statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2020

Musique (530)

Heather McIntosh

Hymn - Part 2

Ólafur Arnalds

Only the winds

 

Commentaires

HS : 3e semaine chez OSPREY !

(Paras allemands + Pologne médiévale pour ma part)

Écrit par : Arthourr | 09/04/2020

Arthourr > Merci, j'avais oublié.
Donc, pour ceux que cela intéresserait :
https://ospreypublishing.com/blog/Free_eBooks_week_3/
avec le bon code : FREEBOOKS3

Écrit par : Pharamond | 09/04/2020

[Musicalmar]
C'est évidemment sans importance, mais j'ai déjà dit à plusieurs reprises le mépris que m'inspire le fils de Tesson. Il a tenu à en donner une illustration supplémentaire :
https://francais.rt.com/france/73841-covid-19-ecrivain-sylvain-tesson-nargue-les-gilets-jaunes
Digne fils de son père -- ce qui n'est pas *toujours* une qualité.

Écrit par : Blumroch | 09/04/2020

Blumroch > Je ne cherche aucunement à le défendre mais l'article est un peu confus avec des citations éparses et hors contexte. Tesson a beaucoup voyagé et constate avec justesse qu'en France on est plutôt mieux loti que dans la majorité des autres pays. Ce qui lui échappe c'est que la clique à Macron fait son possible pour que ce petit paradis soit aussi dégueulasse que les endroits qui le rebutent.

Écrit par : Pharamond | 09/04/2020

[Musicalmar en forme de précision]
Nul doute que le Tesson junior ne sache citer des écrivaillons moldo-polèdes inconnus autant qu'inessentiels pour feindre une infinie culture. Le coup du génie injustement ignoré et forcément étranger, c'est un classique chez les Zintellectuels ; on pourrait admettre cette facétie à condition d'avoir déjà une solide culture classique, dans les lettres comme en histoire.
Or, le Tessonide, pour célébrer son Foutriquet 2.0, *stigmatise* le malheureux Guizot[1] à cause de ce mot plus malheureux encore : "Enrichissez-vous". C'est n'avoir, en histoire, que le niveau d'un élève de terminale -- et encore. Dès qu'on a un peu lu, on sait que la formule n'est scandaleuse que d'être tronquée ; on la rectifie généralement ainsi, au grand dam des gauchistes : "Enrichissez-vous par le travail et par l'épargne". Quand on a lu un peu plus, on sait que cette idée n'est pas formulée aussi nettement dans les discours de Guizot. N'empêche : affecter de se scandaliser d'un faux propos digne d'un vrai macroniste pour célébrer l'inculte Foutriquet 2.0, faut le faire.
Mystère : comment *diable* Raspail peut-il faire l'éloge de ce misérable ?

https://fr.soc.histoire.narkive.com/ZGHPAshi/1er-mars-1843-francois-guizot-enrichissez-vous

[1] Personnage qui ne m'intéresse en rien, soit dit en passant : sa fiche de police est éclairante.

Écrit par : Blumroch | 09/04/2020

@Pharamond : On ne saurait toujours donner l'intégralité des discours : dans un long texte, une judicieuse sélection de propos ne trahit en rien l'orientation générale. C'est comme pour le fameux discours du crétin transhumaniste : l'individu est un salkron en gros et en détail.
La malhonnêteté, c'est quand on maspérise, ou qu'on présente comme représentative une phrase qui est une anomalie. Exemple analogue : je viens d'apprendre grâce à une vidéo de F&D que Bruno le Rigolo, dans l'entourage de Foutriquet 2.0, était plutôt favorable à Raoult. Malhonnête, je mettrais ce point en avant pour prétendre que l'individu n'est pas si malhonnête. Seulement, dans la carrière de cet imbécile prétentieux ("trop intelligent", qu'il disait en parlant de lui-même), c'est un *hapax* dont les raisons sont fort probablement mauvaises.
A mes yeux, le Tessonide *confirme* qu'il est un salkron.

Écrit par : Blumroch | 09/04/2020

«On peut savoir gré au président Macron d’avoir lancé dans son discours du lundi 16 mars le plus churchilien mot d’ordre : "Lisez." C’est tout de même plus beau que "Enrichissez-vous" de Guizot.»
Comment ne pas trouver ridicule cet amalgame de lieux communs et d'approximations ?

De toute manière je ne comprends pas comment on puisse prendre la défence de cette marionnette néfaste qu'est Macron.

Écrit par : Pharamond | 09/04/2020

@Pharamond : La fameuse solidarité des crétins, des incapables et des criminels, dont à ma connaissance seul Leopardi se désolait déjà en son temps, pressentant sans doute par anticipation la célèbre formule "Je suis seul, et eux, ils sont tous".

Écrit par : Blumroch | 09/04/2020

A vomir ce Tesson, même s'il faut reconnaître qu'il a raison sur un point: la France a encore un système de santé efficace. Ce n'est pas pour rien que même des Européens - Anglais; espérons que cela cesse avec le Brexit, Italiens, Espagnols - viennent se faire soigner chez nous. Que tous ceux qui disent que la France est un pays du tiers-monde, aillent se faire soigner dans un hôpital africain. S'ils en reviennent, qu'ils nous racontent dans une carte blanche :-)

Écrit par : Sven | 09/04/2020

[Musicalmar dénonciateur]
Werner est en bonne forme méchante, ce mois d'avril :
https://ericwerner.blogspot.com/2020/04/
En voilà un des rares à ne pas croire que les méchants rendront des comptes, même s'il semble espérer un bon imprévu susceptible de contrarier le Moloch.
J'ai bien aimé le désopilant "Il n'y a rien au-dessus de la loi, dit la Poire. La loi c'est la loi. Nous sommes dans un Etat de droit."
De quoi déclencher, chez tout honnête homme, un rire sarcastique et nerveux -- voir aussi "Je fais confiance à la justice", "C'est légal, on vous dit, c'est *lé-gal*"... et combien d'autres formules *ejusdem farinae*.

Écrit par : Blumroch | 09/04/2020

"J'ai bien aimé le désopilant "Il n'y a rien au-dessus de la loi, dit la Poire. La loi c'est la loi. Nous sommes dans un Etat de droit."
De quoi déclencher, chez tout honnête homme, un rire sarcastique et nerveux -- voir aussi "Je fais confiance à la justice", "C'est légal, on vous dit, c'est *lé-gal*"... et combien d'autres formules "

====> https://www.youtube.com/watch?v=Wkni0zRYh0o

:D :D :D

Écrit par : Arthourr | 09/04/2020

@Arthourr : Le magnifique et inattendu "S'il vous plaît", d'une exquise politesse à l'ancienne, démontre qu'on peut être naziste *et* français. ;-)
Grande parodie des *Dossiers de l'écran*, à la fin. Un modèle de rév^Hinterprétation des faits historiques.

Écrit par : Blumroch | 09/04/2020

Un excellent film, satire comme on n'en fait plus. Quelques moments faibles bien sûr, mais dans l'ensemble, une charge assez féroce contre une certaine historiographie et relecture orientés.

Un peu comme le "Père Noël..." qui nous montre des pauvres, cons et méchants et des bien-pensants, hypocrites et veules. Très féroce, là aussi.

Bien plus que le clown à sketches (parfois pertinents) qu'était Coluche, le Splendid a réussi -pas longtemps- à inscrire son humour dans les interstices de la bien-pensance de l'époque pour donner un certain sens à la rigolade.

N.B. les Inconnus, plus tard, creuseront le même sillon avec talent (il n'y a qu'à voir les mines gênées qu'ils prennent aujourd'hui lorsqu'on leur repasse leurs méfaits d'antan....)

Écrit par : Arthourr | 09/04/2020

Sven > A part quelques gauchistes crasseux qui ne sait pas que nous avons l'un des meilleurs système de santé au monde ? C'est très bien que Tessson le reconnaisse, mais il oublie de dire que ce n'est pas Macron qui l'a bâtit et qu'au contraire celui-ci l'a fragiliser sinon pire.

Arthourr > Oui, dommage que tout ce petit monde soit rentré dans le rang et tourne des comédies politiquement compatibles.

Blumroch > Jugnot en auxiliaire de la police allemande c'est un grand moment.

Écrit par : Pharamond | 09/04/2020

[Musicalmar platonicien]
Une vidéo qui devrait devenir virale[1] :
https://www.youtube.com/watch?v=U57U2vXF648

[1] La Mite est assez bon (ou assez bonne) pour que je le dise en confiance alors que je n'ai pas encore visionné ce billet audio-visuel !

Écrit par : Blumroch | 09/04/2020

Blumroch > Excellente vidéo ! La Mite est vraiment le digne héritier des chansonniers d'autrefois.

Écrit par : Pharamond | 09/04/2020

[Musicalmar pour le Kamerad EQUALIZER]
Que soit remercié le méchant virus qui offre au monde la *chance* de bénéficier, pendant plusieurs semaines, d'un essai gratuit de cette variante *avancée*[0] du communisme qu'on appelle le capitalisme de fer[1]. Et comme l'essayer, c'est l'adopter *librement*, tous en marche pour mille ans de règne de la Marchandise frelatée !

https://europeansworldwide.wordpress.com/2020/04/03/experience-communism-30-day-free-trial/

On en apprend (d'inutiles) tous les jours : avant cette page, j'ignorais qu'existât un *1984* avec Peter Cushing :
https://en.wikipedia.org/wiki/1984_bbc_peter_cushing

[0] Au sens de la moisissure fromagère, évidemment. Le mot avait déjà été formulé contre Foutriquet 1.0, apôtre de la "société libérale avancée".
[1] Sous la bienveillante houlette de Staline[1a], on aurait évidemment évoqué le capitalisme d'*acier*, mais les tyrans d'aujourd'hui ne valent pas, intellectuellement, ceux d'hier, même si par malheur ils disposent de gadgets liberticides incomparablement plus efficaces. Le métal ne saurait donc être le même. J'ai failli choisir le fer-blanc, mais on m'aurait accusé d'être injuste.
[1] Staline, c'est "l'homme d'acier" capable de battre Superman, "the man of steel", sans doute parce qu'il est, comme Ratinox, inoxydable. ;-)

Écrit par : Blumroch | 10/04/2020

[Musicalmar historique]
L'enchaînement des liens, "à sauts et à gambades", mène parfois à de ces découvertes... On commence avec Marchais, on passe *nécessairement* par Messerschmitt, et on arrive à cet étonnant bref documentaire :
https://www.youtube.com/watch?v=FILxoQyKzDg
Etrange vision que celle d'un Bf 109 arborant le drapeau de la Suisse.
Heureuse époque où Davos était un camp d'internement. Faudrait lui faire retrouver sa vocation première en y incarcérant définitivement les nuisibles qui s'y réunissent aujourd'hui.

Écrit par : Blumroch | 11/04/2020

[Musicalmar pour ailurophiles]
Plaisante vidéo que celle-ci, parmi toutes celles proposées par Mark Felton (à commencer par celles avec de zolis navions) :
https://www.youtube.com/watch?v=oXkY8rBiPPo

Écrit par : Blumroch | 11/04/2020

Blumroch > Je n'ai vu aucune version télévisuelle ou cinématographique, le livre m'avait suffit.

Je savais les démêlés entre la Suisse et du IIIe Reich à cause des survols et des avions atterris par erreur sur le territoire helvétique mais j'ignorais les problèmes dus aux Alliés. Merci.

Écrit par : Pharamond | 11/04/2020

@Pharamond : #MeToo, et dans les deux versions : en engliche puis dans la première traduction. Le film de la BBC doit être un curieux objet cinématographique. Si quelqu'un se dévoue... ;-)

Que penses-tu de ce Mark Felton, si tu as jeté un oeil à la chaîne ioutube ?

Écrit par : Blumroch | 11/04/2020

Blumroch > Si le confinement perdure...


Je suis allé voir sa chaîne et après un rapide coup d’œil Mark Fulton semble avoir un esprit assez neutre et ses petites vidéos courtes et concises bien faites (et il aime les avions).
Je galère avec l’anglais lu et celui parlé me semble une langue mésopotamienne heureusement que You Tube propose des sous-titrages automatiques qui pour très perfectibles qu'elles puissent être sont tout même bien pratiques ;-)

Écrit par : Pharamond | 11/04/2020

@Pharamond : C'est l'impression que j'ai eue, mais je préférais avoir la confirmation d'un expert. ;-)
J'ai beau détester l'engliche parlé, le personnage a une bonne diction pour un ricain, qui souligne encore plus le ridicule de certaines transcriptions -- lesquelles ont le mérite d'exister. J'ai parfois vu la possibilité d'avoir une transcription dans une langue autre que celle de l'original.

Écrit par : Blumroch | 11/04/2020

Blumroch > C'est trop d'honneur, je ne suis expert en rien et mon coup d’œil a été bref, mais l'homme ne semble pas aboyer avec la meute.

Écrit par : Pharamond | 11/04/2020

[Musicalmar musical et horrifié]
Dans les années 80 sévissait le groupe *The Cure*, que je connaissais comme tout le monde pour ces deux titres :
https://www.youtube.com/watch?v=BjvfIJstWeg
https://www.youtube.com/watch?v=ijxk-fgcg7c
Horrifié, je découvre à la faveur d'un hasard que le sieur Robert Smith est aussi responsable et coupable de ce titre *indicible* et impossible à simplement *citer* :
https://www.youtube.com/watch?v=ZMqPlQgHww8
Les méchants sont malins : ils invoquent Camus, *L'étranger*, toussatoussa pour faire passer *indirectement* un discours de haine, d'intolérance et d'exclusion. Heureusement que le vilain virus permettra de mieux ajuster la muselière, de resserrer le collier étrangleur et de raccourcir la laisse.
Les épurateurs vont devoir recruter.

Écrit par : Blumroch | 12/04/2020

[Musicalmar]
Charles Gave, comme tous les gens raisonnables, tient les maîtres pour des incapables et des criminels ; il croit que les peuples se soulèveront devant le coup d'état planétaire s'appuyant sur de la "science" frelatée et *intéressée* :
"Je ne crois pas une seconde que les hommes de Davos soient suffisamment intelligents pour avoir organisé ce coup-là.
Par contre, je les crois suffisamment cyniques pour sauter sur l’occasion quand une opportunité se présente.
[...]
Car ou ils[la mafia au pouvoir] savaient et dans ce cas ce sont des misérables.
Ou ils ne savaient pas et ce sont des incompétents dont il va falloir se débarrasser."
Cet optimisme est désarmant, qui néglige un point essentiel : les peuples complices et agenouillés tolèrent ces gens-là depuis des décennies, presque des siècles, au motif qu'ils ont le choix, à intervalles réguliers, du tondeur et de l'équarrisseur. Là où le "collapsologue" écolo faisait encore rire, le docteur à la Molière fait peur, quand l'un et l'autre sont de simples crapules aux ordres du pouvoir, heureux de s'octroyer un droit de vie et de mort sur le bétail.
Quand je serai Uberfuhrer de la galaxie, je n'accorderai le droit de parler et de voter qu'aux ceusses qui seront capables de lire La Boétie et d'en parler intelligemment, c'est-à-dire avec bon sens.

https://institutdeslibertes.org/nous-venons-de-subir-un-coup-detat-sans-precedent-dans-lhistoire-depuis-1917-et-personne-ne-sen-est-rendu-compte/

Écrit par : Blumroch | 13/04/2020

[Musicalmar]
Ce n'est pas si fréquent, qu'un ricain rappelle quelques évidences sur la marche erratique des sciences :
"On occasion, yesterday’s certainty is today’s skepticism and tomorrow’s ridiculousness."
C'est une loi *générale* que celle contraignant à choisir entre l'intégrité et le carriérisme, entre l'intransigeance et la compromission :
"Every young scholar is now faced with the dilemma of writing the truth as the evidence compels him to do, or venturing into weaponized speculation that is far more likely to win him peer approbation and career enhancement, even as it insidiously bankrupts his discipline."
D'ailleurs, si c'était à refaire...
"Je ne veux pas de courtisans dans mon entourage ; je veux que mes sujets me disent la vérité, toute la vérité, même si j'ordonne ensuite leur exécution en place publique pour offense à chef d'état."

https://amgreatness.com/2020/04/12/the-thin-facade-of-authority/

Écrit par : Blumroch | 13/04/2020

Blumroch > Même en se cachant derrière le fantôme de Camus je doute que l'on puisse chanter cela aujourd'hui.

Il faut avouer que quand (comme moi) on n'attend plus rien dans un monde sans espoir on en vient à trouver tout discours vain et ennuyeux. Si l'on veut écrire ou dire quelque chose il faut que la matière continue d'exister.

Si l'assertion est exacte encore faudrait-il donner une échelle à hier et demain : graduée en jours, années, siècles ? tous les cas de figure existent.

Écrit par : Pharamond | 13/04/2020

[Musicalmar carrollien]
Je mentionnais récemment deux ouvrages d'Alain Créhange, apparemment épuisés. Par chance, l'individu possède un site où ses trouvailles, parfois divertissantes, sont rassemblées par ordre alphabétique :
http://alain.crehange.pagesperso-orange.fr/frmotsval.html
De quoi passer quelques minutes à oublier l'inutile, imbécile et tyrannique assignation forcée à résidence décidée par Foutriquet 2.0 le naufrageur et par ses marionnettistes. Quousque tandem...
(On évitera de consulter les autres pages : moins on en sait sur un auteur, mieux c'est.)

Écrit par : Blumroch | 13/04/2020

La Covid-19 me sort par les trous de nez (au sens figuré heureusement) je préfère en ce moment divaguer sur le net. Les billets du blog doivent s'en ressentir ;-)

Écrit par : Pharamond | 13/04/2020

@Pharamond : Exemple de divagation[1] : consultant la fiche de police de Jean-Pax Méfret, j'apprends qu'il n'a pas seulement écrit des airs et des chansons, mais aussi des livres. Ce titre a, je ne sais pourquoi, retenu mon attention : *12 assassinats politiques qui ont changé l'histoire*. Il semble avoir séduit les acheteurs sur amazon. ;-)

[1] Rappel : Un certain René de Lacharrière a écrit un fort bon *La divagation de la pensée politique* qui n'a eu que deux lecteurs : Pauwels et moi. ;-)

Écrit par : Blumroch | 13/04/2020

Blumroch > J'ignorais moi aussi.

Écrit par : Pharamond | 13/04/2020

Écrire un commentaire