statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2019

Selfxit

Il y a quelques jours, ma voisine de table au self de l'entreprise où je travaille :

- Quand je suis allée à Londres j'ai été surprise par la beauté des gens, très mélangés...

Comment lui dire sans la froisser ni choquer le reste de la tablée que mes chipolatas-nouilles n'étant déjà pas fameuses j'aimerais au moins les finir tranquillement sans entendre des propos d'idiotes boboïdes ?

Commentaires

@Pharamond : Sans froisser la pintade[1] ? Sans choquer les moutons[2] ? Mission impossible. En tout cas trop difficile pour moi. Cette remarque incitant peut-être au silence :
-- Oui, c'est très beau, le mélange, beau comme la rencontre fortuite, sur une table de dissection londonienne, d'un couteau *métissant* et du cadavre d'une dinde blanche, le premier étant enfoncé dans la gorge de la seconde.
Un ange devrait passer. La pintade pourrait toutefois répondre dans ce registre :
-- Ne *disez*[3] pas de telles horreurs ! Avec des faits *divers*, voulez-vous donc faire monter un ascenseur pour les fachos ?
Zut, on prend donc le risque de froisser, voire de choquer.
Hem, ne plus *jamais* aller déjeuner en troupeau, en prétextant une activité culturelle, citoyenne, subversive et engagée[4] ? ;-)

[1] Mais, Dieux bons, pourquoi donc ? ;-)
[2] Voir la note [1].
[3] C'est une pintade *moderne* qui parle.
[4] Participation *bénévole* aux blocages des rebelles qui veulent éteindre les lumières. Rédaction d'une Déclaration des Droits du Minéral. Recherche et destruction, chez les particuliers, des *mauvais* livres. Manifestation contre l'existence passée de cet abominable Pauwels qui, voici 40 ans, était déjà hostile à Foutriquet 2.0 comme à Greta.

Écrit par : Blumroch | 16/10/2019

@ Pharamond : qui vous dit qu'elle ne parlait pas des métis de Danois et d'Irlandais, de Germains et de Celtes ?

@ Blumroch : en toute circonstance, il faut froisser les pintades.

Écrit par : Blaise S. | 16/10/2019

@Blaise S. : Celui qui froisse les pintades, il est capable d'"éliquer forsiquement les mushkées"[1]. Voire pire.

[1] "to elikate muskhies forsically", *Galaxy*, v14, n1, octobre 1965.

Écrit par : Blumroch | 16/10/2019

Elle a aimé le Londonistan !
Encore une courge qui a des neurones caca d'oie ;o)

Écrit par : téléphobe | 16/10/2019

@Pharamond : J'ai honte de n'y penser que maintenant, mais à y mieux réfléchir, l'*étonnement* de la pintade devant l'*évidente* beauté des croisements et mélanges ne serait-il pas quelque peu (ici, un adjectif stigmatisant et discrimin{el|ant} qui commence par la lettre r) ?
Ces abrutis progressistes ne savent toujours pas qu'un pur trouve toujours un plus pur qui l'épure.

Écrit par : Blumroch | 16/10/2019

Blumroch > La retraite est encore loin et le loto est très aléatoire aussi puisque j'ai encore quelques années à faire dans mon entreprise je prends sur moi de ne pas dire ce que je pense ;-)

Oui, les progressistes ne sont pas à une contradiction près, mais quand on est dans le sens du vent est-ce que cela importe ?

Blaise S. > Bien que n'étant pas ethnologue ni statisticien la réalité de la composition du Londres actuel me ferait plutôt continuer à croire à mon interprétation mal-pensante ;-)

téléphobe > La pintade à la courge c'est une recette anglaise ?

Écrit par : Pharamond | 16/10/2019

@ Blumroch : je ne vous ferai pas l'affront de vous demander ce qu'est une mushkée (au singulier, je précise) - cela nous entraînerait très loin... ;-)

@ Pharamond : nous sommes d'accord... ce genre de composition qui aurait pu forcer Orwell à réécrire Orwell "Dans la daech à Paris-plage et au Londonistan"

Écrit par : Blaise | 16/10/2019

Blaise S. > :-D

Écrit par : Pharamond | 16/10/2019

Epineuse question, qui dépend des rapports que vous tenez à entretenir avec la dite gallinacée.

Si elle vous est indifférente, une réplique de ce type me semble de bon aloi: "Avec vos histoires dégueulasses de mélanges, vous ne seriez pas en train de me tenir des propos plus que scabreux en plein repas...? J'alerte qui de droit pour ce cas flagrant de harcèlement sexuel!"

Si elle vous est sympathique malgré sa dinditude: " J'ai une opinion plutôt mélangée des gens qui le sont."

Si vous voulez pécho la glougloutante, faites vibrer sa sensibilité citoyenne: "... Et moi qui ai passé mon enfance devant Dragon Ball Z, véritable apologie du nazisme diffusée à des générations de têtes plus ou moins blondes; ces guerriers blonds aux yeux bleus qui défendent sans pitié la Terre qu'ils ont élu comme Lebensraum... Ils massacrèrent Freezer et ses migrants de l'espace, Cell ce partisan de la PMA pour lui-même ainsi que Boo, qui s'était donné la peine de venir de sa dimension enrichir notre culture ... Des peaux bleues, noires, roses bonbon... Des types avec des cornes, des écailles et des queues... Toute cette diversité anéantie, une enfance brisée... Et tous les guerriers y sont des hommes, les femmes y font la popote ou des gosses blonds aux yeux bleus... Un traumatisme etc etc"

Heureux de vous fournir les conseils dont vous n'avez pas besoin ^^

Écrit par : Benway | 16/10/2019

@Pharamond : La retraite, ce pactole garanti par les jeunes générations de mahométans pleins de talents, ivres de culture française, et surtout reconnaissants envers les autochtones saignés pour assurer le bien-être des importés ? ;-)

@Blaise S. : Rien à voir avec le mahométanisme. Ne me dites pas que les jeunes générations ignorent le nom de Robert Sheckley (celui de l'Age d'or) !

@Benway : "Pécho la glougloutante", ça, c'est de la parlure cool et branchée ! ;-) You made my day, thanks !

Écrit par : Blumroch | 16/10/2019

moi les dernières fois où je suis allé à Paris, j'ai trouvé ça très mélangé, très sale et pas beau du tout.

Écrit par : Paul.Emic | 16/10/2019

Le camarade Paul-Emic a raison. J'ai été parisien jusqu'en 2008, mais Paris était devenu vraiment *insupportable* au tournant des années 2000.

A part ça, Blumroch qui se décar[du]casse en faisant une fine allusion à l'autre qui est amont et une à *Ascenseur pour l'échafaud*, c'est tombé à plat. Trop mauvais. J'le referai plus. ;-)

Écrit par : Blumroch | 16/10/2019

@ Blumroch dur dur de prêcher au milieu des aveugles et des sourds : moi non plus je n'ai rien vu .

Pour en revenir aux expériences parisiennes, 2000/2005 c'est vraiment le tournant, la chute dans l'abîme pour cette ville qui fût qualifiée ville lumière. En vérifiant, il s'agissait de la première mandature de la grande folle Delanoë. Pas étonnant !

Écrit par : Paul.Emic | 16/10/2019

@Paul-Emic : Ducasse, ça ne se lit pas, ça se mange. ;-)

Des copains exerçant le métier de taxi m'avaient dit que c'était avec ce[tte] nuisibl{e|e} qu'étaient apparu les embouteillages *de nuit* à Paris, ce qui n'était pas un mince exploit.

Écrit par : Blumroch | 16/10/2019

@ Blumroch : Sheckley est très drôle et (donc) intelligent (ou plutôt l'inverse) ! L'Âge d'or s'arrête quand, pour lui ?

@ Benway : ma mère me disait toujours qu'à force de regarder DBZ, je deviendrais un bon à rien, elle avait peut-être raison finalement ;-)

@ Paul-Émic : idem, je ne peux plus aller à Paris. Mon corps m'en empêche. Trop de saleté et trop de mélange. Trop de... et de... Finalement, un jour on regrettera même les Parisiens ;-)

Écrit par : Blaise S. | 16/10/2019

@ Pharamond

Il m'est arrivé presque la même chose hier. La discussion tournait autour du comportement d'un collègue étranger, musulman rigoriste. Deux gauchards défendaient des points de vue critiques mais différents sur l'islam. Le premier ne comprenait pas que notre collègue n'ait pas rejeté l'obscurantisme en arrivant au pays de la laïcité et des droits de l'homme. J'ai essayé vainement de lui faire comprendre qu'on ne se défaisait pas de sa culture si facilement. Impossible de lui faire entendre que la religion faisait partie de la culture d'un individu. Ca a dégénéré sur l'oppression des femmes et sur le fait que lui, ferait des remarques aux emburquanées. Je lui ai fait remarquer que l'islam convenait parfaitement aux musulmanes en lui rappelant que la femme de notre collègue était outré qu'une femme puisse partager le bureau de son mari et que les deux avaient quitté une station balnéaire quand ils avaient des femmes en bikini sur la plage et lui s'était plaint auprès de nous de cette situation anormale en présence d'enfants et qu'en outre, dans les quartiers des barbapapas, il ne ferait pas le malin étant minoritaire ethniquement. Le second a embrayé sur l'inexistence de quartiers uniquement peuplé de maghrébins me remémorant le fameux il n'y a pas plus d'immigrés que dans les années 60. Ce qui est vrai, il y a une grande mixité avec les sub-sahariens, turcs, et autres tchétchènes... Lui croyait que les enfants d'immigrés seraient d'excellents Français. J'ai laissé pisser en gardant une position multi-culturaliste étonné de cette volonté de vouloir changer les gens.
J'ai, une fois de plus, été surpris par cette idée assimilationniste, par ce paternalisme déguisé, par l'idée de progrès laïc. En bon identitaire, je me branle de savoir comment prie les gens ou s'ils doivent prier. Ce que je veux c'est que 99,9% des gens habitants de la planète restent au sein de leur pays, voire même de leur région, ou au moins de leur aire civilisationnelle. Ils peuvent ce qu'ils veulent avec leur(s) femme(s) et leurs enfants, ça ne me dérange en aucune façon. Les seuls motifs d'ingérence serait une menace militaire ou la destruction des écosystèmes car je suis un défenseur de la biodiversité.

Écrit par : Sven | 16/10/2019

@ Sven : une preuve de plus que ces gauchards universalistes, ce sont eux les seuls vrais suprémacistes.

Votre conception de l'interventionnisme est sage, je la partage itou.

Écrit par : Blaise S. | 16/10/2019

@ Blaise
Londonistan Symphony Orchestra?
https://www.youtube.com/watch?v=EkwqPJZe8ms

Londinistan is calling?
https://www.youtube.com/watch?v=EfK-WX2pa8c

Écrit par : Sven | 16/10/2019

@ Sven : Londonistan is calling, by The Kalash ?

Écrit par : Blaise S. | 16/10/2019

Je tiens la même position que les Kameraden Sven et Blaise S. : chacun chez soi, indifférence mutuelle sauf en cas d'agression auquel cas, comme le disait Pauwels, on ne tend pas la joue mais on brandit[1] la foudre. Ils peuvent même saloper *leur* environnement, tant que cela n'affecte pas les autres.
J'aimais bien ce T-shirt vu aux Etats-Unis dans les années 90 : un champignon bien connu et ce slogan "Made in America. Tested in Japan."

[1] Il reprenait le verbe tendre croyant faire un mot, mais c'était un choix malheureux que je corrige.

Écrit par : Blumroch | 16/10/2019

@ Blaise

:-)
Salafist fucking is not dead!

Écrit par : Sven | 17/10/2019

Pharamond : "La retraite est encore loin et le loto est très aléatoire aussi puisque j'ai encore quelques années à faire dans mon entreprise je prends sur moi de ne pas dire ce que je pense ;-)"

J'espère que votre travail vous plaît (dans la mesure du possible) et que la paie n'est point trop mauvaise (là aussi, if possibeul).
Fraîchement licencié (économique) depuis fin septembre, je me prends à ne pas regretter de l'être...

Avec les indemnités + les 2 ans de chômedu à venir, j'ai de quoi :
1) Prendre le temps de souffler et de m'occuper "à plein temps" des choses et des gens qui me tiennent à coeur ('jamais eu 3 semaines de congés consécutifs en 20 ans, ça me change !)
2) Préparer (y compris avec le maigre concours de Paul Emploi) de monter un projet d'association d'insertion/formation de gens déclassés (par exemple, du genre "déplorables", si vous voyez...)
3) Arrêter de hocher la tête en écoutant les fadaises débitées avec componction par des patronnes (hé oui : "-nnes"...) ineptes.

Bref, je respire mieux et me rends bien davantage service ainsi.

M'enfin, inch' allah, comme on dit quand on se mélange !

Écrit par : Arthourr | 17/10/2019

Benway > Je préfère ne rien dire parce que ces gens-là même s'ils utilisent à peu près les même mots que nous leur donnent un sens différents et nous parlons en fait une langue différente. C'est peine et temps perdus.

Blumroch > Il faut bien vivre et n'ayant aucun patrimoine et ni investis dans rien je récupérerai les miettes que l'Etat me donnera ; ce n'est pas glorieux, mais vivant sobrement cela suffira si tout ne s'effondre pas.

Sven > Voir le réponse à Benway. On ne peut pas dialoguer avec des fanatiques.

Arthourr > Mon métier me plait assez et même si je ne gagne pas une fortune j'ai du temps libre où je ne travaille pas pour le Système et je suis pour l'instant à l'abri du besoin.
Bonne chance et bon courage à vous pour votre projet. J'espère que vous nous donnerez des nouvelles de son évolution.

Écrit par : Pharamond | 17/10/2019

@Blumroch: Vous êtes bon public, ça me rappelle que j'ai le temps d'écrire des carabistouilles alors que je vous dois encore une réponse sérieuse sur un autre fil hem hem... Il paraît que chez une ravissante idiote, l'idiotie peut ajouter un piquant particulier le temps d'une nuit... Je prêche pour ma chapelle MGTOW, mais entre nous c'est vrai!

@Blaise Suares (?): La mienne idem, et elles avaient encore une fois raison (ont-elles jamais eu tort d'ailleurs?); alors qu'on aurait pu avoir une vie épanouie, à balancer des frigos sur les pompiers, dont on aurait boycotté le calendrier qu'on n'aurait de toute façon jamais acheté: https://www.20minutes.fr/societe/2629087-20191016-oise-sortie-scolaire-annulee-cause-voile-accompagnatrice ...

@Pharamond: Oui, les extraterrestres sont déjà là, et ils viennent de notre planète... Mais que voulez-vous, difficile de résister au plaisir coupable d'être le caillou dans leur chaussure ^^

@Arthourr: Je plussoie à votre remarque sur les patron(ne)s, elles ont apporté au monde du travail la cruauté d'une cour de récré... Et cette habitude d'employer le mot "pédagogie" à tout bout de champ... Bon courage dans votre nouvelle vie!

Écrit par : Benway | 17/10/2019

@Benway : "A un quidam saluant une de ses formules piquantes, M. répondit, pour le punir de son mot aimable : Vous êtes trop bon public ; pour moi, c'est l'ordinaire." ;-)
J'évite à l'honorable assistance le souci de chercher l'explication de la "chapelle MGTOW" dont j'ignorais jusqu'à l'existence voici une minute encore :
https://fr.wikipedia.org/wiki/MGTOW
Je note au passage que pour certains, ce groupe est "complotiste, misogyne et haineux". Pas étonnant !

Écrit par : Blumroch | 17/10/2019

@Blum ... je vous envie cet "ascenseur pour les facho" et me couvre de cendres crématistes de ne l' avoir trouvé ! arrghh

Écrit par : EQUALIZER | 18/10/2019

Benway > Oui, difficile, mais le sentent-ils ce caillou ? Bien souvent, non, il faut en effet trouver les mots justes pour qu'ils soient encore intelligibles et les dérangent un peu, sinon ce ne sont pour eux que borborygmes de méchants réacs.

Écrit par : Pharamond | 18/10/2019

@EQUALIZER : Vous avez trouvé assez de jolies formules pour ne pas envier celle-ci, dont le seul vrai mérite était d'être la conséquence des faits *divers* faits par des *divers*. ;-)

Deux que j'aurais voulu trouver : "Je pense, donc je nuis" (Quadruppani) et "La câline inspirée" (Siniac). Hélas, "venu trop tard dans un immonde trop g^Hmieux"...

Écrit par : Blumroch | 18/10/2019

à Londres, on trépanne (chimiquement ?) les oposants :

https://www.ouest-france.fr/monde/julian-assange/julian-assange-desoriente-et-bredouillant-devant-la-justice-londres-6575269

Écrit par : Dia | 22/10/2019

Les Anglais ont toujours été réputés en matière de tortures psychologiques. Pendant la guerre froide, c'est chez eux qu'on envoyait les pilotes "s'entrainer" à une capture éventuelle

Écrit par : Paul.Emic | 22/10/2019

Toutes les saloperies envisageables et même les autres ont déjà été faites par les Anglais.

Écrit par : Paul.Emic | 22/10/2019

Dia & Paul.Emic > Même si un coup tordu ne me surprendrait pas de la part des services spéciaux britanniques il est un peu tôt pour tirer des conclusions de cette histoire.

Écrit par : Pharamond | 22/10/2019

@Paul-Emic : Capables de *tout*, les engliches. Sauf d'une bonne action. Un peu comme les ricains, mais en plus hypoc^H^H^H^H^Hcivilisé. ;-)
@Pharamond : Aucune lueur particulière sur le sujet, mais l'épuisement et l'appréhension doivent pouvoir rendre compte de l'état d'Assange, dans ce procès à la soviétique. Pour parodier le procédé d'Eric Werner dans son avant-blog :
"N'attribue pas systématiquement à ce qu'on dit les morts survenues pour d'autres raisons. Les conditions comptent pour beaucoup." Je te parle en tant qu'Historien. ;-)

Écrit par : Blumroch | 22/10/2019

Blumroch > Je ne suis jamais passé devant un tribunal hormis un de proximité pour une contravention, mais j'imagine que devant une cour prête à vous envoyer à l'ombre jusqu'à vos derniers jours on ne doit pas en mener large.
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2012/01/18/ministere-public-1-pharamond-0.html

Écrit par : Pharamond | 22/10/2019

@Pharamond : Votre remarque me fait penser que le régime étant soucieux d'économiser sur tout (sauf sur ses prébendes), il doit être heureux de voir certains importés faire office de juges et de bourreaux. La population, ainsi, n'en mène pas large et oublie certaines priorités.

Écrit par : Blumroch | 22/10/2019

Tout régime corrompu a ses Tontons macoutes.

Écrit par : Pharamond | 22/10/2019

C'est assez facile de briser, en prison, un homme épuisé, déprimé, isolé, ne bénéficiant d'aucun secours extérieur. Rondes de nuit pour vérifier qu'i l ne suicide pas, lumière allumée, silence total ou au contraire bruit continu et persistant, même pas besoin d'une torture plus physique comme debout ou à genoux, à poil, pendant des heures qui ne laissent aucune trace.

Écrit par : Paul.Emic | 22/10/2019

Tout à fait d'accord, le simple isolement diminue déjà rapidement une personne.

Écrit par : Pharamond | 22/10/2019

Écrire un commentaire