Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2017

Pif ! Paf !

Frank Ropers, expert en divers arts martiaux, s'est spécialisé dans la self-défense et par les temps qui courent c'est plutôt une bonne idée. Ses vidéos, même si vous ne souhaitez pas devenir un ninja, simples et claires sont pleines d'excellentes choses qui peuvent servir. Par exemple :

Pourquoi vous n'osez pas taper ?

Commentaires

Les vidéos, c'est très bien... pour se perfectionner, revoir un aspect technique. Il faut déjà avoir la base. Et pour cela, il faut passer par un club de pieds poings ou de self.

Écrit par : Sven | 21/04/2017

Inutile, nous aurons bientôt une task force anti-daech, anti-racaille, opérationnelle en permanence et projetable en autobus 4X4 ubérisés.

Écrit par : Coach Berny | 22/04/2017

j' ai passé l' âge .. et mon 3è degré de self-déf'.. le full contact .. c' est bien loin . La fuite ? hahahaha faudrait encore que je sois capable de courir un 50m plus vite qu' une racaille dopée aux amphètes-coke-speed ! mais comme dans Lucky Luke "je ne suis pas rapide mais mes balles le sont !" :D merci Mr Colt :D

Écrit par : EQUALIZER | 22/04/2017

Sven > Tout à fait. Je ne prétends pas autre chose et Ropers non plus. Seulement, à défaut ces vidéos apprennent justement la modestie et aussi qu'en dernier ressort il ne faut pas être trop "gentil".

Coach Berny > Dans ce cas...

EQUALIZER > Vous avez la chance d'être ami avec monsieur Colt, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

Écrit par : Pharamond | 23/04/2017

Un élément rarement pris en compte dans les approches de self-défense – même si cela semble accessoire quand il s'agit de sauver sa peau – est le cadre juridique dans lequel peut s'exercer une riposte. Sans surprise, en France, il est assez contraignant. Une nouvelle discipline a émergé pour relever le défi : la SMA. Pour ceux qui sont intéressés :

https://youtu.be/xrnqUHBP29U

Écrit par : Agg | 23/04/2017

Comme vous dites : quand il s'agit de sauver sa peau...

Écrit par : Pharamond | 23/04/2017

@Pharamond

>> Malheureusement le droit français ne l'entend pas de cette oreille. Si la réplique n'est pas "proportionnée", on ne vous loupera pas, d'autant que vous pouvez être sûr que la petite racaille en face ne se gênera pas pour porter plainte.

Écrit par : Agg | 23/04/2017

Je suis d'accord.
Sur le sujet j'ai retrouvé un billet que j'avais écrit il y a quelques années :
"Un jeune issu de la périphérie bétonnée d'une quelconque agglomération vous envoie copuler avec votre génitrice ou stigmatise le groupe humain aux critères biologiques proches dont vous faîtes partie ? Il faut l'accepter ; il s'agit d'un simple signal du trop plein d'énergie, parfois mâtiné d'un soupçon de reproche évidement justifié, de la gent encapuchonnée. Un signal certes fort, mais néanmoins ludique, festif et citoyen. Plus prosaïquement, certains diront qu'y répondre vous expose très certainement à des voies de faits et dans le cas d'une hypothétique victoire physique de votre part à une comparution devant un tribunal où les représentants de la magistrature française arriveront à prouver en toute objectivité la filiation entre votre action musclée et une famille de pensées aux muscs très éloignés de l'extrait de rose, un type de conclusion qui peut vous entraîner vers de très pénibles lendemains. Bref, dans notre beau pays des droits de l'homme parti pour rayonner dans le monde pour encore des siècles et des siècles, la position à adopter dans le cas d'une brusque interférence de la réalité dans la tranquillité de votre quotidien doit être proche de l'arthropode à peine sorti de l’œuf."

Écrit par : Pharamond | 23/04/2017

@Pharamond

>> Excellent ! C'est (hélas) tout à fait ça !

Écrit par : Agg | 23/04/2017

Merci, et oui : "hélas", comme vous dites.

Écrit par : Pharamond | 24/04/2017

@Pharamond , excellent texte rien à redire . Sauf que s' il s' agit de sauver sa peau n' ayez aucune hésitation , les formateurs m' ont toujours dit qu' il valait mieux faire le boucher que le veau ... et puis je n' ai encore vu personne sortir d' une tombe .. mais de prison oui . ;)

Écrit par : EQUALIZER | 24/04/2017

@ Agg

Je ne suis pas d'accord avec vous. Dans les différents stages que j'ai fait en SD, les intervenants insistent sur la notion de riposte proportionnée et les risques encourus. Même quand ce sont des cpf portés sur la violence.

Écrit par : Sven | 24/04/2017

Je suis tout à fait d'accord, mais mon éloge de la larve n'en est pas moins applicable dans bien des cas, sans pour autant être un lâche.

Écrit par : Pharamond | 24/04/2017

Les commentaires sont fermés.