statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2021

En guise de manifeste express

« Quoi qu’il arrive, nous faisons un assez bref passage sur terre – ce que semblent oublier certaines personnes pour qui la survie parait être devenue le but unique et absolu – et nous devons occuper au mieux ce temps qui nous est imparti, de toutes les manières possibles mais surtout en étant au service d’une cause plus grande que nous. Je ne vois pas comment donner du sens à la finitude humaine autrement que par l’inscription, à un niveau ou un autre, dans une œuvre collective intemporelle au service du Vrai et du Beau. Il faut créer, agir, aimer, éduquer, produire, chanter, semer, guerroyer, bâtir, transmettre… Les seuls véritables crimes sont la passivité et l’abandon. »

Xavier Eman

Source : Breizh-info

 

Commentaires

Bernard JOMIER (c'est un écolo) est l'ordure immonde qui a pondu l'amendement qui punit les parents récalcitrants à l'injonction obligatoire pour les enfants.

son email est : b.jomier@senat.fr

son cabinet de médecine (prenez donc rendez-vous) a pour adresse:

Bernard JOMIER
31 rue Hautpoul
75019

Bernard JOMIER est présent à son cabinat le vendredi après-midi

Écrit par : Mistersmith | 05/10/2021

Pas faux, évidemment, mais le ton emphatique de la proclamation trahit l'intellectuel capable, par fausse symétrie, de saluer lourdement Maurras à droite et Mao à gauche.
"L’écriture, comme la révolution, n’est pas une soirée de gala", dit-il dans l'entretien : on enlève l'incise, si subtile, si profonde, si *culturelle*, "comme la révolution", et on a une parfaite formule d'auteur subversif du système qui "se met en danger", "prend des risques" épatatiépatata. C'est toujours très apprécié chez *Télérama*, *L'Immonde* et *L'Aberration*. C'est... littératronique.
Incidemment, la formule célèbre, reprise dans le premier numéro de *La cause du peuple*, avait donné à Jacques Colin, ancien rédacteur en chef de *Voici*, le joli titre d'une rubrique : "La cause du people".
Pour en revenir au sens de la vie, on peut avec Abellio estimer que deux activités justifient une existence : aimer une femme, écrire un livre. Dexter et quelques méchants ajouteraient : tuer un homme.
Ce serait déjà bien, plus modestement, de se dresser contre le Léviathan, de le considérer avec un mépris teinté d'amusement, et de refuser le mensonge social (référence, ah ah !). Opposer le naturel au culturel, la rationalité à l'opinion, la conscience individuelle au mensonge collectif et le jugement à l'erreur.
Et crever quand même, en ayant eu une vie moins agréable que celle menée par les salauds et les crétins. ;-)

Écrit par : Blumroch | 05/10/2021

Bernard JOMIER
01 78 46 43 40

Écrit par : Mistersmith | 05/10/2021

@mister smith

ah ah. je l'ai vu passer moi aussi sur le télégram de monsieur K. C'est très bien évidemment. Il n'y a aucune raison et surtout pas morale, pour laisser à nos adversaires le monopole des procédés dégueul... euh efficaces.

Ceci dit le sénateur doit être sous protection policière déjà. Il faudrait mieux doxer ses proches (n'oubliez pas les petits), sa secrétaire, ses collègues médecins, etc. Mais c'est un bon début. C'est exactement dans l'esprit de ce qu'il faut faire.

Écrit par : Dia | 06/10/2021

Mistersmith > C'est une adresse pour se faire vacciner ?

Blumroch > Je ne suis pas sûr que Xavier Eman soit du genre à saluer Mao même s'il lui arrive parfois de reconnaitre le courage de certains dans le camp d'en face.

Écrit par : Pharamond | 06/10/2021

@Pharamond : Le clin d'oeil à la formule de Mao, "La révolution n'est pas une soirée de gala", est une manière de salut façon *Eléments* ; il était, à mon sens, inutile, même révisé pour faire croire qu'écrire est une immense souffrance.
N'importe quoi n'est pas une soirée de gala.

Écrit par : Blumroch | 06/10/2021

Blumroch > Citer un adversaire ou un ennemi, quand la formule est bonne, ne me gène pas.
Quant " à susciter des incompréhensions, des césures voir des blessures" cela concerne potentiellement "[s]es proches, [s]es amis et [s]es intimes", je l'ai compris comme cela.

Écrit par : Pharamond | 06/10/2021

Écrire un commentaire