Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2017

Erdogan

C'est rarement le cas, mais là je suis d'accord avec lui.

Erdogan.JPG

Source : CNEWS Matin – Bordeaux 7 du 7 mars 2017

 

Commentaires

Il a raison, il y a une odeur de kebabs pourris dans les rues de nos jours ;o)

Écrit par : téléphobe | 08/04/2017

Donc il est inutile que la Turquie rejoigne ce truc pourri.
Ça fait gagner du temps en évitant un turxit.

Écrit par : Carine | 08/04/2017

Plus l' Europe s' islamise plus ça sent le pourri .. et le (((rat))) à se demander pourquoi Erdogan n' est pas encore au dîner du Crif ? entre ((cousins))..

Écrit par : EQUALIZER | 08/04/2017

Encore un eurosceptique, c'est une manie !

Écrit par : Coach Berny | 08/04/2017

on le disait il y a longtemps déjà.

Écrit par : Paul-Emic | 08/04/2017

2 points à relever à propos d'Erdogan :

- ses petites phrases, souvent péremptoires, et ses lubies autoritaro-lunatiques le font surnommer le Sultan -ou Erdogollum- dans les milieux diplomatiques (quand on connaît un peu son histoire ottomane, on comprend sans peine que ce n'est pas un compliment);
- plus intéressant, le personnage est connu pour user du chantage (crise des migrants) ou du double-jeu ("j'aide" en Syrie...pour installer un protectorat pro-turc), il en va de même ici : considérant que l'EU n'est actuellement plus "intéressante" pour lui, il l'accable de sarcasmes (tout en magouillant en sous main pour se faire bien voir de l'OCS...).

Duplicité, véhémence islamophile, satrapisme....L'individu est un facteur bien connu de déstabilisation pan-continentale, mais comment s'en débarrasser "proprement" ?

(N.B. Dans votre extrait du folliculaire bordelais, on entend presque les "Oooooh" horrifiés des rédacteurs/maquettistes du bidule ! ^^)

Écrit par : Arthourr | 08/04/2017

Un p'tit séisme bien ciblé, ça doit pouvoir se faire. Juste sur son palais.

Écrit par : Carine | 09/04/2017

On nous a quand même vendu ce type comme le rempart de la démocratie européenne sur les frontières orientales de l'Union. Comme dirait Nabila, "non mais je rêve" . Tous les types qui ont sorti de telles insanités devraient être traduits en haute cour et exécutés par la basse cour .

Écrit par : Paul-Emic | 09/04/2017

téléphobe > Je préfère le kefta-salade-tomate-oignon sans frites avec un peu d'harissa à emporter.

Carine > C'est la fable du renard et du raisin.

EQUALIZER > Venant de quelqu'un qui traite Merkel de nazi (il faut oser), pourquoi pas, en effet ?

Coach Berny > Bin, les états pauvres aiment l'UE pour les subventions. Pour le reste...

Paul-Emic > Pour l'odeur nauséabonde ? Sûrement celle de la monté des populismes.

Arthourr > Au moins, même exécrable il existe, ça nous change de nos dirigeants.

Carine > Personnellement, il ne me gêne aucunement.

Paul-Emic > C'est la politique du fait accompli : "les immigrés musulmans c'est bien, en fait non, mais c'est trop tard", "le renversement de Saddam c'est bien, en fait non, mais c'est fait" et on a faillit avoir "la Turquie dans l'UE c'est super cool, en fait non, mais faut faire avec."

Écrit par : Pharamond | 09/04/2017

Écrire un commentaire