statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2019

Samedi 22 juin

Acte XXXII pour les gilets jaunes et pas de manifestation pour moi.

Mes deux dernières participations ne m'ayant pas vraiment enthousiasmé j'avais décidé de faire un break. Certes, il n'y avait pas eu de casseurs parmi nous ni de violences policières en face, certes nous avions pu nous rendre où nous voulions ou presque et notre petit nombre donnait un sentiment flatteur d'être dans le dernier carré, mais le raison de ma présence m'est revenu à l'esprit : même si les "irréductibles" m'étaient sympathiques je ne manifestais qu'en espérant participer à la chute de Macron. Or se promener en ville pour faire le spectacle aux badauds et aux consommateurs attablés en terrasse m'est apparu comme assez vain. Pourtant samedi dernier le nombre des manifestants est remonté à 750 et les policiers semblent avoir abandonné leur bonhomie. Je vais peut-être y retourner.

Gilets Jaunes Bordeaux Acte 32 : Violence policière ! par Radio et Télévision Françaises des Droits de l'Homme (RTF-DH)

Commentaires

il parait clair que les moyens d'action adéquats n'ont pas encore été découverts.

Écrit par : Paul.Emic | 26/06/2019

"Or se promener en ville pour faire le spectacle aux badauds et aux consommateurs attablés en terrasse m'est apparu comme assez vain."
Badauds et CONsommateurs, où je vis, il n'y a que ça - et ça 'veaute' ;o)

Écrit par : téléphobe | 26/06/2019

Paul.Emic > Face à la machine totalitaire à laquelle nous nous opposons et à l'apathie de la population je ne crois pas que nous les découvrions de si tôt. Mais le mouvement n'est pas mort et tant qu'il reste des braises...

téléphobe > Je crois que c'est à peu près partout pareil en France.

Écrit par : Pharamond | 26/06/2019

Qui peux dire par quel moyen d' action faire dégager ce système d' oppression ? les livres , conférences , les manifs avec ou sans gilet-fluo .. tout ça est bel et bon .. mais ne débouche sur rien (pour l' instant) alors "QUE FAIRE ?" ...

http://www.autochtonisme.com/2019/06/le-syndrome-de-la-grenouille-ebouillantee.html

(le fait de donner ce lien n' implique pas mon adhésion ou mon rejet)

Écrit par : EQUALIZER | 28/06/2019

La Cour de Cass confirme la condamnation à mort de l' innocent Vincent Lambert .. au prétexte que cela pourrait remettre en cause la Loi Léonetti et l' IVG ... (cherchez le rapport) les assassins sont au Pouvoir (confirmation!)

Écrit par : EQUALIZER | 28/06/2019

le système montre à quoi sert la loi léonetti

Écrit par : Paul.Emic | 28/06/2019

@ Equalizer quand je parle d'action il s'agirait naturellement de toute autre chose que de la gesticulation en scandant des slogans, mais ce n'est plus de nos âges

Écrit par : Paul.Emic | 28/06/2019

EQUALIZER > Il n'y a rien à faire. Parce que la société est verrouillée par la gavage de produits de consommation, par la propagande quotidienne, par l'effacement du passé, par une certaine aisance financière (à l'échelle du monde même un allocataire du RSA est riche par rapport à un travailleur d'un pays africain), par un faux sentiment de sécurité et ultime verrou par l'épouvantail de la Mémoire de ce que vous savez. L'article est intéressant, mais la solution irréaliste parce que les ouvriers du XIXe siècle formaient un groupe ethniquement assez homogène, plus soudé que les Blancs français qui ont tous au moins un ami, une connaissance, un collègue sinon un membre de la famille par alliance d'une minorité quelconque et les scrupules qui vont avec. D'autre part l'ouvrier de l'époque n'avait pas grand chose à perdre et beaucoup à gagner, c'est l'inverse aujourd'hui dans la tête du Souchien. Enfin le mouvement socialiste avait vent en poupe et malgré la violence de la répression la société de l'époque était moins totalitaire et maints intellectuels d'alors étaient favorables au mouvement. Ce que dit Campana n'est pas faux, mais c'est déjà fait par bien des nôtres, sans succès. Il n'y a rien a faire sinon attendre en préservant un patrimoine intellectuel et être prêt au cas ou... Rester un potentiel en somme.

Pour Vincent Lambert j'avoue ne pas savoir quoi penser, au delà des considérations légales ou morales sa vie est tout de même épouvantable dans l'état où il se trouve.

Écrit par : Pharamond | 30/06/2019

Écrire un commentaire