Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2017

Le jeu des deux images (276)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte. Cette énigme nous est aimablement proposée par Coach Berny.

276a.jpg

276b.jpg

Commentaires

Manuel Valls.

Écrit par : Carine | 02/07/2017

Mondialisme et gaz à tous les étages.

Écrit par : Carine | 02/07/2017

Je propose : MOI alias Martin-Lothar : un sublime spray (symbole de l'Esprit pur, liquide, aérien, civilisateur) se rependant (enfin) sur notre vaste planète de merde et néanmoins patatoïde pour ne pas dire sur le reste de notre Univers.

Écrit par : Martin-Lothar | 02/07/2017

Ou bien Al Gore , CFC et fonte de la banquise ^^

Écrit par : Carine | 02/07/2017

Martin-Lothar
Micron a enfin trouvé son rival ;-)

Écrit par : Carine | 02/07/2017

@ Carine
J'avais pensé à Macaronator, mais je me suis dit que c'était trop facile.

Écrit par : Martin-Lothar | 02/07/2017

Je n'ai strictement aucune idée :-(

Écrit par : Pharamond | 02/07/2017

Dans un des commentaires se trouve le mot clé.

Écrit par : Coach Berny | 02/07/2017

"In-trou-vable", comme l'a récemment écrit quelqu'un (fort injustement d'ailleurs) !

Je ne retrouve plus le nom de l'auteur, mais j'ai lu, quand je faisais semblant d'être jeune, une assez jolie nouvelle de science-fiction jouant de ce parallèle entre a) une vieille dame aspergeant ses plantes avec de l'insecticide ; et b) la même vieille dame constatant une modification de la couleur du ciel à cause de mystérieuses substances apportées sur Terre par des extra-terrestres. Elimination des nuisibles dans les deux cas.

J'y suis : c'est Attali, qui rêve, avec ses amis, d'éliminer avec du gaz Z..... B 2.0 répandu sous la forme des fameux "chemtrails", l'ensemble des excédentaires qui n'appartiennent pas au Bilderberg ou qui ne sont pas de vrais croyants ! Du coup, survie des seules élites autoproclamées, qui pourront alors adopter comme chef, par acclamations, le Chevalier Blanc de l'Egrégore Divin !

Écrit par : Blumroch | 03/07/2017

Ya du CFC et de la fonte de banquise la-dedans.
Croyez-moi !
Pensez fonte !

Écrit par : Carine | 03/07/2017

Arcelor-Mittal !

Écrit par : Carine | 03/07/2017

Paul van Zuydam.

Écrit par : Carine | 03/07/2017

@Martin-Lothar : Qualifier Gaïa de "patatoïde" relève de l'insulte, en tout cas de l'approximation. ;-) Si j'en crois mes lointaines leçons d'astrophysique, c'est plus exactement un "ellipsoïde de révolution". C'est presque la même chose, mais ça fait plus sérieux. La formule est utile dans les dîners en ville quand on souhaite éviter certains sujets tels que Caligula ou ses "minions" gouvernementaux ("minions" anglais, of course) : "Saviez-vous, chère Marie-Caroline, que notre globe était un ellipsoïde de révolution ?". Zut. Il y a le mot "révolution", abusivement employé par qui nous savons... Impossible, décidément, d'y échapper, même sans regarder BFM et ses laquais. :-(

Écrit par : Blumroch | 03/07/2017

Houellebecq (de gaz) pour la Carte et le Territoire.
C'était trop facile !

Écrit par : Boutros | 03/07/2017

Mais si c'est trouvable, ni l'écologie, ni la politique, ni la sidérurgie, ni les heures les plus gazeuses de notre histoire ne sont concernées. Votre cap n'est pas le bon et je n'en dirai pas davantage pour l'instant. En plus j'ai le bouquin sous les yeux, moi aussi j'ai des lectures rares...

Écrit par : Coach Berny | 03/07/2017

En tout cas on s'amuse bien, ce n'est plus le jeu des deux images, mais une nouvelle version du test de Rorschach ;-)
Vous avez dit que l'un d'en nous a donné un mot clé, pourtant ?

Écrit par : Pharamond | 03/07/2017

Au point où nous en sommes... tant qu'on n'aura pas tout essayé. Je vois deux pages d'un atlas allemand (je discerne "Erde"). Pourquoi l'allemand ? suggérer un géographe, un explorateur d'outre-Rhin ? ou plus abstraitement, une vision du monde, Weltanschauung ? mais quel rapport avec la brume produite par une bombe aérosol, aussi appelée atomiseur ?
Le croisement des deux m'envoie spontanément vers un penseur contestant l'atomisation des sociétés contemporaines, par exemple Ivan Illich.
Ça peut n'être qu'une piste.

Écrit par : Nathanaël | 03/07/2017

Je pense à Simone Veil, pour plein de raisons... ;o)

Écrit par : téléphobe | 03/07/2017

J.Verne pour Le tour du monde en 80 jours donc Phileas Fogg (le "foggisateur" ?

Écrit par : Boutros | 03/07/2017

Ah ah, livre rare donc. Baudouin de Bodinat pour *Au fond de la couche gazeuse* (avec allusion à *Words in collide* de Velikosky) ?

Écrit par : Blumroch | 03/07/2017

Bon, je cède sous l'hilarité générale et donne un indice qui me semble définitif. Bernard Moitessier, 80 ans après, fut son successeur tant dans l'esprit que dans la lettre.

Écrit par : Coach Berny | 03/07/2017

je tente Joshua Slocum qui écrivit "Seul autour du monde sur un voilier de onze mètres" (à cause du Spray et des lectures rares de Coach Berny)

Écrit par : Orion | 03/07/2017

Bravo à Orion ! Il s'agit bien de Joshua Slocum, premier circumnavigateur solitaire à bord du Spray, dont le livre (best- seller de son temps) mérite qu'on s'y attarde pour l'humour, le style, et le compte rendu d'une époque fin 19ème siècle (époque de la mappemonde) ou les barbaresques sévissaient encore (et toujours ?) en méditerranée, et les sauvages fuégiens dans le détroit de Magellan.
Et tout ça sans GPS, sans moteur, mais avec classe et nœud papillon.

Écrit par : Coach Berny | 03/07/2017

On joue au livre le plus rare ou quoi ?
Cela dit,, bravo Orion ^^

Écrit par : Carine | 03/07/2017

Orion > Bravo ! Quelle érudition !

Coach Berny > Merci, grâce à vous j'apprends l'existence de ce marin exceptionnel.

Écrit par : Pharamond | 03/07/2017

Damned ! J'avais presque tout bon : l'époque, un anglais, un tour du monde, 80. Chuis dégoûté.
A quand la prochaine ?

Écrit par : Boutros | 03/07/2017

Bravo Orion, la star du jour (nom de Zeus)

@ Blumroch : c'est noté. Merci. Mais finalement, je préfère "patatoïde", surtout lors d'un dîner avec cette patate de Marie-Caroline qui n'a jamais su faire le hachis parmentier (et rien d'autre de ragoûtant, du reste, à part les sucettes à l'anis, mais visiblement, vous la connaissez bien mieux que moi, petit chenapan)

Écrit par : Martin-Lothar | 03/07/2017

Boutros > j'y réfléchis...

Écrit par : Pharamond | 03/07/2017

Pharamond : "réfléchis" serait beaucoup plus mieux (à moins que vous ne vouliez décliner le verbe "re-flèche-chier", que je ne connaissais pas, mais que j'adopte illico)
Je m'en va bientôt vous en proposer une très salée. Faudra pas râler hein !

Écrit par : Martin-Lothar | 03/07/2017

Oups ! Merci pour la correction.

Écrit par : Pharamond | 03/07/2017

Dans le concours du livre le plus rare, z'avez tous de la chance : je n'ai pas cherché à vous faire trouver le célèbre *Anatomie et biologie des Rhinogrades* du grand Professeur Harald Stümpke !

Écrit par : Blumroch | 03/07/2017

Caramba ! encore raté ! mais pourquoi diantre avoir montré les pages d'un atlas allemand ? Il est vrai que je n'aurais pas trouvé, ignorant que le voilier du marin, que je connaissais de nom par ailleurs, s'appelait "embrun", nom d'emploi singulier plutôt rare en français, soit dit en passant.

Écrit par : Nathanaël | 04/07/2017

Blumroch > Eh eh ! Je connaissais.

Nathanaël > Il fallait avoir de bons yeux pour trouver l'origine de l'atlas. Si cela avait été un indice je crois que Coach Berny aurait fait en sorte de le faire voir plus clairement.

Écrit par : Pharamond | 04/07/2017

Écrire un commentaire