statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2020

Téléphobie

L’invasion des lieux destinés à la restauration humaine par les écrans de télévision devient proprement insupportable. Passe encore quand il s'agit d'un McDo, du snack du coin ou du Café des sports, mais la lèpre Full HD s'étend aussi aux restaurants et aux brasseries qui prétendent par les prix pratiqués et la lourdeur des plaisanteries du personnel brasseur d'air à la catégorie enviable des lieux sélects et branchés. Dans ces établissements on a toutefois l’extrême délicatesse de couper le son et de se caler sur une chaîne sportive, un peu de ski ou de golf c'est forcément consensuel et cela évite à la clientèle la contemplation désolante d'un chanteur faisant la carpe devant son micro ou pire des efforts cérébraux inutiles afin de deviner l'identité du coupable dans une intrigue policière d'après la seule gestuelle des personnages.

Peu importe, j'aimerais beaucoup que l'on m'explique la nécessité du fonctionnement de ces écrans pendant le repas. Que l'on vienne en famille, entre amis, pour affaire ou en amoureux, converser avec ses commensaux et déguster les plats servis devraient pleinement suffire à occuper le mangeur et rendre ainsi superflue toute gesticulation athlétique en arrière-plan. Je ne possède pas de téléviseur et je ne comprends pas non plus cette pulsion, sans doute en corrélation avec le fléau dont il est question précédemment, qui fait appuyer sur la touche "power" de la télécommande dès qu'on se lève ou qu'on rentre chez soi pour ensuite laisser le poste allumé sans le regarder.

Même sans être un adepte du bougisme force est de reconnaître que la vie c'est le mouvement, mais il s'agit précisément du nôtre, pas de celui des autres, pas par procuration, pas ce pitoyable spectacle de cirque tape-à-l’œil que l'on voudrait nous imposer en continu.

Commentaires

N'oublions jamais que la télé c'est l'égout qui se déverse dans notre salle à manger
Même sans le son

Écrit par : Kobus van Cleef | 13/07/2020

Y a qu'à voir leurs trognes
Des têtes à éternuer dans le panier à son
Mais il y a vilaine lurette que la populace ne sait plus ce qu'est un panier à son
Ni même ce qu'est le son

Écrit par : Kobus van Cleef | 13/07/2020

Même en la feuilletant rapidement, la grande presse est, elle aussi, une manière d'égout, au rythme plus lent. Message à enthoven : dans *mainstream*, il y a *stream*.
Bref, c'est tout ce qui peut salir l'oeil, et ça commence avec le paysage -- non, le décor -- qu'on nous impose.

Écrit par : Blumroch | 13/07/2020

Kobus van Cleef > Et dire que certains regardent la télé à table en famille...

A travailler avec des jeunes je me suis aperçu qu'à quelques rares exceptions il fallait oublier toute référence historique dans la conversation et même parfois tout second degré pour être compris.

Blumroch > Le magazine écrit mainstream pour méprisable qu'il soit n'a pas la puissance polluante de la télé, pour filer la métaphore je dirai que c'est une crotte que l'on peut éviter en passant à côté et la télé un grand collecteur d'eaux usées et vannes dont le débit oblige à passer au large pour ne pas être souillé.

Écrit par : Pharamond | 13/07/2020

@Pharamond : Tu oublies les kiosques, avec les couvertures et les gros titres qui sont impossibles à éviter et qui salissent l'oeil et l'âme avec la même sûreté que les écrans de tivi, même sans chercher à les lire. C'est la même efficacité *oblique* des airs musicaux prostitués à la réclame : une fois associés à une saleté, difficile d'oublier. Ainsi, quand j'entends le final du *Professionnel*, je pense, pour la maudire, à une marque de bouffe pour chiens (je pense pourtant n'avoir vu la pub en question que trois ou quatre fois dans ma vie !), et la volonté n'y peut rien (ah si, cette marque fait l'objet d'un boycott).
L'étonnant, c'est la résistance innée d'un petit nombre à la propagande égoutière, dont l'efficacité ne fait pourtant aucun doute.

Écrit par : Blumroch | 14/07/2020

Je suis d'accord avec Pharamond. Les écrans sont terriblement addictifs. Il y a une bonne solution:
https://www.youtube.com/watch?v=Mxl2iqtEWvQ
Nous n'avons plus de télé depuis 2013. Et avant, elle ne servait que pour le tournoi des VI nations, la cdm de rugby, celle de foot et l'euro. Et encore pas tous les matchs! Autant dire que je n'ai jamais payé la redevance.

@ Blumroch

Un étudiant croyait que j'écoutais de la musique de réclame, comme disait Eddy Mitchell dans la dernière séance, dans mon bureau. C'était, si je me souviens bien, le concerto pour violoncelle de Bach :-) Mais ne me demande pas quelle pub!
Ah, d'ailleurs:
https://www.youtube.com/watch?v=uNF3kk7tjVk

Écrit par : Sven | 14/07/2020

Blumroch > Les kiosques ne pullulent pas et il suffit de ne pas les regarder. Les musiques détournées par la pub n'agissent que si on regarde la télé et sur le net Adblock fonctionne très bien.

Plus jeune je regardais même l'émission Cuture Pub, j'ai dû me mithridatiser.

Sven > Les enfants ne la réclament pas ?

Écrit par : Pharamond | 14/07/2020

@Pharamond : Tu n'as pas assez vécu à Paris. ;-)
Quoi qu'on fasse, on est quand même atteint par la boue de l'époque.
Même avec AdBlock et autres filtrages du fichier host, je vois maintenant des pubs dont jusqu'à présent, j'ignorais même l'existence. C'est sans doute un "progrès" de plus dans la lutte de la réclame contre la tranquillité.
L'émission était parfois instructive quand Anne Magnien (?) était aux commandes. Quand elle est partie, c'est devenu sans intérêt.

Écrit par : Blumroch | 14/07/2020

Blumroch > Vivre à Paris ? Dieu m'en préserve !

C'est comme pour tout, à très petites doses l'organisme arrive à éliminer tous les substances nocives.

"Instructive" l'émission l'était et l'époque était plus imaginative qu'aujourd'hui, même pour la pub.

Écrit par : Pharamond | 14/07/2020

@ Pharamond

Non, on leur laisse regader des dessins animés sur youtube. Déjà, ça permet de filtrer et en plus, c'est soit en anglais soit en espagnol, sauf lorsqu'ils regardaient Tintin mais pas Johan et Pirlouit ou les Schtroumpfs, va comprendre notre logique :-)
On a découvert des dessins animés qu'il ont bien aimé comme les octonautes:
https://www.youtube.com/channel/UCXLLQkbYE-G9jYrra7R4Qsw

Écrit par : Sven | 14/07/2020

Sven > Chacun sa logique ;-)

J'ai regardé un épisode des Octonautes, j'ai cru reconnaître des sortes de radis dans l'équipage, c'est normal ?

Écrit par : Pharamond | 14/07/2020

Écrire un commentaire