut rattraper le retard.

Écrit par : Pharamond | 15/07/2020

@Kamrad Blumroch : le désarmement des français a commencé en 1939 !! un décret qui a tenu bon jusqu' en 1995 puis modifié sans fin .. l' usine à gaz continue de plus en plus restrictive .. le désarmement des français reste l' obsession des gouvernements . A chaque attentat son tour de vis sur les détenteurs légaux d' armes à feu .

Un résumé Wiki pas trop mal fait malgré des clichés et affirmations quelques peu fantaisistes : nombre d' armes en France 18 à 20 millions .. et un raton laveur !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Contr%C3%B4le_des_armes_%C3%A0_feu_en_France

Écrit par : EQUALIZER | 15/07/2020

@EQUALIZER : Dans ces 18 à 20 millions d'armes imaginaires, les krétins de cet IHEID[1] ont probablement compté les regards meurtriers.

[1] Cette page donne la nausée :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_de_hautes_%C3%A9tudes_internationales_et_du_d%C3%A9veloppement

Écrit par : Blumroch | 15/07/2020

[Musicalmar]
J'ai beau n'avoir jamais tenu de blog (contrairement à une rumeur persistante), je sais mortels les sites de méchants : ainsi de "Mauvaises pensées", qui permettait à un certain Frédéric Becquérieux de dire son immense joie de vivre à notre grande époque progressiste. Par chance, j'avais archivé le site avant sa disparation complète en 2017. Ce billet du 10 mars 2014 mérite d'être relu :
//
Pourquoi ?

La question, toujours la même, revient, lancinante : comment se fait-il que nous soyons gouvernés par des incapables ? Quel est donc ce régime ? Une oligarchie, je veux bien, mais pourquoi une oligarchie d'incompétents et de fanfarons ? Pourquoi forcément des olibrius ?

J'ai une réponse. S'il n'y a plus d'hommes d'Etat dignes de ce nom, c'est parce qu'il n'y a plus d'Etat.
Dans n'importe quel manuel de sciences politiques, on lit qu'une communauté humaine est un Etat lorsque les cinq conditions suivantes sont réunies :

1. Elle est la source unique et ultime de la loi sur son propre territoire
2. Elle maîtrise ses frontières
3. Elle rend la justice en dernier ressort
4. Elle a le pouvoir de battre monnaie
5. Elle décide souverainement de la paix et de la guerre

Or, la situation est assez claire : la France ne possède plus aucune de ces prérogatives. Les lois sont faites ailleurs, par des pouvoirs non élus; les frontières sont ouvertes et l'immigration de masse est obligatoire; la justice est suspendue aux cassations supranationales; les politiques budgétaires et monétaires sont menées par une banque lointaine.; enfin les guerres -- ou guéguerres -- sont décidées par nos puissances tutélaires. La France n'est donc plus un Etat souverain. Disons plutôt une province de l'Empire.

Dans ces conditions, il est aisé de comprendre que la politique n'attire plus les "capacités", comme disait Guizot. Puisqu'elle n'est plus, désormais, qu'une gigantesque illusion comique, elle attire tout ce que le pays compte de bonimenteurs incultes, d'histrions sans honneur et de voyous sans courage physique. Il serait faux toutefois d'affirmer que nous ne sommes plus gouvernés par les meilleurs. Le fûmes-nous jamais? Nous sommes, objectivement, gouvernés par les pires. Bien sûr, il y un mensonge dans la phrase que je viens d'écrire. Ces gens ne nous gouvernent pas. Ils nous animent. Comme on anime un banquet, une convention d'entreprise, un goûter de personnes âgées.

Que faire? Il n'y a qu'une solution. Ramasser le tronçon brisé et rétablir les conditions d'existence même de la politique. Le programme est suffisamment décrit par la courte liste ci-dessus. Cela suppose de congédier cette troupe de pitoyables farceurs et de refaire un Etat.

"Par tous les moyens, même légaux."
//
L'idée progresse dans les esprits, y compris parmi les valets du Système qui veulent se ménager un petit avenir ou échapper aux [très improbables] tribunaux populaires : j'ai cru comprendre que le sieur Guaino avait récemment évoqué la désobéissance civile face aux délires de Foutriquet 2.0 et de son gang.
Celui qui protège les populations contre toutes les agressions, quelle qu'en soit la nature, peut, dans une certaine mesure, espérer ou solliciter une obéissance temporaire, qui ne saurait d'ailleurs jamais être inconditionnelle. Le tyran menteur et naufrageur qui non seulement n'assure pas cette mission élémentaire, mais encore collabore de toutes ses forces avec les agresseurs , ne devrait s'attendre qu'à une résistance de plus en plus prononcée, contre lui et contre ses troupes.

Écrit par : Blumroch | 15/07/2020

Edit/Fix : on supprimera "et les auteurs", ce que je n'ai fait que mentalement. :-(

Écrit par : Blumroch | 15/07/2020

[Musicalmar vidéoludopoétique]
Désireux de me retrouver brièvement dans un monde où les gentils peuvent tirer sur les méchants afin de les anéantir, je viens de refaire quelques missions du très vieux jeu *Interstate '76* qui dispose d'une fonction rarement offerte : la touche Poésie -- "Hey, Stampede, how 'bout a poem ?". A dire vrai, le résultat n'est pas toujours heureux, qui m'a toutefois inspiré cette adaptation contemporaine d'une célèbre devise :

Progressiste centriste je ne daigne,
Islamokollabo écolo je ne puis,
Alors même si ça ne rapporte que châtaignes,
Anarque fasciste naziste je suis.

;-)

Écrit par : Blumroch | 16/07/2020

[Musicalmar "Blondes just wanna take the money and RuN so they can have FuN"]
NSP vient de découvrir l'instructif *Bal tragique au front national*, écrit pour de mauvaises raisons par une dame qui cherche manifestement à se... blanchir :
https://noussommespartout.com/bal-tragique-au-front-national-par-sophie-montel/lettres/
Chez NSP, on a besoin de deux soirées pour lire un ouvrage qui n'exige qu'une heure, même en PDF. ;-)
Serais-je un militant désintéressé que je serais un peu écoeuré.

Écrit par : Blumroch | 16/07/2020

[Musicalmar complotiste]
Un hasard me fait découvrir la courte préface que Volkoff avait accordée à un livre intitulé *OVNI : 60 ans de désinformation*. Trois extraits en donneront l'essentiel :
//
[le discours sur les soucoupes volantes est une] "opération de désinformation -- opération dont l’originalité consiste à procéder non par le mensonge, ni la sous-information, ni la surinformation, ni le manichéisme, ni la diabolisation, toutes techniques que nous commençons à bien connaître, mais par le RIDICULE."
//
"On peut sauvegarder un secret par le silence, par l’intimidation, par de fausses pistes, mais la manière la plus sûre n’est-elle pas d’ôter l’envie d’en connaître à ceux à qui on veut le cacher ?"
//
"Je ne suis toujours pas certain de croire aux OVNI, mais, pour la désinformation, je n’ai plus guère de doutes."
//
M'est avis que ces remarques ne concernent pas que les militants de l'*ovnultisme*.

Écrit par : Blumroch | 16/07/2020

Blumroch > Très juste ce billet de Frédéric Becquérieux. Dommage qui ait fermé boutique.

+1 sur le mini poésie ;-)

Le FN/RN est une nef des fous à la dérive avec sa blonde capitaine qui danse au lieu de tenir le gouvernail, j'avoue ne plus trop m'en préoccuper.
Que l'on règle ses comptes avec un mouvement qui nous a déçu, soit, mais peut-être il a-t-il des manières de le faire.

Jolies formules ; quant aux OVNI...

Écrit par : Pharamond | 17/07/2020

@Pharamond : Une vraie carte... blanche. ;-) En tout cas, c'est dire tout l'intérêt d'archiver certains sites.

Merci. Je suis assez fier de la rime (pauvre) à "daigne". ;-)

Comme je l'ai suggéré ailleurs, attendons le duel entre elle et p2v[1]. Je vois déjà le vicomte, au cours de l'ultime débat de second tour, déclarer avec emphase de sa voix nasillarde[2] : "Renonce, faible femme, à la magistrature suprême ; en retour et en ce jour j'en fais le solennel serment, je te nommerai ministre des Grands Travaux Ménagers. Renonce, Marine, et fais en sorte l'élection ne soit plus humaine, mais divine !". Et elle, furieuse, d’en appeler alors aux forces de progrès, aux verts, aux mahométans et autres méchanconistes pour faire barrage au vicomte de la réaction.

Répondre à un délire par d'importants efforts de désinformation, c'est cocasse. ;-)

[1] Copyright EQUALIZER.
[2] "s", pas "z", quelle que soit la prononciation.

[Musicalmar béhèlèm]
Si l'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu, que dire de cette intéressante "infographie" (qui semble avoir été supprimée du site original) ?
https://thefederalist.com/2020/07/15/smithsonian-pushes-racist-material-claiming-white-culture-is-nuclear-family-self-reliance-being-polite/

Écrit par : Blumroch | 17/07/2020

[Musicalmar "Nos^H^H^HLes universités"]
Un *mutatis mutandis* n'est même pas nécessaire pour savourer ce dessin du *Patriot Post* :
https://patriotpost.us/cartoons/28664

Écrit par : Blumroch | 17/07/2020

Blumroch > Le mystère OVNI existe. Il n'est pas qui sont les extraterrestres, pourquoi on nous ment ou les questions habituelles, mais qu'est-ce que les témoins (la partie qui n'affabulent pas) ont vu ?

Actuellement pour s’intéresser à la politique il faut avoir des penchants pour entomologie.

Au fait, j'ai mis à jour le Pandémonium en intégrant les trois sites en english.

Écrit par : Pharamond | 17/07/2020

[Musicalmar "Little Nemo in Slumberland"]
Une pépite découverte grâce à fdesouche (j'avoue avoir d'abord pensé à un gag façon Sokal et Bricmont) :
https://www.teenvogue.com/story/black-power-naps-addressing-systemic-racism-in-sleep
C'est donc la raison pour laquelle le Wakanda ne figure sur aucune carte : de fait, c'est Dreamland, le pays des rêves.
Comme le disait un Grand Ancêtre, s'il suffisait de *rêver* pour obtenir un résultat, toutes les grenouilles s'appelleraient Bouddha.

Écrit par : Blumroch | 17/07/2020

@Pharamond : Les "témoins" ont trop regardé la tivi, ou trop lu de mauvaise science-fiction, ou trop lu de volumes des collections de type "J'ai lu -- L'aventure mystérieuse". Au reste, comme le disait Bergier, les OVNI sont des hallucinations collectives créées par des extra-terrestres. ;-)

L'étude des formes de vie dépourvues d'intelligence peut aussi se faire en examinant le contenu d'un frigo négligé.

J'ai vu : merci pour eux !

Écrit par : Blumroch | 17/07/2020

Blumroch > Pourquoi pas, les nazis faisaient faire des cauchemars aux Allemands :
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2020/03/06/les-dormeurs-aussi-6217991.html
Et ce qu'un nazi peut faire un Blanc est potentiellement capable de le réaliser.

Chez les témoins, beaucoup mentent, exagèrent ou enjolivent pour différentes raisons et les autres se trompent, mais je serais curieux de savoir ce qu'ils ont réellement vu .

Écrit par : Pharamond | 17/07/2020

[Musicalmar "maths très modernes"]
Interrogé sans ménagements pour qu'il dénonce des pages traitant de la dernière folie en vogue, le "politically correct source code", Deukdeukgau m'a renvoyé à quelques textes (parfois déjà censurés) et, bizarrement, à celle-ci, qui expose les étonnantes nouvelles mathématiques américaines enseignées aux petites têtes de toutes les couleurs :
http://thetruthwins.com/archives/you-wont-believe-the-method-that-common-core-is-using-to-teach-our-kids-subtraction
La vidéo finale explique, en grande partie, l'ascension des Foutriquet 2.0 et autres Sikronne, sans parler des journalopes et ministricules incapables de faire une règle de trois ou de calculer un pourcentage. Entre ces gens-là et les géniaux ingénieurs importés, la civlisation est mal barrée.

Écrit par : Blumroch | 17/07/2020

"Baby, it's cold outside" est une délicieuse chanson en duo de Dean Martin. Je savais que s'élevaient les voix de crétins #MeToo pour en interdire la diffusion, mais je n'avais pas encore eu la malchance de tomber sur une version conforme aux délires du doxaterrorisme. La voici (on activera les sous-titres) :
https://www.youtube.com/watch?v=amK4U4pCTB8
Chez ces deux crétins, on admirera l'oeil vif du probable végan militant herbivore. Non seulement ils chantent faux, mais encore ils ont des voix déplaisantes.

On attend avec impatience la révision, par de tels abrutis, de *L'Amour et l'Occident* dont le titre deviendra, de manière logique, *La Haine et l'Orient*.

Écrit par : Blumroch | 18/07/2020

[Musicalmar "entremets"[1]]
Découvert via une référence chez un Bonnal ayant renoncé à se taire, ce texte avance une hypothèse qui n'est pas si invraisemblable :
https://chroniquesdepereslavl.blogspot.com/2020/07/retour-moscou.html
"Quand on pensait aux armes biologiques, on imaginait qu'elles seraient employées par un pays contre un autre pays, mais je pressens qu'on est arrivé à quelque chose de plus original, les salauds de tous les pays contre la population universelle. La caste des surhommes contre la "populace", le populo, le bétail qu'on peut faire disparaître, diriger et croiser à volonté, l'avenir c'est la ferme des mille vaches pour tout le vivant, y compris les humains surnuméraires, la biomasse que des vampires en costard comptent saigner à leur guise.
Évidemment, des peuples comme le peuple serbe ne font pas du tout l'affaire des extra[2]terrestres qui nous gouvernent. En revanche, les Français qui se mettent à quatre pattes devant ceux qu'on amène pour les exterminer et croient à toutes les calembredaines qu'on leur raconte, pourvu qu'on ne les réveille pas du songe progressiste, hédoniste et politiquement correct des trente glorieuses, on peut dire qu'ils ont été bien dressés..."
On comprend la tristesse d'Aldo Sterone dans cette vidéo lugubre signalée par "Triomphe de la muselière" chez La Mouette :
https://www.youtube.com/watch?v=km4ijVdMeG4
J'ai l'impression que nous allons bientôt compter les ceusses qui refuseront la marque du Léviathan. L'Ennemi, c'est l'ensemble des petits groupes de krons qui se croient autorisés à exercer un pouvoir sur les masses sans avoir jamais à le justifier autrement que par la menace des armes et l'affirmation d'une illusoire supériorité intellectuelle. Serait temps que le démos devienne deimos.
Yep, c'est irréaliste, je sais. Mais je ne m'y fais pas. :-(

[1] Pour "francorusse", because la dame du site semble française et russe. Les jeunes ne saisiront pas cette mauvaise facétie. ;-)
[2] Infra-terrestres à mon sens.

Écrit par : Blumroch | 18/07/2020

[Musicalmar consacré à la musique]
Pour entretenir l'indispensable confusion entre élite et oligarchie, les "dieux" autoproclamés du système prétendent volontiers apprécier tous les arts d'un monde qu'ils ont contribué à détruire, tous ces arts perdus dont le prestige demeure comme brille encore la lumière d'étoiles mortes depuis longtemps. C'est une manière très facile de se distinguer du *pecus vulgare* et de l'impressionner.
Aujourd'hui, les maîtres n'osent ordinairement plus trop revendiquer une bonne familiarité avec la philosophie, les lettres ou l'histoire : le temps leur manque même pour faire illusion (sauf aux journalopes, faciles à éblouir tant est léger leur bagage intellectuel de troisième main). Quand ils tentent de passer pour cultivés, ils sont au mieux grotesques, comme certain nabot jouant à l'universitaire spécialiste de la littérature du XIXe siècle, comme le plagiaire Pic de la Faribole, ou comme le Trigramme Divin capable d'accorder l'existence à Botul.
Rien de plus facile, en revanche, que de célébrer l'opéra et la musique classique : suffit d'avoir eu les bonnes invitations pour *happy few*, aux frais du contribuable. Mais qui peut vraiment *croire*, entre autres exemples, que le primaire Méchancon et la vulgaire Bachelot sont des mélomanes avertis ? Que dire de l'occasionnelle présence de la Boche en chef à Bayreuth ? Tous ces gens n'ont plus, depuis des décennies, la vraie haute culture nécessaire pour prétendre apprécier les oeuvres d'*avant*, qu'ils aiment d'ailleurs à salir avec leurs complices subventionnés.
Même là, "The Times They Are a-Changin'", comme le dit Robert Allen Zimmerman, cet *immense* écrivain et intellectuel récompensé par un prix Nobel (ceci prouvant cela). A preuve, cet article consternant, rédigé par un sous-Ellsworth Toohey :
https://www.nytimes.com/2020/07/16/arts/music/blind-auditions-orchestras-race.html
Dans tous les domaines, y compris ceux qui ne lui importent en rien et qui ne peuvent rien lui rapporter, le système entend imposer sa marque et poursuivre, par tous les moyens, son oeuvre de destruction égalitariste et folle.
On en déduira la probabilité de subsister, pour des "isolats" ou des enclaves qui voudraient se tenir à l'écart de (je ne dis même pas : de combattre) l'universelle démence.

Écrit par : Blumroch | 19/07/2020

Blumroch > C'est terrifiant (en fait... je n'ai pas compris leur nouvelle façon de calculer).

Le plus insupportable ce sont les mines entendues des abrutis sûrs d'eux parce que certains d'être dans le sens de l'Histoire et satisfaits de leur courage à défier le patriarcat blanc tout puissant.

Oui, l'idée d'un virus lâché volontairement pour mettre à genou les populations et sauver (provisoirement) la grande finance suit son chemin. Personnellement j'ai encore des doutes et me borne à l'idée que cette maladie est venue sans être invitée et que le Système l'utilise de diverses façons maintenant qu'elle est là.

Desserts francorusses ;-)
http://oasisdepaix.eklablog.com/francorusse-un-dessert-de-mon-enfance-a92683911

Pour que ces isolats naissent et survivent il faut y penser maintenant et oublier la solution démocratique, il est déjà presque trop tard. Trop d'entre nous gaspillent leur énergie à croire à futur président sorti des urnes qui serait des nôtres.

Écrit par : Pharamond | 19/07/2020

@Pharamond : Moi non plus ! Mais j'ai compris le principe des nouvelles mathématiques nominalistes : le résultat peut être faux, tant qu'il *paraît* justifié avec des arguments de kron. C'est sans doute ce qui permet à l'escroc Ferguson d'être stipendié par l'ignoble Guillaume Portails.

A dire vrai, j'ai d'abord pensé à une parodie.

L'origine du méchant virus, d'ailleurs pas très méchant, est sans importance : seule importe son exploitation. Je l'ai déjà dit et redit, mais je pense que les maîtres n'en reviennent pas de la passivité bovine des populations qui en redemandent, des contraintes absurdes. Les gens consentent à être égorgés ou poignardés, s'ils ont bien porté la muselière de la soumission. Je vais finir par croire à l'empire du Mal, à cause de ces abrutis.

Bravo pour la page. ;-)

C'est déjà trop tard. Dans les années 80, j'avais choqué quelques condisciples en suggérant que le Borgne organise un déménagement discret mais massif de gens pensant mal vers une province qui serait devenue une manière de forteresse et de refuge pour des temps futurs que je pressentais fort peu drôles. L'idée me semblait évidente autant qu'élémentaire. Mais aujourd'hui, c'est bien trop tard.

Écrit par : Blumroch | 19/07/2020

[Musicalmar *acedia* et *taedium vitae*]
C'est sans doute la seule fine observation de Thoreau : "The mass of men lead lives of quiet desperation". Les remèdes au désespoir tranquille ne sont pas nombreux, et pas bien efficaces, mais ils existent pour certains, comme pour l'auteur de cette page un peu trop écrite pour être honnête, mais d'inspiration plutôt heureuse :
https://lecolonel.net/lassitude/
Rire et beauté, ce n'est pas un mauvais programme pour ceux qui veulent encore avoir des illusions.
L'estimable Roger Scruton n'aimait pas à l'excès le monde fort laid que nous impose la kronnerie moderne -- en témoigne notamment son documentaire "Why Beauty Matters". J'ai eu l'occasion de lire son *I Drink Therefore I am* a.k.a. *Je bois, donc je suis* : c'est un bon livre pour tous les *épistoenologues* (la forgerie n'est pas de moi), comme le *Chez Marcel Lapierre* de Lapaque.

Écrit par : Blumroch | 19/07/2020

[Musicalmar "Le masque et la peur"]
Le bétail a si peur pour sa pauvre existence que ses mauvais bergers menteurs peuvent lui infliger, sans la moindre raison valable, le retour du masque[0] obligatoire avec, pour les réfractaires, la promesse d'amendes délirantes et même d'un emprisonnement ferme.
"Voilà justement ce qui fait que votre voisin le criminel a été libéré au nom du mourirensemble : la place allait manquer dans les prisons pour les futurs rebelles."[1]
On nous promet aussi, fort logiquement, le retour de l'assignation à résidence, toujours sous la menace, avec la ruine assurée pour les dernières professions indépendantes : pour vivre largement dans le monde d'*après*, faudra être très riche ou membre de la mafia étatique ; pour simplement survivre, faudra être valet du système, supplétif des forces d'occupation intérieure, ou parasite importé. Faudra aussi disposer du coran alternatif (vert) et intermittent (vert aussi), mais "that's another story..."
Vrai que dans un pays où la chaîne "droitiste"[2] CNews peut évoquer la mort d'un chauffeur de bus tué par des "voyageurs"[3], *tout* devient possible, *tout* est possible -- dans le grotesque, l'odieux, l'insupportable, s'entend.
Bref, devant cette nouvelle attaque contre la liberté de respirer, j'ai eu une brillante idée inspirée par les petits malins d'une religion qui n'est pas la Vraie[4], mais qui bénéficie d'une expérience millénaire dans l'art du sophisme.
On sait que certains, toujours occupés à *ruser* avec les ordres de leur Tétragramme Divin, ont inventé le "shabbat goy", l'infra-humain[5] chargé de faire à leur place tout ce qui leur est théoriquement interdit le jour du shabbat[6] -- même si les plus orthodoxes désapprouvent le procédé, trop subtil pour être honnête.
Les rebelles qui, abusant de l'incroyable liberté que leur concèdent, *pour le moment*, nos maîtres bienveillants, entendent se promener dans les rues sans masque, peuvent aussi, hélas !, avoir des courses à faire, qui les obligeraient à renoncer temporairement à leurs principes pour entrer dans des boutiques[7].
Ils pourraient évidemment organiser des rassemblement plus ou moins spontanés devant tel ou tel magasin pour faire comprendre au commerçant obéissant bientôt ruiné [8] qu'ils resteront, contre leur gré, de simples badauds au lieu de se tranformer en clients *profitables*, mais je vois déjà les milichiens saliver à l'idée de taper sur les rebelles avant de les rançonner, sous prétexte de manifestation interdite avant déclaration.
Seule solution : le "mask[ed] goy", qui fera les courses à la place des rebelles, équipé d'une caméra et d'un talkie-walkie. Le commerçant avisé consentira à installer à l'extérieur de sa boutique un terminal de paiement par carte bancaire, ce qui permettra d'une part, de contribuer à la disparition programmée des espèces[9], et d'alimenter, d'autre part, le fichier des méchants osant douter de la sainte et vraie parole gouvernementale -- méchants dont la photo *sans masque*, eh eh, pourrait être diffusée sur les *bons* réseaux sociaux, pour des raisons assez évidentes, de type "Search and Destroy".
L'idée pourrait aussi être adaptée pour les restaurants et administrations.
Le surcoût serait évidemment répercuté sur les seuls rebelles : la solidarité républicaine ne saurait aller jusqu'à encourager les comportements inciviques.
Je sais, je sais. Ma brillante idée n'est pas originale, et surtout, son utilité sera réduite à néant dès que nos tyranneaux imposeront, avec l'appui de presque toute la population enthousiaste, le port du masque dans toutes les circonstances et en tous lieux. Ils vont vite corriger leur oubli, à en juger par leur réaction face aux légitimes ricanements sur la date d'entrée en vigueur de leur monstrueuse obligation.
*Quousque tandem...* Demos inspirant la deimos, où es-tu ? Mouton, réveille-toi !
La réalité est ce cauchemar dont aucun réveil ne délivre.

[0] On peut supposer qu'ici, crier "I can't breathe, man" n'aura aucun effet sur les milichiens. Paradoxe !
[1] On sait que la formule "Voilà justement ce qui fait que votre fille est muette" est un "running gag" du *Médecin malgré lui*. Tout se tient.
https://fr.m.wikisource.org/wiki/Le_M%C3%A9decin_malgr%C3%A9_lui
[2] Ne pas rire, surtout ne pas rire. Cinq heures de Zemmour par semaine, et d'un Zemmour *encadré*, et d'un Zemmour qui passe d'ailleurs son temps à rire de bon coeur avec ses camarades du camp ennemi, et CNews est une chaîne droitiste, voire populiste, avec 163 heures hebdomadaires de contenu à la BFM/LCI/RanceDésinfos... (opinion fondée sur quelques sondages et sur la consultation de gens qui s'infligent cet égoût pour les yeux et les oreilles comme d'autres s'infligent la lecture de *L'Immonde* sans trop savoir pourquoi).
[3] Si, si, des "voyageurs", sans nul doute égarés, ayant perdu le chemin de leur Suède natale. J'aime à penser que l'étrange argument avancé pour défendre l'individu étant *peut-être* l'incendiaire de la cathédrale de Nantes, sera repris pour excuser les tueurs infra-humains[3a], qui pourront dire, eux aussi, qu'il n'y a pas eu mort d'homme, puisque leur "présumée victime" n'était qu'un bipède primate infra-humain[3b] et blanc -- autant dire : rien.
[3a] Ce n'est que mon opinion. Je pense bien qu'ils sont, pour d'autres, de véritables *héros* du quotidien ayant eu le courage de s'élever contre toutes les injustes contraintes d'un monde qui ne leur donne pas ce qu'ils méritent.
[3b] C'est probablement *leur* opinion.
[4] Celle du croissant et de la terre plate, pour les ceusses qui en douteraient.
[5] Ce serait une traduction acceptable, m'avait confirmé en souriant finement, voici plusieurs années, un membre de la secte, dans la famille de mon ancienne fiancée. Il avait ajouté que tous n'allaient pas aussi loin : le seul fait de n'être pas élu étant déjà en soi une disgrâce ontologique.
[6] https://fr.wikipedia.org/wiki/Shabbes_goy
https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Shabbos_goy
[7] Je vois déjà les affichettes gouvernementales : "Les non-masqués ne sont pas *souhaités*", avec pour logo un abr^H^H^Hcitoyen heureux arborant fièrement un masque jaune[7a] orné d'un souriant *smiley*[7b].
[7a] Couleur prédestinée pour triompher des infâmes gilets factieux.
[7b] Je vois bien ce slogan bien français en forme de fine allusion culturelle à la portée de tous : "We Are Smiley's People".
[8] C'est vrai, cet argument économique est un peu malhonnête[8a] : n'oublions pas que l'immense majorité des moutons bipèdes approuve la mesure, et fera donc ses achats avec sa muselière.
[8a] Mercure n'est pas que le dieu des voleurs. ;-)
[9] Ce jour-là sonnera le glas de toute résistance possible, mais comme les moutons n'aiment pas résister, ce ne sera même pas un jour mémorable.

Écrit par : Blumroch | 20/07/2020

[Musicalmar "Trust No One"]
La situation étant toujours plus désespérante, à considérer la terrifiante soumission de nos krons et temporains, j'ai éprouvé le besoin d'un remontant spirituel avec la prose sèche et lumineuse du méchant Cousteau -- celui qui savait écrire, et non celui qui était à l'Académie.
J'ai donc, pour la troisième ou quatrième fois, relu *Hugothérapie* avec le même bonheur qu'à sa découverte voici quelque 30 ans. Au passage, je recommande vivement ce petit ouvrage à tous les Kameraden, camarades et leurkeurs -- surtout démocrates et hugolâtres, s'ils existent -- qui ne le connaîtraient pas, ne serait-ce que pour l'appel du 18 juin... 1860. Ne sont pas si nombreuses les occasions de sourire avec méchanceté... et arguments. Avant d'ouvrir PAC, on prendra, à tout hasard, la précaution de [re]lire une bonne biographie de Totor le Krétin Sonore (par exemple celle rédigée par Maurois), afin de mieux apprécier les traits lancés par le réfractaire dans cette belle tentative d'amendement *républicain*.
J'avais oublié un point de détail, savoir une note proposant un relevé statistique des métaphores zoologiques dans *L'homme qui rit*. Par curiosité, j'ai voulu vérifier le travail de PAC. J'ai donc récupéré le texte hugolien avant de lancer sur lui les outils WCOUNT et GREP. Je m'attendais bien à des différences, mais peu nombreuses et portant sur des variations de faible importance.
Eh bien, je puis affirmer avec tristesse que PAC, quand il veut jouer au structuraliste de l'E.N.S., n'est pas plus fiable que Salomon le Funèbre ou qu'un économiste menteur de l'I.N.S.E.E. !
Je n'irai pas infliger la longue liste de ses erreurs, pour n'en donner que ces quelques exemples, non sans avoir noté que PAC confond métaphore et nombre d'occurrences (ce que confirme l'examen du contexte). Il trouve ainsi :
-- deux fois le mot "moineau"... qui ne figure qu'une seule fois dans le texte ;
-- une fois le mot "épervier", présent trois fois ;
-- une fois le mot "scorpion", présent trois fois...
Etssétérahétssétérahétssétéra.
PAC n'était pas fait pour les relevés comptables. ;-)
Au reste, ce qui importe, c'est que les citations soient, elles, correctes, et que les propos soient désopilants.
Mieux encore, je suis parvenu à ne pas évoquer la muselière et à trouver une nouvelle traduction, légèrement inexacte, pour la devise cartésienne *Larvatus prodeo* : "Rêveur, je m'avance casqué". ;-)
//
UBIQUITE

Les maraudeurs volaient dans un coin du champ de bataille pendant qu'on les fusillait dans l'autre. (*Les Misérables*.)
//
SOUS-SOL

Détruisez la cave Ignorance, vous détruisez la taupe Crime. (*Les Misérables*.)
//
HEUREUX COMME UN ELECTEUR

Regardez l'ouvrier qui va au scrutin. Il y entre avec le front triste du prolétaire accablé, il en sort avec le regard d'un souverain. (*Discours à l'Assemblée*, 20 mai 1850.)
(ndc : Il en sort roi des krons, oui.)
//
METAMORPHOSE

La France a cela d'admirable qu'elle est destinée à mourir, mais à mourir comme les dieux par la transfiguration. La France deviendra Europe. (*Le droit et la loi*, juin 1875.)
//
NEGRES BLANCS

Il n'y a sur terre ni blancs ni noirs, il y a des esprits ; vous en êtes un. Devant Dieu, toutes les âmes sont blanches. (*Lettre à M. Heurteloup*, mars 1860.)
(ndc : même signé Hugo, ce propos n'est peut-être pas si béhèlèmesque : oubli de la majuscule pour désigner les seuls vrais humains dignes de considération, et couleur de l'âme !)
//
POUR UN GOUVERNEMENT DU TROISIEME SEXE

Moi non plus, je ne veux pas être gouverné par une femme, ni même par un homme. (*Nouvelles choses vues*, février 1848.)
(ndc : Ni une femme, ni un homme. Foutriquet 2.0 ? Mais qui pourrait souhaiter être gouverné, d'abord, et être gouverné par *ça* ? Il n'est pas *hic*, il n'est pas *haec*, il est *hoc*.)
//
PAS DE REVOLUTION POUR LES ENNEMIS DE LA REVOLUTION

La monarchie ouvre le droit à l'insurrection.
La république le ferme.
En république toute insurrection est coupable.
C'est la bataille des aveugles.
C'est l'assassinat du peuple par le peuple.
En monarchie, l'insurrection, c'est la légitime défense ; en république, l'insurrection, c'est le suicide.
La république a le devoir de se défendre même contre le peuple ; car le peuple c'est la république d'aujourd'hui, et la république, c'est le peuple d'aujourd'hui, d'hier et de demain. (*Paris et Rome*, juillet 1876.)
(ndc : Ah, si Castaner le Simplet avait solennellement déclamé ces sophismes et saloperies face aux premiers Gilets jaunes, il serait certainement encore ministricule avec la bénédiction de Méchancon le Démocrate !)
//
ARMONS-NOUS ET PARTEZ !

En présence de M. Bonaparte et de son gouvernement, le citoyen digne de ce nom ne fait qu'une chose, et n'a qu'une chose à faire : charger son fusil et attendre l'heure. (*Déclaration au peuple*, 31 octobre 1852.)
(ndc : J'ai failli taper Foutriquet au lieu de Badinguet. "Armons-nous et allez vous battre !" était un meilleur titre.)
//
PRECURSEUR

Je représente un parti qui n'existe pas encore, le parti Révolution-Civilisation. Ce parti fera le vingtième siècle. Il en sortira d'abord les Etats-Unis d'Europe, puis les Etats-Unis du Monde. (*Tas de pierres*.)
(ndc : Bien vu, hélas ! Le Sozialismus anti Nazional a gagné...)
//
Pour le reste, investissez dans la réédition chez Via Romana !

Écrit par : Blumroch | 20/07/2020

Blumroch > D'autres y ont aussi pensé ailleurs, mais la globalisation du métissage n'autorise pas de telle hérésie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Volkstaat

Joli texte un peu facile que "lassitude".

Toute rébellion est morte quand la signification du terme a été volée et transformée par la gauche, nous sommes irrémédiablement vaincus et la bataille perdue des mots est une des batailles importantes que l'ennemi a gagné presque sans combattre.

Certaines citations d'Hugo font froid dans la dos, on ne peut qu'avancer l'ignorance des théories préconisées pour sa défense.

Écrit par : Pharamond | 21/07/2020

@Pharamond : Je ne prétendais pas être le premier à y avoir pensé. ;-)

"un peu trop écrite pour être honnête". ;-) Ce gendarme n'est *peut-être* pas un massacreur de Gilets jaunes.

Pourquoi "presque" ? Suffit de voir les réactions en face : rien de rien. Je ne comprends pas pourquoi le FuN/RuN a encore des militants dévoués, à considérer l'inaction bien française de son Politkollaburo.

Coïncidence amusante, Brighelli a publié aujourd'hui un texte intitulé "Victor Hugo était un kron". Il ignorait évidemment l'existence du réjouissant *Hugothérapie*. La kronnerie des commentaires fait froid dans le dos, elle aussi.

Écrit par : Blumroch | 21/07/2020

Blumroch > Il s'agit de ce texte ?

https://blog.causeur.fr/bonnetdane/victor-hugo-etait-un-con-003202

Écrit par : Pharamond | 21/07/2020

@Pharamond : Yep. J'ai corrigé le titre pour l'euphonie. ;-)

Écrit par : Blumroch | 21/07/2020

Blumroch > Je n'ai jamais lu un Hugo en entier, trop copieux, trop indigeste. En lisant Brighelli on constate que par son style sensationnaliste et son manichéisme Hugo est étonnamment moderne.

Écrit par : Pharamond | 21/07/2020

@Pharamond : Il y a mieux que Brighelli sur le sujet : Cousteau, qui avait noté l'étonnante *modernité* de Totor.
J'ai lu l'intégrale, quand j'étais plus jeune. Je n'en garderais qu'une vingtaine de poèmes tirés des *Chansons des rues et des bois*, des *Burgraves* et de la *Légende des siècles*. Peut-être aussi quelques pages de *Choses vues* (enfin, plus ou moins vues).
Une des nombreuses gloires surestimées de notre littérature. L'oeuvre correspond au caractère, méprisable.
Tu retrouveras tout ça chez PAC, avec une plume en forme de griffe.

Écrit par : Blumroch | 21/07/2020

Blumroch > Autre chose m'avait rebuté chez Hugo : son incroyable suffisance.

Écrit par : Pharamond | 21/07/2020

Écrire un commentaire