Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2018

Le jeu des deux images (321)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte.

321a.jpg

321b.jpg

Commentaires

Amorçons les suggestions baroques : un pas de géant, un aigle qui semble atterrir... Neil Armstrong ?

Écrit par : Blumroch | 07/10/2018

Ben... c'est exact. Bravo ! il s'agit bien de lui pour ses célèbres phrases : "L'aigle s'est posé" et "Un petit pas pour l'homme, un bond de géant pour l'humanité".

Écrit par : Pharamond | 07/10/2018

Ben zut, moi j'avais trouvé Deubleiou Bush (l'aigle US et la chaussure évitée lors d'un interview).

Au moins je me suis pas trompé de nationalité.

Écrit par : vryko | 07/10/2018

Je pensais à Clint Eastwood qui chausse de 44 magnum ;o)
Bravo à Blumroch !

Écrit par : téléphobe | 07/10/2018

@Pharamond : Les images, énigmatiques, étaient fort bien choisies mais vous avez ici joué de malchance : gamin, je croyais à l'exploration de l'espaaaaaaaace et je m'étais beaucoup intéressé à ces histoires (maquettes, livres, lettre à la NASA, événement regardé en direct à la télévision chez ma grand-mère maternelle...), d'où un éclair dans le registre "Bon sang, mais c'est bien sûr !". J'avoue avoir hésité à donner la solution immédiatement, mais j'étais partagé entre l'envie de voir les suggestions de vos autres visiteurs, et celle de n'être pas devancé par la perspicace Orion. ;-) Pour la prochaine énigme, je m'abstiendrai ! (Ce devrait être un article du réglement du jeu).
Pour en revenir à ces missions sur la Lune, j'en sais maintenant la supercherie, puisque j'ai vu *Capricorn One*. ;-)

Écrit par : Blumroch | 07/10/2018

@téléphobe : Un Clint qui aurait pu utiliser aussi un Desert Eagle. ;-)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Desert_Eagle

Écrit par : Blumroch | 07/10/2018

vryko > L'aigle n'est pas l'aigle américain et la chaussure ayant loupé sa cible n'a laissé aucune trace ;-)

téléphobe > Et l'aigle dans votre solution ?

Blumroch > Bravo tout de même ! J'avais pris soin de ne pas mettre l'aigle chauve américain pour brouiller un peu les pistes, en vain ;-)
La superbe photo du rapace a été prise par Natan Dotan :
https://www.flickr.com/photos/natan964/with/6317798832/

Écrit par : Pharamond | 08/10/2018

@Pharamond : La malchance, vous dis-je ! ;-)
Les autres bestioles sont bien photographiées. Les écureuils sont "kawaï" comme disent, je crois, les Nippons. Jolis paysages, aussi.

Écrit par : Blumroch | 08/10/2018

J'aime moins le côté ethnologue, on a les mêmes à la maison ;-)

Écrit par : Pharamond | 08/10/2018

@Pharamond : Je plaide coupable : j'avions pas regardé les premières planches. Yep, comme vous dites...

Écrit par : Blumroch | 08/10/2018

je file tout de suite en bas des commentaires sans rien lire.

Un aigle unijambiste ayant perdu la jambe gauche?

Là je sèche!

Écrit par : Popeye | 09/10/2018

Il faudrait que je vérifie...
Est-ce bien le pied droit que Neil Armstrong pose sur le sol en descendant de son échelle?
(je sais, je cherche la petite bête...)

Écrit par : Popeye | 09/10/2018

Blumroch > :-)

Popeye > Perdu, il y a des aigles à deux têtes, mais pas d'aigle unijambiste (unipattiste ?).

C'est le pied gauche qu'il a posé en premier.

Écrit par : Pharamond | 09/10/2018

Hum... je pense que j'arrive trop tard.

Très bien.

Je le dis quand même, au cas où : la seule réponse évidente était Napoléon Bonaparte posant le pied* sur la plage de Sainte-Hélène (pied en noir et blanc, comme le drapeau à tête de maure, comme par hasard !). Mais évidemment, si Blumroch est le chouchou, qu'y peut-on ?


* droit, car le pied d'appel de Napoléon était le droit.

Écrit par : Blaise Suarès | 09/10/2018

@Blaise Suarès : Si Pharamond y consent, je partage la couronne de lauriers avec vous, en hommage à l'ingéniosité de votre solution. ;-)

Écrit par : Blumroch | 09/10/2018

Blaise Suarès > Perdu, vous devriez savoir que le jour du débarquement Napoléon s'était pris les pieds dans un cordage et que c'est l'empreinte de sa main droite qui s'imprima dans le sable fin de la plage suivi de celle de son visage. Episode que l'histoire officielle se chargea de faire disparaître de la mémoire collective.

Blumroch > Pour la raison évoquée plus haut juste quelques feuilles.

Écrit par : Pharamond | 09/10/2018

@Pharamond : C'est pourquoi, fourbe comme un macroniste, j'avais pris soin de ne pas mentionner les proportions du partage ni le délai que j'entendais m'accorder pour tenir mon engagement. ;-)

Écrit par : Blumroch | 09/10/2018

Il est parfois bon d'être fourbe en ces temps de malheurs, la contemplation des faits et gestes des puissants est une excellente école.

Écrit par : Pharamond | 09/10/2018

@Pharamond : "Survival of the *fourbest*", "Survival of the best taqîya expert"...
Pas à ce prix. :-(
La démonstration de Cadmus a beau être irréfutable, je préfère ne pas. ;-)

Écrit par : Blumroch | 09/10/2018

Je plaisantais car j'ai du mal aussi même si je reste convaincu qu'il faudrait être plus sournois pour combattre nos adversaires. Il est beau mais souvent pas très productif de garder la pause contre la lie qui nous submerge.

Écrit par : Pharamond | 10/10/2018

@Pharamond : A notre grande époque, faut savoir ajouter en pensée les smileys qui ont été omis par prudence. ;-)

Écrit par : Blumroch | 10/10/2018

Et ne pas penser trop fort ;-)

Écrit par : Pharamond | 10/10/2018

@Pharamond : Faut surtout se *convertir*, comme l'excellent animateur de *La mite dans la caverne*, désormais censuré par ioutube (ses plus récentes vidéos sont maintenant à consulter sur des sites secondaires) :
https://www.youtube.com/watch?v=aFcbf1vacok
La dictature du Bien, c'est encore une dictature -- pardon, c'est Bien. ;-)

Écrit par : Blumroch | 10/10/2018

C'est le moment de rappeler cette plaisanterie qui faisait rire (jaune) à la grande époque de la Soviétie :

If you think it, don't say it.
If you say it, don't write it down.
If you write it down, don't be surprised.

Écrit par : Blumroch | 10/10/2018

Oui, il y a en a encore qui sont surpris, quelques enfants du Système qui se croyaient libres dans un pays libre et plus surprenant quelques uns des nôtres qui pensaient que les tribunaux étaient là pour rendre la justice.

Écrit par : Pharamond | 10/10/2018

@ The fourbest Blumroch @ Pharamond :

Messieurs, touché par votre libéralité et soudain gagné par une humilité toute stoïcienne, j'ai décidé que je me contenterai non pas de quelques feuilles de laurier, mais simplement de leur ombre et de leur parfum. Je préfère de toute façon me faire discret car les révélations de Pharamond sur l'histoire officieuse du débarquement de Napoléon à Ste-Hélène me laissent à penser que ce jeu des deux images valide des thèses conspirationnistes, pour ne pas dire... ré... révis.... ré-ré-vizzz..io... argh, enfin vous voyez ce que je veux dire. Bon, après, le Club polémolactique est une succursale du Mal, donc rien de surprenant.

@ Blumroch : "La mite dans la caverne", bonne référence ! L'art de dire le vrai avec des arguments logiques, simples et clairs. Le tout enrobé dans la haine, bien évidemment.

Écrit par : Blaise Suarès | 10/10/2018

Qui dit ombre évoque nécessairement von Chamisso et son conte philosophico-fantastique :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Schlemihl
lequel figure, si mes souvenirs sont bons, dans les *Histoires de doubles* de la Grande Anthologie du Fantastique parue chez Presses-Pocket (mieux vaut d'ailleurs chercher l'édition chez Omnibus en trois volumes, qui comporte beaucoup plus de textes).
Je crois avoir déjà signalé *La mite dans la caverne*, dont le mauvais esprit et le réalisme sont, hélas !, évidents. ;-)

Écrit par : Blumroch | 10/10/2018

@ Blumroch, je ne connais pas ce von Chamisso. Merci pour le conseil bibliographique.

Écrit par : Blaise Suarès | 10/10/2018

Blaise Suarès > "Revizzzio", ma recherche sur Google ne donne rien. Tant pis, puisse l'ombre des lauriers de Blumroch vous être douce en ce début d'automne ensoleillé.

Écrit par : Pharamond | 10/10/2018

Ah voilà ! C'est vous, Blumroch, l'horrible signaleur de la Mite dans la caverne !
On ne vous dit pas merci.

Écrit par : Carine | 12/10/2018

Carine, vous avez raison : ceux qui ne connaissaient pas ce platonicien n'ont pas à me dire "merci" mais "merci beaucoup". ;-)
(Ils ne doivent d'ailleurs pas être nombreux, à part moi et moi-même.)

Écrit par : Blumroch | 12/10/2018

@téléphobe
Un pied-noir et un rapace...
Je suis étonné que vous ne nous ayez pas proposé Adolphe Crémieux.
:-)

Écrit par : Tintin | 12/10/2018

Écrire un commentaire