Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2018

Quinzaine

La municipalité de Juppé toujours à la recherche de gages de bonne conduite afin d'atténuer son image de mairie de droite tenue par un vieux réac qui lui colle à la peau organise une "Quinzaine de l'égalité, de la diversité et de la citoyenneté". Quand je vois le programme je regrette de ne pas y aller, mais j'ai mieux à faire comme siester ou regarder un film avec des dinosaures ou des requins géants sur mon PC, histoire de priorité.

Quinzaine-egalite2018_1.jpg

PS : Il y sera question de Shakespeare, son antisémitisme sera-t-il évoqué ?

Commentaires

Mais non, Shakespeare étant juif, il a le droit d'écrire le Marchand de Venise, un peu comme Jacques Attali.

Écrit par : Nordiste | 09/11/2018

Je l'apprends, mais j'en doute fort.

Écrit par : Pharamond | 09/11/2018

Ce sera probablement une révélation pour l'honorable assistance : Shakespeare était une femme ! La preuve cinématographique est ici :
https://en.wikipedia.org/wiki/St_Trinian%27s_2:_The_Legend_of_Fritton%27s_Gold
Attention, ce n'est qu'un film. ;-)

Les hypothèses de Butler, Graves et Ruyer sur la jeune femme auteur de *L'Odyssée* sont évidemment sérieuses, elles.

Écrit par : Blumroch | 09/11/2018

Moi j'ai ma petite idée...
https://pontomedusascrittrice.files.wordpress.com/2015/07/internet-dog.jpg

Écrit par : Pharamond | 09/11/2018

Vous dites "un vieux réac"
Erreur
Il eût fallu écrire "un très vieux réac"
Et lorsqu'on dit réac, hein, c'est à prendre de façon poétique
Votre édile n'est pas plus réac que je ne suis cardinal, il serait prêt à se faire casser la rondelle si ça devait lui assurer le succès aux élections
Quand on pense que ce type a été premier miniss'de la vronze.... et qu'il a tenté de devenir prez de la répu
Je me souviens d'une une de Libé qui le montrait en train de remonter son col de chemise
Grotesque

Écrit par : Kobus van cleef | 09/11/2018

Le camarade Kobus van cleef ne m'en voudra pas de rectifier : c'était à la une d'un *autre* torchon gauchiste qu'Ali Juppar remontait son col de grotesque manière, quand notre bonne presse organisait une prétendue "Juppémania" :

https://www.francetvinfo.fr/politique/alain-juppe-serait-il-de-plus-en-plus-cool_749503.html

Inoubliable tête du faux premier de classe pris en flagrant délit d'érudition de troisième main à partir de 02:48 :

https://www.youtube.com/watch?v=A1BP01hty1M

Je lui trouve ici une ressemblance (a)morale avec Finkie contraint d'avouer, face à un véritable universitaire, qu'il ne lit pas le langage bochien ("Je ne lis pas l'Allemand. Et alors ?") à partir de 08:28 :

https://www.youtube.com/watch?v=gO2szdIAGNQ

Écrit par : Blumroch | 09/11/2018

il est où le Blanc ?

Écrit par : Paul.Emic | 10/11/2018

Kobus van cleef > C'est l'image qu'il donne en tout cas. Quant au grotesque il est omniprésent dans notre société à en devenir la norme.

Blumroch > Un grand moment que voir son expression déconfite. Finkielkraut s'en sort mieux dans la nébuleuse philosophique de l'interview.
Juppé était le champion jusqu'à que le Système constate la décrédibilisation complète de l'ancien fonctionnement axé sur l'opposition gauche droite dont un président à l'ancienne n'aurait pas pu faire passer tous les changement sociétales qui attendes. Seul un produit nouveau pouvait provoquer la stupeur nécessaire pour y arriver. Pari perdu.

Paul Emic > C'est le chauve, non ?

Écrit par : Pharamond | 10/11/2018

Chauve qui me semble "divers" lui aussi, mais pour d'autres raisons que les autres...

Écrit par : Arthourr | 10/11/2018

J'avais repéré le même détail qu'Arthourr, laissant penser que le portrait en bas et à gauche était probablement "differently-oriented". Une chose est certaine : ils votent tou[te]s (à prononcer touteuzétousse) pour le Kamdubien. Affiche normale et prévisible, au reste, dans une agglomération de gauche UMPS qui pourrait donner des leçons de vivrensemblisme festif et citoyen à HidalgogolE. Ayant très longtemps vécu à Paris, vivant désormais à Bordeaux, je vois à peine la différence entre les deux villes, sinon pour l'absence de Gibert, du marché Brassens et de quelques bouquinistes.

Écrit par : Blumroch | 10/11/2018

Il Y a un bon bottier à Bordeaux, quand même ( merde quand même !)
C'est un dénommé Alexandre Portejoie
Enfin, c'était, j'ignore s'il affiche encore les tiges sur les formes ( ésotérique ? non, accessible aux passionnés des activités humaines et manuelles)

Écrit par : Kobus van cleef | 10/11/2018

Le Blanc ? Remplacé.

Écrit par : Carine | 10/11/2018

Moi qui croyais que "Poubelle la vie" était réservé à Marseille - c'est le défi du métissage souhaité par Sarkovici sur tout le territoire !
Selon Laurent Obertone, le (sale) blanc sera minoritaire en 'Fronce' en 2060 ;o)

Écrit par : téléphobe | 10/11/2018

En 2060 je serai passé à l' Occident éternel ! au Blanc soleil des vaincus ...

Écrit par : EQUALIZER | 10/11/2018

@EQUALIZER : #MeToo ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 10/11/2018

A mon avis bien avant 2060, je nous donne au mieux 25 ans, de toute façon, le population dite active aura basculé d'ici 10, 15 ans . Autant dire que nous aurons perdu la majorité dès ce moment. Comptons nos jours et profitons en tant que c'est encore possible.

Écrit par : Paul.Emic | 11/11/2018

Le commentaire du camarade Paul-Emic *supra*, tout pertinent et justifié qu'il est, me remet en mémoire cette facétie ricaine : "One nuclear bomb can ruin your whole day" ("Une seule bombe nucléaire, et votre journée est fichue").
On limite la consultation des sites les plus déprimants et les plus angoissants, on voudrait *ignorer* ce qu'on *sait* depuis des *décennies*, on n'espère aucun sursaut d'une population d'abrutis... et voilà, la réalité revient, qui vous saute au visage dès le matin. :-(
Je ne sous-estime plus l'accélération démentielle du Grand Effondrement, et je n'ai jamais surestimé l'importance des *infimes* signes de saine réaction, tous symboliques et sans effets réels.
Je parie donc pour 5 à 10 ans d'inquiète, de très inquiète tranquillité, au plus (chaque jour, quelque 1000 actes de sauvagerie gratuite reconnus *officiellement* ; combien demain ?).

J'ai récemment exploré quelques sites américains : la situation des *right-wingers* ne semble pas vraiment meilleure que la nôtre, à ceci près qu'armés, *eux*, ils emporteront sans doute quelques salopards avec eux (satisfaction mineure mais réelle). Etrangeté de commentaires tels que "Essayons de ne pas suivre le chemin pris par l'Europe, déjà perdue". :-(

Merci, le FuN ! Now, take the money and RuN ! ;-)

Tous ces bons livres, tous ces avertissements pourtant donnés à temps, tous ces sacrifices, pour en arriver à ça : la victoire du *nombre* aveugle et stupide. Et la fin ne sera même pas grandiose dans le registre Ragnarök.

Je hais cette époque.

Écrit par : Blumroch | 11/11/2018

Pharamond a raison, comme toujours. Il existe bien un ordre des priorités. Participer aux manifestations festivistes et proximistes, c'est quand même moins important que découvrir la fondation SCP, en anglais :
http://www.scp-wiki.net/about-the-scp-foundation
ou en français :
http://fondationscp.wikidot.com/about-the-scp-foundation
En tout cas pour les ceusses qui apprécient la science-fiction et le fantastique.
Certaines pages sont mémorables. Le projet est impressionnant. De quoi oublier, temporairement, *ce qui nous menace*.

Écrit par : Blumroch | 11/11/2018

Le détournement, arme situationniste par excellence, trouve assez vite ses limites, s'il peut divertir facilement -- et en ces temps de ténèbres, si ce n'est pas grand-chose, ce n'est pas absolument rien. Je découvre donc à l'instant, via le site de fboizard, les oeuvres, inégales, d'un certain Mozinor, évidemment déjà recensé dans l'irremplaçable Pandémonium. Ce détournement-ci m'a fait sourire :
https://www.youtube.com/watch?v=fIANsML0f2w&index=10&list=RDd4g-isZMBa0
Dommage que les blanquistes *Instructions pour une prise d'armes* ne soient qu'un beau titre, nous aurions d'*autres* distractions. ;-)

Écrit par : Blumroch | 12/11/2018

@Blumroch
je dois avouer à mon grand désarroi que je ne saisis pas toujours ce dont vous parlez

Écrit par : Paul-Emic | 12/11/2018

@Blumroch
Le plus grand succès de Mozinor c'est sur Luc Besson
https://www.youtube.com/watch?v=GJ1ySirkOAE
Et ça vaut effectivement son pesant de caramel mou...

Écrit par : realist | 12/11/2018

Arthourr > Dire que l'on arrive à "les" reconnaître est déjà une forme d'homophobie, parait-il...

Blumroch > Et quelques autres choses qui me rendent supportable Bordeaux et repoussant Paris. Mais cela n'est que mon humble avis et Bordeaux dégénère peu à peu.

Attaché prés du bombe à retardement et sans espoir d'être secouru il est inutile de regarder les chiffres du compte à rebours s’égrainer sur le minuteur et pourtant...

Non, je n'ai pas toujours raison et j'ai raison de le dire ;-)
La Fondation SCP me semble fort énigmatique...

Je suis fan de Mozinor, même si ses détournements sont inégaux il a un talent indéniable et il a refusé d'aller à Cannes alors qu'il était invité par je ne sais quel média ; la classe !

Kobus van cleef > Le bonhomme exerce toujours à Bordeaux, mais j'avoue n'avoir pas tout saisi de votre commentaire.

Carine > Non, il y en a encore un sur les quatre.

téléphobe > 2060... je n'aurai que 95 ans !

EQUALIZER > Blague à part, je crois bien que je serai des vôtres à cette date.

Paul-Emic > Je crois que vos chiffres doivent être dans le vrai. C'est un peu ma hantise d'ailleurs, ou être encore assez jeune quand ça pétera histoire de tenter quelque chose ou avoir quitter ce monde, mais être vieux dans un pays en guerre civile c'est l’horreur.

Écrit par : Pharamond | 12/11/2018

Je ne voudrais pas passer, une fois de plus, pour un optimiste béat, mais j'ai du mal à croire à une victoire du nombre. On voit des frémissements autour de nous. Le Lt Sturm, qui officie sur MZ et que j'apprécie, était très intéressé par la mobilisation à venir des gilets jaunes. Oh, certes, on n'a pas vu les Français réagir à l'invasion en cours, mais bon qu'espérer d'une population anesthésiée, abêtie, ... Par contre, devant le frigo vide, ça se réveille. Notre pouvoir d'achat est fortement entamé et les taxes sur l'essence ne vont rien arranger. J'ai quelques amis qui ont fait le choix d'habiter à plusieurs dizaines de kilomètres de Bordeaux pour les coûts d'achat d'un terrain (et la tranquillité de la campagne encore préservée, bande de faux-culs). Ils commencent à faire la gueule. Et jusqu'à présent, la société de consommation permettait d'oublier les ennuis du quotidien, d'abord, on n'était pas touchés, puis il nous restait quand même les vacances d'hiver à la neige et d'été aux quatre coins du monde... Et puis, la dorure disparaît et seule reste la cage. Et ses parasites d'en haut comme d'en bas. 50 000 euros par an pour un "mineur" isolé, de millions pour les anciens présidents, pas d'impôts pour les actionnaires du CACA 40. On va voir ce que cela va donner.

Écrit par : Sven | 12/11/2018

Ou l'anarchie, la guerre de tous contre tous et notre écrasement au bout ou plus probablement rien, la continuation de la lente agonie. Pourquoi je crois cela ? Parce que la nation a explosé, atomisée par l'UE, l'immigration et l'hédonisme. Supposons que l'on renverse le pouvoir en place (1 chance sur 10 000) qu'est ce que l'on établira à la place avec avec qui dans un pays métissé comme le nôtre où un quart de la population a de la famille à l'étranger et les trois autres ne savent plus qui ils sont ? Nous sommes broyés entre la racaille d'en haut et celle d'en bas. Se battre sur deux fronts entraîne presque toujours la défaite.

Écrit par : Pharamond | 12/11/2018

Écrire un commentaire