Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2016

Londres ou ailleurs

L'élection de Sadiq Khan à la mairie de Londres me fait penser à la boutade (?) du sinistre Bertold Brecht "Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple." Nous y sommes et cela semble fonctionner à merveille. Après tout "dissoudre" et "solution" ont la même racine latine.

 

Commentaires

Surtout, ne mentionner aucun adjectif après le mot solution.

Je me souviens encore des rires de la bande d'affreux que nous étions en seconde, quand le prof de physique, alors que nous étudions le PH, nous avait fait faire une expérience au cours de laquelle nous devions mesurer la "concentration de la solution finale"...

Mouaarrrffff!!!!

Écrit par : Popeye | 11/05/2016

Le plus "triste", c'est que l'exemple vienne d'un pays étranger....Y'a des "lumières" françaises qui doivent rager de s'être fait "éclipser".

Écrit par : Arthourr | 12/05/2016

Magnifique démocratie dans laquelle le référendum est inexistant et enterré sous la botte d'instances supra-nationales non-élues...

Écrit par : Jean Aymard | 12/05/2016

Popeye > Quelle bande d'affreux, en effet ! J'avoue que ce prof faisait preuve d'un grand sens de l'humour involontaire.

Arthourr > C'est sûr, mais soyons patient, cela ne va tarder.

Jean Aymard > Depuis un quart de siècle tout n'est que tromperie, mais le peuple va toujours aux urnes alors...

Écrit par : Pharamond | 12/05/2016

Les commentaires sont fermés.