statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2022

Chronique du temps de la Covid-19 (106)

Samedi 8 janvier c'est ma vingtième participation à la manifestation anti passe sanitaire/vaccinal.

Je rejoins M. place de la Bourse bien après 14h30, heure du rassemblement, ce qui m'évite une partie des discours. Nous sommes assez nombreux – les médias diront entre 500 et 1 000 (?) – et je constate avec plaisir que l'âge moyen des manifestants a visiblement rajeuni et qu'ils viennent de différents horizons politiques – des pro-Zemmour côtoient des pro-Mélenchon. Nous partons direction les Quinconces, puis les rues à proximité de la place Gambetta où le cortège hésite et cafouille – le parcours déclaré est assez curieux, fait une petite boucle et revient sur ses pas – et une partie des manifestants en profite pour se séparer de nous afin d'aller en centre ville en essayant de nous attirer. Cela fonctionne assez bien puisque quand nous repartons nous ne sommes plus très nombreux. J'apprendrai ultérieurement que les éléments qui nous ont abandonnés ont provoqué quelques heurts qui se sont soldés par des tirs de lacrymogènes. Vers 17h30 M. et moi quittons le reste du cortège revenu à son point de départ. Je n'ai pas aperçu Philippe Dubois qui pourtant était présent.

Commentaires

@Pharamond : Un auteur de chez Tasin évoque le nombre, peut-être optimiste, de 4000 personnes :
https://resistancerepublicaine.com/2022/01/10/bordeaux-4000-manifestants-contre-le-pass-vaccinal/

Écrit par : Blumroch | 10/01/2022

Blumroch > Difficile à évaluer quand on est dans la foule, mais je dirais au maximum un petit millier, pas plus.

Écrit par : Pharamond | 10/01/2022

@Pharamond : "Peut-être optimiste". ;-)

Écrit par : Blumroch | 10/01/2022

Blumroch > Ce n'est pas si mal (et je me trompe peut-être sur le nombre), quand j'ai décidé de ne plus y aller nous n'étions plus que 150 environ.

Écrit par : Pharamond | 10/01/2022

Etant comme d'hab en queue de cortège, j'ai assisté au départ et j'estime à 3.000 personnes, peut-être 3.500
Sud Ouest dit plus de 2000

Gauchos et antifas étaient vraiment casse-burnes et insultants et voulaient absolument dévier les gens vers un itinéraire non déclaré et donc interdit. J'ai un moment cru que ça allait tourner vinaigre.

Discussion sur le site Telegram de la manif : j'estime que nous pourrons défier les flics quand nous serons 20.000, avec une bonne proportion de gens costauds prêts à en découdre, en laissant les personnes plus fragiles prendre l'itinéraire autorisé.

J'ai encore fait les mêmes remarques désagréables sur les différentes sonos : c'est n'importe quoi, même si le rap de cité a heureusement disparu
Les seuls slogans susceptibles de toucher les passants sont ceux portant sur les enfants (vérifié) et à un moindre degré, ceux concernant le contrôle social allah chinoise.

Des nouvelles têtes avec deux banderoles intéressantes qu'il aurait fallu placer sur le côté du cortège pour qu'elles soient visibles

Écrit par : Philippe Dubois | 11/01/2022

Philippe Dubois > Si ton impression est bonne c'est encourageant.

Ces gauchistes sont une plaie.

Écrit par : Pharamond | 11/01/2022

Écrire un commentaire