Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2018

Il me semble (68)

Qu'un réalisateur ou qu'un écrivain arrive à créer une œuvre qui touche le public ne prouve en aucun cas qu'il soit d'une grande humanité ou même d'une sensibilité particulière, une prostituée douée sait très bien faire ce qu'apprécie son client sans l'aimer pour autant.

Commentaires

Il me semble que c’est bien Emil Cioran qui apporte une réponse définitive…
Philosophie et prostitution
"Le philosophe, revenu des systèmes et des superstitions, mais persévérant encore sur les chemins du monde, devrait imiter le pyrrhonisme de trottoir dont fait montre la créature la moins dogmatique : la fille publique. Détachée de tout et ouverte à tout ; épousant l’humeur et les idées du client ; changeant de ton et de visage à chaque occasion ; prête à être triste ou gaie, étant indifférente ; prodiguant les soupirs par souci commercial ; portant sur les ébats de son voisin superposé et sincère un regard éclairé et faux,-elle propose à l’esprit un modèle de comportement qui rivalise avec celui des sages. Etre sans convictions à l’égard des hommes et de soi-même, tel est le haut enseignement de la prostitution, académie ambulante de lucidité, en marge de la société comme la philosophie. « Tout ce que je sais, je l’ai appris à l’école des filles », devrait s’écrier le penseur qui accepte tout et refuse tout, quand, à leur exemple, il s’est spécialisé dans le sourire fatigué, quand les hommes ne sont pour lui que des clients, et les trottoirs du monde le marché où il vend son amertume, comme ses compagnes, leurs corps."

Écrit par : Tiki | 08/02/2018

Joli rapprochement, mais il s'agit là de philosophie et même de philosophie pessimiste sinon nihiliste à la manière de Cioran. Je parlais dans le billet de cette complaisance habillement ficelée qui fait passer leurs créateurs pour des gens forcément admirables.

Écrit par : Pharamond | 08/02/2018

Je ne connaissais pas Emil Cioran avant d'en entendre parler plusieurs fois sur ce 'blogue' que j'apprécie particulièrement. Je viens de lire des citations de cet auteur, ici :
https://www.babelio.com/auteur/Emil-Cioran/66576/citations
Je les trouve fort intéressantes, d'autant que j'admire Louis-Ferdinand et Philip K. Dick et j'aime particulièrement celle-ci :
"À quoi la musique fait appel en nous, il est difficile de le savoir. Ce qui est certain, c'est qu'elle touche une zone si profonde que la folie elle-même n'y saurait pénétrer."
D'ailleurs, Pharamond, je trouve cet "il me semble" très Célinien - sans doute à cause des circonvolutions téléphobiques de mes synapses. ;o)

Écrit par : téléphobe | 09/02/2018

Pour moi, peu importe d'où vient la beauté. Si la grâce a visité un enculé, cela reste la grâce.

Sean Penn, enculé, mais grâce quand même:

https://youtu.be/aABye2TVyPc?t=2m10s

https://youtu.be/Y4zHkIOsu0g

J'ajoute que la grâce peut même venir du trivial, de l'apparemment trivial, du "bas de gamme" considéré de haut par les puristes. Par exemple, ici...

https://youtu.be/FEgZKWasMZk

... un film pour apprentis-carrossiers que je méprisais en "précieux ridicule" dans les années huitante et que j'ai adoré regarder à nouveau récemment. La grâce et l'archétype peuvent se glisser partout et ils sont d'autant plus puissants qu'ils ne sont pas "téléphonés".

Entre parenthèses, excellent BO:

https://youtu.be/D1o1ULs80tM

Pour la musique, une intuition, qu'elle nous prépare à l'idée que la réalité parfaite est hors du temps. Pour qu'une mélodie arrive à la conscience, il faut que cette conscience agisse à la fois dans le présent, mais en gardant le passé et en se projetant dans l'avenir. Comment, mystère ?

Écrit par : UnOurs | 09/02/2018

téléphobe > Cioran tape souvent juste, mais il est bien sinistre et je m'y connais dans le genre ;-)

UnOurs > Le problème est venu quand on s'est mis à faire parler les artistes et a surestimer l'importance de leurs propos. Il faut séparer individu de sa création, sinon on finit par écouter ce que dit Maître Gims parce que les adolescents achètent ses disques.
Je n'ai pas dit dans mon billet que l'oeuvre d'une ordure ou d'un idiot ne valait rien, la question est toute autre, pour schématiser : ce n'est pas parce qu'une action est bonne que son auteur est bon.
J'aime bien les films de Sean Penn et peu m'importe qu'il soit une brute. "Crossing guard" est très bien aussi.
Pour "Harley Davidson et l'Homme aux santiags" je ne te suis pas, je ne l'ai vu qu'une fois, sans arrières pensées, et je le considère comme un film sans intérêt.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2018

En fait, il y a énormément de "trucs sans intérêt" que j'adore. Par exemple, j'estime que "Risky Business" est un des plus grands films des années 80. D'autres le verront comme un film de teenagers bas-de-gamme. Je me souviens aussi, dans les années 80, tout le monde en Europe se foutait de la tronche de Johnny Cash et aujourd'hui, idole pour bobos.
Ou encore "Midnight Run", pour moi un des plus grands films de De Niro etc...

PS: bon là...

https://youtu.be/qpuUKQtFMYA

... Mickey Rourke, une moto, une chanson magnifique dans un des plus beaux films jamais tournés.

Écrit par : UnOurs | 09/02/2018

C'est le cas de tout le monde je crois et ce pour des raisons qui n’appartiennent qu'à nous.

J'aime beaucoup "Rumble fish" et ce morceau :
https://www.youtube.com/watch?v=3Nc9jtqXvXI

Écrit par : Pharamond | 09/02/2018

Je vais encore faire mon maccarthyste de comptoir, mais c'est à cela qu'on constate l'imprégnation profonde du marxisme dans les mentalités; selon cette doctrine, les intentions doivent être jugées et non les actes... Par corollaire, quelqu'un capable d'actes bien perçus ne peut qu'avoir d'excellentes intentions... D'où l'incompréhension du fan de foot lorsqu'il apprend que les pétromonarchies qui financent ses clubs préférés font de même avec les djihadistes qui tirent sur ses gosses.

Écrit par : Benway | 09/02/2018

Tout à fait. Dans le même ordre d'idée une blague anti-chrétienne sera tolérée parce que venant forcément de quelqu'un pratiquant l'humour sans méchanceté et avec de bonnes intentions ; a contrario une blague antisémite vient obligatoirement d'une crapule fasciste préparant le retour du Reich afin de finir le travail. La blague en elle-même n'a aucune importance il suffit d'appliquer une grille de lecture au réel afin de le décrypter de le sens du politiquement correct. Mais au fait qui a confectionné cette grille ?

Écrit par : Pharamond | 09/02/2018

Oui, pas mal ce morceau, mais c'est le genre de morceau un peu "arty" que l'on pourra citer en soirée sans craindre le ridicule, alors que les "sophistiqués" regarderont "Kindcome Come" de haut.

De Stan Ridgway, je préfère évidemment cette chanson pour "carrossiers" ;-)

https://youtu.be/UXKIBYnM_9Q

Écrit par : UnOurs | 09/02/2018

UnOurs > Effectivement c'est du viril ;-)
J'aime bien.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2018

Rien à voir.

Entendu ceci...

https://youtu.be/iA5UBqaJiVQ
https://youtu.be/KnwQ1rIaQQg

... ce midi sur France 3, pas mal.


Sinon, j'ai enfin retrouvé la meilleure chanson de Dead Can Dance, celle qui faisait "laluli laluli" et pour laquelle j'avais même lancé un avis de recherche ici, sans succès.

https://youtu.be/5J8mvTWceO8

Trouvé par hasard sur cet excellent blog:

http://cardinalsun.tumblr.com

Écrit par : UnOurs | 09/02/2018

Bon, Black Sun à égalité:

https://youtu.be/VPd-MSr19qI

Écrit par : UnOurs | 09/02/2018

Je ne connaissais pas Eddy de Pretto. Je suis assez perplexe devant ce morceaux qui a le mérite de se distinguer de la bouillie que le'on entend habituellement. de là à dire que j'aime...

J'ignore si c'est le meilleur morceau de Dead Can Dance, chez eux 50 % de leur production pourrait concourir à ce titre, mais c'est superbe.

Beau choix d'images sur Cardinal Sun, le principe de blog tumblr produit des pépites qui permettent d'oublier quelques instants les laideurs du monde.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2018

Un Ours, Stp, dis-moi pourquoi Johnny Cash est une idole pour bobos ?
Sans parler d'idole, je l'aime bien, moi. Et je ne me vois pas trop bobotte.
Il incarne la musique blanche agréable d'avant le tsunami blackoïde.
Sans parler de sa participation à mon épisode préféré de Colombo.

Écrit par : Carine | 10/02/2018

si quelqu'un dit du mal de johnny Cash, je lui pète la gueule et je quiite ce blog à jamais

PS : bizarre la tournure café-philo de ce thread, Cioran et même (???) Marx quand c'est Diderot, Le Paradoxe du Comédien qu'on attendait

Écrit par : Dia | 10/02/2018

@Benway : C'est à ses *méthodes*, et non à ses *intentions*, qu'on reconnaît le Mal, même si les gauchistes sont incapables de l'admettre.
@Dia : La référence à Diderot, c'était justement *trop* prévisible. ;-) Au reste, s'intéresser aux vie et opinions des auteurs qu'on apprécie (ayant du "succès" ou non) n'est presque jamais une bonne idée. Le meilleur d'un écrivain, c'est son oeuvre. Le bonhomme, sauf exception, lui est inférieur -- c'est aussi l'avis de Raspail. Quand on admet que le talent et la moralité n'ont rien à voir, on évite de s'interroger sur les qualités "humaines" de l'artiste, d'autant qu'un bon sophiste peut berner 90% du public (ceux qui ne sauraient être abusés sont, commercialement, quantité négligeable, et quand ils sont de lucides critiques, comme l'était Robert Poulet, leur avis n'intéresse personne).
@téléphobe : De grâce, oubliez Cioran au profit de Davila et de Caraco ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 10/02/2018

Vous vous prenez trop au sérieux :-D
https://www.youtube.com/watch?v=N33wD1mENas

Écrit par : realist | 10/02/2018

Carine, il y a quelques années des marketteux ont trouvé que Johnny Cash occuperait bien le créneau "figure tutélaire" pour un public qui l'aurait méprisé quand il jouait dans des Colombo avec ses chemises en col "pelle à tarte".

Quant au tsunami blackoïde, c'est aujourd'hui qu'on le subit, avec le rap et toute la déstructuration qu'il provoque. Avec la musique noire américaine produisait de très bonnes choses.

https://youtu.be/IC5PL0XImjw
https://youtu.be/PzsYLN7BxoI

https://youtu.be/dh3bleXWaCk

https://youtu.be/8vZzFwR4rVE

https://youtu.be/zMIzTh0Lafg

https://youtu.be/kC2QK6KHnEA

https://youtu.be/Fowldx4hRtI

https://youtu.be/OZADjw8Ftao

https://youtu.be/l7vRSu_wsNc

https://youtu.be/MZjAantupsA

Une de mes chansons préférées, hé oui:

https://youtu.be/FyBRTZbDi7g
https://youtu.be/0g7KawdsVSQ


... mais j'aime ceci tout autant...

https://youtu.be/keCmuAS4wQg
https://youtu.be/48V3JxqdbGg

... simplement, je n'actionne pas les mêmes zones.

Écrit par : UnOurs | 11/02/2018

Carine, tu montres ceci à un bobo...

https://youtu.be/aFkcAH-m9W0

... il va trouver ça super ringue, mais il n'osera peut-être plus le dire parce que Cash, devenu "culte" tout ça.

Bon moi, j'adore les Highwaymen:

https://youtu.be/u8Q0sX2cv-Q
https://youtu.be/mwq7NxGQeOw
https://youtu.be/tyO1eRtDRcs
https://youtu.be/e9aE4k6kldc
https://youtu.be/tACr6J83xVk

Écrit par : UnOurs | 11/02/2018

Dia > Diderot en avait-il relevé la porté politique ?

Realist > Non, question sérieux on s'en sort ;-)

Et je préfère le minois de Lene Nystrom à celui de Swcharzy...

Écrit par : Pharamond | 12/02/2018

Écrire un commentaire