Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2015

La guerre...

Insurrection du Polonais Jan Komasa relate l'insurrection de Varsovie en 44. Spectaculaire et avec des Allemands méchants à souhait.

Bataille pour Sébastopol le film russo-ukrainien de Sergeiy Mokritskiy narre les prouesses romancées du sniper Lioudmila Pavlitchenko. Beaucoup de moyens et sans doute peu de nuances, l'envahisseur allemand c'est toujours le croquemitaine pour les Slaves.

Le sujet de Frères ennemis d'Elmo Nüganen, les soldats estoniens engagés aussi bien du côté soviétique qu’allemand, permet plus d’ambiguïté à l'image du sentiment national sur cette période historique.

En France, on a droit à En mai fais ce qu'il te plaît de Christian Carion sur l'exode de 1940 vu à travers les péripéties d'un Allemand anti-nazi qui recherche son fils. Défaite et anti-fascisme...

Plus surprenant, My honor was loyalty, Leibstandarte de l'Italien Alessandro Pepe met en scène un Waffen SS. La bande-annonce ne donne pas l'impression d'un film trop caricatural.

Commentaires

l'actrice de bataille de sébastopol est sacrément mignonne
comme toutes les actrices
on va pas mettre des boudins à l'affiche , logique
pourtant , regardez les photos des blogs "historiques" ( konstantin zukow....) y en a aussi des chouettes dans la vraie vie
et dire que j'en rencontre jamais !

Écrit par : kobus van cleef | 16/11/2015

Les photos de propagande soviétiques, faut peut-être pas trop y croire, même leurs cadavres y sont beaux.

Écrit par : Pharamond | 16/11/2015

Les commentaires sont fermés.