statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2019

14 juillet

DUE.jpg

Non, ce n'est pas lui...

da.jpg

Pas lui non plus...

di.jpg

Toujours pas...

sd.jpg

Eh bien, je ne l'ai pas trouvé !

Commentaires

Brillant ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 14/07/2019

Merci. Il faut essayer de garder le sourire malgré la noirceur des temps.

Écrit par : Pharamond | 15/07/2019

J'ai même ri... jaune. ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/07/2019

Ouane, tou, tré... for - et toujours pas trouvé ? ;o)

Écrit par : téléphobe | 15/07/2019

@Pharamond

Je vous signale que vous inversez systématiquement les terminaisons en "er" et "é", vous devriez consulter... une grammaire.

Écrit par : realist | 15/07/2019

Blumroch > Et c'est mieux que rien ;-)

téléphobe > Non, toujours pas.

realist > Systématiquement, je ne sais pas, mais trop souvent, et encore Omar ne m'a encore rien fait ;-)
Sans rentrer dans les détails, comme je l'ai déjà dit quelque part j’étais un enfant dyslexique et à défaut de correction il m'en reste des séquelles qui font que je dois fournir un gros effort de concentration pour ne pas faire de fautes d'orthographes et d'arriver à les corriger surtout quand je suis pressé, distrait ou fatigué. Consulter un grammaire ne me servirait pas à grand chose car j'ai tout de même assimilé ses bases et il est trop tard pour consulter tout court. Mais vous avez raison de le souligner je dois faire des efforts et au moins me relire.

Écrit par : Pharamond | 15/07/2019

@Pharamond : Alléluia ! Hallelujah ! Allez Lou-Ya[1] ! Jour de gloire et d'allégresse ! Shazam ! Le *Grammar Nazi* est revenu, et il n'est pas content, et dans son esprit, il fait de l'esprit ! Pour le dire en vieil italien : *Castigat aboyando orthographiam*[2] ;-)

Apparemment, l'art de rectifier un simple *lapsus clavis* (*lapsus clavieri* chez nous autres barbares) ne se pratique plus avec pertinence, délicatesse et subtilité. Chez les gens polis, on reprend la formule avec l'orthographe correcte ; chez les trolls, on ira aboyer sur un ton sentencieux. Roger Minne en aurait tiré un aphorisme.

[1] Philosophe chinois contemporain de Dukhon le Minuscule, et non club de fouteballe.
[2] La formule ne semble pas si latine que cela. Un Grammaticus Nazistus le confirmera.

Écrit par : Blumroch | 15/07/2019

@Pharamond : Pour un *méchant*, vous êtes trop gentil et même trop affable. ;-)
(ce qui n'est pas *nécessairement* un défaut.)
J'ai déjà le titre de vos *Mémoires*, attendus avec impatience : *Pourquoi je suis moyennement démocrate et pourquoi je serais plutôt aristocrate -- Polémologie et diététique bio*. ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/07/2019

Cette devinette aux drapeaux me chagrine ... Il est évident que le drapeau du pouvoir profondément profond est visible trois fois . L' ami Phara le sait très bien qui a évité d' en désigner "un" pouvant inciter à la "hèèène" . De fait , il y a deux faux-drapeau qui n' en cachent qu' un seul . ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 15/07/2019

Le Kamerad EQUALIZER est un peu trop subtil, qui pratique avec génie la dénonciation *indirecte*, la révélation *voilée*, bref l'incitation *oblique* à la haineuuu. Dans son intervention, pas un seul mot-clé susceptible d'alerter les automates de censure[1] !
Gageons que le Législateur, qui n'a pas pensé à ce crime-là malgré son infinie sagesse dans le dénombrement des {z|Z}orreurs petites (on sait lesquelles) et grandes (on sait aussi lesquelles), saura combler cette lacune, et rapidement.

[1] https://www.causeur.fr/laetitia-avia-loi-haine-internet-censure-humour-163369
(Attention : l'illustration d'ouverture est en haute résolution, qui permet de voir des détails dont la Loi, dans sa Majesté, a décidé, sauf erreur de ma part, qu'ils n'avaient *aucune* existence -- mise en garde à l'américaine : "I'm no lawyer")

Écrit par : Blumroch | 15/07/2019

Blumroch > C'est vous qui êtes trop aimable avec moi. Pour le reste n'ayant qu'une capacité limitée de méchanceté je la réserve aux vrais méritants. Et puis realist a raison : malgré mon léger "handicap" (il ne faut rien exagérer) qui m'oblige professionnellement à relire plusieurs le moindre de mes écrits afin de rester crédible je ne suis pas dispensé de faire attention à mon orthographe. je m'y attelle, mais parfois je deviens négligent.

Pour s'en sortir on fera confiance aux spécialistes. De même que les associations juives décident de qui est antisémite ou ne l'est pas, les "minorités" diverses et variées susceptibles d'être victimes de la haine décideront de ce qui est haineux ou ne l'est pas. La justice, bonne fille, ne fera que prendre acte. Ce n'est pas bien compliqué en fait.

EQUALIZER > Je vous laisse avec vos paroles fort ambiguës et je sens déjà les premiers tremblements de la grippe aviaire s'emparer du net :-(

Écrit par : Pharamond | 15/07/2019

@Pharamond : Dès que je pourrai instaurer la Dictature Nationaliste, Intransigeante et Réactionnaire, je vous donnerai le choix, de la Diplomatie ou de la Justice. ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/07/2019

@Pharamond : *Mutatis mutandis* : "On fait quelquefois dans le monde un raisonnement bien étrange. On dit à un homme, en voulant récuser son témoignage en faveur d’un autre homme : c’est votre ami. Eh ! morbleu, c’est mon ami, parce que le bien que j’en dis est vrai, parce qu’il est tel que je le peins. Vous prenez la cause pour l’effet, et l’effet pour la cause. Pourquoi supposez-vous que j’en dis du bien, parce qu’il est mon ami ? et pourquoi ne supposez-vous pas plutôt qu’il est mon ami, parce qu’il y a du bien à en dire ?"
Chamfort le situationniste, évidemment.

Écrit par : Blumroch | 15/07/2019

Blumroch > Diable, que de responsabilités en perspective !

Voilà un bien joli texte ; je vous en remercie.

Écrit par : Pharamond | 15/07/2019

Plus joli encore, celui-ci, du même, mais qui exige des circonstances évidemment *très* différentes : "Je vous connais depuis trois jours, mais je vous donne trois ans de connaissance." (à ne formuler aujourd'hui qu'à une ravissante réactionnaire dont on apprécie l'esprit et la figure, et qu'on espère héroïne d'un roman signé Jacques Laurent)
Dans le texte original, c'est une demoiselle Pitt, fort peu féministe mais bien féminine, qui adresse ce compliment à un monsieur qu'elle autorise ainsi à de certaines audaces.

Écrit par : Blumroch | 15/07/2019

Effectivement les circonstances et les sous-entendus sont bien différents, mais c'est fort élégant. Quant à trouver une charmante réactionnaire aujourd'hui...
Pouvez-vous me dire d'où est tirer cette formule, Google séchant sur mademoiselle Pitt si j'ose dire.

Écrit par : Pharamond | 15/07/2019

@Pharamond : "Du même", savoir ce Chamfort qui a un mot pour chaque situation. Devriez le mettre en tête de liste de vos lectures. ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/07/2019

On ne double pas dans la file ;-)

Écrit par : Pharamond | 15/07/2019

@Pharamond : N'allez pas donner ce conseil légaliste à qui connaît Need For Speed depuis le premier épisode sous DOS ! ;-)
Euh... aucun passe-droit ? Savez que la devise de la Gueuse n'est pas "Liberté, Responsabilité et Probité", au moins ? ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/07/2019

Maintenant que vous le dites ;-)

Écrit par : Pharamond | 15/07/2019

J'avoue que pour le volume "d'aboiements' j'ai du mal à suivre, et je n'ai pas pu me résoudre à suivre non plus pour les insultes...

Écrit par : realist | 15/07/2019

On dit "lapsus computeri"
Moi aussi j'ai été dyslexique
Zéro en orthographe jusqu'au brevet
Et un nombre conséquent de giffles afférentes
Et puis, à partir de la seconde, progressivement, les choses se sont améliorées
Auto rééducation, bien sûr,lectures, lectures et encore lectures

Écrit par : Kobus van cleef | 29/07/2019

Kobus van cleef > Les choses se sont aussi améliorées pour moi, mais pas totalement, loin s'en faut.

Écrit par : Pharamond | 29/07/2019

Écrire un commentaire