Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2018

Les laquais

LA LIBERTÉ D'INFORMER - Lapierre, brut ! 

Source : E&R

Commentaires

Triste France !

Écrit par : Fraiche | 18/05/2018

A mon sens, pas des laquais (terme à réserver aux journalopes et politicards), des chiens de garde plutôt, bergers allemands au service des tondeurs, et qui n'hésiteront pas, le moment venu, à tirer sur les résistants -- j'ai cru discerner, peut-être à tort, une lueur meurtrière dans l'oeil du chef qui donne si fièrement son grade. En tout cas, comme on le dit chez "La lime", "Les gendarmes ne sont pas nos amis. En tout cas, pas toujours." -- la restriction, toute nuancée qu'elle est, me semble quand même bien candide.

https://fboizard.blogspot.fr/2018/05/les-gendarmes-ne-sont-pas-nos-amis-en.html

C'est Hitchock, je crois, qui disait redouter la police parce qu'elle lui faisait *peur* -- qui sait, aujourd'hui, dans une société de juridisme littéralement dé-mentiel, il redouterait aussi ce qui se fait passer, abusivement, pour la "justice", complément obligé des forces de répression.

Joli, le petit numéro sur le rassemblement sans autorisation (de plus d'une personne ?) : voici quelques décennies, un dessin de Chard représentait un élu apostrophant un couple et, désignant le ventre de la dame manifestement enceinte de son mari, proclamant que les rassemblements de plus de deux personnes étaient interdits dans "sa" commune. J'attends avec impatience le moment où la détention d'un cerveau en état de marche (gloups) avec dispositions à l'esprit critique sera assimilé à un port d'arme prohibée. :-(

Écrit par : Blumroch | 18/05/2018

P.S. : Votre site, Pharamond, est à l'avant-garde des élégances culturelles : un récent article de *Causeur* "en ligne" évoque le *Voyage en Absurdie* quand "la lime" propose une vidéo avec l'auteur du *Grand Cirque* ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 18/05/2018

P.P.S. : Digression. Puisqu'il est question de laquais, impossible de ne pas mentionner "A un page bleu de la reine Isabeau", ce quatrain olorime d'un Alphonse Allais qui serait muet d'épouvante à considérer le nouveau visage de la France :

Dans ces meubles laqués, rideaux et dais moroses,
Où, dure, Eve d'efforts sa langue irrite (erreur !)
Ou du rêve des forts alanguis rit (terreur !)
Danse, aime, bleu laquais, ris d'oser des mots roses.

On peut préférer L'"Exhortation au pauvre Dante" ou les "Conseils à un voyageur timoré, qui s'apprêtait à traverser une forêt hantée par des êtres surnaturels". ;-)

Et cela aussi disparaîtra... :-(

Écrit par : Blumroch | 18/05/2018

Merveilleux !
Une définition éclatante de ce qu'est en réalité la "démocratie" avec son "rêve américain" son culte de l'avidité et sa gestion par le sanhédrin.
Tous ceux qui collaborent à cette farce démoniaque vont quand même s'en prendre plein la tronche car le schéma de Ponzi commence à avoir la diarrhée ;o)

Écrit par : téléphobe | 18/05/2018

Fraiche > Et cela ne va qu'empirer.

Blumroch > Il n'y a rien à attendre des forces de l'ordre (ah, la sacralisation pitoyable de Beltrame par la réacosphère...), elles ne sont ni bonnes ni mauvaises, mais aux ordres.
Laquais, parce que les chiens n'ont pas mauvaises consciences, alors que nombre de policiers et de gendarmes obéissent sans enthousiasme, mais obéissent tout de même. Avec leur ethnicisation il y aura moins d'hésitation avant de nous taper dessus. Chez les gradés par contre les Francs-maçons sont légions presque autant que dans la magistrature, donc le zèle est là.

C'est aussi grâce à vous ;-)

"Et cela aussi disparaîtra", oui comme la jolie Sarde.

téléphobe > Oui, mais nous aussi :-(

Écrit par : Pharamond | 18/05/2018

@Pharamond : Ces braves gens ont-ils seulement une conscience ? J'avoue en douter : ils pourraient toujours démissionner, au minimum garder l'arme au pied quand on leur ordonne de taper sur les méchants (je n'ai pas dit : les gauchistes, parce que ce cas ne se présente jamais). Dans un des premiers jeux de la série *Call of Duty* (sauf erreur), les soldats de base liquidaient leur commissaire politique avant l'assaut. Sans aller nécessairement jusque là, ils pourraient en masse refuser de regarder tranquillement les casseurs et autres importés violents. Mais non, ils *obéissent*, ce qui n'est pas glorieux, même pour manger. Aucune dignité. Au reste, personne ne devient flic par vocation, sauf à n'avoir aucune dignité. Mauvais en sciences, mauvais en lettres, c'est tout ce qu'ils peuvent faire : se faire craindre de la population parce qu'ils sont seuls armés -- avec les supplétifs que leurs maîtres encouragent.

Yep, mais vous êtes quand même responsable : sans jeu des deux images, point de Ben ! ;-)

Incidemment, le nouveau Bodinat est sorti, tout de sereine mélancolie à propos d'une civilisation qui a déjà, de fait, disparu : *En attendant la fin du monde*. Trop court. Première phrase d'une sinistre ironie : "Peut-être entre-t-il du pressentiment dans la vogue actuelle de s'essayer au jeûne.". Références nombreuses, explicites ou non (au reste, relevées à la fin du livre pour les incultes, signe des temps), dont celle-ci, de Simone Veil (la respectable, pas l'autre, évidemment) : "Il faut que demain ils ne sachent plus où ils en sont, ne reconnaissent plus rien autour d'eux, ne se reconnaissent plus eux-mêmes. *Il faut que les gens d'ici se sentent étrangers chez eux.* Déraciner les peuples conquis a toujours été, sera toujours la politique des conquérants." (j'ajoute : et de leurs collaborateurs et complices). Légende d'une photographie : "Nous n'avons obtenu qu'une faible partie des bonheurs pour lesquels nous étions nés."

Écrit par : Blumroch | 18/05/2018

Dans ma profession, je côtoie des adolescents et il ne faut pas sous-estimer le côté "justicier" de la jeunesse. Influencé par les séries ils veulent encore devenir policier pour traquer les méchants.

Quand on voit le nombre de sites mal-pensants (voir mon Pandémonium, par exemple) qui espèrent encore on pourrait se dire qu'autant de personnes ne peuvent pas se tromper, qu'il va bien en sortir quelque chose et pourtant la messe est dite. De toute façon, que reste-t-il à sauver à par les pierres des monuments ?

Écrit par : Pharamond | 18/05/2018

Ils devraient [re]voir l'excellent *Last Action Hero* : les gentils ne gagnent *que* dans les films, et notre monde est celui où triomphent les crapules. ;-)

Écrit par : Blumroch | 18/05/2018

Ne dit-on pas de Satan qu'il est le prince de ce monde ?

Écrit par : Pharamond | 18/05/2018

je ne sais pas si cette droite-gauche républicaine Soralienne s'en rend bien compte mais elle nous refait avec la république le coup des communistes, le coup des libéraux, etc. Le vrai communisme ce n'est pas le goulag et la misère, le vrai libéralisme ce n'est pas Thatcher et l'immigration, etc. "La vraie république ce n'est pas ça !". Et bien si mon gars. Et depuis toujours...


“On ne s’aperçoit pas qu’on encourage le mensonge, qu’on encourage le Juif. En finira-t-on avec les relents de pourriture parfumée qu’exhale encore la vieille putain agonisante, la garce vérolée, fleurant le patchouli et la perte blanche, la République toujours debout sur son trottoir. Elle est toujours là, la mal blanchie, elle est toujours là, la craquelée, la lézardée, sur le pas de sa porte, entourée de ses michés et de ses petits jeunots, aussi acharnés que les vieux. Elle les a tant servis, elle leur a tant rapporté de billets dans ses jarretelles ; comment auraient-ils le cœur de l’abandonner, malgré les blennorragies et les chancres ? Ils en sont pourris jusqu’à l’os”

Robert Brasillach, Je suis partout, 7 février1942

Écrit par : Dia | 19/05/2018

Le gros con de commissaire divisionnaire qui ne veut pas être appelé "gardien de la paix" , à part rouler sa caisse de bourrin et menacer , c' est un zéro pointé en droit ! "on vous embarque pour attroupement !!! hahaha ! un attroupement à lui tout seul , sacré Vincent va ! avis aux lèche-cul de la flicaille . Pauvres couillons de droitards qui s' imaginent toujours que la Police sera avec eux ! :-D :-D Au moins ici chez Phara , personne n' y croit . ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 19/05/2018

Dia > Je ne sais pas si Vincent Lapierre est dupe, mais pour la cohérence de son "expérience" il est bien obligé de crier à la défense de la démocratie face à ceux qui s'en veulent les garants en outrepassant leur droit. Pour cela il emploie les termes que tous le monde comprend. Mais peu importe, ce qui compte à mon avis c'est la desmonstration.

EQUALIZER > En fait, Vincent Lapierre ayant été déjà agressé a décidé d'être toujours accompagné de quatre autres personnes qui le filment pour sa sécurité. Ce sont ces cinq personnes qui constituent le terrible attroupement qui devrait avoir fait une demande à la préfecture pour pouvoir défiler. Par contre le commissaire réclame une carte de presse qui n'est pas obligatoire. Je ne sais plus qui disait qu'en France il y a tellement de lois que l'autorité décide d'abord de ce qu'elle va vous infliger et cherche ensuite le texte adéquate pour l'appliquer.

Écrit par : Pharamond | 19/05/2018

Cette vidéo résume bien l'état du pays . Des grévistes heureux d' avoir fait barrage au retour de la "Bête immonde" , un représentant de l' autorité en archétype de l' imbécile , un état de droit bidon ... des libertés réduites à néant pour les indigènes du Pays (Nous) ...

Écrit par : EQUALIZER | 19/05/2018

"il y a tellement de lois "

Comme on dit en anglais "it's not a bug it's a feature".
Il parait qu'au Brésil cette méthode a été institutionalisée, il y a quasi systématiquement une loi pour et une loi contre à peu près n'importe quoi et le gouverement choisi ce qui lui convient dans chaque cas.

Écrit par : realist | 19/05/2018

@Dia : "La vraie république ce n'est pas ça !". Et bien si mon gars." > tout à fait d'accord ;o)

Écrit par : téléphobe | 19/05/2018

EQUALIZER > Nous sommes les empêcheurs de tourner en rond pour le Système, tous les autres ont droit à son indulgence intéressée.

realist > Une forme de totalitarisme inédit.

Écrit par : Pharamond | 21/05/2018

La Corée de l'Ouest (dixit Le Gallou) est vraiment le pays de la gastronomie: canards laquais, poulets laquais, ...
Content de payer des impôts pour préserver notre patrimoine (financement de la presse, de la sécurité, ...).

Écrit par : Sven | 21/05/2018

Bien trouvé :-)

Écrit par : Pharamond | 22/05/2018

Écrire un commentaire