Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2016

Tramway

Petite rétrospective des billets sur ces anecdotes sans importance qui distraient mes voyages en tram. Je les reproduis tels quels, par ordre chronologique.

 

Un homme monte dans le tram, il est vêtu de plusieurs couches de haillons, dégage une odeur nauséabonde et mendie de l'argent. Devant un couple noir, il lance un vibrant : "L'Afrique aux Africains et les Africains en Afrique !" L'homme proteste mollement avec un "eh !" à peine audible, juste pour prouver à sa compagne qu'il ne se laisse pas faire. Près de moi, une femme me prend à témoin : "Quel con, vaut mieux être noir que raciste !" Le mendiant jette bientôt son dévolu sur une jeune fille, elle sourit mal à l'aise ; heureusement pour elle, il décide tout à coup de descendre à la station suivante. Là, monte un couple BCBG, la trentaine, style cadres plus ou moins dynamiques. L'homme à sa compagne : "Tiens, je le connais ce clochard, il est vachement intéressant comme gars, très cultivé. J'aime bien discuter avec lui. Quand il n'a pas bu bien sûr... Bon, là il a bu."

J'aime bien prendre le tram.

01/02/2006

 

Avant-hier, deux adolescents dans le tram :

- T'es sûr, ça la gêne pas à ta mère que je vienne ?

- Mais non, viens je te dis, ma mère, elle s'en bat les c... !

23/03/2006

 

Depuis le tram arrêté à côté du mien, un "jeune" vomit sur le quai, ses copains lui tapent dans le dos en riant. Visiblement, ils ont un peu forcé sur la porte qui est entrouverte dans une position inhabituelle. Mon tram part ; à côté de moi une femme qui semble avoir "tout vu" explique à sa voisine :

- Ils étaient ivres, personne n'a rien dit. Vous savez, aujourd'hui, on peut être assassiné sans que personne intervienne.

Son interlocutrice approuve.

Ma station approche, je me lève et me dirige vers la porte. Près de moi, deux filles vêtues de noir, "piercées" comme le chef des Cénobites de Hellraiser  et tatouées comme des Yakuzas discutent :

- Le mec, il voulait une croix gammée sur le bras.

- Ouais, je vois le genre.

- Je lui dis que c'est 50 euros. Il trouve que c'est trop cher. Je lui dis "Reviens quand ça sera les soldes !" Il s'est cassé.

- Ouais, je vois le genre.

Le tram s'arrête, je descends.

13/06/2006

 

Deux scénettes vues à quelques jours d'intervalle :

Dans le tram, deux adolescentes sont plongées dans la lecture d'un magazine. L'une d'elle :

- T'as vu la fille qui joue dans le film ? Elle est trop belle : c'est dégueulasse.

 

À la station du tram, une adolescente arrive vers une camarade, un magazine à la main :

- Y a les photos du congel' où elle a mis ses bébés.

- Montre !

04/11/2006

 

Dans le tram, une femme est debout devant moi. Elle semble tout droit sortie du film Le temps des Gitans ; visage marqué, teint mat, foulard sur la tête, robe informe, cabas défraîchi. Alors que je suis en train de réfléchir aux mouvements migratoires modernes des populations une sonnerie retentit et la femme sort d'une de ses poches un téléphone portable extra plat dernier cri ; mystère de la redistribution des biens de consommation.

15/11/2006

 

À la station du tram, un petit groupe de jeunes filles entre l'enfance et l'adolescence attend. Certaines discutent, d'autres patientent sans rien dire, l'une d'entre elles fait des pas de danse et pirouette sur elle-même, c'est une jolie petite blonde avec une queue de cheval, Elle s'arrête un instant regarde si le tram arrive et recommence son manège. J'aurais pu trouver cela charmant si nos regards ne s'étaient pas croisés un bref instant où j'ai pu deviner dans les yeux bleus la petite fille sûre d'elle et prête à dévorer le monde, la petite emmerdeuse qui allait en devenir une grande.

13/06/2007

 

À la station du tram, quelques ''jeunes'' attendent. Entre autres attributs street fashion, certains arborent en pendentif des téléphones portables dans leurs étuis. L'un d'eux est assez extraordinaire : il est entièrement en cuir brun, est griffé d'une ''virgule'' Nike blanche et à la forme d'une... babouche. Contrefaçon issue de l'artisanat du Maghreb ou adaptation de la célèbre entreprise américaine 

01/09/2007

 

Dans le tram, dialogue entre une mère et sa fille. 

La fille :

- J’ai encore eu mal au ventre aujourd’hui.

La mère :

- C’est la croissance.

- J’avais tellement mal que je n’ai pas pu suivre le cours de maths pour aller à l’infirmerie.

- C’est la croissance, tu grandis.

- J’ai vraiment mal tu sais.

- C’est sûrement la croissance.

- Merde maman ! je te dis que j’ai tout le temps mal au ventre depuis un mois, c’est pas la croissance. 

Sincèrement, moi non plus je ne crois pas que cela soit la croissance.

03/10/2007

 

Dans le tram une jeune femme vient s'asseoir à côté de moi. Elle est bien plus grande et corpulente que moi, et me voici écrasé contre la paroi, les épaules rentrées, essayant de me faire aussi petit que possible. Malgré la gène, j'imagine le spectacle ridicule que nous offrons tous les deux : elle, imposante, débordant de son siège et moi, l'air penaud, à demi caché par sa doudoune, et il me vient alors une envie de rire que j'ai toutes les peines à réfréner.

12/12/2007

 

À la station du tram, deux quadragénaires BCBG discutent.

L'une d'entre elles évoquant le DVD qu'elle a vu la veille avec son mari :

- Tu sais c'est avec cet acteur... comment il s'appelle déjà ?... il est super classe, beau mec...

L'autre :

- J'vois pas.

- Mais si, il a joué dans le film des Nuls...

- Darmon ?

- C'est ça ! Gérard Darmon ! 

Je sais pas pour vous, mais moi, Gérard Darmon ''beau mec''...

01/04/2008

 

En montant dans le tram je remarque rapidement, à quelques sièges de moi, trois adolescents qui s’agitent, parlent fort, chahutent, mettent les pieds sur les sièges... Deux arrêts plus loin, des contrôleurs montent et quand ils arrivent aux jeunes, constatent que ceux-ci n’ont pas de titre de transport. Soudain, les voisins s’animent :

- Ils ont lancé une canette, dit l’un en montrant une boîte de Coca-Cola sur le sol.

- Ils m’ont fait ça ! quand je leur ai dit de se calmer, rajoute un autre en tendant son majeur.

- Ils m’ont insulté, renchérit un troisième.

Les contrôleurs se rassemblent autour des coupables qui font profil bas. Trois gamins qui n’avaient pas quinze ans, et tous ces adultes qui subissaient... Nous en sommes là.

18/03/2010

 

Dans le tram, à quelques sièges de moi, une adolescente tend une poche de petits œufs en chocolat à sa voisine.

- T'en veux ?

- Ouais... Je peux t'en prendre deux ?

- Vas-y : moi, j'en ai trop bouffés.

- C'est pas mon cas.

- T'en as pas eu ?

- Si, mais mes parents ont tout mangé.

- Tes parents ?

À la station suivante des personnes montent et s'installent entre les filles et moi ; je n'en saurai pas plus sur ces indignes parents ''cacaophages''.

07/04/2010

 

Il n'y a pas grand monde dans le tram quand je m'y installe. Sur un strapontin, emmitouflée dans un élégant manteau sombre, une passagère pianote sur son téléphone. Elle a une trentaine d'années, de longs cheveux châtain clair et un beau visage régulier. À la station suivante monte une autre femme, à peine plus âgée, elle a les cheveux courts et roule de petits yeux derrières des lunettes, un ensemble en jean boudine son physique hommasse. Elle regarde un moment les rares passagers, finit par s'asseoir devant la jeune femme, qui ne lève même pas le nez de son mobile, et se met à sucer consciencieusement son pouce.

04/12/2013


Deux adolescentes ordinaires - ni chics ni cité - dans le tram.

- Mon copain il trouve que tu ressembles à [incompréhensible].

- C'est qui ?

- Une actrice porno.

- Connais pas

- Elle est mignonne.

- Ah bon ?... Il est sympa.

11/12/2014

 

Dans le tram, deux étudiants (ils ont précédemment parlé d'amphi) discutent :

- T'as vu la jupe de Marion, aujourd'hui ?

- Ouais, je me demande comment elle fait pour pas avoir froid.

- C'est sûr, elle doit mettre du Labello pour pas avoir les lèvres gercées.

Ils partent d'un éclat de rire.

03/02/2015

 

Dans le tram, une jeune femme et ses deux enfants, une fille de huit ou neuf ans et son frère cadet sont assis devant moi. La mère, une trentenaire maigre et gothique qui aurait pu être jolie, parle tout bas quand elle s'adresse à eux comme si elle ne voulait pas déranger et avec une douceur qui me surprend. Elle sort une poupée Barbie de son sac et la donne à la fillette qui a l'air de s'ennuyer en lui disant de faire attention de ne pas perdre les chaussures. Tout à coup le garçon sanglote en réclamant son père. Je croise brièvement le regard de la mère un peu embarrassée de se faire remarquer. Elle lui caresse tendrement la joue et lui dit que c'est impossible et qu'ils en ont déjà parlé à la maison. Pendant qu'il se calme en reniflant, sa sœur s'occupe en déshabillant sa poupée en silence. Je descends à ma station, curieusement troublé.

26/08/2015

 

Je suis debout dans le tram, un peu plus loin un homme d'une trentaine d'années grimace et roule des yeux, il est affublé de nombreux tics et bouge sans arrêt. J'ignore si c'est naturel ou s'il est sous l'effet d'une substance plus ou moins licite. Bientôt monte une grande et très jolie jeune femme qui s'assoit presque en face de moi. Malgré sa discrétion, elle ne porte pas de maquillage visible, ses cheveux bruns sont liés en une courte queue de cheval et ses vêtement sont très sobres, je vois l'effet qu'elle fait chez les hommes qui ont remarqué son arrivée. J'avoue que sa beauté classique alliée à sa simplicité a quelque chose de troublant. Le plus amusant est la réaction de l'agité qui ne bouge plus et la fixe la bouche ouverte, fasciné. La belle lit un journal gratuit distribué aux stations et ne lève pas les yeux. Je suis pourtant convaincu qu'elle a remarqué son admirateur car au moment où je passe près d'elle pour descendre j'aperçois un incoercible petit sourire dessiné sur ses lèvres. L'autre n'a toujours pas bougé.

10/03/2016

 

Deux jeunes discutent dans le tram ; un barbu et un Noir.

Le barbu :

- Les gens sont bizarres, ils veulent des quartiers écolos avec plein de plantes et d'animaux et dès qu'ils voient un ragondin ils font une pétition pour les exterminer. Pourtant le ragondin il fait chier personne, il vit sa vie de ragondin.

20/06/2016

Commentaires

magnifique

Écrit par : Paul-Emic | 02/09/2016

Excellent !
A part ça, je ne trouve pas incongru de considérer Gérard Darmon comme un beau mec. C'est comme Yannick Noah : je n'aime pas du tout le personnage, encore moins son discours, mais son charme me semble indéniable. Bien des femmes confirmeraient, je crois.

Écrit par : Nordiste | 02/09/2016

Paul-Emic > Merci.

Nordiste > Merci. Pour Noah passe encore, en costume, il en jette comme on dit, mais Darmon, s'il n'était pas célèbre je ne suis pas sûr qu'on se retourne sur son passage. Ensuite, je ne suis pas l'arbitre des goûts féminins en matière d'hommes... Je sais tout de même que les femmes aiment les hommes sûrs d'eux et la notoriété donne de l'assurance.

Écrit par : Pharamond | 02/09/2016

Noah ... a peut-être les attributs dont rêvent ces dames , ce que LF Céline a très bien expliqué ..

Écrit par : EQUALIZER | 02/09/2016

Pour accompagner ces jolies méditations métropolitaines, les délicieux Nits:

https://youtu.be/-b3VsQzu2Sg?t=33s

Malheureusement, les vidéos originales des Nits ont tendance à disparaître du net (comme j'aimerais retrouver la vidéo de DaDaDa).

Sinon, un reprise plutôt sympa...

https://youtu.be/kLJaV9cuqdc

... et les meilleurs morceaux des Nits, pour ceux qui ne connaîtraient pas:

https://youtu.be/jxhoA-2rmK8
https://youtu.be/Un0VLiPKKyg
https://youtu.be/cyqOeg0Fhns
https://youtu.be/s8CFgQbO21Q

Car and Cars est juste sublime.

Écrit par : UnOurs | 02/09/2016

EQUALIZER > Et ils sont, sans entrer dans les détails ?

UnOurs > J'avoue ne pas connaître ce groupe. Merci pour la découverte, j'aime assez cette pop mélodique et un rétro.

Écrit par : Pharamond | 02/09/2016

Je t'en prie :-)
Par curiosité, arrives-tu à voir cette vidéo...

https://youtu.be/Nk6Z8cdtyRs

... bloquée en Suisse ?

Écrit par : UnOurs | 02/09/2016

Oui. C'est curieux que cela soit bloqué en Suisse. Essaie de changer de pays en cliquant tout en bas de la page YouTube.

Écrit par : Pharamond | 02/09/2016

"et ils sont?" ... ceux dont parlait Céline ! :D

Écrit par : EQUALIZER | 02/09/2016

Parfaitement cela. Des générations de tarés...

Écrit par : Le Gall | 03/09/2016

Téléchargé le truc avec Keepvid, c'était pas la vidéo, tant pis.

Écrit par : UnOurs | 03/09/2016

EQUALIZER > Il ne me reste plus qu'à me mettre à lire toute l'oeuvre de Céline. C'est malin !

Le Gall > Mais pas que...

UnOurs > Tu as essayé en changeant de pays en bas de la page ? Normalement ça marche.

Écrit par : Pharamond | 04/09/2016

Non, ça ne marche pas. Il y a en effet des restrictions spéciales pour la Suisse et l'Allemagne. Même avec Tor, ça ne passe pas.

Écrit par : UnOurs | 04/09/2016

OK, alors que pour les vidéos maudites de Vincent Reynouard il suffit de changer de pays pour pouvoir les visionner.

Écrit par : Pharamond | 04/09/2016

Excellentes, ces anecdotes de tram ! Merci.


"À la station du tram, quelques ''jeunes'' attentent"
Réalité ou lapsus ?
Je stigmatise, là, et c'est pas bien.

Écrit par : Carine | 05/09/2016

Celle du 12/12/2007.

Un peu comme ça, en fait :

http://i.ebayimg.com/00/s/NTcwWDcwMA==/z/gcUAAOSwPgxVTLLk/$_35.JPG

Écrit par : Carine | 05/09/2016

SVP Carine, dites-nous ce que vous pensez, esthétiquement, de Gérard Darmon !

Écrit par : Nordiste | 05/09/2016

Carine > Merci, je corrige ce qui est sans doute un lapsus ;-)

Pour le dessin, un commentaire à l'époque où j'avais publié le billet avait aussi fait allusion à Dubout. C'est ridicule ce genre de situation et un peu gênant, mais assez drôle quand je me suis mis à imager la vision que devait avoir les autres voyageurs.

Nordiste > Oui, oui ! On veut un avis féminin.

Écrit par : Pharamond | 05/09/2016

Les commentaires sont fermés.