statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2020

Les deux mon capitaine !

Bien que la gestion de la crise de la Covid-19 par Macron et sa clique harmonise avec tout le savoir-faire dont ils sont capables mépris de la population, idéologie délétère et incompétence intrinsèque la côte du président aurait grimpé de 13 points. Alors : abrutissement total d'un peuple en fin de vie ou traficotage de chiffres par les agences chargées des statistiques ?

Commentaires

@Pharamond : Les deux hypothèses sont envisageables *simultanément*[0]. Les abrutis en masse, influencés par TF1/BFM/aFranceInfo/etalii[1] lui ont trouvé des accents de chef à la Churchill[2] ; l'institut de sondage, après un mouvement d'étonnement ravi ("Chef, regardez-moi ça ! Le docteur[3] avait raison : la répétition, ça marche avec les krons !"), aura corrigé les chiffres pour ne faire bondir sa cote que de 13 points au lieu des vrais 42 points qui paraîtraient *invraisemblables* à tous sauf aux journalopes[4]. ;-)

[0] Je m'efforce de bannir l'*autre* formule : *il* est capable d'avoir déposé un "copyright" ou assimilé ; pire : ce pourrait devenir un outrage à chef d'é^H^He bande.
[1] Surprises de l'approximation phonétique : "et alii", "attali", "et ali [Juppar]"...
[2] Sauf que lui, quand il disait "Nous sommes en guerre", n'ajoutait pas intérieurement "contre les Gaulois que nous finirons bien par *effacer*." Il doit saliver par avance à l'idée de faire venir encore plus d'importés pour *remplacer* les morts, sous des prétextes "[d]économiques".
[3] Prudent, je ne *balancerai* pas l'identité du doktor auquel je pense.
[4] Je laisse à Saucisson-Pinard le soin de rédiger le billet relatant l'édifiante conversation imaginaire (?) entre Foutriquet 2.0, ravi d'être enfin aimé pour ce qu'il ne saurait être, et le sondeur en chef, légèrement plus malin, pour présenter le vrai-faux indice de popularité auprès des moutons.

Écrit par : Blumroch | 21/03/2020

Je me doutais bien que nos sinistres pitres aux commandes allaient s'en tirer comme toujours, mais j'avais ingénument espéré que la population (j'ai du mal à dire "les Français") leur aurait demandé des compte au moins pour la forme. Eh bien non ! Je suis un indécrottable naïf.

Écrit par : Pharamond | 21/03/2020

@Pharamond : Raison pour laquelle tous les ceusses qui espèrent un grand règlement de comptes (Brighelli, Onfray, Combaz, Boizard pour ne mentionner qu'eux) sont en plein *délire*. Le système sortira renforcé de cette crise.
Qu'on puisse faire passer sans rire des discours de ce type : "Sire, pour cette bataille, les canons seraient inutiles. D'ailleurs, nous n'avons pas de canons. Au reste, même si nous en avions, nous ne saurions ni les charger ni les pointer vers l'ennemi."
Sans résistance, les petites têtes ont adopté la muselière et le collier étrangleur.
C'est effrayant et accablant.
Le territoire anciennement appelé France était déjà une république bananière, c'est maintenant le plus important des pays du tiers monde (vrai qu'avec certaines populations, c'est une évidence depuis longtemps). L'important, c'est d'être sur le podium.

Écrit par : Blumroch | 21/03/2020

Oui, ils se trompent, mais ce n'est pas si facile d'abandonner tout espoir sans tomber dans le nihilisme cynique.

"C'est effrayant et accablant." *soupir*

Écrit par : Pharamond | 21/03/2020

@Pharamond : C'est très bien, d'être nihiliste et cynique. Vive *L'Evangile du rien*[1] ! ;-)

[1] Qui n'a rien à voir avec *Les Evangiles des riens* (encore sous presse), magistral traité de paroles consolantes pour serfs et esclaves du Macronistan, célébrant quelques vertus minuscules telles que l'obéissance, l'absence de tout esprit critique, et surtout le respect des maîtres.

Écrit par : Blumroch | 21/03/2020

II paraît qu'en temps de guerre tout le monde se met en ordre de bataille derrière le général en chef. C'est peut-être une explication....
Puis vient le temps où il faut rendre des comptes.

Écrit par : Fredi M. | 21/03/2020

Le nihilisme cynique, le vrai, l'entier, c'est à dire ni celui de façade ni les petites doses salvatrices je ne m'y résous pas.

"Les Evangiles des riens", c'est horrible mais j'aime beaucoup ;-)

Fredi M. > On peut se ranger en ordre parce qu'on y est contraint par les circonstances, on est pas obligé d'acclamer le général en chef ou de lui tresser des couronnes de lauriers.
Les comptes, ces gens-là n'en rendent jamais.

Écrit par : Pharamond | 21/03/2020

Je ne comprends pas votre surprise à tous. Macron a proposé le confinement, a fermé les écoles et mis en place des mesures pour favoriser la garde des enfants et le télétravail. Comme l'opposante officielle est muette sur l'envoi de nos stocks de masque à la Chine, sur la non-fermeture des frontières au début de la pandémie [1], ..., normal que la personne qui donne l'impression d'agir monte dans les sondages.

[1] Hormis Messiah. S'il n'en avait tenu qu'à moi, la fermeture des frontières avec l'extérieur de l'UE aurait décidé bien plus tôt, et ne lui aurait pas permis, à lui non plus, de nous traiter de crevures de racialistes sur notre sol.

Écrit par : Sven | 21/03/2020

@Pharamond : Le nihilisme a cette vertu qu'il interdit les illusions. Le cynisme permet de voir les choses comme elles sont. L'alliance des deux n'est pas incompatible avec une pensée forte et déterminée, le sens de l'ironie en plus.

Tu le sais, la légende attribue à Goethe mourant ces derniers mots : "Mehr Licht", censés illustrer le désir bien intellectuel (c'est-à-dire tout de facade) d'aller vers plus de lumière[s] et de vérité[s]. Les cyniques pensent qu'il souhaitait simplement qu'on ouvrît la fenêtre.
Deux autres versions existent, qui sont nettement moins connues. La première fait du grand Boche un adepte de l'Evangile du rien, qui aurait dit en fait : "Mehr Nichts". La seconde fait de lui un voyageur temporel égaré regrettant de n'avoir pas lu un illustre Allemand : "Mehr Nietzsche". ;-)

Écrit par : Blumroch | 21/03/2020

Sven > Il est vrai que tout le monde ne se pose les mêmes questions que nous et beaucoup préfère regarder BFMTV pour s'informer. Mais 13 points tout de même !

Pour les actions nécessaires en France nous avions plusieurs semaines de recul pour agir grâce aux information qui nous venaient de Chine. Des semaines perdues puisque les crétins irresponsables au pouvoir ont attendu le dernier moment pour faire le strict minimum. L'un des rares bon côté de la mondialisation est la circulation de l’information : on en a pas profité.

Blumroch > A mon avis les nihiliste cynique sont aux pouvoirs : ils jouissent du moment sans croire à rien et en se f... du peuple en long et en large.

J'ai toujours été surpris de l'intérêt que l'on porte aux paroles d'un mourant quel qu’il soit, comme si à ces moments on avait toute sa tête.

Écrit par : Pharamond | 21/03/2020

@Pharamond : Je suis nihiliste, cynique et raisonnablement cohérent. Alors pourquoi diable suis-je dans notre camp ? ;-)

Manière de concentrer, symboliquement, une existence en une formule forte, sans doute. En tout cas, je ne me risquerai plus à faire de l'Allais allemand. :-(

Écrit par : Blumroch | 21/03/2020

Et après ça d' aucuns osent critiquer les français qui ont acclamé le Maréchal Pétain ? mais ils étaient bien soulagés d' avoir Pétain (pleins pouvoirs votés par la chambre du front popu !) Je viens de terminer les écrits maudits de LFC .. une charge de cavalerie contre les "français" toujours aussi soumis au même (((pouvoir))) :-D On roule les mécaniques , on déclare la guerre , on la perd , on est occupé , et on couine ... et quand l' ennemi (des parenthèses) bat en retraite on lui tire dans le dos .. Bon , au moins on parle en Sabir dans un pays "libéré" c' est quand même mieux que la langue de Nietzsche ;-) j' ai remis mon keffieh pour servir de masque .. en territoire (((occupé))) ça s' impose ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 21/03/2020

Blumroch > C'est un grand mystère. Blague à part, c'est une question d'acception des termes. Selon moi tu es plus réaliste que nihiliste et plus désabusé que cynique.

EQUALIZER > Les gens n'ont aucun recul sur ce qu'ils vivent.

Écrit par : Pharamond | 21/03/2020

@ blumroch
"l'évangile des riens"?
vous,vous avez lu Gripari,non?

Écrit par : kobus van cleef | 23/03/2020

@kobus van cleef : A en croire le rapide coup d'OEil de Sauron, Blumroch a mentionné le meilleur livre de Gripari à sept reprises depuis qu'il inflige ici ses commentaires. ;-)

Écrit par : Blumroch | 23/03/2020

Sept fois ?
Mais vous êtes bon pour l'abbaye de monte à regrets, mon pauvre ami !
Vous vous imaginez,le petit matin blème, la dernière cigarette,le petit verre de rhum,le peloton rangé devant vous,le pied gauche en avant,le petit ieut'nant, blème lui aussi, les officiels loin derrière
Bref, tout le cérémonial républicain
Pas de curé !( on est un état laïque, quoique, autrefois, avant Badinter, un prêtre accompagnait toujours)
J'ai trouvé sur le ternet, bien malgré moi, une recension des exécutions capitales depuis 1870 ainsi que des dernières paroles des condamnés
Instructif

Écrit par : Kobus van cleef | 23/03/2020

Pourquoi j'imagine ça ?
Passé par les armes ?
Tout simplement, parce que nous n'avons plus de bois de justice, et nous n'avons plus non plus de Samson ou de deibler

Écrit par : Kobus van cleef | 23/03/2020

A considérer la dilection de ceux d'en face pour la boucherie, je serais étonné de voir les méchants être exécutés individuellement avec élégance. Mais si on peut n'avoir pas de bandeau sur les yeux, n'être pas attaché, et commander le peloton...
J'imagine bien les condamnations prononcées, d'objective manière, en fonction des méchants auteurs trouvés dans les bibliothèques ; dans ce cas, j'entends tomber pour plus sérieux que Gripari, à commencer par Bardèche, Jünger, von Salomon, Varange, Boutang, Chamfort, Rivarol, Papini, Jünger, Davila, Orwell, Joly, Kaczynski, Bodinat, Mandosio, Tocqueville, Le Bon, Spooner, La Boétie, Caraco, Leopardi, Abellio, Fraigneau, Raspail, France, Buchan, Laurent, Perret, Aymé, Chardonne, Nimier, Gaxotte, Halévy, Bainville, Carcopino, Grimal, Grousset, Heers, Graves, Kipling, Rand, Laffly, Brasillach, Venner, Thorwald, Ceram, Evola, Monnerot, Rougier, Ryckmans, Beard, Mencken, Heinlein, Littré, Gaffiot, Grevisse, Daniels, Poulet et Cousteau, "to name just a few". ;-)

Blague à part, je vois plutôt une scène dans ce registre :
https://www.youtube.com/watch?v=k3sRzY_RXDk
(atroce bruit de la déloyale Gatling)

Écrit par : Blumroch | 23/03/2020

@ Blumroch

On pourrait imaginer une variation de Farenheit 451: vous avez le droit de lire des livres seulement s'ils sont abrutissants, pour compléter le travail de la télé. Le droit de lire se limiterait à une heure par semaine, en remplissant une déclaration à présenter à la police en cas de contrôle et seulement des polars d'extrême-gauche comme ceux écrits par Larson ou Didier Dénonce[1], des textes d'Angot, de Darrieussecq, de Musso, ... et toute la littérature édifiante (édifiente, édichiante, mon correcteur orthographique a un doute) et la biographie des très grands: Hanounah, Ruquier, ...
Même Orwell, La Boétie, Tocqueville, France qui sont encore étudiés au collège et au lycée? Ou c'est la proximité avec certains autres comme le terroriste Kaczynski qui les rend suspects?
Si c'était le cas, je serai mal barré avec aussi des livres de Maurras, Barrès, Mishima, Soljenitsyne dont son livre censuré (non republié), Volkoff, Lugan, AdB, Mabire, Skorzeny, ...

[1] Comme l'avait surnommé Eléments. Auteur de Nazis dans le métro et de fiches de police sur amnistia.net, site fondé par des terroristes des brigades rouges. Recommandé par l'éducation nationale. Nouvelle idole de fsetouche depuis qu'il trouve que les muzz sont trop muzz et pas assez progressistes comme il l'aurait voulu pour le changer de son quotidien trop blanc.

Écrit par : Sven | 24/03/2020

Blumroch > Liste terrifiante en effet. A partir de combien d'auteurs avons-nous droit au peloton parce que je n'ai pas la liste complète ? Quoique qu'ayant quelques titres de révisionnistes je crois que mon compte est bon...

Écrit par : Pharamond | 24/03/2020

@Pharamond;@Sven : Ce n'est, hélas, qu'un échantillon des méchants de ma bibliothèque. J'ai pire, mais "for educational and informational purposes *only*", comme on dit dans la langue de l'Empire du Rien. J'ai même les *Saturae* du méchant réactionnaire en colère Decimus Iunius Iuvenalis. ;-)
J'ai une liste de proscriptions pour les auteurs dont la présence n'est, chez moi, "pas souhaitée" : y figurent évidemment BHL et AdB.
Et parlant de Barrès, dire que je vais peut-être mourir sans avoir lu la *Câline inspirée* de Pierre Siniac...
Une suggestion, Kamerad Sven : seuls les "romans graphiques" devraient être autorisés. L'idiot est visuel.
Je faisais récemment allusion à la présence, peut-être encore réelle, de La Boétie dans les programmes de français, alors que son effet sur les petites têtes semble difficile à prouver. Contrairement à ce que croient les profs, surestimant leurs faibles capacités, l'esprit critique ne s'enseigne pas, et ne se singe pas davantage.

Écrit par : Blumroch | 24/03/2020

@Blum .. pas encore fiché "S" ? j' ai quelques ouvrages "maudits" et , circonstances aggravantes , dédicacés par leurs auteurs .. même Otto S... (photo signée d' un petit mot amical)

Écrit par : EQUALIZER | 24/03/2020

@EQUALIZER : J'ai bien quelques ouvrages avec un envoi : Ratier, Chard, Garaudy... et Dutourd ! (ce dernier, ce n'est pas volontaire : c'était un achat en occasion).
*Ze* Otto "Chaimesse Ponde" S. ?

Écrit par : Blumroch | 24/03/2020

Blumroch > Je suis d'accord avec les profs qui croient que l'esprit critique s'enseigne, seulement pas de cette façon, pas de manière biaisée comme ils le font, peut-être s'en toujours rendre compte ; ils ne sont que les petit soldats du Système.

EQUALIZER > Une photo dédicacée par Otto S. ?! Chapeau bas, mon cher EQUALIZER.

Écrit par : Pharamond | 24/03/2020

@Pharamond : Ah ? Le Q.I. et le caractère pourraient être améliorés par un environnement adapté si on y met d'importants moyens[1] ? Gauchiste ! ;-)

[1] J'ai résisté à ajouter cette précision : "avec des médiocres" car on trouve facilement des profs au dessous du médiocre, c'est-à-dire de la moyenne, déjà basse. ;-)

Écrit par : Blumroch | 24/03/2020

Blumroch > Je n'ai jamais parlé de QI mais d'esprit critique ce qui est fort différent . L'un peut s'enseigner l'autre je ne crois pas (encore peut-il peut-être un peu s'améliorer avec de l'entrainement).

Écrit par : Pharamond | 24/03/2020

Yes , "Ze" Otto himself ! qui habitait Madrid . Pour son livre "Opérations secrètes" collection Action (1965)
Léon D aussi , et Saint-Loup .. Mabire .. et quelques combattants maudits .. (la sentence sera sans appel ! je suis cuit !) j' ai bien rencontré l' ancien secrétaire de Trotski ! :-D j' aurai rencontré le Diable si ça c' était trouvé ! C' est une chance de croiser dans sa vie des personnages historiques et de pouvoir leur parler .. tiens je revoie la rencontre avec Lucien Rebatet , pour son livre "Une Histoire de la Musique" un copain lui a fait signer un exemplaire introuvable des "Décombres" rescapé du pilon .. Aujourd' hui plus personne ne connaît ces personnages ..

Écrit par : EQUALIZER | 24/03/2020

@Pharamond : *Associés*, Q.I. *et* caractère sont la condition de l'esprit critique.
@EQUALIZER : Nous sommes *tous* cuits, même si vos livres signés vous garantissent un feu plus intense. ;-)
Je n'ai pour ma part que la version *maspérisée* (avec l'accord de Rebatet, d'ailleurs !) des *Décombres*.

Écrit par : Blumroch | 24/03/2020

Blumroch > Sujet épineux. A partir de quel QI ? Qu'est-ce qu'avoir du caractère ? Même avec un bon QI et du caractère n'est-il pas possible de se renier pour de l'argent ?
A mon modeste niveau j'ai vu que chez les ados ont pouvait leur faire se poser certaines questions non conformes. Mais qu'en feront-ils après pris dans le grande machine ?

EQUALIZER > Bigre ! Dommage que cela ne puisse pas se raconter en ligne sinon la rubrique "Carte blanche" vous était grande ouverte. Peut-être la encontre avec l'ancien secrétaire de Trotski, peut-être ?

Écrit par : Pharamond | 24/03/2020

@Pharamond : A mon sens, quiconque, maudit par Dame Nature, est doté d'un véritable esprit critique n'ira jamais collaborer avec le système, ou alors comme l'anarque de Jünger, à un rôle obscur, sans se retrouver aux commandes, en prenant part sans prendre parti, et lointainement. Comme l'avaient déjà remarqué les situs, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle les faux esprits critiques pullulent dans les merdias, qui ne dérangent personne tout en faisant passer dans un public de demi-habiles le frisson de l'inoffensive subversion calibrée. On affecte de démonter certains mécanismes à condition de n'y rien changer, et on se croit ainsi très intelligent. Rien de tel que d'organiser une fausse contestation pour donner au bétail le sentiment qu'il a le choix. La récupération des vrais méchants, théorisée et pratiquée, se fait en général sur les morts ou sur les agonisants incapables de protester contre les déformations.

C'est parce qu'ils sont maudits qu'ils peuvent se poser quelques questions, mais s'ils savent ensuite les oublier, c'est qu'ils n'étaient pas *assez* maudits, et donc sans intérêt aucun, faute de grandes capacités et faute d'un fort caractère de rebelle. ;-)

Comme nous tous sans doute, j'attends avec impatience quelques-uns des souvenirs du Kamerad EQUALIZER, peut-être dans une rubrique "Carte rouge-brune". ;-)

Écrit par : Blumroch | 24/03/2020

Bigre ! ça n' en mérite pas tant ! ;-) je regrette tout de même de ne pas avoir tenu une sorte de journal pour consigner tout cela , surtout les dates , même les lieux , circonstances ... On tort de croire à la mémoire infaillible .. je m' en suis rendu compte entre amis , des évènements vécus ensembles étaient sujets à controverses sur les dates ! et même certains détails oubliés par les uns ou les autres .. parfois avec la discussion les pièces se remettent en place comme un puzzle . C' est pourquoi j' invite les plus jeunes à prendre des notes , à fixer par écrit (et photos!) ..

Écrit par : EQUALIZER | 25/03/2020

Blumroch > Tu sous-estimes la cupidité humaine ou sa simple soumission au groupe. Pour se rebeller réellement il faut, je crois, une petite dose "de folie" ou "d'anormalité" sinon l'instinct de conservation demande logiquement de rentrer dans le rang.

EQUALIZER > Mais si ! vous avez rencontré des personnes hors du commun et c'est rare.
Oui, la mémoire est une chose bien capricieuse et perfectible (et encore plus en prenant de l'âge). J'ai constaté plus d'une fois que les constructions pourtant apparemment solides qu'elle bâtissait s’avéraient fausse après vérification. En plus, je n'ai aucune mémoire des dates, vraiment aucune.
Pour le reste je suis d'accord, il faut écrire un journal, même si cela fait un peu vieillot et adolescent.
Le seul journal que j'ai jamais tenu était celui pendant mon pèlerinage à Compostelle (que j'ai mis en ligne sur le blog) et je ne le regrette vraiment pas.

Écrit par : Pharamond | 25/03/2020

Écrire un commentaire