statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2020

Les routes du Paradis se parcourent à vélo ou en transport en commun

La récente Loi d'orientation des mobilités (LOM) vise à structurer et orienter le transport intérieur du pays. Dans le fatras de bonnes intentions un article stipule que les entreprises de plus cinquante salariés devront participer aux frais de transports du personnels et "incit[er] à l'usage des modes de transport vertueux". "Vertueux" sans plus de précision, alors qu'on nous a toujours expliqué la raison du nombre ahurissant de textes de lois par une volonté louable à être le plus précis possible.

Cherchons "vertueux" dans le Larousse en ligne par exemple. Nous pouvons retenir deux acceptions qui pourraient convenir. « Qui manifeste de la vertu, des qualités morales » et « Qui est inspiré par de nobles sentiments ». Quoique la première soit qualifiée de littéraire cliquons sur le terme "vertu" pour en savoir plus. Parmi les définitions nous ne pouvons en retenir qu'une – les autres étant hors-sujet ou concernant une utilisation avec un complément pour être signifiante : "la vertu de..." – et c'est : « Disposition spirituelle à agir avec persévérance en accord avec la loi divine. »

Commentaires

Le Larousse... et pourquoi pas le Robert ? ;-)
"vertueux" selon saint Littré :
1) Qui a de la vertu.
2) Pudique, chaste, en parlant des femmes.
3) Qui est inspiré par la vertu.
"vertu" selon le même saint Littré :
1) Force morale, courage (sens propre du latin virtus).
2) Ferme disposition de l'âme à fuir le mal et à faire le bien.
3) Se dit aussi de telle ou telle qualité particulière.
4) Personne vertueuse.
5) Chasteté (pudicité, ne se dit guère qu'en parlant des femmes).
6) Qualité qui rend propre à produire certains effets.
7) Au pluriel : terme de théologie.

Le mode de transport *vertueux* par excellence, c'est la bicyclette, qui affiche la ferme et courageuse disposition de la belle âme à fuir le populisme et à célébrer pudiquement sainte Greta-du-Climat. Ce "beau modèle", comme on dit chez ceux du désert, mérite un beau nom, digne de réjoindre la draisienne, le vélocipède, la michaudine et le grand-bi[1] ; je propose celui-ci : la *moraline*.

[1] M'dame Laetitia "Taxivore et Man Easter" Avia notera que citer ce mot n'est pas une attaque contre les antiphysiques plus ou moins libertins, mais une référence à l'un des symboles de la série *The Prisoner*, symbole qui, selon kikipedia, "est comme un regard sur le passé, accentuant l'intemporalité".

Écrit par : Blumroch | 08/04/2020

Blumroch > J'ai bien dit : par exemple ;-)
Remarque que Littré ne dit pas autre chose.

Moraline ou tricercle (un cercle devant, un derrière et un au-dessus de la tête)

Écrit par : Pharamond | 08/04/2020

@Pharamond : Certes, mais le premier réflexe, c'est de regarder saint Littré. Tout mot qui n'y figure pas est suspect (et c'est vrai même si c'est l'abominable G. M. qui l'a écrit). ;-)

Excellent, le tricercle. J'avions point pensé à l'auréole qui signale le vertueux. Avec deux roulettes latérales au nom du principe de précaution, et des oreilles de Miquet pour accentuer le côté... innocent et ravi.

Écrit par : Blumroch | 08/04/2020

@Pharamond : Comme le vertueux est évidemment en faveur du Vrai, du Beau et du Bien, le nom de sa bicyclette pourrait être une VVB. "Je ne parle pas l'allemand. Et alors ?", évidemment, mais je pense qu'un germaniste pourrait nous donner un développement susceptible à plaire à la Fuhrerin Merkel, et donc à son vert Gauleiter Foutriquet 2.0, dans le genre "Volkish Voran[1] Bizykl".
[1] Ce doit être quelque chose comme "en marche". A vérifier !

Écrit par : Blumroch | 08/04/2020

Pharamond > En ajoutant les oreilles dysniennes et les petites roues nous en sommes à l'heptacycle ou quelque chose comme ça.

Écrit par : Pharamond | 08/04/2020

@Pharamond : Un préfixe qui évoque les "heptapussies" de Fritz Leiber dans sa délicieuse parodie des *juveniles* d'Heinlein : "Our Saucer Vacation" a.k.a. "Nos vacances en soucoupe". ;-)
Le PDF de "Fantastic Universe", décembre 1959, est à prendre ici :
https://archive.org/details/FantasticUniverseV12n02195912Steve82Sleipnir

Écrit par : Blumroch | 08/04/2020

Blumroch > N'as-tu jamais eu l'envie d'écrire des nouvelles de SF ou autres ?

Écrit par : Pharamond | 08/04/2020

La "moraline" .. lu sous la plume de Louis Pauwels ;-)

Quant à la vertu , j' invite les saint-grétistes à s' assoir sur un objet de vertu millénaire qui leur donnera des couleurs !

https://www.mariellebrie.com/histoire-du-godemichet/

Écrit par : EQUALIZER | 08/04/2020

@Pharamond : Non. Je suis un meilleur lecteur que je n'aurais été un bon auteur. ;-)
Au reste, j'ai vu le sort de trop de livres importants, voire essentiels : c'est dissuasif. On m'a parfois reproché de n'avoir pas exploité mon tout petit talent pour éclairer les moutons supérieurs ; j'ai toujours répondu que c'était flatteur à l'excès, mais que tout ce qui était nécessaire était déjà dans les bibliothèques. Et puis, je ne suis pas un intellectuel.
@EQUALIZER : Pauwels l'avait, comme moi, lu chez Nietzsche, dans *L'antéchrist* et, peut-être, dans *Ecce homo*. ;-)

Écrit par : Blumroch | 08/04/2020

EQUALIZER > Intéressant article sur un aspect peu connu de l'histoire ;-)

Attention, vous avez vu le tollé après ce montage ?
https://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L650xH1157/greta_sourire-071bc.jpg

Blumroch > Il n'est pas obligé que cela passe à la postérité, on peut écrire pour se distraire et/ou distraire les autres. Vois les historiettes d'EQUALIZER ou les miennes. Je pensais qu’après avoir lu et retenu autant tu aurais eu envie d'écrire quelque chose.

Écrit par : Pharamond | 08/04/2020

@Pharamond : "Aut Caesar, aut nihil." ;-)

Écrit par : Blumroch | 08/04/2020

Greta vu d' arrière ça peut .. côté face de macaque non . ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 08/04/2020

Blumroch > Ça se défend ;-)

EQUALIZER > Peut-être avec un physique plus avantageux elle aurait eu la tête occupée à d'autres choses et nous aurait laisser en paix.

Écrit par : Pharamond | 09/04/2020

Quelle horreur! Elle copule avec un responsable du changement climatique et pas avec un damné de la nature :-)

Écrit par : Sven | 10/04/2020

Sven > La photo n'est pas assez explicite pour qu'on puisse deviner la nature politique du tireur de couettes.

Écrit par : Pharamond | 10/04/2020

Effectivement, il pourrait s'agir d'un Africain albinos.

Écrit par : Sven | 10/04/2020

Sven > Les gauchistes ne manquent pas chez les leucodermes...

Écrit par : Pharamond | 10/04/2020

il est mieux vu de dire farhad pour bicyclette en teuton
ne me demandez pas pourquoi

un moyen de transport vertueux serait le pousse pousse, énergie humaine, recyclable (là encore,des cycles)
avec ,entre les brancards, un responsable du changement klimatik
pas jacques calvet, il vient de covider sa vilaine âme à gaïa
donald, peut être?
boris johnson , lui aussi risque de covidir

Écrit par : kobus van cleef | 11/04/2020

effectivement le montage photo de sainte gretta.....elle a fait de la moto avec un pollueur?
le mec tiens les couettes comme moi le guidon de ma harley
savoir ce qu'il pollue, ensuite.....

Écrit par : kobus van cleef | 11/04/2020

Damn, je me croyais déjà bien vert et tueux en célébrant la bicyclette, mais la suggestion formulée par kobus van cleef est bien meilleure, qui permet aussi de rappeler *subtilement* la nécessité d'exploiter les uns pour faire avancer les autres.
Dans *Les Chinois à Paris*, Jean Yanne montait une lucrative affaire de pousse-pousse. Aucun extrait ne semble disponible chez ioutube, mais cette belle scène de débâcle pourra convenir :
https://www.youtube.com/watch?v=GD-bR539vto
A la réflexion, on doit pouvoir trouver mieux encore : la chaise à porteurs. Quoi de mieux pour un monde *en marche* ? "Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui sont portés et ceux qui portent. Moi, je suis en marche ; et toi, tu portes le palanquin."
Plus nombreux les porteurs du palanquin, plus élevé le statut social. Admirable paradoxe que celui permettant à l'addition d'un grand nombre de riens de signifier *quelque chose* !

Écrit par : Blumroch | 11/04/2020

effectivement la chaise à porteur c'est plus européen
parfois au grand siècle, les porteurs , fâchés contre le porté , se barraient en laissant la chaise dans la rue, le porté dedans
ils embarquaient les brancards, au besoin s'en servaient comme gourdin
il reste quelques exemplaires de chaise dans des châteaux
aucun n'est à vendre
pourtant, un amateur d'antiquailles comme moi en ferait son profit
vous imaginez la collec'.....le seul truc c'est de disposer d'un endroit spacieux
je me souviens d'un musée automobile dans l'est français (musée privé, l'état se désintéressant de préoccupations aussi....routinières sinon routières) , établi dans l'usine désafectée du propriétaire de la collec'

Écrit par : kobus van cleef | 11/04/2020

S'imposerait aussi, dans les rues heureusement délivrées des voitures, de rétablir l'usage antique : des *clients*[1], allant *pedibus jambiscum*, devraient accompagner la chaise des importants personnages *en marche*[2]. Armés de matraques et de grenades, ils pourraient rappeler la population^H^H^H^Hce au respect qu'on doit à la seule force. Quelques chiens féroces seraient du meilleur effet, pour terroriser le *bétail* des riens toujours prompts à se moquer, voire à huer.

[1] Le mot est vieux, qui se substitue toutefois bien à d'autres moins aimables et plus descriptifs : "parasites", "assistés", "hommes de main".
[2] Dans le palanquin, on est *en même temps* immobile et en marche !

Écrit par : Blumroch | 11/04/2020

certes
des sbires se baguenaudant le gourdin à la ceinture, la braguette avantageuse, les chausses bien tirées sur le mollet musculeux, la joue tendue par le masséter gonflé par l'usage quotidien du chouine gomme, peut être la bosse du pétard sous l'aisselle...ça répond point par point aux gardes du corps actuels,non?
et "en même temps" (ding! je marque un point) un air médiéval qui répond totalement à notre besoin millénariste (je n'ai pas écrit "méhariste".....si seulement....je vous raconterai à l'occasion) de châtiment collectif
point n'ai vu sur les murs de représentations de danses macabres (hélas) ni entendu de remix de camille saint saëns
ça pourrait avoir de la gueule,lors du concert des ossicules frappés les uns contre les autres, entendre en même temps ( reding!) un bass mix, vlouf vlouf vlouf vlouf et un rythm box à 120 bpm , pim pim pam pim pim pim pim
je me sens une âme de musicos , faudra simplement trouver un nom qui marie le médiéval et l'actuel ( ne dites pas "en même temps" ,trois fois c'est deux de trop)

Écrit par : kobus van cleef | 11/04/2020

Écrire un commentaire