statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2022

Chronique du temps de la Covid-19 (109)

Samedi 22 janvier c'est ma vingt-deuxième participation à la manifestation anti passe sanitaire/vaccinal.

Je rejoins M. vers 14h30, heure du rassemblement place de la Bourse. Les prises de paroles minutées sont plutôt de qualités : pas d’excités ni d'illuminés. Harold Bernat, un professeur de philosophie déjà rencontré lors des manifestations, y participe. Cette fois nous décrivons un grand circuit, cours Victor-Hugo, Hôpital Saint-André, rue Saint-Nicolas (où les révolutionnaires en carton-pâte essaient une fois de plus de nous détourner du parcours déclaré "pour ne pas obéir à la préfète", sans succès), cours de l'Yser, place de la Victoire, rue Sainte Catherine et retour sur les quais côté Garonne. Là, les forces de l'ordre, visiblement de méchante humeur, se mettent en ligne et nous repoussent vers l'autre côté de la chaussée. Peut-être avons un peu trop tardé, il est presque 18h et leur tarde-il de rentrer chez eux, mais ils le font sans explication ce qui provoque des bousculades et une tentative d'arrestation musclée sur un sexagénaire récalcitrant. Un peu plus loin nous rejoignons notre point de départ et M. et moi quittons la manifestation. D’après le journal Sud-Ouest qui semble avoir arrêté de compter lui-même et préfère récupérer les chiffres de la Préfecture nous aurions été entre 300 et 600.

Écrire un commentaire