Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2017

Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus et les c... de la Lune

En gros les édiles bordelais veulent installer en ville une soucoupe volante pondue par une artiste made in London. La chose coûtera avec deux autres machins 5 000 000 € à la métropole, c'est à dire à ses habitants qui pourtant ne sont pas à la fête en ce moment ; l'État quant à lui se fendra de 3 000 000 €. Sincèrement, je m'en contrefiche, cette société est devenue dingue et une soucoupe ou un lion bleu, on n'en est plus a une fantaisie ruineuse près. Une association se monte pour refuser l'engin. Parce que ce genre de gadget très dispensable est cher et laid ? Que nenni, parce que... tenez-vous bien... l’œuvre devrait s'appelait "Vril" "référence douteuse selon l’association aux thèses défendues par les nazis autour de la conquête spatiale" - comprenne qui pourra – et parce qu'"elle a jugé peu adéquate la proximité de la base sous-marine où ont travaillé de manière forcée 6 000 personnes pendant la guerre". Avec les nazis, c'est simple, il suffit d'ajouter "douteux", "sinistre", "macabre" ou tout autre adjectif péjoratif et le tour est joué, le cerveau est bloqué en position "rejet". Ensuite, à Oświęcim, aujourd'hui, ils doivent sûrement s'abstenir de tirer des feux d'artifice lors de la fête nationale polonaise pour ne pas rappeler les exécutions qui ont eu lieu dans le camp pendant la Seconde guerre, ou j'ai tout faux ? En fait l'engin ressemble à la soucoupe de l'affabulateur George Adamski qui avait photographié une lampe en guise de vaisseau interstellaire et prétendait causer avec les Vénusiens, il est vrai curieusement affublés de chevelures blondes et d'yeux bleus, et le nom vient d'une société très vraisemblablement fictive de l'Allemagne des années 30 qui aura engendré une abondante quoique totalement ridicule littérature pseudo scientifique à base d'OVNI nazis et de contacts intergalactiques entre le Führer et les Petits gris. L'association anti-soucoupe qui voulait déplacer le joujou un peu plus loin - ailleurs c'est moins grave - a été déboutée. Il y a vraiment des gens qui n'ont que ça à faire...

 

vril.JPG

Source : Bordeaux 7 du mercredi 11 janvier 2017

Commentaires

Eh bien ! Ils s'en posent des questions ces Bordelais, quand je pense qu'ils sont ma capitale régionale... c'est à désespérer.
M'en vais faire une petite partie de pelote tiens.

http://images.sudouest.fr/2013/08/28/57ebd65666a4bd6f7784536c/widescreen/1000x500/detail-de-lornement-sculpte-en-haut-du-fronton-dascain.jpg

Écrit par : Coach Berny | 11/01/2017

Surtout que les "riverains de Bacalan" ont sûrement dû avaler des couleuvres largement moins appétissantes (genre Bd Alfred Daney en bordel depuis des lustres, squats à romanos perdurant des années, le Colbert, verrue officielle du quartier...etc).

Bon bah....merci Ali !

Écrit par : Arthourr | 11/01/2017

Ali Jupette allié des soucoupeurs nazis ? on vit une époque formidable ! chaque jour , des &éleveurs , agriculteurs , sont poussés au suicide .. surendettés , en dessous le smig de pauvreté .. dans une indifférence révoltante !!!! et cette bande de parasites qui ne vaut pas le prix d' une balle pour les abattre , engage des millions comme s' il en pleuvait ? je suis pour une chaîne ininterrompue de charrettes vers l' échafaud ! ce ne sont pas les canards que la sale engeance d' Etat fait abattre par milliers -par précaution!!!! osent-ils dire!- qui me fera changer d' avis , malheureuses bêtes sacrifiées pour lesquelles personne dans les merdias n'a le moindre mot de compassion!- s' il y a urgence c' est bien de nettoyer les écuries d' Augias ... je crois que je devrais me consacrer au silence de la colère froide ! ....

Écrit par : EQUALIZER | 11/01/2017

Coach Berny > Il y a de drôles de déco vers chez vous, dites donc.

Arthourr > Certes, mais tout ça était moins coûteux que les délires soucoupistes.

EQUALIZER > Ce monde est sans pitié, l'ancien avait ces cruautés, mais au moins il ne baignait pas dans la mièvrerie délétère et absurde, et tant bien que mal il préservait le "nous".

Écrit par : Pharamond | 12/01/2017

Evidemment, mais comme le coût ne semble pas être la préoccupation première des "riverains"...:D

Par pudeur, on taira donc l'utilité (et le coût) du Matmut Stadium, de l'extension du tram jusqu'à Eysines ou du pont levant qu'aucun contribuable n'envie aux bordelais.

Si, en plus, il faut scruter les dépenses "culturelles"
(passerelle de chemin de fer, "Monument Historique" tombant en ruines, "Miroir d'eau" des quais, servant essentiellement à la lessive de familles multi-lauréates aux concours de la CAF, tortue géante place de la Victoire....), où allons-nous ? ;-)

Écrit par : Arthourr | 12/01/2017

Oui, c'est la fuite en avant : je dépense donc j'en suis et il faut en être pour être élu.

Vous êtes bordelais ?

Écrit par : Pharamond | 12/01/2017

Le serpent d'Océan de Saint-Brevin les Pins n'aurait rien de nazi par hasard ?

Écrit par : Carine | 13/01/2017

"Vous êtes bordelais ?"

Hé hé, je l'ai été, oui, mais je ne le suis plus depuis presque 20 ans. Ceci dit, j'y retourne à peu près 3 fois par an, ça me permet de rester au courant des juppetteries. :-)

Écrit par : Arthourr | 13/01/2017

Et les statues entre la rue Ste Catherine et le Grand Théâtre, ça y est toujours?

Écrit par : Sven | 13/01/2017

Le budget "culture" de ma ville de Bordeaux est de 333 euros par habitant.
http://www.bordeaux.fr/p82366/bordeaux-culture

Ceci représente la moitié de ma taxe d'habitation (nous sommes 4 à la maison)

Je suis ravi, surtout quand je vois les merdes immondes qui représentent plus de la moitié du fric dépensé

Écrit par : Philippe Dubois | 14/01/2017

et combien de HLM pour réfugiés on aurait pu construire avec ce pognon ? hein ?

Écrit par : Paul-Emic | 14/01/2017

Carine > J'adore la langue de bois des critique d'art comme l'exemple de la notice wikipedia de Huang Yong Ping : "Il privilégie la mise en relation de sens hétérogènes et aborde souvent les notions d'identité et de mélange culturels." Un jargon qui va avec 99% des artistes contemporains.

Arthourr > Encore que Juppé dans le genre d'est pas le pire.

Sven > Lesquels ?

Philippe Dubois > Et je ne suis pas sûr du bon usage de l'autre moitié.

Paul-Emic > Bah, ce n'est pas grave on leur réservé les hôtels et les châteaux vides.

Écrit par : Pharamond | 15/01/2017

Autant pour moi, la ville dans son ensemble:
http://www.sudouest.fr/2013/06/20/les-creatures-de-plensa-envahissent-la-ville-1090781-2780.php
Je n'ai pas fait gaffe si ça y était toujours là.

Écrit par : Sven | 16/01/2017

Non, l'artiste a repris ses joujoux. Il semblerait que la ville lui en ait acheté un en partie avec une souscription publique. Si le contribuable en redemande, pourquoi se gêner ?

Écrit par : Pharamond | 17/01/2017

C'est soit-disant un mécène qui a déboursé 400 000 à 500 000 euros pour que la ville conserve un étron à côté du grand théâtre.

Écrit par : Sven | 17/01/2017

Oui, vous avez raison, les donateurs n'étaient arrivés qu'à 54 000 €, "heureusement" qu'il existe de généreux, mystérieux et riche mécène...

Écrit par : Pharamond | 18/01/2017

Les commentaires sont fermés.