statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2019

Musique (512)

Borrtex

Process

Kings & Creatures

Captive

ILIVEHERE

One

Commentaires

Voici ce que comprennent les ricains quand ils entendent les *Carmina Burana* :
https://www.youtube.com/watch?v=Sywy2NTN-1A
Mais pas seulement :
https://www.youtube.com/watch?v=jjeQtbKFlHc
Le procédé est facile, mais comme les nombreuses variantes du *Dictionnaire des idées reçues*, il peut faire sourire. Au reste, c'est bien la preuve que les paroles sont sans importance, la voix n'étant qu'un instrument. ;-)
Et pour ne pas rester sur une impression de massacre, ce morceau mémorable... à condition d'associer l'air aux circonstances dans l'épique jeu *Mass Effect 2* :
https://www.youtube.com/watch?v=VTsD2FjmLsw

Écrit par : Blumroch | 08/11/2019

Procédé amusant et qui demande tout de même de l'imagination. Dans le genre celui-ci n'est pas mal non plus :
https://www.youtube.com/watch?v=WM5H1KthhUU&feature=emb_logo

Écrit par : Pharamond | 08/11/2019

@Pharamond : Procédé plus simple encore, confier la chanson à un traducteur audio automatisé comme celui de ioutube en faisant volontairement erreur sur la langue.
Me semble que vous aviez déjà recommandé cette amusante version de l'hymne soviétique.

Écrit par : Blumroch | 08/11/2019

Oui, mais c'était il y a si longtemps ;-)

Écrit par : Pharamond | 08/11/2019

@Pharamond : *Bis repetita _semper_ placent*. ;-)

Écrit par : Blumroch | 08/11/2019

Et tout le monde n'a pas votre mémoire ;-)

Écrit par : Pharamond | 08/11/2019

[Musicalmar platonicien]
La Mite sort de sa caverne :
https://www.youtube.com/watch?v=VugqnxzMO2g

Écrit par : Blumroch | 09/11/2019

[Musicalmar]
A l'instant, je découvre, pour la première fois, un Brighelli *grave* -- et l'adjectif ne s'entend pas en son sens "djeunz" :
https://blog.causeur.fr/bonnetdane/lodeur-de-la-poudre-002881
C'est même funèbre. "Winter is coming..." faster and faster, si même des candides en prennent conscience, trop tard, bien trop tard. :-(

Écrit par : Blumroch | 09/11/2019

@Blumroch

Comme disent les petits djeunz, c'est gars-là est un beau fdp.
Les permis de chasse, ce sont les nôtres qui s'arment. Les crasseux ne déclarent rien. Et pourquoi donc puisque les poulets se font griller. plutôt que de faire respecter l'ordre dans les cités. Le Gallou donnait les stats des blessures par LBD dans le dernier numéro d'I-media. 1/an avant les gj.

PS: Jamais un préfet ne donnerait comme ordre de ne rien faire ni d'éborgner. Simplement, les fdo savent ce qui est le plus risqué physiquement et en termes d'avancement.

Écrit par : Sven | 09/11/2019

@Sven : Les ordres écrits ou prononcés ne sont probablement plus nécessaires. Les miliciens sont comme les journalopes et les courtisans[1] : bien dressés, couverts par le régime quoi qu'ils fassent (en faveur du système, évidemment), ils savent devancer les voeux de leurs maîtres. Les coupables ne laissent ainsi aucune trace, en tout cas aux yeux des candides. On ne verra plus de ces mots ingénieux, datés et signés :
//
C’est par mon ordre et pour le bien de l’Etat que le porteur du présent a fait ce qu’il a fait.

Au camp devant La Rochelle, ce 3 août 1628.

Richelieu
//
(Dumas, *Les trois Mousquetaires*)
Vrai qu'en ces temps mythologiques, le bien de l'Etat était encore le bien de la France.

[1] Dans *La culture en veston rose*, Patrice de Plunkett rapportait une anecdote *édifiante* : après une représentation d'un spectacle du pompiérisme gauchiste, subversif, moderne et subventionné, mitterrand l'aventurier, sans doute pour piquer son entourage, avouait s'être un peu ennuyé au point d'avoir éprouvé une certaine somnolence. Et l'immonde Djaklangue Deblois de s'écrier "Moi, monsieur le président, j'ai dormi !".

Écrit par : Blumroch | 09/11/2019

[Musicalmar]
*Si* j'ai bien compris les leçons de civilisation données par les films et séries de la Propagandastaffel ricaine, Halloween, c'est pour faire peur. Or, quoi de plus effrayant que le visage du Mal incarné ? Cette micro-anecdote découverte grâce à Takimag[1] laisse alors perplexe :
https://www.wymt.com/content/news/Boy-wears-Hitler-costume-for-Halloween-at-Utah-school-two-on-leave-564302671.html
Ou alors, Halloween, c'est bien pour faire peur mais *en même temps* pour de rire. Ou pour faire marcher le commerce, à condition de ne pas profiter *directement* des heures les plus noires etc.
Le premier commentaire est *collector*.
Takimag mentionne aussi une autre anecdote comparable, cette fois située à Prague, qui pourrait inspirer les braqueurs déguisés en présidents ricains du film *Point Break*.

[1] https://www.takimag.com/article/the-week-that-perished-62/

Écrit par : Blumroch | 10/11/2019

Blumroch > Excellente vidéo ; La Mite a perdu tout optimisme.

Oui, mais la liste des victimes énoncés me parait lacunaire et son histoire de permis de chasse un peu fumeuse.

Ne cherchez pas, c'est le Système et ses sbires qui dit ce qui est effrayant et ne l'est pas pas comme il le fait pour énoncer ce qui est drôle ou non ; la cohérence n'a rien a voir ici.

Écrit par : Pharamond | 10/11/2019

[Musicalmar simili-macroniste]
Impossible, malheureusement, de voir les commentaires, s'ils existent, de ce billet :
https://fboizard.blogspot.com/2019/11/la-starte-eup-necheune-en-action.html
C'est vrai que ces crétins sont plus macronistes que nature, c'est vrai qu'on en croise d'aussi gratinés dans la vraie vie, mais dans cette vidéo, j'ai le sentiment de voir une saynète des Inconnus (le regard éteint de la blonde est trop parfait). Maintenant, savoir dans quel but ce canular a été monté...

Écrit par : Blumroch | 14/11/2019

[Musicalmar polémoplatonicien]
https://www.youtube.com/watch?v=DFj0JGUFMes
Comme si Obertone n'était pas déjà assez déprimant...

Écrit par : Blumroch | 14/11/2019

Blumroch > Excellente la vidéo "Carotte 2.0", on y croirait presque tant la réalité est déjà caricaturale.

La Mite a abandonné tout optimiste depuis quelques vidéos, cela le rend plus crédible et subséquemment plus sinistre. Je ne suis pourtant pas d'accord avec son scénario, même si les années à venir seront cruelles je crois que tout sera plus confus que ce qui est annoncé dans la vidéo, nos maîtres ne règnent que tan t que l'économie se maintient, leur puissance n'est dû qu'à la soumission de la population en échange d'obole. La croissance s'arrête et ce sera le chaos.

Écrit par : Pharamond | 15/11/2019

[Musicalmar rouge, autrement dit vert et divers]
Le rouge n'est pas seulement la couleur du fascisme "immense et", mais aussi celui de l'université nouvelle (déjà ancienne, mais bon...) :
https://jacqueshenry.wordpress.com/2019/11/02/larmee-rouge-de-mediocres-le-systeme-universitaire-occidental-est-de-type-sovietique/

Écrit par : Blumroch | 16/11/2019

Article intéressant qui prouve bien que si le serpent communiste est mort son venin gauchiste est encore très actif. Dommage que l'auteur de ce texte très anglo-saxon ne comprend pas que le libéralisme ouvre la route pour "l'armée rouge".

Écrit par : Pharamond | 16/11/2019

@Pharamond : Les ricains ont, hélas pour eux, trop longtemps fait l'économie de la monarchie et de la dictature (à la romaine, hein, M'dame avia !), ce qui limite leur capacité à saisir toutes les implications d'une situation. ;-)
Toujours prêts à baptiser le monde avec le signe du dieu dollar, comme à la fin d'*Atlas Shrugged*.

Écrit par : Blumroch | 16/11/2019

Il y a surement de cela.

Écrit par : Pharamond | 16/11/2019

[Musicalmar]

Pour se changer un peu -- vainement, d'ailleurs -- les idées noires -- forcément --, on relit les *Dictionnaire des idées reçues* et *Catalogue des idées chic*. Dans ce dernier ouvrage, compilant quelques réflexions plus ou moins grotesques d'auteurs plus ou moins célèbres, Flaubert cite Proudhon qui aurait écrit ceci : "Les femmes en Égypte se prostituaient publiquement aux crocodiles !".
Parce que c'est un divertissement qui en vaut un autre, on cherche dans *De la célébration du dimanche*, pour trouver la formule exacte : "[...] en Égypte, des femmes se prostituaient publiquement au bouc Mendès et aux crocodiles, et des coutumes semblables se voyaient encore ailleurs."
Honnête mémoire, chez Flaubert ; étrange délire "historique" chez Proudhon. ;-)
On ne perd jamais son temps à relire les classiques, même les plus scolaires -- ceux de l'école d'*avant*, qui permettait aux allusions d'être comprises de tous, garantissant qu'on appartenait au même club, celui des Français.

Le grand Gustave attribue aussi à un certain Ponsard la paternité de cette célèbre formule macrono-centriste : "Quand la borne est franchie, il n’est plus de limites.", parfois encore citée sous cette forme plus solennelle, plus emphatique, plus gouvernementale : "Les bornes elles-mêmes ont leurs limites, qu'on ne peut franchir sans les dépasser."

C'est très bien, de laisser les imbéciles s'exprimer et les politicards nuire, mais il ne faudrait pas en abuser.

Écrit par : Blumroch | 17/11/2019

Avec un bouc passe encore, mais avec un crocodile il faut vraiment avoir beaucoup d'imagination.

Dans un nanar un personnage disait bien l'énigmatique : "Ma patience a des limites, mais il ne faut pas exagérer."

Écrit par : Pharamond | 17/11/2019

@Pharamond : Cette page :
https://lemomo2.pagesperso-orange.fr/Repliques_cine_pires.htm
nous apprend que c'est dans un nanar de 1984 intitulé *White Fire* a.k.a. *Vivre pour survivre* (que je n'ai pas vu et dont j'ignorais l'existence -- à moins de l'avoir oubliée). On peut même écouter cette immortelle réplique ici :
https://www.youtube.com/watch?v=RSjbuM8YNlY
Tout est dans le "mais". Parole de bon sens proférée par un personnage de *Game of Thrones* : "My brother once told me that nothing someone says before the word "but" really counts."

Écrit par : Blumroch | 17/11/2019

C'est vrai, et comment ai-je pu oublier que cela venait de "White Fire" l'un des "meilleurs" nanar de tous les temps ? Tout, absolument tout y est ridicule et fait en dépit du bon sens.

Y aurait-il des choses à sauver dans "Game of Thrones" ? ;-)

Écrit par : Pharamond | 17/11/2019

@Pharamond : Moins qu'on ne le dit, mais plus qu'on ne pourrait le croire. Et pas seulement dans les effets spéciaux. ;-) Cela étant dit, ce n'est quand même pas indispensable.
Ah, j'aime bien cette autre réplique : "There is only one God and His name is Death. And there is only one thing we say to Death : "Not Today."" Autrement dit : "Nous savons avoir déjà perdu face au nombre, face à la traîtrise, face à la khonnerie, mais nous combattrons *usque ad mortem* car le Mal, s'il ne peut être battu, doit être combattu." (c'est aussi une leçon qu'on peut tirer des quelques bons passages de *Supernatural* et d'*Angel*). ;-)

Écrit par : Blumroch | 17/11/2019

Belle idée, mais difficilement applicable, et nous en savons quelque chose.

PS : Ne surtout pas négliger ce qu'il y a avant le "mais" dans la phase précédente ;-)

Écrit par : Pharamond | 17/11/2019

@Pharamond : D'être irréaliste ou irréalisable, une belle idée mérite quand même d'être défendue, si elle est juste. Tout est dans l'attitude.
Argh, j'avons point fait attention : le recours au ";" me permettait d'échapper à la remarque. ;-)

Écrit par : Blumroch | 17/11/2019

[Musicalmar]
C'est beau, l'optimisme :
https://insolentiae.com/de-ben-ali-a-macron-ledito-de-charles-sannat/
Les illusions de Sannat valent ici celles de Combaz.

Écrit par : Blumroch | 19/11/2019

A ce niveau ce n'est plus beau c'est stupide et déprimant.

Écrit par : Pharamond | 19/11/2019

Écrire un commentaire