Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2016

Histoire... (133)

Merci à Dia pour avoir reproduit en commentaire ces magnifiques lignes imprégnées de tolérance :

" Le jour J sera la crise décisive qui doit amener non seulement la libération du territoire, mais encore et surtout la disparition et le châtiment du régime [...]et de ses complices.

L’insurrection a pour but de garantir l’élimination en quelques heures de tous les fonctionnaires d’autorité,de garantir en quelques heures la répression de la trahison,conformément aux légitimes aspirations de représailles des militants de la Résistance [...] Pendant la période insurrectionnelle, les Comités disposeront d’une véritable délégation au nom du Peuple Français et du Comité National de Libération, de la Souveraineté Politique de l’État. Ils prendront les mesures révolutionnaires de répression de la trahison.

[...]

Jamais des mots d’ordre de modération ne devront être donnés.

L’insurrection triomphante doit s’occuper d’abord de l’élimination des éléments hostiles. Ils doivent être immédiatement arrêtés ou abattus en cas de résistance; il s’agit des fonctionnaires d’autorité [...], des collaborateurs notoires [...] Le plan d’insurrection doit comporter une liste complète de ces individus, avec adresse personnelle, bureau, propriété à la campagne en cas de fuite.

Tous les journaux, à des degrés plus ou moins nets ont trahi: empêcher leur parution est une œuvre de salubrité publique. Il faut prévoir l’occupation des imprimeries.

Toute la période précédant l’insurrection devra être marquée par une intensification progressive des exécutions de traîtres.

La question se pose de savoir s’il est souhaitable que l’insurrection triomphante soit marquée par des exécutions sans jugement. Les avis sont partagés. Dès maintenant dans chaque département, on dressera une liste des traîtres les plus notoires dont l’exécution sommaire sera considérée par toute la population comme acte de justice. Ces listes, avec exposé des motifs, seront adressées par l’intermédiaire des régions aux centres respectifs pour accord. Après accord, les incriminés seront immédiatement exécutés [...] "

Circulaire adressée d’Alger le 16 octobre 1943 par le Secrétariat Général des Mouvements de Résistance (M.U.R.) à tous les comités départementaux de libération

 

Commentaires

"M.U.R." : celui des lamentations, sans doute.
Quand on ouvre les yeux et qu'on voit où leur "libération" nous a amenés, on comprend que les bolchéviques ont été infiltrés par le sanhédrin ;o)

Écrit par : téléphobe | 07/03/2016

N'y aurait-il pas quelque relent antisémite dans vos propos, cher commentateur ?

Écrit par : Pharamond | 07/03/2016

Selon le dictionnaire Larousse en ligne, la première définition de "relent" que j'ai pu lire est la suivante, je cite :

relent
nom masculin
Mauvaise odeur qui persiste : Des relents de graisse.

Je ne l'ai pas fait exprès ;o)

Écrit par : téléphobe | 08/03/2016

Quand on viendra m'arrêter j'aurai une pensée émue pour vous et vos commentaires.

Écrit par : Pharamond | 08/03/2016

Encore quelqu'un pour pleurer les 25-30 millions de pertes dans ces rangs là? Je doute que le baby-boom ait été la meilleure nouvelle en termes de démographie européenne au XXeme siècle .

Écrit par : Le Blaireau-Garou | 10/03/2016

Tu parles par énigme et j'ai le cerveau ramolli : je n'ai pas saisi.

Écrit par : Pharamond | 10/03/2016

Les commentaires sont fermés.