Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2016

Regain

La culture dite occidentale, en fait américaine, conquiert le monde et seuls de dangereux arriérés destinés à disparaître résistent encore. La libre circulation des personnes et des biens nécessaire au maintient de la croissance et à l'amélioration du niveau de vie de chacun rend obligatoire la mondialisation. La démocratie libérale semble le seul système politique capable d'assurer le bien-être des populations et la paix aussi doit-elle être étendue à la planète entière. Pourquoi pas ? Après tout, nous vivons bien dans un monde qui subvient globalement à nos besoins en nous nourrissant, nous logeant, nous habillant, nous protégeant, nous distrayant, etc.

Cependant une société qui serait en quelque sorte arrivée à cette forme d’achèvement ne devrait avoir qu'à montrer ses résultats pour emporter l’adhésion de l'immense majorité, qu'à débattre librement avec ses contradicteurs pour sinon les convaincre au moins les discréditer au yeux du monde et qu'à se préserver que de très rares ennemis unanimement rejetés par sa population. Alors pourquoi ces tous ces mensonges, cette haine ambiante, ces antagonismes violents, ces dénis de réalité, ces répressions arbitraires, ce refus de discuter, cette opacité dès qu'on s'écarte le la version officielle, cette propagande omniprésente, cette abrutissement général, cette misère grandissante, cette insécurité minimisée et ces guerres incessantes?

À moins de croire à l’existence d'un camp du Mal qui nous serait par essence opposé comme on voudrait nous le faire croire, la réponse est que notre monde actuel n'est qu'une théorie, une construction intellectuelle, un essai comme l'histoire en a vu tant et plus - cette fois à l'échelle planétaire ce qui nous empêche d'avoir le recul pour nous en rendre compte, un totalitarisme prêt à sacrifier la vérité et une partie de la population pour se réaliser, un plan élaboré par une minorité - non un complot puisque presque tout a été énoncé, mis en œuvre par une classe servile de privilégiés et accepté plus ou moins par presque tous, un dogme qui doit être rebattu quotidiennement depuis l'enfance pour être accepté. Comme toute construction artificielle intégrant nombre d'éléments contre-nature il finira par s'effondrer et ce séisme planétaire ne laissera que des ruines. Il nous reste à avoir su préserver les semences nécessaires afin de les rendre fécondes.

 

Commentaires

" La culture dite occidentale, en fait américaine, conquière le monde..."
En fait, c'est " conquiert "...( c'est bien la culture qui conquiert )

Désolé, j'avais les yeux qui piquaient...

Écrit par : Jean Aymard | 25/04/2016

Oups ! Merci.

Écrit par : Pharamond | 25/04/2016

Très bon texte , en tous les cas...

Écrit par : Jean Aymard | 25/04/2016

"en fait américaine" : vous voulez dire américaine du nord, c'est à dire amère loque ;o)

Écrit par : téléphobe | 25/04/2016

Jean Aymard >Merci, de nouveau.

téléphobe > Exactement.

Écrit par : Pharamond | 25/04/2016

Les commentaires sont fermés.