Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2016

Une occupation

Hier, j'ai dépassé deux hommes d'une trentaine d'années adossés à une maison, un pied posé contre le mur, les avant-bras tatoués, une coupe et des vêtements à la mode. Ils avaient le teint mat, le cheveu noir et l'un d'entre eux parlait un jargon de l'est de l'Europe dans son iPhone. Ils semblaient attendre et pour l'instant leurs yeux détaillaient pesamment les filles qui passaient sur le trottoir en s’efforçant d'ignorer leurs regards entendus. En voyant le spectacle navrant de l'arrogance de ces hommes je me suis demandé ce qu'on avait bien pu faire au Bon Dieu pour mériter ça : pour se faire envahir par des individus qui ne respectent ni leur pays d'accueil ni leurs habitants, pour ne pas pouvoir tenter ou dire quoi que ce soit pour sa défense ou celle des siens sans se faire traiter de raciste par ses propres compatriotes et sanctionner par sa propre justice. Je me suis senti humilié comme on peut l'être dans un pays occupé où seuls les envahisseurs et les collabos s'épanouissent pleinement.

Commentaires

Tiens .. ? j' avais dit dans les années 80/90 que je me sentais en France comme un palestinien en territoire occupé ..
Il y en a d' autres semble-t-il ... ? :)

Écrit par : EQUALIZER | 14/09/2016

C'est clair, on est très loin de "que ne suis-je le zéphyr qui rafraîchit ses appâts..." :

https://youtu.be/zFyYgGJJYmk

Écrit par : UnOurs | 15/09/2016

EQUALIZER > Oui, encore que cette invasion ne ressemble à rien de connu. Nous sommes les plus forts et pourtant nous abandons le territoire à des gueux et ceux qui sont censés nous protégés nous réprime alors qu'ils n'y sont pas obligés par une défaite militaire.

UnOurs > A des années lumières !

Écrit par : Pharamond | 15/09/2016

appâts ou appas?
Littré, au secours!!!

Écrit par : Popeye | 16/09/2016

C'est vrai qu'il y a moins de blanchitude et beaucoup plus de marronitude et noircitude.
Signé Ségogol Téléphobe.

Écrit par : téléphobe | 16/09/2016

Popeye > Les deux, mon capitaine ! J'aurais écrit "appas", mais le texte original dit autrement. Je ne suis pas poète.

téléphobe > Et c'est toute la merditude.

Écrit par : Pharamond | 16/09/2016

ha,la merditude
la merditude des choses c'est le nom d'un film belge ( une fois ) , désopilant dont le nom du réalisateur m'échappe
avec des bonus

emprunté à la biblio de mon bled de taille moyenne

mais rigolo comme pas permis

Écrit par : kobus van cleef | 16/09/2016

Je n'ai pas vu, mais les Belges sont passés maîtres dans l'art de faire de la farce avec la misère locale.

Écrit par : Pharamond | 18/09/2016

felix van groenninguen 2009 ou 2010
très très drôle
pour ce qui est de la misère locale vous avez plus que raison

Écrit par : kobus van cleef | 23/09/2016

Les commentaires sont fermés.