Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2016

Sud

« Laissées seules sans hommes et alors que la guerre de Sécession touche à sa fin, trois femmes - deux sœurs et une esclave afro-américaine - vont devoir se défendre contre l'attaque d'un groupe de soldats déserteurs de l’armée de l’Union qui se rapprochent à grands pas des états du Sud. »*

Je n'ai pas vu le film, mais le propos apparaît tout de même assez politiquement incorrect : des soldats nordistes pillards et une esclave noire qui se bat contre eux aux côtés de ses maîtresses.

La bande-annonce en VO :

The Keeping Room de Daniel Barber

*Synopsis Allociné

Commentaires

c'est farci d'invraisemblance

voyez vous une jeune propriotte du sud monter un cheval , en chemise de nuit et cheveux dénoués et aller quérir secours et ragots au bar du coin?

allons donc!

les femmes de cette caste avaient :
1) les cheveux noués et les vêtements stricts
2) des façons urbaines , mondaines et un langage châtié
3) une propension à aller chercher secours, ragots et approvisionnements au général store ou chez le cureton du coin et PAS au saloon

de plus , une esclave ou une servante n'haîgre savait TOUT faire ( tuer le cochon, découper du petit bois, ou la carcasse de la bête de boucherie , sarcler le lopin....) SAUF charger une arme à feu , viser et tirer

c'était l'apanage EXCLUSIF du maître/maîtresse et ceci pour une raison simple et vraie , uniquement pour se prémunir de la révolte servile

Écrit par : kobus van cleef | 27/05/2016

à ce compte, ce moovie est à flanquer à la poubelle

bien meilleur était le film tiré de "retour à cold mountain" de Charles Frazier

au moins, les décors, costumes , attitudes .....avaient une certaine cohérence avec ce que nous savons de cette société et de ses moeurs

Écrit par : kobus van cleef | 27/05/2016

je n'ai pas vu le film mais une esclave noire qui aide ses maîtresses contre des pillards nordistes je trouve que ça partait bien. Pour le reste je veux bien vous croire, encore que dans l'urgence du moment les conventions...

Je n'ai pas vu le film de Frazier, je vais me laisser tenter.

Écrit par : Pharamond | 29/05/2016

Les commentaires sont fermés.