Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2018

Vive les mariés !

Vu cette affiche à Bordeaux :

SFM_2018.jpg

Non je n'ai aucun projet d'épousailles, mais ce couple leucoderme et l'absence du « Salon du mariage et du PACS » titrant trop souvent ce type d'affiche font plaisir à voir.

Commentaires

Une affiche sans diversitude festivocitoyenne ? Aucun slogan inspiré du célèbre "Nous Trois : le magazine du couple moderne" de Jacques Sternberg ? Un couple (ici, un adjectif que je n'ose employer, mais qui avait la faveur du prédécesseur immédiat du minuscule m) ? Heureusement, leur pâleur maladive laisse penser que c'est un couple de vampires *diurnambules*.
N'empêche. J'irais bien vous soupçonner, cher Pharamond, de n'être pas entièrement acquis à la *modernité*, voire d'appartenir à la tribu des *rétrogrades* jadis célébrée par Pierre Weité. ;-)

Écrit par : Blumroch | 28/10/2018

"diurnambules" ? J'en suis, parait-il, alors cela ne me dérange pas.

Je ne connais pas Pierre Weité. Mais le progrès me répugnant de plus en plus je veux bien être de la tribu des rétrogrades.

Écrit par : Pharamond | 28/10/2018

Mais que fait donc juppé?

Écrit par : Hawkeye | 28/10/2018

Je me suis posé la même question, figurez-vous.

Écrit par : Pharamond | 28/10/2018

Et moi qui m'attendait à une bonne nouvelle.
Parlant de Bordeaux, j'ai été au musée de la Mer et de la Marine qui a fait une fausse ouverture il y a peu. J'y ai vu de belles photos de la faune sous-marine. Néanmoins le prix m'a paru exorbitant pour n'avoir accès, à première vue, qu'à un quart du site.
Au retour, j'ai quand même eu droit à un magnifique spectacle. Une Africaine (avec sa progéniture) avait recouvert le sommet de sa tête d'un sac poubelle pour protéger une coiffe volumineuse, sûrement comme celle-ci: https://p4.storage.canalblog.com/44/87/679196/77052968.jpg
Les djembés et les dununs résonnent partout
Les balans et les tamas résonnent partout
La kora et le n’goni sont aussi au rendez-vous
Le dimanche à Bormako, c'est le jour de mariage!

Écrit par : Sven | 28/10/2018

Plein tarif pour un quart de l'expo, effectivement c'est du vol.

Les joies du métissage culturel !

Écrit par : Pharamond | 29/10/2018

Attendez...
Rien ne nous prouve que "le" marié ne s'appelait pas Isabelle ou Martine et "la" mariée Bernard ou Christophe, avant leurs opérations de "chirurgie de réattribution sexuelle"...
Faut voir.

Écrit par : bedeau | 29/10/2018

C'est vrai, mais il est parfois bon de rester à la surface des choses.

Écrit par : Pharamond | 29/10/2018

Mieux vaut aussi ne pas examiner cette formule de Nietzsche : "Les Grecs, superficiels par profondeur"... ;-) Malheureusement, remplacer "Grecs" par "Romains" ne convient pas. :-(

Écrit par : Blumroch | 29/10/2018

"Les Grecs, superficiels par profondeur"... on peut interpréter cette sentence de bien des manières, non ?

Écrit par : Pharamond | 29/10/2018

Hélas, oui ! C'est pourquoi mieux vaut "rester à la surface des choses", pour reprendre le mot, juste comme toujours, du directeur du club ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 29/10/2018

Vous êtes trop aimable comme d'habitude.

Écrit par : Pharamond | 29/10/2018

Écrire un commentaire