Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2019

Derrière le bouclier

J'ai interviewé un CRS lanceur d'alerte ! par Demos Kratos

 

Commentaires

comprends pas cette logique. Il faudrait faire la révolution gentiment en respectant les flics et les institutions-de-la République-tada ? Et aussi ne pas casser les vitrine de banques ni les bagnoles des bourgeois ? Et un chèque aux impôts et un Mars aussi ? C'est n'importe quoi. On dirait le programme d'un notable FN de province !
Les poulets changeront de côté en une seconde chrono quand ils auront peur pour leur gueule. Point. D'ici là on ne veut entendre que le souflement grave des coktails molotov lancés dans la nuit des barricades...

Écrit par : Dia | 06/01/2019

Il est bien évident que la peur n'a pas encore changé de camp
Mais ça va venir

Écrit par : Kobus van cleef | 06/01/2019

En 1995, une "libertarienne" du nom de Claire Wolfe avait eu cette jolie formule : "America is at that awkward stage ; it's too late to work within the system, but too early to shoot the bastards." Heureux ricains : les raisonnables tomberont, eux aussi, mais les armes à la main, en hommes libres et non en moutons (enragés mais désarmés).
Et ici :
http://gos.sbc.edu/w/wolfe.html
la même dame posait la bonne question, face aux lois que les maîtres font passer pour contrôler les esclaves que nous sommes à leurs yeux : "Do I want to be polite and acceptable or do I want to be FREE ?"
Comme le disait Monteilhet, il n'y a plus de courage que chez les (vraies) femmes. ;-)

Écrit par : Blumroch | 06/01/2019

@Kobus van cleef
"la peur n'a pas encore changé de camp"

Si, si, la trouille se répand même à l'étranger:
https://twitter.com/Ian56789/status/1081860336733618176

Écrit par : realist | 06/01/2019

Dia > La logique de qui ? Cette vidéo me semblait utile pour savoir ce que peut penser un membre des forces de l'ordre chargé du maintien de l'ordre lors d'émeutes avec les limites d'une interview... Sinon je suis globalement d'accord avec votre constat.

Kobus van cleef > Je suis persuadé que certains ne dorment déjà pas tranquilles.

Blumroch > Bien repus nous nous sommes laissés désarmer.

Écrit par : Pharamond | 06/01/2019

@Pharamond

ben le gars fait un site "Dèmos Krátos", un site politique donc. Or demander au flic, au dernier larbin son opinion c'est totalement non politique.

ça doit venir – par la bande – de Soral. Soral, peut-être parce qu'un gendarme venu l'arrêter lui demande un autographe, feint de croire que la Révolution a lieu quand les poulets basculent du côté du peuple. C'est le contraire, les poulets changent fissa de barricade quand la Révolution a eu lieu. Dès lors on peut ordonner à l'un d'en fusiller un autre.

Cette façon "démocratique" de demander son avis à tout le monde m'exaspère. On sent monter le mouvement des bisounours jaunes.

Écrit par : Dia | 06/01/2019

La seule sortie "démocratique" du bordel , serait le retour de la représentation proportionnelle avec dissolution de l' Assemblée dite nationale ... mais j' y crois pas ! vu ce que sont les mollusques de l' opposition , et puis "ils" sont trop salopards à exécuter le plan de mise aux fers du Populo desouche déjà désarmé par les lois successives ... en attendant le désarmement total des derniers détenteurs de pétoires (chasseurs/tireurs) . On a tous noté l' absence des "banliouzes" dans le mouvement jaune , ou alors à la marge pour piller mais même ça , c' est resté marginal .. ni des étudiants . Rien à voir avec "Mai 68" et ses "leader" passés du col Mao au Bilderberg-club !

Écrit par : EQUALIZER | 06/01/2019

Et au passage ce CRS confirme que les ordres sont bien au deux poids deux mesures , et que le Pouvoir est nettement ennemi de son propre peuple qui ne veut pas disparaitre consciemment ou non ...

Écrit par : EQUALIZER | 06/01/2019

Dia > Peu importe d'où vient la vidéo, je trouve intéressant de savoir ce que peut penser un CRS. Je ne crois pas pour autant que cela change quoi que ce soit à la problématique. Si le mouvement doit s’essouffler ce ne sera pas parce qu'un CRS a fait par de ces états d'âme.

EQUALIZER > La situation ne peut pas durer éternellement, tout le monde est fatigué...

A propos du deux poids deux mesures, lors de la dernière manifestation un homme d'une cinquantaine d'année look gauchiste disait à quelqu'un près de lui quelque chose comme : "j'en ai fait des manifs, mais avant les flics ils attendaient longtemps avant de bouger alors que là..."
On peut se souvenir aussi des policiers attaqués dans leur voiture au cocktail molotov et qui ne sortent pas leur armes. Des CRS qui reçoivent des projectiles de toutes sortes pendant des heures sans bouger dans les cités ou encore qui laissent des gauchistes ultra violents dévaster des centres villes sans broncher non plus etc... On ne touche pas aux chances pour la France, par contre le petit Blanc on peut y aller ! Entre juges et commissaires Francs-maçons aux manettes et journalistes et intellos prêts à fondre sur les policiers qui se tromperaient de cible ces derniers savent sur qui se défouler.

Écrit par : Pharamond | 06/01/2019

La joie sauvage et malsaine qu'éprouvent manifestement les flics et autres chiens de garde du régime à taper sur leurs compatriotes désarmés, quand ils savent se retenir face à d'autres qui le sont quand même *un peu moins*, démontre que même s'ils changeaient de camp, poussés par les événements ou par opportunisme, ils ne mériteraient aucune confiance, comme ils ne méritent *déjà* aucune considération -- comme d'autres individus aux ordres du pouvoir.
Pauvre et piteuse excuse que l'habituel "J'obéis aux ordres". Qui leur demande de faire du zèle dans la répression ?
Admirable et soudaine *efficacité* quand ils veulent retrouver des Gilets jaunes, quand ordinairement, les auteurs de délits et de violences sont impossibles à identifier...
Ces minables prétoriens sont achetés et, comme le disait dans une célèbre plaisanterie phonétique du Second Empire, à jeter.
Les seuls bons flics n'existent que dans quelques séries télévisées américaines. ;-)

Écrit par : Blumroch | 06/01/2019

Récentes considérations *très* raisonnables de La Mite :
https://www.youtube.com/watch?v=6gMhzGIWKZI
Un mauvais esprit américain estimait récemment que nous allions vers une société caractérisée par ces points dont certains rappellent la triste et terrible fin de l'Empire romain : surveillance totale de chacun, féroce persécution de tous les dissidents, exploitation de la peur pour maintenir les populations dans l'obéissance, alourdissement de la spoliation fiscale, stratification sociale présentée comme inévitable et sans retour en arrière (caste d'oligarques, techniciens et autres supplétifs de remplacement, prolétaires autochtones en voie d'extermination directe ou non).
Le Moloch a tombé le masque pour montrer son absence de visage, et ce n'est vraiment pas beau à voir.

Écrit par : Blumroch | 07/01/2019

Parfaite vidéo de La Mite ! à diffuser sans modération ! Merci !

Violences policières ! on devrait voir ce "commandant" face au boxeur du Pont à Paris ... un match intéressant !

http://www.fdesouche.com/1136811-toulon-la-video-dun-policier-en-train-de-frapper-a-mains-nus-des-manifestants-lors-de-la-manifestations-des-giletsjaunes-fait-le-buzz

Des faits constitutifs du délit de violences illégitimes .

Écrit par : EQUALIZER | 07/01/2019

Le religieux Frère ELYÔN avait prophétisé avant février 2006, avant même qu'il y ait des problèmes économiques en 2008,
qu'il y aurait de grandes manifestations, cela est écrit à la page 37 du pdf de son Ouvrage Sacré "l'Appel de Dieu".
Voilà une citation : "Aussi, les quelques prochains signes suivants ( non exhaustifs ) seront synonymes de guerre
imminente. A savoir : recrudescence du chômage dû
à la fermeture de nombreuses entreprises,
mesures illusoires apportées pour les emplois dans la
globalité et des jeunes en particulier, duperies,
mensonges outranciers et abus de pouvoir des
gouvernements, sérieux problèmes économiques,
augmentation des taxes et charges, endettement de la
France, de plus en plus de mécontentements,
de manifestations et de grèves."
Il savait que des grandes manifestations comme celle des "Gilets Jaunes" du 17 novembre 2018 se produiraient, voilà encore une preuve
que Frère ELYÔN dit la vérité ! En lisant ses écrits, vous comprendrez tout ce qui se passe et se passera dans le monde !
http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/
Si vous êtes sensible à ces informations, il est DECISIF que vous en parliez à d'autres personnes autour de vous
s'il vous plait.

Écrit par : Jacques Castelli | 07/01/2019

Voici, à tout hasard, la facétie à laquelle je faisais allusion, facétie qui eut son heure de gloire sous le Second Empire et qui faisait encore rire aux larmes un fort mauvais professeur d'histoire que j'eus à Lewis le Gluant.

Question : Quelles sont les différences entre une panthère, un ministre et l'Empereur ?

Réponse : Aucune différence entre eux. La panthère est tachetée par la nature, le ministre est acheté par l'Empereur, et l'Empereur est à jeter par la fenêtre.

Kolossale Vinesse ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 07/01/2019

Blumroch > Les forces de l'ordres ne sont ni bonnes ni mauvaises, mais aux ordres et en ce moment ceux-ci sont pervers.

Bonne vidéo de la Mitte, qui ne pêche pas par trop optimiste pour une fois.

La chute de l'Empire romain en pire ; les Barbares admiraient la civilisation qu'ils combattaient et envahissaient et surtout adoptaient sa religion. Ce n'est absolument pas le cas aujourd'hui.

Oui, le masque est tombé et la confiance en la Police et les institutions est perdue pour longtemps.

La facétie n'est pas tordante mais tout de même plutôt amusante, je trouve.

EQUALIZER > On notera aussi que certains Gilets jaunes tentent de réfréner "notre" boxeur alors que les policiers qui accompagnent leur brute en chef n'essaient rien dans ce sens.

Jacques Castelli > Je ne sais pas si je fais bien, mais j'hésite encore à accorder toute ma confiance à Frère Elyôn. Le fait que ses visions n'aient pas donné la couleur des gilets et des petites choses de ce genre me font encore un peu douter.

Écrit par : Pharamond | 07/01/2019

@Pharamond : Nos avis divergent sur la question policière. ;-) Sauf erreur, le chien est bon *ou* mauvais, mais pas les deux *en même temps*. L'obéissance aveugle n'est pas une vertu (je me souviens, voici quelques décennies, des appels lancés par les gauchistes aux fonctionnaires qui risqueraient d'avoir à travailler pour de méchants frontistes : là, l'invocation de la clause de conscience et même le sabotage étaient prétendus légitimes ; étrangement, pas dans le cas qui nous occupe). Je ne demande pas aux flics et gendarmes d'être héroïques (des démissions en masse, ça aurait un peu d'allure), pas même d'être courageux (ayant été contraints d'embrasser de telles professions, ils ne sauraient être autre chose que ce qu'ils sont), mais simplement *décents*, au moins par prudence. Jamais ils ne refusent en masse d'assurer la protection des membres de la mafia. Jamais ils ne disent à leurs maîtres : "Si nous devons rester l'arme au pied face à certains, pourquoi irions-nous en matraquer d'autres ?" (on tape sur tout le monde ou on ne tape sur personne, mais le "deux poids, deux mesures", c'est méprisable, surtout quand on ne frappe que les désarmés). Et comme les politiques qui ne refusent jamais une amnistie auto-décidée, ils n'ont pas refusé la prime à la matraque.
On devrait sans doute admirer ceux qui, paraît-il, prennent demandent des arrêts maladie de complaisance pour manifester leur soutien très discret au peuple ?

J'ai précisé que certains aspects évoqués par le ricain *rappelaient* la triste fin de l'Empire. En majorité, les barbares d'antant l'étaient moins que les nôtres, évidemment.

L'esprit du Second Empire était parfois proche de l'Almanach Vermot. ;-)

Écrit par : Blumroch | 07/01/2019

Voilà pourquoi il n'est pas offensant de se réjouir que la tcheka aie liquidé l'okhrana
Il en sera de même cette fois ci

Écrit par : Kobus van cleef | 07/01/2019

Blumroch > Au vu de la lâcheté morale actuelle je crois qu'on devrait sinon admirer les "malades/objecteurs de consciences" au moins leur reconnaître plus d'humanité qu'aux autres.

Kobus van cleef > S'en réjouir ? Je me contenterai de m'en contreficher royalement.

Écrit par : Pharamond | 07/01/2019

il ne s'agissait que d'une divagation métaphorique
les termes utilisés peuvent être remplacés par d'autres

Écrit par : kobus van cleef | 08/01/2019

Je saisis mieux ;-)

Écrit par : Pharamond | 08/01/2019

Je le dois avouer : à la réflexion et à ma fugace honte, j'ai été injuste en affirmant que "Les seuls bons flics n'existent que dans quelques séries télévisées américaines." Il en est aussi dans de rares *romans* comme *Le bouclage* de Volkoff, qui expose une doctrine assez opposée au vomitif "deux poids, deux mesures" caractéristique de nos temps de ténèbres : "Un jour un homme d’Etat finira bien par comprendre qu’on ne peut décemment pas avoir de politique étrangère, ni de politique sociale, ni de politique économique, ni de politique tout court tant soit peu valable, ni peut-être même de pays dans le plein sens de ce terme, tant que la violence règne dans le métro. Le premier qui aura saisi cela aura les honnêtes gens avec lui."

Écrit par : Blumroch | 08/01/2019

"Le bouclage" trop naïf et manichéen est loin d'être le meilleur Volkoff et d'autre part qui ce soucie d'avoir "les honnêtes gens avec lui." ?

Écrit par : Pharamond | 09/01/2019

@Pharamond : Ici :
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2017/05/26/peut-on-mieux-le-dire-10-5947912.html#comments
j'écrivais : "*Le bouclage* n'est certes pas le meilleur roman de Volkoff, mais dans un monde normal, il devrait être le *vademecum* de tout flic décent." Je n'ai pas changé d'avis, sur le roman comme sur son inspiration. ;-)
25 mai 2017 : "comme le temps passe"...

Écrit par : Blumroch | 09/01/2019

J'avais oublié cet échange. Oui, comme le temps passe...

Écrit par : Pharamond | 09/01/2019

Écrire un commentaire