Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2017

Sur le pavois

Les discussions "politiques" que j'entends bien malgré moi au self de mon lieu de travail m'assomment. Pour éviter tout conflit qui ne manquerait pas de subvenir si j'y prenais part je préfère essayer de deviner ce qu'il y a dans mon assiette, ce qui n'est pas une mince affaire et occupe largement les quelques minutes réservées à ma pause déjeuner. De ce petit panel que j'imagine assez représentatif de mes compatriotes (je parle de mes commensaux et non des ingrédients culinaires) que puis-je en déduire au-delà du "Le Pen c'est pas bien" et "Macron c'est à peine mieux mais tant pis" ? Pour synthétiser disons que l'on s'attend à payer toujours plus tout en étant tout de même persuader que le pouvoir fait son possible pour nous protéger des attentats. En somme on en est toujours en la croyance (ou l'espérance) d'être gouverné par une sorte de "chef à l'ancienne" : « OK, il nous pressure de taxes et d’impôts, nous demande de travailler encore plus et tape dans la caisse à l'occasion, mais il fait son boulot quand il s'agit de nous défendre contre nos ennemis. » Pauvres petits Français qui ignorent que le pouvoir est devenu collégiale et occulte, que nos dirigeants ne sont que des pantins interchangeables dont la seule différence notable entre eux est leur efficacité variable à suivre le plan du Système en évitant de provoquer de grands mouvements sociaux et que pour eux l'ennemi c'est nous, enfin ceux ne veulent pas accueillir leur projet sociétal avec l'euphorie adéquate. S'il n'était ici question de vie ou de mort pour notre civilisation cette naïveté en serait presque touchante.

 

Commentaires

la naïveté ? ce n' est pas un conte de Voltaire avec des "C andide" ce sont des cons de la pire espèce .. j' en connais tout autant , et n' éprouve aucune indulgence , compassion ou pitié pour eux . Chaque jour qui nous apporte son triste lot de méfaits criminels perpétrés par nos racailles sur des "souchiens" me fait souhaiter que ça tombe sur de tels connards .. toujours ça de pris ! les "Nôtres" ne méritent pas ça ! vous comprendrez quand vous aurez atteint le "point de n on retour"' ... je vous en sens proche ...

Écrit par : EQUALIZER | 25/05/2017

Abellio remarquait que tous ces crétins incapables de la moindre réflexion personnelle auraient *quand même* cette grâce, que d'aller anesthésiés au massacre, quand les lucides, eux, seront morts mille fois d'avoir prévu ce qui arriverait.

Celui que Jupiter veut perdre, il lui *ouvre* les yeux.

Écrit par : Blumroch | 25/05/2017

"Quos vult perdere, Jupiter dementat prius"

Écrit par : Dia | 25/05/2017

EQUALIZER > Il me semble l'avoir atteint et je n'ai pas une grande indulgence pour eux, mais je me dis que ces gens-là ne souhaitent en fait qu'à vivre en paix et se font berner en croyant leurs dirigeants. Ils ne comprennent seulement pas les enjeux pour différentes raisons. Même nuisibles à leur manière je les dissocie des grands néfastes de la sphère politico-médiaco-financières et des exécrables bobos.

Blumroch > Abellio a raison, la "conscience" est parfois un fardeau que l'on en vient à croire inutile.

Dia > Reste à définir la folie selon Jupiter...

Écrit par : Pharamond | 25/05/2017

en même temps, quel quantité de mensonges on leur sert !!!

"Le père de Salman Abedi, Ramadan Abedi, chez qui il vivait, est un ancien officier des services de Renseignement libyens. Il était spécialisé dans la surveillance de la mouvance islamiste, mais deux décennies plus tard n’a pas observé que son fils avait rejoint Daesh."

https://www.voltairenet.org/article196454.html

Écrit par : Mistersmith | 25/05/2017

@Phara ... sans doute faites-vous bien de distinguer les nuisibles des grands néfastes . Mais à l' arrivée le résultat est le même , ces boulets nous tirent vers le fond ! les idiots utiles s' avèrent d' une grande nocivité .. même "à l' insu de leur plein gré" ...

Écrit par : EQUALIZER | 25/05/2017

Mistersmith > Matin, midi et soir, de la naissance à la mort. Ce qui fait beaucoup effectivement.

EQUALIZER > Le résultat est le même, je suis d'accord.

Écrit par : Pharamond | 25/05/2017

Les commentaires sont fermés.