statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2021

Musique (595)

Hidden Blindness

Dust in the Air

Michael FK

Mercy and Majesty

Commentaires

Le zikalamar qui suit est un lointain cousin du défunt musicalmar ; on n'en verra que rarement.
Bref, ce Mr. Fish a bien mauvais esprit :
https://www.clowncrack.com/2021/05/14/who-wants-lunch/
https://www.clowncrack.com/2021/03/22/face-of-evil/

Écrit par : Blumroch | 28/09/2021

Blumroch > Du kalamar à fish il n'y a qu'un pas.

Écrit par : Pharamond | 28/09/2021

@Pharamond : ;-) J'avions même point vu l'rapproch'ment.

Écrit par : Blumroch | 28/09/2021

Zik sans kalamar : le film *Forbidden Kingdom* ne m'a laissé aucun souvenir mais quelques morceaux de la piste audio n'étaient pas désagréables :
https://www.youtube.com/watch?v=9kh_BGlqho0
https://www.youtube.com/watch?v=79wTgYQ6i2E

Écrit par : Blumroch | 29/09/2021

[Zikalamar dédié à Sandrine Rouss{eau|otte}]

Alfred Bester a écrit un bon roman de S.F. intitulé *L'homme démoli* (a.k.a. *The Demolished Man*). On veut espérer qu'une nouvelle traduction simplifiée, accessible et citoyenne, en néo-french comme en angliche, n'hésitera pas à changer aussi le titre[1] qui devrait ainsi devenir *L'homme déconstruit* a.k.a. *The Deconstructed Man*, ou mieux encore *Personn[e] déconstruit[e]* a.k.a. *The Deconstructed Person*.

[1] C'est presque la norme aujourd'hui. C'est vrai que *Les aveux* au lieu des *Confessions*, ça rend saint Augustin plus *moderne*.

Écrit par : Blumroch | 29/09/2021

Blumroch > Jolies musiques (j'ai une préférence pour le premier morceau) pour un film inconnu par moi.

Il va falloir que je trouve un titre moins long, plus inclusif et
fun pour mon blog ;-)

Écrit par : Pharamond | 29/09/2021

@Pharamond : J'ai eu le DVD, l'ai jeté, et n'ai aucun souvenir du film à part quelques mélodies : j'oserais avancer que c'était un navet de première malgré Jet Li et Jackie Chan. ;-) Et je ne suis pourtant pas hostile au cinéma chinois, américanisé ou non.

"Guerre[s] raciale[s] et quinoa" ? ;-)

Écrit par : Blumroch | 29/09/2021

Blumroch > Pas mal. Je devrais lancer un concours ;-)

Écrit par : Pharamond | 29/09/2021

@Pharamond : Rectification : "Guerre coloniale et quinoa" ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 29/09/2021

Blumroch > Pourquoi pas : "Colonisation et quinoa" ?

Écrit par : Pharamond | 29/09/2021

@Pharamond : Encore meilleur. C'est d'une concision romaine.

Écrit par : Blumroch | 29/09/2021

@Pharamond : Après cet heureux changement de nom, restera, pour protéger le blog des entreprises maçonno-macroniques, à obtenir la bénédiction d'un pape de la bienpensance : je suggère d'en appeler à l'absence théologique appelée "le père Gogolio[t]", héros d'un célèbre roman d'un Balzac sans doute apocryphe ou ayant des problèmes de pro[re]nonciation. ;-)

Écrit par : Blumroch | 29/09/2021

Blumroch > Bah, avec les problèmes de pénurie diverses et variées, involontaires ou organisées, le net ne sera peut-être plus aussi accessible et la censure moins utile.

Écrit par : Pharamond | 29/09/2021

[Zikalamar]
Je serais m'sieur ioutube que j'effacerais immédiatement cette vidéo et que j'irais dénoncer aux Zautorités Compétentes tous les ceusses qui l'ont visionnée et qui l'ont peut-être comprise :
https://www.youtube.com/watch?v=sm4DJyZ_R7M
De fait, cet entretien bien mené (ce n'est pas fréquent) permet à Valérie Bugault, étrangement sereine devant l'Apocalypse, de rendre intelligible et cohérent l'utopique et délirant Grand Projet ourdi par l'oligarchie des incapables et des nuisibles ; s'il avait la chance d'être connu du grand public (on attendra longtemps les hackers géniaux capables d'en imposer la diffusion sur les réseaux de la propagande étatique), cet exposé concentré (dont nous savons, nous, déjà l'essentiel) pourrait bien faire réfléchir quelques petites têtes de bétail qui comprendraient enfin la situation : les bergers méprisent et haïssent le troupeau humain des inutiles et des riens, troupeau qu'ils comptent d'abord réduire de manière considérable par tous les moyens avant de l'asservir pour l'éternité plus quelques jours.
En droite logique, le sieur Jean Robin ne devrait pas tarder à ajouter cette dame à son fameux tableau de l'opposition contrôlée par la Chine, ou par la Russie, ou par les deux. ;-)
Seule la conclusion semble d'un optimisme excessif, d'ailleurs déjà démenti par la triste réalité : le Léviathan ne manquera jamais de bras et de kollaborateurs -- tous complices par conviction, par intérêt, par indifférence ou par sottise ; quant au gros de la populace, il a déjà démontré *usque ad nauseam* qu'il accepterait tout, absolument tout, de l'esclavage à l'extermination.
C'est en vain que le génial La Boétie avait donné le remède universel permettant de priver les mafias du pouvoir qu'elles veulent toutes exercer sans la moindre limite. Hélas, sa solution pourtant simple -- se croiser les bras et considérer le tyran avec un dédain amusé -- exige une bonne cervelle, forcément individuelle, et une ferme résolution à résister, forcément collective : autant de qualités trop rares, comme le démontre la courbe de Gauss. On ne parlera désormais plus de déclin du courage, mais de sa disparition.
Selon toute probabilité, le cauchemar ne finira pas en 2022.
-- Toto, I’ve a feeling we’re not in Hell anymore.
-- You're right. Curiouser and curiouser : we're in Heller now.
Savoir si c'est la barbarie technicienne ou une autre, plus primaire et plus sanglante, qui l'emportera ici n'a que peu d'intérêt sauf pour les zintellectuels : nous, nous serons bientôt tous morts et oubliés.

Écrit par : Blumroch | 30/09/2021

[Zikalamar]
Monde debordo-dickien où le simulacre et l'ersatz sont rois :
https://www.rt.com/op-ed/536172-britain-green-virtual-bonfire-night/
Incidemment, quand on pense au nombre de spectateurs de *V pour Vendetta* qui ne savent rien de Guy Fawkes et de la conspiration des poudres...

Écrit par : Blumroch | 30/09/2021

Blumroch > Elle met des mots sur ce que nous sentions confusément : la démocratie n'est plus qu'un cadavre que l'on habit et remue avec des ficelles d'ailleurs très grosses.
Oui, pour faire tomber le régime les manifs pacifistes ne suffisant pas et la force n'étant pas de notre coté il n'y que la grève générale, l'adaptation moderne de la solution de La Boétie.

Écrit par : Pharamond | 30/09/2021

[Zikalamar -- ... and this too shall end.]
//
[...] Due to improved techniques the elite will have greater control over the masses; and because human work will no longer be necessary the masses will be superfluous, a useless burden on the system. If the elite is ruthless they may simply decide to exterminate the mass of humanity. If they are humane they may use propaganda or other psychological or biological techniques to reduce the birth rate until the mass of humanity becomes extinct, leaving the world to the elite. Or, if the elite consists of soft-hearted liberals, they may decide to play the role of good shepherds to the rest of the human race. They will see to it that everyone's physical needs are satisfied, that all children are raised under psychologically hygienic conditions, that everyone has a wholesome hobby to keep him busy, and that anyone who may become dissatisfied undergoes "treatment" to cure his "problem." Of course, life will be so purposeless that people will have to be biologically or psychologically engineered either to remove their need for the power process or to make them "sublimate" their drive for power into some harmless hobby. These engineered human beings may be happy in such a society, but they most certainly will not be free. They will have been reduced to the status of domestic animals.

But suppose now that the computer scientists do not succeed in developing artificial intelligence, so that human work remains necessary. Even so, machines will take care of more and more of the simpler tasks so that there will be an increasing surplus of human workers at the lower levels of ability. (We see this happening already. There are many people who find it difficult or impossible to get work, because for intellectual or psychological reasons they cannot acquire the level of training necessary to make themselves useful in the present system.) On those who are employed, ever-increasing demands will be placed: They will need more and more training, more and more ability, and will have to be ever more reliable, conforming and docile, because they will be more and more like cells of a giant organism. Their tasks will be increasingly specialized, so that their work will be, in a sense, out of touch with the real world, being concentrated on one tiny slice of reality. The system will have to use any means that it can, whether psychological or biological, to engineer people to be docile, to have the abilities that the system requires and to "sublimate" their drive for power into some specialized task. But the statement that the people of such a society will have to be docile may require qualification. The society may find competitiveness useful, provided that ways are found of directing competitiveness into channels that serve the needs of the system. We can imagine a future society in which there is endless competition for positions of prestige and power. But no more than a very few people will ever reach the top, where the only real power is (see end of paragraph 163). Very repellent is a society in which a person can satisfy his need for power only by pushing large numbers of other people out of the way and depriving them of THEIR opportunity for power.

[...]

Needless to say, the scenarios outlined above do not exhaust all the possibilities. They only indicate the kinds of outcomes that seem to us most likely. But we can envision no plausible scenarios that are any more palatable than the ones we've just described. It is overwhelmingly probable that if the industrial-technological system survives the next 40 to 100 years, it will by that time have developed certain general characteristics: Individuals (at least those of the "bourgeois" type, who are integrated into the system and make it run, and who therefore have all the power) will be more dependent than ever on large organizations; they will be more "socialized" than ever and their physical and mental qualities to a significant extent (possibly to a very great extent) will be those that are engineered into them rather than being the results of chance (or of God's will, or whatever); and whatever may be left of wild nature will be reduced to remnants preserved for scientific study and kept under the supervision and management of scientists (hence it will no longer be truly wild). In the long run (say a few centuries from now) it is likely that neither the human race nor any other important organisms will exist as we know them today, because once you start modifying organisms through genetic engineering there is no reason to stop at any particular point, so that the modifications will probably continue until man and other organisms have been utterly transformed.

Whatever else may be the case, it is certain that technology is creating for human beings a new physical and social environment radically different from the spectrum of environments to which natural selection has adapted the human race physically and psychologically. If man is not adjusted to this new environment by being artificially re-engineered, then he will be adapted to it through a long and painful process of natural selection. The former is far more likely than the latter.

It would be better to dump the whole stinking system and take the consequences.
//
L'auteur des quelques réflexions prémonitoires *supra*, rendues publiques en 1995, passe ordinairement pour un fou ; c'est bien commode, car faut être un dément pour penser que l'oligarchie veut la peau des riens et des inutiles, et que les survivants n'auront d'autre choix que la cellule : être dedans (en attendant la tombe), ou en être une (bien adaptée à l'ignoble machine sociale).

Écrit par : Blumroch | 01/10/2021

@Blumroch

Bill Joy n'était pas un "fou" mais un imbécile qui a revendu trop tôt ses parts dans Sun Microsystems.
Il s'est complètement banané sur les nanotechnologies qui on fait un flop et va se révéler aussi "éclairé" sur l'intelligence artificielle qui n'atteindra JAMAIS l'équivalence à l'intelligence humaine, non pas à cause de l'esprit ( :-D ) mais tout simplement parce qu'il y a une complexité *cachée* dans les concepts les plus ordinaires qui n'est pas prise en compte par l'IA (grosso modo la critique d'Hubert Dreyfus).
Et si il a vu juste sur notre situation actuelle (they may simply decide to exterminate the mass of humanity...) il se plante ENCORE sur ses chances de succès (pour l'élite), ils vont bien exterminer de grandes masses mais leur projet ne fonctionnera PAS, toujours pour des raisons de "complexité cachée", pas grâce à l'intelligence du peuple :-)

Écrit par : realist | 01/10/2021

Blumroch > De toute façon je ne donne pas cher dans un proche avenir du monde technicien tel que nous le connaissons, Grand reset ou non.

Écrit par : Pharamond | 01/10/2021

@Pharamond : Certes, mais j'aime beaucoup la lucidité et le réalisme du philosophe et mathématicien Ted K., que Duconno, toujours prompt à l'ouvrir quand il devrait la fermer ("Béni celui qui, n'ayant rien à dire d'intelligent, s'abstient d'en donner la preuve en paroles"), n'a pas été capable d'identifier -- faut croire que le chaman ne lit pas, et ne sait même pas consulter Gougueule. Quant à donner des leçons d'informatique.... "mouarf", comme disait ce roquet.

Écrit par : Blumroch | 01/10/2021

Blumroch > Ce texte est dans son manifeste ?

Écrit par : Pharamond | 01/10/2021

" Ce texte est dans son manifeste ?"

Ben non, cafouillage de l'être suprême, c'est bien Bill Joy
https://en.wikipedia.org/wiki/Why_the_future_doesn%27t_need_us

Écrit par : realist | 01/10/2021

"Quant à donner des leçons d'informatique...."

Dans les années 70 je ne piratais pas les boutiques pour jouer avec des 6502 mais le centre de calcul de l'institut de physique nucléaire de Jussieu et son CDC 6600.
Et j'ai fait carrière en tant que spécialiste des applis temps réel.
Donc, c'est sûr je ne connais RIEN à l'informatique, du moins pas autant qu'un *vrai* journaliste. :-D
(vous vous ridiculisez avec votre sotte egomanie)

Écrit par : realist | 01/10/2021

@Pharamond : Evidemment ! Je cite toujours de première main, et quand ce n'est pas le cas, je le signale. Thèses 174 à 179 (j'avais intentionnellement supprimé les numéros). D'éventuels incrédules trouveront le texte partout, comme ici pour la version originale :
http://editions-hache.com/essais/kaczynski/kaczynski2.html
et ici pour la traduction :
http://editions-hache.com/essais/kaczynski/kaczynski1.html
(Ces deux références figuraient dans le jeu des deux images consacré à Ted K.)
J'ai toujours pensé que la mafia étatique (de fait, pas simplement étatique, mais inutile de développer ici : *non est his locus*) moderne, animée de mauvaises intentions, composée de parasites et de nuisibles, était capable de tout, y compris de planifier un jour le massacre des ceusses considérés par elle comme improductifs, inutiles ou dangereux pour diverses raisons. Comme le remarque notamment Valérie Bugault, c'est la pente naturelle de tout état ou de tout groupe en situation de force, que de vouloir exercer une emprise totale sur le bétail humain (exploitation, transformation, extermination) : il n'y a pas d'exécrable que la soif de l'or, il y a aussi la soif de pouvoir -- deux passions qui n'animent que les médiocres incapables d'exercer une activité honnête ou honorable.
Nous n'étions pas nombreux à soutenir cette idée, que je tiens pour évidente. J'avais donc été heureux de la retrouver plus tard chez Ted K. avec cette réflexion évidente et concentrée : "If the elite is ruthless they may simply decide to exterminate the mass of humanity." ("Si l’élite est sans pitié, elle peut simplement décider d’exterminer la plus grande partie de l’humanité"). Relisant le *Manifeste*, j'ai trouvé utile de rappeler propos, contexte et date.
Incidemment, je dois à la vérité que je verrais sans la moindre émotion la disparition de tous les collectivistes (qu'ils soient grands idéologues ou petits profiteurs) et des crétins qui tiennent, de manière très *moderne*, à se *manifester*. ;-) Transition pour la suite.

Tu voudras bien m'en excuser, Kamerad Pharamond, mais je dois hélas répondre à un duconno résolu à m'infliger ses commentaires imbéciles sur tous les blogs où j'interviens, quand je lui ai déconseillé de poursuivre dans cette voie. J'espère n'avoir plus à y revenir.

@realist : Vous croyez m'impressionner avec ces révélations bouleversifiantes ? Commencez déjà par vous exprimer en français : "pirater des boutiques" ne signifie très exactement rien -- l'habitude de lire et écrire des touittes, sans doute. La maîtrise -- incroyablement rare et difficile -- de l'ésotérique commande wget et les "applis temps réel", même sur "gros système", n'iront pas impressionner qui a écrit son premier Forth en 1979 et plus tard développé sur FlexOS[1], among many, many OSes. Vous reviendrez donner des leçons d'info quand vous serez capable de développer, de manière compétente, en quatre langages de haut niveau et trois assembleurs, et que vous aurez prouvé, exécutables à l'appui, que vous avez écrit, à une époque, *tous* les logiciels dont vous aviez besoin plus quelques autres pour l'amusement ou pour rendre service, du système d'exploitation au compilateur en passant par éditeurs graphiques, traitement de textes, pilotes vidéo, pilotes d'imprimante, et tous les utilitaires possibles, sans oublier un jeu d'échecs de bon niveau et des logiciels d'astronomie. Je ne mentionne même pas un exploit unique (à ma connaissance) pour 6502 : heureusement, "you are not expected to understand this".
Eh oui, duconno, je n'ai pas été *que* journaliste mais aussi développeur. Vous avez peut-être un petit *curriculum vitae* de chaman pisseur de code (ou de pisseur de code chamanique ?), mais je peux avancer quelque chose qui ressemble beaucoup plus à un *cursus honorum*, surtout si on prend en compte mes honnêtes connaissances en lettres, philosophie et histoire -- même si je suis loin d'égaler le génial Marc "Pic de la Mirobole" Menant dont j'envie évidemment les connaissances universelles, peut-être même supérieures aux vôtres.
J'aime quand même à penser que les visiteurs du blog de Pharamond trouvent en général un peu plus d'intérêt à mes commentaires qu'aux vôtres.
J'irais bien vous recommander, dans les *Provinciales*, certain passage célèbre consacré aux grenouilles : il a été écrit pour vous et vos pareils. Mais évidemment, pour un gazouilleur d'élite, c'est du "TL;DR" ; alors justement, et cette fois rien que pour vous : "B:DNR!" -- "Blumroch : Do Not Read !".
Bref, le troll, ne m'aboyez plus aux chausses (*ne supra crepidam*), et ignorez mes interventions comme j'ignore les vôtres. Merci pour tout le monde.
[1] https://en.wikipedia.org/wiki/FlexOS

Écrit par : Blumroch | 01/10/2021

@Blumroch

"ignorez mes interventions comme j'ignore les vôtres. "

Il ne me semble pas vous ignoriez mes interventions.
Mais faites comme bon vous semble.
Moi je ne suis pas fâché, je suis même prêt à accepter des excuses. :-)

Écrit par : realist | 02/10/2021

Écrire un commentaire