statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2022

Magma

can.jpg

Commentaires

Les couleurs infernales semblent avoir un effet rétroactif ici :
https://www.meteociel.fr/cartes_obs/archives/21-06-2017/tx_eur2.png
https://www.meteociel.fr/cartes_obs/archives/21-06-2022/tx_eur2.png
Encore une fois, si le procédé de dramatisation par la couleur marche vraiment (ce dont je doute), ce n'est pas en raison de son ingéniosité démoniaque, c'est plus simplement parce que le public est fait de krons.

Écrit par : Blumroch | 26/07/2022

Blumroch > Je ne parlerais pas d'ingéniosité démonique, mais ces petites astuces répétées à longueur de journée n'agit pas que sur les krons.

Écrit par : Pharamond | 26/07/2022

@Pharamond : Les thuriféraires de l'ingénierie sociale se croient très ingénieux, quand leurs petits procédés primaires ne fonctionnent -- s'ils fonctionnent -- qu'avec des abrutis, lesquels forment l'immense majorité du troupeau.
Les raisonnables ne se font pas avoir, mais ils sont négligeables d'être trop rares -- une espèce en voie de disparition.
Dans la pyramide sociale, les crétins du sommet ne valent pas plus que les crétins de la base, sinon par position.

Écrit par : Blumroch | 26/07/2022

Blumroch > Le piège est que beaucoup regardent les médias mainstream persuadés d'avoir du recul alors que le lavage de cerveau fonctionne dès que ces moyens de propagande constituent le quotidien d'un individu.

Écrit par : Pharamond | 26/07/2022

J'aime aussi beaucoup la notion de température "ressentie".

Écrit par : bedeau | 26/07/2022

@Pharamond : Encore faudrait-il démontrer l'existence des cerveaux qu'on prétend laver, influencer, programmer.
Encore une fois : pourquoi sommes-nous un petit nombre à échapper à tout ce "conditionnement" censé être irrésistible et prétendu scientifique ?
Parlant de brainwashing, jolie définition par Louis Arthur Rollins dans son *Lucifer's Lexicon* : "Deprogramming, n. Reprogramming. Fighting brainwashing with brainwashing."

La température ressentie est une manière de réintroduire de la subjectivité individuelle dans les mesures objectives : les idées de réalité et de science en sont anéanties, ce qui permet de faire passer :
2+2=5
2+2=4,999
2+2=une pomme et deux poires
2+2=anything you want it to be, man.
2+2=ce que j'ai décidé et que tu accepteras si tu ne veux pas être puni.

Écrit par : Blumroch | 26/07/2022

Notion peut-être appelée à une grande fortune : l'intelligence *ressentie*. Ainsi, quand on écoute ou, presque pire, qu'on lit Bruno le Rigolo -- pour ne prendre que ce triste guignol au hasard ou presque --, on s'interroge *vraiment* sur la valeur des concours d'Ulm et de l'agrégation -- idée qui ne vient *jamais* à l'idée quand on évoque un Brasillach, un Bardèche ou un Boutang. Heureux Bruno L{e|a} Mer[dr]{e|e} ayant, comme tous les membres de l'oligarchie, cette fameuse *science infuse*[0] qui lui permettant d'intervenir sur tous les sujets -- ceux qu'il croit connaître et ceux qu'il ignore.
Incidemment, qui s'infligera la fiche de police de cet individu[1] lui trouvera un point commun avec la délicieuse Marlène -- ce n'est pas son amour pour le chef de gang.

[0] http://www.francesoir.fr/opinions-editos/la-science-infuse
[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Le_Maire

Écrit par : Blumroch | 26/07/2022

bedeau > Cela peut sembler arbitraire voire poétique, mais ce n'est pas idiot.
"La température ressentie est un indice utilisé en prévention contre le grand froid ou la canicule. Elle tient compte de la température mesurée, de la vitesse du vent et de l’humidité ambiante."

Blumroch > "Encore une fois : pourquoi sommes-nous un petit nombre à échapper à tout ce "conditionnement" censé être irrésistible et prétendu scientifique ?" Eh bien, quand on a commencé à douter on doute ensuite de tout. Je ne dis pas que l'on croit en rien, mais on commence par douter. C'est intellectuellement fatigant et socialement pénalisant, certains préfèrent s'abstenir. Le problème est que cette conformité si elle est très souvent inoffensive peut, quand on arrive à des périodes "difficiles" comme celle que nous vivons, être préjudiciables voire létales.

Écrit par : Pharamond | 27/07/2022

@Pharamond : Le scepticisme, l'indépendance d'esprit, le courage de former ses jugements sans tenir compte de ceux d'autrui sont des qualités (correction : des caractéristiques, dont on se passerait d'ailleurs volontiers) innées qui ne font l'objet d'aucun choix. Les ceusses qui veulent mettre leurs lumières en veilleuse pour y voir moins clairement et moins nettement y parviennent mal, et pour peu de temps : le mauvais naturel revient vite.

Écrit par : Blumroch | 27/07/2022

Blumroch > Vaste sujet. Je me demande pourquoi cet "illumination" ou cet éveil, si l'on préfère, peut arriver à différent moment de la vie selon les individus. D'autre part la lâcheté et l'appât du gain me paraissent constituer de bons "interrupteurs".

Écrit par : Pharamond | 27/07/2022

@Pharamond : Caractéristiques latentes. Entre les ceusses qui ont compris tout de suite et les ceusses qui comprennent trop tard, le nombre total d'individus concernés reste faible.

A supposer que ce soit vrai, ça ne saurait durer longtemps, à mon sens ; Schnitzler penche de ton côté, quelque part dans cette page :
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2017/08/02/pour-resumer-5968267.html

Écrit par : Blumroch | 27/07/2022

Blumroch > La lâcheté et la corruption compromettent et il est très difficile de sortir de se genre de situation. Et peu à peu on devient ce que l'on dit et fait.

Écrit par : Pharamond | 27/07/2022

J'ai peu d'affinités pour le monde dans lequel et partage la critique de la propagande incessante que nous subissons. Je trouve néanmoins que l'exemple choisi n'est pas le plus pertinent et loin s'en faut. Ce type de message, extrayant de tout contexte deux images (ce que nous reprochons à nos ennemis), laisse croire qu'effectivement, tout va bien et que les deux ou trois vagues de chaleur exceptionnelles que nous avons déjà subies pendant l'été sont un mensonge médiatique, au même titre que les changements de prénom, le silence sur les effets secondaires des injections ...
Depuis 2018, c'est juste la troisième canicule extrême qui s'abat sur l'Europe. Lorsque j'entends un Le Galou, par exemple, jouer au scientifique en distinguant météo et climat ou disant benoîtement qu'en été il fait chaud, je me demande si, lorsque l'institut Illiade dit avoir pour mot d'ordre, la Nature comme socle, s'il n'y a pas tromperie sur la marchandise.

Écrit par : Sven | 30/07/2022

Sven > Je ne contexte nullement le changement climatique, je déplore seulement la propagande alarmiste destinée à nous culpabiliser, encore. Et ce billet voulait - sans doute maladroitement - en être une illustration.

Écrit par : Pharamond | 31/07/2022

Je trouve même ton illustration bien choisie car elle illustre parfaitement le sentiment de peur distillée par les médias et les réactions contre-productives de la mouvance.

Écrit par : Sven | 01/08/2022

Écrire un commentaire